[MXG+] ClaC - Démo de Shenmue 3

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 242 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > [MXG+] ClaC - Démo de Shenmue 3
- Publiée le 06.10.2019, à 14:45
- Par Damien
18 ans... une éternité, une véritable tranche de vie. Comme beaucoup de fans, j'ai longtemps attendu la suite des aventures de Ryo Hazuki. Des aventures qui s'étaient arrêtées brusquement en 2001 avec la mort annoncée de la Dreamcast et la longue chute de Sega. Depuis, chaque année, à l'E3, nous étions nombreux à espérer une annonce. Très souvent moqués, les fans ont tenu bon jusqu'à un beau jour d'E3 2015 durant lequel, miracle, Yu Suzuki himself débarque sur la scène de la conférence de Sony. La suite tout le monde la connaît, un kickstarter qui va battre des records. Shenmue 3 a fait couler beaucoup d'encre. En bien mais aussi en mal, entre une communication imparfaite et avare en vidéos de gameplay, des bad buzz liés à une exclusivité Epic Game Store sortie du chapeau au dernier moment (E3 2019), alors que le jeu était annoncé sur Steam, et des previews catastrophiques de la part de certains sites français de JV… Bref, il y avait de quoi être inquiet. Il aura fallu attendre le 27 septembre pour que les backers du jeu aient enfin accès à la démo promise. J'ai personnellement pu y jouer dès le début. Qu'est-ce que ça donne ? Est-ce que la démo est inquiétante ? Quid de la technique ? Je vais essayer de répondre à tout ça.

Produit garanti 100% pur Shenmue (avec de vrais morceaux dedans)

Comme pour beaucoup de choses dans la vie, le premier contact avec Shenmue 3 est visuel. L'appréhension était grande car les premières images du jeu étaient inquiétantes, ce dernier semblait d'ailleurs accusé un retard technique conséquent et les previews de certains sites FR parlaient d'une catastrophe. Ma première impression fut donc un immense soulagement quand j'ai posé la première fois mon regard sur les décors du jeu. Si ce dernier n'est clairement pas une vitrine technologique comme l'étaient les deux premiers en leur temps, les paysages sont une vraie réussite. Des montagnes au loin, une cascade à proximité qui se transforme à son point de chute en une petite rivière serpentant le long de prairies verdoyantes. Des papillons volettent et au loin on aperçoit déjà une maison dont la cheminée laisse échapper une légère fumée. Puis les premières notes de musique retentissent, si caractéristiques de la licence, et terminent de distiller l'ambiance si particulière de Shenmue. Après quelques pas, quelques regards à droite et à gauche, on aperçoit au loin un petit village, une fois à proximité, le charme opère définitivement. Les maisons, les échoppes, les stands de jeux, on se sent réellement immergé dans l'ambiance de la démo. On peut apercevoir des enfants qui jouent, un personnage massif s'exerçant à une forme de kung-fu, au loin une femme s'assoit à une table, une petite mémé fait à manger dans un wok, une autre broie des herbes en fredonnant.

On peut voir des animaux enfermés dans de petites parcelles, un puits, des légumes et des herbes en train de sécher sur des structures en bois. Le souci du détail force le respect. En rentrant chez la petite mémé qui fait à manger, on constate que la table est pleine de nourriture et on voit dans l'évier de la vaisselle sale. Shenmue oblige, chaque maison, chaque magasin est explorable dans le détail. Envie d'ouvrir un tiroir ? De regarder certains objets sous plusieurs angles ? C'est toujours possible. Bon à savoir, on peut choisir entre le doublage anglais (qui semble correct) et le japonais (bien plus immersif), le tout avec des sous-titres français. Comme déjà dit plus haut, le jeu n'est clairement pas une vitrine technologique mais les décors sont très agréables à l’œil et portés par une direction artistique des plus réussies, l'ambiance est vraiment intacte, aussi prenante qu'à l'époque. Le constat est malheureusement moins heureux en ce qui concerne les personnages. Loin d’êtres catastrophiques, il faut bien avouer que les visages manquent de vie et d'expression. Un manque qui, couplé à une synchronisation labiale approximative, entrave la transmission d'émotions dans les dialogues. On retrouve les "gueules" typiquement Shenmuesque comme ce vieux marchand au visage aussi ridé qu'un parchemin ou encore ce vieux maître de kung-fu avec sa petite barbiche.

