[MXG+] XG Série Club - The Punisher S2

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 233 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > [MXG+] XG Série Club - The Punisher S2
- Publiée le 31.03.2019, à 20:55
- Par Vincent P.
[MXG+] XG Série Club - The Punisher S2Clap de fin. Voilà, on le sait tous maintenant, les séries Marvel/Netflix, c’est terminé. Après les fins « cliffhangeresques » de Luke Cage et Iron Fist qui ont laissé les fans très frustrés, la grogne générale avait baissé grâce à une saison 3 de Daredevil monumentale venant clore la série en apothéose. Cependant, avant de tirer définitivement sa révérence, l’association Marvel/Netflix possède encore deux ultimes balles dans son chargeur qu’elle compte bien utiliser : The Punisher et Jessica Jones. Aujourd’hui, nous allons aborder le cas de The Punisher. Après une première saison réussie mais un poil décevante en ce qui concerne l’aspect comics (il s’agissait plus d’une série Frank Castle que d’une série Punisher), la saison 2 a la lourde tâche de nous proposer enfin une vraie dose de Punisher mais surtout de délivrer une fin satisfaisante…

They died of terminal stupidity




Après les événements de la saison 1, Frank s’est rangé. Il parcourt le pays, sans but précis. Un jour, son road trip l’amène dans un petit bar. Il y croise une jeune fille au caractère bien trempé nommée Amy. Cette dernière semble poursuivie. Lorsqu'une bande d'individus louches débarque dans le bar pour s’en prendre à elle, Frank reprend ses vieilles habitudes et défouraille tout ce beau monde. Seulement voilà, Amy est mêlée à une affaire de grande ampleur dans laquelle des gens puissants ont beaucoup à perdre et cette première salve de personnes peu recommandables n’était que la première vague d’un tsunami de violence prêt à déferler. Ceux qui avaient peur peuvent se rassurer… en tout cas un minimum, leur dose de Punisher, ils vont l’avoir en plus grande quantité (plus que dans la saison 1) et bien plus encore, leur dose d’action violente. On ne sait pas si c’est le fait de savoir que ce sera la dernière saison mais personne ne pourra reprocher aux showrunners de faire dans la retenue à ce niveau-là. Le premier épisode est sans doute le meilleur premier épisode de saison toutes séries Netflix/Marvel confondues. Il commence très calmement et se termine dans un déluge de violence dantesque. Beaucoup vont se rappeler un bon moment de cette scène de bagarre dans les toilettes dans laquelle Franck prouve qu’il est toujours aussi efficace et expéditif. La saison 2 de The Punisher a le mérite de faire les choses de manière claire. Ici, point de complot trop alambiqué, pas de société secrète, ni d’expérience gouvernementale, on a juste une bonne vieille histoire de gens puissants voulant faire disparaître des témoins gênants. C’est un peu lambda certes, mais ça a le mérite d’être plus simple et facile à suivre, ce qui donne plus d’exposition aux personnages.

A ce titre, on salue encore une fois la performance absolument impeccable de Jon Bernthal en Frank Castle/Punisher. Il arrive à donner à son personnage une intensité incroyable, il fait peur quand il est violent, il fait rire quand il est drôle, il nous fait couler quelques larmes quand il repense à son passé tragique… et puis il y a cette voix, rauque, puissante, que l’on reconnaîtrait entre mille. Son incarnation du Punisher est à l’image de celle de Robert Downey Jr pour Iron Man, l’acteur devient indissociable du héros qu’il campe et on imagine mal qui pourrait le remplacer dans le rôle. A côté de ça, il y a Amy, sans doute la plus grosse surprise de cette saison 2. La jeune fille, qui peut sembler clichée et tête à claques au début, se révèle être en fait un personnage plein de nuances et très touchant. Sa relation avec Franck, l’affection qui naît entre les deux, les moments comiques (très réussis) sont autant d'atouts qui donnent de l’épaisseur à un scénario parfois un poil trop simpliste dans son déroulement. Une Amy qui fait évoluer Franck vers quelque chose de nouveau, lui évitant de tomber dans le piège de la répétition du personnage tourmenté par un passé tragique. Il est également agréable de suivre à nouveau l’agent Madani et de voir comment elle gère son traumatisme lié aux événements de la fin de première saison. En fait, c’est bien simple, la totalité des protagonistes de cette saison 2 sont des personnes en partie brisées par la vie. Drame, meurtre, enfance difficile… En trame de fond, derrière un scénario basé sur l’action, The Punisher propose un questionnement sur comment se reconstruire quand on a vécu quelque chose de tragique… Est-ce seulement possible d’ailleurs ?

