Test Adidas miCoach - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 475 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

adidas miCoach



Editeur
505 Games
Genre
Sport
Statut
Disponible
Date de sortie
  13.07.2012
Nombre de joueurs
1
Thème
Fitness

Depuis l’apparition de Kinect et de sa reconnaissance de mouvements, tout le monde y va de son petit jeu de fitness. C’est donc au tour d’Adidas de se plier à l’exercice et de proposer aux joueurs un programme d’entraînement sobrement nommé Adidas miCoach. Forte de sa gamme d’accessoires de coaching nommée miCoach, la marque aux trois bandes l’enrichit d’un logiciel d’entraînement sur console. Initialement édité par THQ, c’est finalement 505 Games qui a récupéré le projet suite aux difficultés du premier. Alors simple coup commercial de la part d’Adidas, histoire de revendiquer sa part du gâteau, ou programme de qualité ?

Quantité au top, qualité vacillante



Adidas miCoach s’appuie surtout sur la présence d’athlètes de haut niveau sponsorisés par la marque, et ce dans divers domaines (tennis, course, rugby, football, football américain, basket...). Ainsi, le joueur peut être coaché par des pros tels que Dwight Howard, Kaka ou Ma’a Nonu pour ne citer qu’eux. Ces athlètes assurent la présentation de l’entraînement et les commentaires pendant les exercices. Le joueur apparaît à l’écran aux côtés de l’entraîneur et peut ainsi y comparer ses mouvements. Les programmes d’entraînement sont très complets et variés, du programme général de remise en forme à celui axé sur le renforcement musculaire, en passant par du cardio ou des entraînements plus spécifiques afin d'améliorer certaines caractéristiques utiles dans les disciplines citées plus haut. Les exercices sont classiques mais efficaces et plutôt variés. C’est un petit détail, mais certains exercices demandent des accessoires tels qu’un ballon de fitness ou des haltères, que tout le monde ne possède pas et qui viennent alourdir la facture. A noter la possibilité de sélectionner des exercices sans accessoire, mais il est dommage de se priver d’une partie du contenu. Les coachs exécutent les mouvements en même temps et gratifient le joueur de commentaires, malheureusement en anglais, ce qui les rend totalement inutiles pour une partie du public.

Les plans d’entraînement se divisent en séances plus ou moins nombreuses, elles-mêmes divisées en circuits et sets. Les exercices font vraiment travailler les objectifs voulus et sont faciles à suivre mais, gros problème, la reconnaissance ne suit pas vraiment, ce qui s’avère très frustrant pour un jeu de ce type. En effet, si le logiciel ne détecte pas le mouvement, le décompte s’arrête tout bonnement, en attendant que la caméra se décide à reconnaître le mouvement, pourtant exécuté correctement... Il n’est donc pas rare de faire le double de répétitions pour un exercice, voire même le triple... Ou inversement, on peut vaguement gigoter devant l’écran et être détecté comme parfaitement réussi ! C’est le gros point faible du jeu, même en étant placé dans la zone considérée comme idéale et dans des conditions d’éclairage optimales... Quant à la reconnaissance vocale, elle fonctionne plutôt bien malgré quelques ratés. Pour récompenser le joueur, un système de points de forme et de niveau est mis en place, ainsi que des médailles et trophées à obtenir. Autre détail qui fâche, la navigation dans les menus, avec un système assez frustrant et exigeant en précision et timing, qui entraîne souvent quelques lignes plus loin et agace fortement : un système de flèches bien pensé sur le papier mais à la réalisation moyenne.

Le jeu peut être synchronisé avec le site Internet miCoach, qui permet aussi de suivre sa progression, de la regrouper avec celle réalisée sur les autres appareils de la gamme pour ceux qui en possèdent, et surtout de paramétrer ses programmes et entraînements bien plus aisément que sur la console. Il est possible de se concocter un vrai planning à la carte, en ajoutant des séances simples, en modifiant la date des entraînements et divers autres réglages. Le titre à une volonté de suivi très global, puisqu’on peut rajouter au calendrier des activités que l’on aurait fait hors du jeu, avec un choix très conséquent de disciplines et la précision de la durée et de l’intensité de l’exercice. D’autre part, petit bonus, des petites vidéos montrant certains mouvements et techniques de relaxation et d’automassages sont disponibles et intégrables au programme. Autre point très appréciable en cas de séance ratée, le joueur peut choisir de la sauter purement et simplement où de reprendre son entraînement là où il l’a laissé. Pour en revenir au jeu en lui-même, des petits bonus sont également de la partie, avec des « Master Classes » avec les athlètes à débloquer : ce sont des cours supplémentaires dans lesquels les sportifs donnent quelques conseils et astuces supplémentaires. Des jeux d’entraînement sont disponibles, mais ils manquent un peu d’intérêt au delà de quelques parties (tennis, basket, foot), la faute à la reconnaissance moyenne !

Point complet
Adidas miCoach offre un contenu de taille et de qualité. Il permet une réelle personnalisation des entraînements et de leur calendrier. Les exercices vont de la simple remise en forme à l’amélioration de points clés dans certains sports. La présence d'athlètes de haut niveau est un plus pour les joueurs s’intéressant au sport. Dommage que ce contenu de bonne qualité soit gâché par une navigation dans les menus un peu fastidieuse et par une reconnaissance tour à tour trop permissive ou au contraire carrément aveugle, ce qui plombe quelque peu l’intérêt du jeu.

On a adoré :
+ Planning très personnalisable
+ Sportifs de haut niveau
+ Nombreux exercices
+ Objectifs variés
+ Site pour gérer son programme
+ Suivi global
On n'a pas aimé :
- Navigation frustrante (menus)
- Reconnaissance très moyenne
- Besoin d’équipement additionnel
- Longueurs entre les exercices
- Commentaires en anglais


Consulter les commentaires Article publié le 27/10/2013 par Julie B.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2022