Ryo, quant à lui, est bien modélisé. On retrouve vraiment les traits du personnage tel qu'on le connaissait et, si lui aussi manque d'expressivité, on ne peut que constater les gros progrès effectués depuis les premières vidéos (avec notamment un grain de peau visible au niveau des joues). Les animations accusent aussi un retard conséquent sur les gros AAA mais est-ce bien judicieux de continuer de comparer Shenmue 3 à des jeux au budget infiniment supérieur ? Quoiqu'il en soit, les animations, réalistes dans ce qu’elles montrent en termes de gestuelle, sont parfois un peu trop raides et mériteraient d'être mieux décomposées. Pour aller plus loin dans l'aspect technique, cette démo délivre un résultat étonnamment propre, les textures sont dans l'ensemble largement réussies, l'aliasing est aux abonnés absents, pas de problèmes de tearing ou autres à l’horizon, un framerate stable... Si Shenmue 3 n'est pas une tuerie graphique, il reste vraiment agréable à œil et a le mérite de rendre une copie très propre techniquement parlant. Rappelons que cette démo est exclusive au PC. Ayant pris ma version du jeu sur PS4, j'y ai donc joué sur le PC portable d'un ami dont voici la configuration : Core i7-8750H (6C/12T), 16 Go de ram (ddr4), GTX 1070 (8Go de vram). Une machine musclée qui a fait tourner le tout facilement.

Kung-Fu et autres occupations

Les paysages et l'ambiance, ça ne fait pas tout. Les combats ont toujours eu une grande importance dans les Shenmue et ce troisième opus ne semble pas échapper à la règle. Pour rappel, le système de combat des deux premiers Shenmue était basé sur une sorte de Virtua Fighter light. Moins exigeants que celles de la célèbre licence de baston de Sega, les rixes de Shenmue proposaient des combats assez techniques et Ryo disposait d'une palette de coups aussi gigantesque que variée. Dans un premier temps, les combats de cette démo ont tendance à laisser le joueur dubitatif. Le feeling a changé et surtout les chopes ont disparu. De plus, comme abordé plus haut, certaines animations rendent certains coups pas très beaux en termes d'exécution (esthétiquement parlant). Les mises au sol sont également très lourdes et peu décomposées avec un personnage qui tombe dans une seule position de manière un peu trop raide. Cependant en creusant un peu, on trouve matière à se rassurer.

Premièrement, malgré l'absence des chopes, la palette de coups reste grande et variée et on retrouve avec plaisir nombre de techniques cultes (le tornado kick ou encore l'assaut courbé, le fameux coup de coude emblématique du style Hazuki). Ensuite, on remarque des barres de progression concernant le niveau de Ryo en combat. En boostant soit l'endurance, soit la puissance d'attaque, le niveau du kung-fu de Ryo augmente et la montée en puissance peut se voir dans la démo si on passe la majeure partie de son temps à s'entraîner. Enfin, c'est à confirmer mais certains coups semblent pouvoir être combinés. Au final, une fois le gameplay bien en main, les combats de Shenmue 3 sont satisfaisants et largement assez solides pour que l'on ne s'inquiète pas outre mesure. Bien sûr avec une qualité d'animation supérieure et un feeling plus Virtua Fighter comme à l'ancienne, ils auraient pu être meilleurs mais en l'état ils restent fun, rapides, agréables et avec des coups dont on sent bien l'impact. Reste à voir sur le long terme contre des adversaires plus puissants (Chai par exemple ?).