Russooooooooo !

Malheureusement, malgré beaucoup de bonnes intentions, un duo principal qui fonctionne parfaitement et des scènes d'action aussi monumentales que violentes, cette saison 2 reste quand même un poil décevante. On pourrait parler du scénario au final trop lambda et parfois trop lent dans son développement mais ce sont surtout les bad guys qui gâchent la fête avec au premier plan l’antagoniste principal. Russo, intéressant dans la saison 1, devient ici un énième cliché du soldat qui souffre de troubles. C’est vu, revu et mal écrit. De plus, alors que tout le monde s’attendait logiquement à le voir devenir Jigsaw, ce n’est absolument pas le cas. Pire, il n’est même pas défiguré, chose impensable vue la violence de ce que lui a fait subir Franck. A partir de là, croire qu’un beau gosse au physique de top model soit traumatisé par son visage à cause de trois pauvres cicatrices devient très difficile. En tant que méchant, le personnage de John Pilgrim aurait fait un bien meilleur boulot. Ce dernier se veut bien plus menaçant et charismatique mais reste inexplicablement peu développé et exploité. En conséquence, une bonne moitié de l’intrigue basée sur Russo et sa petite troupe de mercenaires devient vite ennuyeuse, peu passionnante et surtout répétitive.

Autre souci, déjà présent dans la saison 1, et ici sur la moitié des épisodes : mais où est le Punisher ? Heureusement, dans cette saison 2, on a beaucoup plus d’occasions de voir le fameux gilet pare-balles orné de sa tête de mort si caractéristique… mais on aurait préféré voir Franck enfin embrasser totalement cet aspect de lui pour devenir définitivement le Punisher des comics. Encore plus quand on sait que c’est la dernière saison. La fin, très satisfaisante, rattrape un peu le coup mais pas totalement. Ah et ayons une pensée émue pour la femme que croise Franck dans l’épisode 1, qui semble être un possible love interest avec son petit garçon tout mignon pour au final terminer à l’hosto après la fusillade du bar et ne jamais réapparaître de la saison… Franck semblant l’avoir autant oubliée (et son gosse également) que les scénaristes.

On a aimé

On n’a pas aimé

John Bernthal toujours aussi bon dans le rôle
Les scènes d’action et la violence dignes de The Punisher
Amy et son duo avec Franck
Des personnages secondaires bien exploités
Une fin réussie
Les méchants vraiment très mal gérés
Un scénario trop basique
Encore un petit manque de Punisher même si on le voit bien plus que dans la saison 1
Le rythme qui s’écroule trop en milieu de saison
Une saison 3 n’aurait pas été de refus !



Bref, non pas un, mais deux verdicts !

L’avis perso de Damien / Damzema // Dernières bastos…
Tout n’est pas parfait dans cette deuxième et donc ultime saison du Punisher. Avec son scénario un peu trop classique qui a tendance à ronronner pendant trois/quatre épisodes semblant de trop, ses méchants très mal gérés et son petit manque du Punisher en tant que tel, il y a de quoi être déçu. Heureusement, la série se rattrape avec un John Bernthal toujours aussi excellent dans son rôle et un duo Franck/Amy des plus réussis. Les personnages plus secondaires comme Madani ou Curtis sont intéressants à suivre également et tout ce petit monde évolue sans rester piégé dans les clichés habituels de personnages torturés. Comment ne pas souligner également les scènes d’action absolument énormes. C’est bien mis en scène et d’une violence rare. Âme sensible s’abstenir ! Puis il y a la fin qui, en plus d’être vraiment réussie, conclut d’une manière très satisfaisante les aventures de Franck Castle. On aurait quand même bien aimé avoir une saison 3, histoire d’enfin voir un Franck en mode 100% Punisher… Mais en l’état, le bilan de la série est plus que satisfaisant.



