Test Command & Conquer III : la Fureur de Kane - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 227 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Command & Conquer 3 : La Fureur de Kane



Développeur
Electronic Arts
Genre
Stratégie Temps réel
Statut
Disponible
Date de sortie
  26.06.2008
  23.06.2008
Nombre de joueurs
1 à 4
Online
- Jeu en ligne
- Contenus
- Classements
Classification PEGI
Thème
Futuriste Guerre
Mémoire
2 Mb
Résolutions gérées
720p, 1080i, 1080p
Son
Dolby Digital
Prix de lancement
39,00 €

Après un troisième volet plutôt réussi, Electronic Arts nous propose de découvrir le prélude des guerres du Tiberium, dans la peau du célèbre chef du NOD : Kane. Pour redonner un peu d’intérêt à sa série, Electronic Arts a décidé de nous proposer plusieurs nouveaux modes de jeu, de nouvelles unités, une nouvelle interface ainsi que de nouveaux acteurs. Mais ces quelques ajouts seront-ils suffisants pour justifier l’achat de cet add-on ?

L’ultime bataille ?




Le moins que l’on puisse dire, c’est que les fans de Command & Conquer doivent être aux anges ! Non content d’avoir porté avec brio le troisième épisode de la série sur Xbox 360, Electronic Arts s’est mis en tête de repenser intégralement la prise en main de son add-on afin de proposer aux joueurs console une expérience de jeu unique. Un pari audacieux qui s’est finalement avéré payant… Pourtant, les premières minutes de jeu ne sont que désillusions : les graphismes n’ont guère évolué, le gameplay demeure excessivement classique, l’histoire ne raconte finalement que la « vengeance » de Kane, le leader charismatique du NOD, qui est trahi de toutes parts, et quelques voix françaises laissent à désirer. Heureusement, en persévérant, on se rend compte que le titre dispose d’une richesse impressionnante. A commencer par la nouvelle campagne solo, longue de 13 missions. En jouant en mode normal, vous devriez être en mesure de la boucler en moins d’une dizaine d’heures… Mais rusher n’est pas l’intérêt premier. D’ailleurs, vous remarquerez assez rapidement que cette nouvelle campagne est plutôt coriace si l’on n’a pas un guide sous les yeux.

Electronic Arts s’est permis un peu d’audace en intégrant deux missions d’infiltration assez bien fichues et particulièrement rafraîchissantes. Le géant américain a plutôt bien conçu sa campagne solo, mêlant grosses batailles, gestions, infiltrations et courses contre-la-montre à tour de bras. Difficile de se lasser des missions. Il faut dire que le gros avantage de cet add-on, c’est sa nouvelle interface radiale. Concrètement, il suffit d’appuyer sur une gâchette pour qu’un menu radial s’ouvre. Celui-ci vous donne accès à tous les menus d’action et de commandement : réparer, construire, commander des troupes. C’est simple d’utilisation au point qu’on en viendrait presque à douter de l’intérêt d’une souris. D’un autre côté, le fait que les ressources se limitent au Tiberium est un gros atout pour le jeu, qui laisse le joueur se concentrer sur les affrontements et la construction de sa base. Passé 20 minutes de jeu, vous devriez parfaitement maîtriser l’interface de La fureur de Kane, d’une facilité d’accès presque déconcertante.

Même moteur, mêmes qualités et peu de nouveautés




A côté de cette campagne solo, qui mettra en scène quelques acteurs (Natasha Henstridge notamment, alias la Mutante), mais qui vous présentera également plusieurs nouvelles unités, on retrouve plusieurs modes de jeu solo et multijoueurs. Le défi de Kane est le mode de jeu exclusif à la version Xbox 360. Le concept est simple : Kane vous met au défi au travers de 10 missions solo, libre à vous de choisir votre manière d’agir mais aussi votre faction. Un mode de jeu plutôt intéressant qui a surtout le mérite de rallonger la durée de vie… Du côté du multijoueur, on retrouve le traditionnel mode affrontement, mais aussi du contrôle de zone, un mode capture du drapeau et enfin un mode siège qui vous permet de préparer tranquillement votre armée jusqu’à la fin du compte à rebours, qui fera « céder » le mur qui vous séparait de votre adversaire. Le tout est jouable jusqu’à 4 joueurs sur un grand nombre de cartes, et ce seul ou en équipe. Du tout bon donc ! Pour le reste, on peut également citer la présence d’un mode Escarmouche pour les joueurs solo qui pourront affronter l’I.A. sur de vastes cartes.

Au final, cette Fureur de Kane s’impose donc comme un jeu honnête et particulièrement addictif pour les amateurs du genre. Pourtant, on ne peut que reprocher à Electronic Arts de ne pas avoir fait preuve d’originalité au niveau du contenu. C’est et ça restera du Command & Conquer, sans originalité et sans grande nouveauté. Néanmoins, cet add-on a le mérite de proposer une campagne agréable et nettement plus variée que dans les précédents opus. Un plus indéniable… D’un point de vue technique, La fureur de Kane est plutôt réussi, que ce soit du côté sonore avec d’excellentes musiques, bruitages et voix (excepté pour certains acteurs) ou du côté graphique. Pourtant, le jeu dispose toujours du même moteur graphique que son prédécesseur. Pas de révolution de ce côté-là mais la patte Command & Conquer a un charme indéniable auquel il est difficile de dire non…

Point complet
Faute d’être une révolution, Command & Conquer : La fureur de Kane s’impose comme un add-on honnête, proposant de nombreuses petites nouveautés qui plairont aux inconditionnels de la série. Malheureusement, tout cela demeure encore beaucoup trop classique et, il faut le reconnaître, pas très inventif. On aurait apprécié que les développeurs se lâchent et proposent plus de réelles nouveautés, plus d’originalité dans les structures ou les unités. En l’état, cela reste un titre avant tout destiné aux fans purs et durs de la série qui seront ravis d’en découvrir davantage sur l’univers de la saga et de poursuivre l’aventure le temps de quelques heures…

On a adoré :
+ De jolis graphismes
+ Les acteurs
+ Le multijoueur en ligne
+ Une durée de vie honnête
+ La nouvelle interface
On n'a pas aimé :
- Ca manque de nouveautés !
- Très classique
- Une histoire bancale
- Quelques voix françaises


Consulter les commentaires Article publié le 30-08-08 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019