Les QTE à proprement parler ne sont pas présents dans la démo, certains apparaissent au cours des combats d'entraînement mais aucun QTE de style poursuite, etc. Dommage. Ceux qui se sentent moins l'âme d'un guerrier pourront toujours essayer les nombreux mini-jeux comme la déjà fameuse course de tortues ou encore la découpe de bûches de bois, des activités annexes typiques de la licence. Il faudra également discuter, beaucoup. Là encore, on retrouve du Shenmue pur jus avec ce que ça comporte comme qualités et comme défauts. Ryo recherche un homme avec une cicatrice et il faudra donc interroger les nombreux PNJ pour le retrouver. Aborder des gens, leur demander s'ils ont vu l'homme en question, parler à la personne suivante, devoir se battre pour avoir un indice (là aussi, c'est typique de la licence, du genre "montre-moi tes talents au combat avant que l'on parle vraiment")... les fans de la saga apprécieront, c'est moins sûr concernant le grand public. Dans sa structure, Shenmue ne semble pas avoir bougé d'un iota, les mécaniques de narration et d'avancée dans l'histoire restent donc celles d'il y a 18 ans. Depuis, de nombreux jeux sont passés par là et Shenmue 3 semble du coup un peu désuet en comparaison. D'un côté ça participe au charme de cette démo, de l'autre ça renforce l'impression d'un jeu pour les fans qui risque de frustrer une partie du grand public voulant s'y essayer.

Inquiétudes et points à éclaircir

Dans l'absolu, cette démo est au final très courte. Limitée à 1H de jeu, on peut bien évidemment la relancer autant de fois que l'on en a envie, cependant le morceau de jeu montré est assez petit. Le petit village est sympathique mais on aurait envie d'en voir plus. Trouver l'homme à la cicatrice, une fois que l'on sait où il est, prend très peu de temps et on se retrouve avec une section de jeu assez limitée. Quid de l'histoire générale ? De la narration ? A l'heure actuelle, c'est encore de l'ordre du mystère car cette démo est bien trop courte pour pouvoir se faire un avis. Point inquiétant, pour moi en tout cas, car il a tout de la fausse bonne idée : la gestion de la nourriture. La barre de vie/endurance de Ryo diminue au fil du temps, très vite si vous combattez, si vous vous entraînez ou si vous courez. Si elle baisse dans le rouge, le seul moyen de la remonter est de manger des consommables. Dans la démo, l'inventaire est rempli de fruits et en manger un restaure une section de barre.

Sur le long terme, cette mécanique pourrait être plus agaçante qu'autre chose si elle est mal gérée et ce qu'on en voit ici et le fait qu'elle n'ait que peu d'impact grâce à un inventaire déjà plein laisse pour l'instant perplexe. Faudra t-il toujours se balader avec beaucoup de nourriture ? Sera-t-elle coûteuse ? Ce qui pourrait entraîner une certaine forme de farm pour avoir de l'argent pour acheter de la nourriture... bref un point à éclaircir sur la version finale. Autre inconnue de taille : la version PS4. Si cette version PC surprend agréablement en étant propre, dépourvue de bugs et en aillant l'air d'être bien optimisée, la version PS4 reste pour l'instant dans un flou total. Le jeu n'étant pas une tuerie technique, on espère qu'elle tournera correctement sans gros sacrifices par rapport à la version PC. A titre d'info, ayant demandé à faire le test pour la rubrique ClaC (Chez la Concurrence) de XG, ce dernier sera effectué sur une version PS4.


L’avis de Damzema : Une démo vraiment rassurante... en tout cas pour les fans !
Au final, si le but de cette démo était de rassurer les fans, l'objectif est rempli et cette dernière est un véritable soulagement telle une petite tape sur l'épaule nous murmurant à l'oreille "tu vois, ce n'est pas si mal finalement". J'ai clairement été totalement conquis par l'ambiance qui se dégage de cette démo. Les paysages, les musiques, ce bon vieux Ryo, les arts martiaux, la campagne chinoise... dès les premières secondes le charme opère. Qu'on se le dise, Shenmue 3, c'est du Shenmue à 100% ! Et c'est peut-être aussi l'un des problèmes qui risque de plomber le jeu auprès d'une partie du public tant certains aspects sont restés inchangés. Je pense tout particulièrement à la structure narrative qui risque de paraître vieillotte pour certains... mais qui fera partie du charme pour d'autres. Autant être clair, Shenmue 3 est un jeu pour les fans et à ce titre, pour peu que le scénario soit au niveau des deux premiers, il risque de satisfaire ces derniers. Le souci, c'est qu'il risque par conséquent de laisser une partie des gamers sur la touche. Mais après tout, n'était-ce pas déjà le cas à l'époque de la Dreamcast ?