L’avis perso de Vincent / onizukadante // De bons moments malgré quelques faiblesses
Mon avis n’est pas bien loin de celui de Damzema, tant je suis absolument d’accord avec lui sur les forces et les faiblesses de cette deuxième et ultime saison. En revanche, étant sûrement très bon public, je dois avouer que j’ai passé un bon moment en picorant la série à coup d’un épisode par soir. Certains sont moins bons et la plupart des passages avec Russo et ses sbires abaissent clairement le niveau de la saison, contrairement aux passages avec John Pilgrim qui sont souvent très intéressants. De même, j’ai adoré le duo avec Amy et j’aime toujours le charisme de Curtis. J’étais quand même content de voir Franck revêtir plus souvent son gilet pare-balles pour des scènes d’action violentes et intenses. Dommage que la série s’arrête parce qu’avec Jessica Jones et Daredevil, j’avais un bon trio Marvel/Netflix.



Partager :    
En rapport avec : XG Série Club
Editeur : ... | Developpeur : ... | Date de sortie : ...
Actualités du jeu | Images | Vidéos


VOS REACTIONS
Posté le 01.04.19 @ 12:24


Gamertag :
Derkaone
Je l'est apprécier cette saison 2 du Punisher, et, personnellement, je suis tout a fait raccord avec les hauts et les bas cité dans ce billet.
Le truc qui m'a fait une descente d'organes c'est surtout d'apprendre que c'était la dernière saison du Punisher sur Netflix.

Comme Jessica Jones, la 3eme saison est en cours de tournage et ça sera la dernière, Iron Fist et Luke Cage annulé aussi après respectivement leur 2eme saison, qui, de mon point de vue, ne sont pas une perte tellement je trouvais ces 2 séries complètement naze.(Surtout Iron Fist, ridicule et aux antipodes du personnage de la BD.)

Le coup de grâce c'est pas de "saison 4 pour Daredevil"...la meilleure série avec juste derrière Jessica Jones.
Tout cela est du, déjà pour Iron Fist et Luke Cage à leur audience catastrophique.
Et d’abord et surtout parce que Disney, qui détiens tout les droits des persos Marvel est en train de monter sa propre chaine de Streaming façon Netflix.
Et, Disney, à 1000 contre 1 ne donnerons jamais de suite à Daredevil et Jessica Jones, à moins d'en faire des trucs édulcorés pour les 12/15 ans.

Quand même, ce foutage de gueule intégral, nous faire vivre la naissance d'un bon "Bulleyes" et...et...et dire "Daredevil a une bonne conclusion et une fin positive"....n’importe quoi....Je n'arriverais jamais a exprimer mon mépris d’abord et surtout pour Disney.
Sinon voilà, plus de séries de super héros sur Netflix.
Posté le 02.04.19 @ 00:33

En réponse à derkaone
Tout cela est du, déjà pour Iron Fist et Luke Cage à leur audience catastrophique.
Et d’abord et surtout parce que Disney, qui détiens tout les droits des persos Marvel est en train de monter sa propre chaine de Streaming façon Netflix.
Et, Disney, à 1000 contre 1 ne donnerons jamais de suite à Daredevil et Jessica Jones, à moins d'en faire des trucs édulcorés pour les 12/15 ans.

Détrompe toi, les audiences pour Luke Cage et Iron Fis étaient loin d'être catastrophiques. Bien sur, ça reste loin derrière Daredevil mais ce n'est clairement pas ça qui est entré en compte pour l'annulation.
Clairement, de ce qui ressort, Netflix aurait très bien pu continuer à exploiter ses série encore au moins une saison. C'est un choix, celui de ne pas continuer à faire des séries qui marchent. Pourquoi ? A partir du moment ou Disney + a été annoncé, on savait très bien que le contrat avec Netflix de durerait pas 10 ans. Netflix a préféré couper court, un risque (surtout pour Daredevil) mais c'est surtout pour ne rien faire qui pourrait avantager Disney. Continuer à faire du Marvel, qui plus est de qualité, à partir de maintenant ça revient pour eux à faire de la promo pour le concurrent.

Netflix aux us à un deal avec WB, ils ont toutes les séries DC de la CW, ils ont les séries DC universe à l'international (Titans) et surtout ils commencent à développer leur propres séries de super héros. On a pu voir récemment Umbrella Academy.

Chose importante, il ne faut pas oublier que Netflix a racheter Millarworld, la société de comics de Mark Millar. Du coup ils possèdent toutes les licences du bonhomme. Alors certains vont me dire "mais Millar c'est qui ? Il a rien fait de connu non ?". Grosse erreur, Millar c'est Kick Ass, Kingsman : secret service ou encore Wanted. Du coup, Netflix a de quoi envoyer du lourd dans le futur sans trop s'inquiéter de la fuite des séries Marvel.

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019