Test Bit Dungeon Plus - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 198 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Nombre de joueurs
1

Venant tout droit du studio ibérique Dolores Entertainment, Bit Dungeon Plus est un mélange rogue-like / dungeon-crawler / action-RPG, en mode rétro 16 bits. Armé de votre épée et d’un bouclier, il vous faudra déjouer (seul ou en duo) des donjons où la mort est omniprésente pour aller délivrer votre bien aimée. Serez-vous à la hauteur ? La réponse tout de suite messire !

Façon pur rétro gaming ?



Le jeu se veut assez facile d’accès : X pour l’attaque à l’épée, A pour votre bouclier, Y pour une attaque magique et B pour afficher vos stats et la « carte ». Le but du jeu est de vider la salle actuelle de ses ennemis afin de récupérer une clé qui permet de déverrouiller la porte (ou l’une des portes), et ce jusqu’à atteindre la fameuse porte ouvrant l’accès au boss. Vaincre ce boss vous enverra dans un nouveau donjon, plus coriace que le précédent et ainsi de suite. Chaque partie génère un donjon à la construction aléatoire ayant un thème différent (basé sur les morts-vivants, les démons ou autres créatures/mondes maléfiques). Au fur et mesure de vos affrontements, vous pourrez également acquérir un meilleur équipement, que cela soit armes ou armures, ainsi que des orbes de puissance qui vous serviront à améliorer votre santé, votre attaque ou les coups critiques. Nous nous prenons rapidement au jeu, fouillant le moindre recoin de ces donjons à la recherche du meilleur « stuff » possible pour se préparer à l’affrontement final. Sauf que voilà, le gros point noir du jeu, c’est que chaque salle se ressemble fortement. En effet, tout ce qui change dans le thème, ce n’est que la couleur dominante de l’environnement, le skin des ennemis ainsi que leur emplacement et celui des coffres. Les attaques du bestiaire sont assez similaires d’un ennemi à l’autre de la même « famille ».

Les boss disposent par contre chacun de leur panel d’attaques propres et proposent donc des affrontements bien différents. Pour ce qui est des armes, elles offrent toutes le même gameplay, la même vitesse d’attaque au corps à corps, etc. La différence vient des coups critiques et de la plage de dégâts de base. En retournant dans une salle précédente, il ne sera pas rare de découvrir des rats bouffants les corps laissés au sol ou des fantômes. Les tuer ne sera pas difficile et permettra de récupérer potions et argent que vous pourrez dépenser dans les boutiques présentes dans chaque donjon. Au niveau du rendu et de la technique, nous sommes sur du pur pixel art qui fait un peu penser aux anciens Zelda SNES par exemple. Aucun accroc en jeu n’a été constaté, encore heureux dira-t-on. Niveau bande-son il en va de même, nous sommes sur de la pure musique 8 bits à l’ancienne. Le jeu dispose de plusieurs niveaux de difficulté (facile/normal/enfer) qui accentuent le challenge. A titre personne, bien qu’étant fan des Souls ou simili à tendance hardcore, je n’avais jamais tenté un rogue-like jusqu’à très récemment avec Binding of Isaac. Je suis donc encore novice sur le genre et je trouve la difficulté plutôt bonne ici. Vous ne verrez pas la fin du jeu au premier run, il faudra persévérer. Le fait de pouvoir jouer en duo en local apporte également un petit plus non négligeable.
L’avis perso d’Hervé : Aeons // Réservé aux fans du genre !

En pleine découverte de ce type de jeux, je l’ai trouvé assez agréable à parcourir malgré l’impression de redondance perceptible très rapidement. La recherche de l’équipement et le fait de balayer toutes les zones, en combinant cela à la survie, restent assez addictifs si vous n’êtes pas allergique aux morts fréquentes. En effet, la mort signifie de devoir recommencer un nouveau donjon et la perte de votre personnage. En une demi-heure ou une heure à tout casser vous risquez fort de vous dire que vous avez fait le tour dudit titre et que vos prochaines parties ne seraient que du scoring ou de la recherche de challenge tant le contenu du jeu semble identique d’une partie à l’autre. En solo comme en duo, l’accroche dépendra donc fortement de vos goûts de joueurs et de votre lassitude plus ou moins. Dommage de ne pas avoir choisi de porter le deuxième opus sur One au lieu du premier en version « + » (initialement sorti en jeu Java) qui ne possédait pas ce côté « punitif » / rogue-like. On aurait alors eu le droit à une vraie histoire, tendance RPG, et une carte ouverte en plus de cette facette donjon, comme la référence déjà citée plusieurs fois.


Point complet
Avec un tarif assez bas, Bit Dungeon Plus a de quoi séduire les fans du genre, grâce à une prise en main rapide et un aspect loot très addictif. La coopération en local (mais pas en ligne) à deux ajoute un plus non négligeable. Malgré tout, on regrette que les développeurs aient fait le choix de porter le premier opus en version plus, là où le deuxième, plus évolué et plus diversifié, aurait clairement été un choix plus judicieux. Dommage car en l’état certains seront vite rebutés par le côté ultra répétitif de tous les éléments intégrés.

On a adoré :
Du loot, encore du loot !
Prise en main assez simple
La coop en local à deux
Difficulté bien adaptée
Prix assez doux (6,99€)
On n'a pas aimé :
Répétitif en tous points
Des donjons uniquement
Pas de coop en ligne
Porter le 2ème aurait été plus judicieux


Consulter les commentaires Article publié le 29/01/2018 par Vincent P.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2018