Techniquement, cette démo m'a énormément rassuré. Oui le jeu n'est pas une vitrine technologique, oui il y a mieux graphiquement, les visages manquent de vie, les animations ne sont pas géniales mais le jeu dégage un charme puissant, un sentiment de dépaysement aussi grisant que rarissime. Se balader dans ce petit village chinois est un réel plaisir de tous les instants et le jeu conserve le souci du détail légendaire propre à la licence. On peut tout examiner, chaque PNJ est différent, chaque coin de décor, chaque maison semble avoir été modélisée avec amour. Et si notre Ryo en HD reste un peu trop statique, il est vraiment réussi en termes de design. Ce n'est pas le cas de tous les PNJ mais le jeu a le mérite de proposer un vrai travail en termes de contenu, une vraie direction artistique et il n'y a clairement pas de clones ou autres raccourcis de facilité. Cerise sur le gâteau ? Les combats. Alors que l'on s'attendait au pire, le système de Shenmue 3 semble tenir largement la route et être assez fun pour ne pas décevoir sur le long terme. Rassurante dans son ensemble, cette démo n'éclaircit pas pour autant toutes zones d'ombres concernant le jeu, loin de là. En tout cas, elle devrait permettre aux fans, peu épargnés par les trolls sur les forums et les critiques absolument à côté de la plaque de certains sites français, de patienter bien plus sereinement jusqu'au 19 novembre.

Avis rédigé par Damien, alias Damzema

Partager :    
En rapport avec : ClaC
Editeur : ... | Developpeur : ... | Date de sortie : ...
Actualités du jeu | Images | Vidéos


VOS REACTIONS
Posté le 06.10.19 @ 17:35


Gamertag :
Derkaone
Damzema: je vais te "Bagarré" octogone Lundi à 20.00.
J'ai lu de bout en bout ce billet, j'ai même relu 1 fois le dernier paragraphe.
(Oui, je sais, je deviens un peu gogol quand Shenmue III est évoqué )

Tu sais ce que tu viens de faire avec cette preview effectué sur la démo PC ? Tu m'a vraiment mais alors vraiment rassuré.
Je m'attendais â presque tout ce qui est décrit.
Le bon, comme le moins bon.
Je n'est jamais imaginé une technique de fou ou au niveau de certains gros AAA sortit dernièrement. Jamais, et ce depuis son annonce officielle.

Bon, en même temps c'est un titre en mode financement participatif et pas dans le délire du dernier Chris Roberts hin...
Non, là où j'avais vraiment une sale appréhension c'est sur un Shenmue III voulant draguer le grand public.
Ouf !...on est rester sur du VRAI Shenmue. Ambiance, détail, ect, ect..
Version Japonaise sous-titré en Français...de la crème.

Alors moi je fais partie des gens qui ont lâcher un billet et qui avait le droit à la démo.
Démo à laquelle j'ai renoncé. EGS et moi ça fait 4.
Je vais chopé le titre sur PS4.

Bon, je pourrais continuer à parler de Shenmue III jusqu'à demain mais je vais me calmer parce que ce premier contact m'a conforté dans mon idée que quoi qu'il arrive je jouerais à Shenmue III.
Merci grand, super billet, t'a fait ma fin d'après-midi.
(Ceci dit je maintiens : "La bagarre" Lundi 20.00 octogone. )
Posté le 07.10.19 @ 14:16

En réponse à derkaone
Tu sais ce que tu viens de faire avec cette preview effectué sur la démo PC ? Tu m'a vraiment mais alors vraiment rassuré.

Rassurer, c'est exactement ce qu'a fait cette démo avec moi, me rassurer. Du coup, c'est que je voulais transmettre dans cette preview donc ça fait plaisir.
Il reste des inconnues et certains points à éclaircir mais vu le budget, la taille de l'équipe et le contexte actuel, c'est presque miraculeux que le jeu existe. RDV à la sortie pour le verdict final.

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019