Preview Swarm - jeux vidéo Xbox 360

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 251 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Swarm



Développeur
Hothead Games
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Action
Statut
Disponible
Date de sortie
  23.03.2011
  23.03.2011
Nombre de joueurs
1
Prix de lancement
1200 MS Points

Quelques heures avant la fermeture de l’édition 2010 de l’E3, Ignition Entertainment a annoncé que Hothead Games planchait sur un nouveau projet répondant au doux nom de Swarm. Mélange d’action, de plate-forme et de réflexion, ce soft attendu pour mars sur le Xbox Live Arcade a pu être essayé par nos soins grâce à une version preview fournie par l’éditeur. Nous n’avons bien entendu pas résisté à l’envie de partager avec vous nos premières impressions…

Quand la mort est inévitable…




De prime abord, le concept de Swarm fait penser à un mélange entre celui de Pikmin et celui de Lemmings. Pour faire simple, le joueur dirige un groupe de cinquante Swarmites et il doit le diriger au travers de plusieurs niveaux, le but étant d’arriver à la fin de chacun avec au moins un Swarmite en vie. Même si le contexte qui entoure le jeu n’est que très brièvement évoqué dans la version Preview, nous avons pu constater que les trois niveaux auxquels nous avons pu jouer commencent de la même manière. A chaque fois, la « mère », sorte d’immense cocon, « crache » cinquante Swarmites qui doivent récolter divers items dont des séquences d’ADN pour la nourrir. Les survivants sont aspirés par leur mère en fin de niveau. Ceci dit, on constate rapidement que Swarm est avant tout un jeu de scoring supporté par des classements et un HUD indiquant à chaque moment le nombre de points engrangés, le nombre de créatures actuellement en vie ainsi qu’un système à base de multiplicateurs qui permet d’engranger toujours plus de points, en ramassant par exemple les items rapidement. Du coup, le joueur est toujours poussé à finir le niveau au plus vite, tout en gardant un maximum de monstres bleus en vie. C’est là que l’affaire se corse puisque le level design, offrant majoritairement une progression à scrolling horizontal, est plutôt ingénieux. Divers pièges (scies tournantes, blocs qui se dégradent, sol qui se dérobe, explosifs, volcans, vapeurs toxiques, sorte de chasseurs, murs à exploser, etc.) ont en effet été placés ci et là, entraînant assurément des morts, surtout qu’il faut parfois sacrifier un ou plusieurs Swarmites pour pouvoir avancer.

Il faut donc faire preuve à la fois de dextérité et de réflexion pour venir à bout des niveaux en établissant les meilleurs scores possibles. Le bon côté, c’est que ceux qui ne cherchent pas forcément le challenge dans le scoring peuvent toujours venir à bout d’un niveau tant qu’ils gardent une créature en vie et qu’ils établissent le score minimum pour débloquer le suivant. En revanche, chaque level se parcourt très rapidement (nous avons passé les trois niveaux de cette preview la première fois en une quinzaine de minutes au total). Nous avons d’ailleurs aperçu un boss, mais n’avons pas pu l’affronter… Mais ceux-ci seront bien à battre dans la version finale. L’un dans l’autre, nous pensons déjà que le jeu sera plutôt à conseiller aux compétiteurs amateurs de classements pour véritablement rentabiliser l’achat. A confirmer avec la version finale, mais c’est ce qui ressort de cette preview. Au niveau du gameplay, on dirige le groupe comme on dirige un homme, sauf que chaque Swarmite est indépendant. Ainsi, avec les gâchettes, on peut leur demander de se rassembler, pour traverser un passage étroit par exemple ou être sûr d’éviter un piège, ou encore les disperser afin qu’ils récupèrent des items plus rapidement. Pour complexifier le tout, en plus des sauts, les développeurs ont intégré un système de rush lié aux regroupement (on regroupe les créatures, on charge et on lâche la gâchette du regroupement pour avoir droit à une accélération). Lorsque nos monstres sont regroupés, sans bouger, on peut les faire sauter afin qu’ils atteignent des éléments en hauteur. Quelques autres subtilités sont de la partie, comme la possibilité d ramasser diverses balles à lancer par la suite avec un système de visée basique.

Mixez le tout, ajoutez les pièges et le fait de vouloir finir le niveau le plus rapidement possible, et vous comprendrez que le titre n’est pas si évident que cela. En tout cas, le gameplay s’est révélé être efficace et plutôt précis, sans compter que les Swarmites se déplacent d’une manière très fluide, ce qui est agréable à l’œil. Lorsqu’ils sautent, on aperçoit ainsi une sorte d’arc bleu. Graphiquement, le titre est des plus corrects. Seule la caméra a pêché pour notre part, celle-ci ayant bugué pour on ne sait quelle raison et étant restée coincée en dehors du champ du jeu, ce qui nous a obligé à recommencer le niveau. Vu qu’il s’agit d’une version non finalisée, on ne peut que le signaler sans forcément lui reprocher pour le moment. Enfin, notons que malgré les diverses morts des Swarmites, la progression des trois premiers niveaux n’est en rien frustrante, puisque les développeurs ont eu l’excellente idée de rajouter des checkpoints bien placés qui permettent en outre de compléter son équipe de Swarmite pour compenser les éventuelles pertes. Hothead Games se joue d’ailleurs de ce côté imposant des morts puisque plusieurs médailles sont à débloquer selon les façons de mourir des créatures et leur nombre.

Premier avis sur le jeu, conclusion
Ce premier contact avec Swarm nous a permis de découvrir un titre sympathique qui demande une certaine dextérité et un peu de réflexion. Orienté principalement vers le scoring, il y a de fortes chances pour qu’il ne plaise pas à tout le monde, surtout que les trois premiers niveaux sont très vite bouclés. Le gameplay est plutôt bien pensé et le level design est assez ingénieux, ce qui en poussera assurément certains à faire mieux que terminer chaque niveau avec un Swarmite. Si on désire en garder un maximum en vie, tout en récupérant le plus possible d’items, il va falloir s’investir et recommencer les niveaux plusieurs fois, ce qui devrait gonfler la durée de vie. Loin d’être désagréable à l’œil et plutôt plaisant une fois la manette dans les mains, le bébé de Hothead Games doit encore nous prouver avec sa version finale qu’il sera capable de nous captiver pendant plus qu’une petite heure (le temps de refaire plusieurs fois les trois premiers niveaux qui nous étaient accessibles).
Consulter les commentaires Article publié le 01/02/2011 par Vincent P.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LE MUR DES MEMBRES
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020