[MXG+] XG Film Club - Le Bon Apôtre

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 209 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > [MXG+] XG Film Club - Le Bon Apôtre
- Publiée le 09.12.2018, à 20:41
- Par Vincent P.
[MXG+] XG Film Club - Le Bon ApôtreSi je vous dis Gareth Evans, vous connaissez ? Si la réponse est non, je vous conseille de vous jeter immédiatement sur deux des ses films, The Raid 1 & 2 qui sont sans aucun doute les deux meilleurs films d’action de ses cinq à six dernières années. Alors quand on vous annonce que le monsieur va faire un film Netflix, plus exactement un thriller horrifique, il y a de quoi être extrêmement curieux du résultat. Après avoir méchamment posé son empreinte dans le domaine du cinéma d’action, Gareth Evans réussira-t-il à faire de même avec le genre du film d’horreur ?

Silent île - Prophètes et charlatans




Début 1900, en Angleterre, Thomas Richardson est de retour chez lui. Une relation difficile avec son père et une vie dissolue l’ont éloigné de son foyer. Un retour dû à des circonstances néfastes : sa sœur a été enlevée par une mystérieuse secte et son père a perdu la raison à cause de cela. Etant le seul et dernier espoir pour la sauver, Thomas s’en va sur l’île où réside le mystérieux culte avec la ferme intention de la ramener. Bien loin de la nervosité d’un The Raid, Gareth Evans prouve avec ce film qu’il est capable de poser une ambiance. Le début prend le temps d’installer une atmosphère créant un fort malaise, tout en évitant de basculer trop vite dans l’horreur. Ainsi le spectateur a le temps de se familiariser avec l’île et de se rendre compte que quelque chose ne va pas, sans pour autant pouvoir mettre le doigt dessus… Même si on se doute bien que le prophète qui prêche une étrange religion et qui demande aux habitants de l’île de suivre certaines règles parfois étranges, comme par exemple devoir verser un peu de son sang dans un bocal tous les soirs, cache quelque chose.

Au milieu de tout ça, Thomas essaie de se fondre dans la masse tout en cherchant sa sœur. Un scénario qui permet au film d’aborder le sujet de la religion et de l’obscurantisme d’une manière efficace même si assez peu originale au final. C’est un peu ça le problème du Bon apôtre, le film semble prendre de multiples références en provenance d’autres œuvres sans pour autant s’en démarquer vraiment. Ainsi les amateurs de jeux vidéo y verront sans doute une bonne dose de Silent Hill, l’île étant d’ailleurs un lieu que ne renierait pas la célèbre licence de Konami. L’ensemble est donc réussi, dégage quelque chose mais peine quand même parfois à proposer une identité forte sur certains aspects. Pour voir Le Bon Apôtre vraiment se démarquer, il faut attendre que le film aborde son mystère principal : la déesse de l’île. A partir de ce moment-là, Gareth Evans arrive à se jouer des poncifs du genre pour nous présenter quelque chose de vraiment inattendu. Le film bascule également vers un côté plus gore et sanglant de manière efficace.

Quand on base une grande partie de son film sur un personnage en particulier, il ne faut pas louper son coup. C’est malheureusement un peu le cas ici. La prestation de Michael Sheen qui joue le prophète Malcolm est honnête mais il manque au personnage un petit quelque chose, la petite étincelle qui fait que l’on y croit totalement. Pour celui qui est censé fédérer toute une population en prêchant un culte étrange, il manque un peu de charisme et on voit plus en lui un bon prêcheur qu’un leader fédérateur. Dans le rôle de Thomas, Dan Stevens (David dans l’excellente série Legion) se veut plus convaincant. Il arrive bien à incarner son personnage d’écorché vif à la dérive dont la seule et dernière chance de rédemption est de sauver sa sœur. Globalement, le casting se tient mais on regrette quand même certains personnages un poil prévisibles qui du coup ne surprennent pas vraiment pendant les twists scénaristiques. On peut également pester sur les habitants de l’île et leur degré de dévotion bien trop fluctuant. Reste que dans sa globalité, l’ensemble se tient. L’atmosphère, l’histoire, les secrets, tout ce qui entoure l’île et le parcours de Thomas sont suffisamment efficaces pour tenir le spectateur en haleine.

On a aimé

On n’a pas aimé

L’ambiance générale
Le mystère de l’île
Un côté gore et violent réussi
La morale qui se dégage du film
Une réalisation efficace
Visuellement marquant
Certaines inspirations trop visibles
Quelques personnages trop prévisibles…
Qui du coup amènent quelques twists trop prévisibles
Il manque un petit quelque chose au film pour être totalement réussi


Le verdict de Damien / Damzema // Y a le bon apôtre et y a le mauvais apôtre…
J’attendais beaucoup du Bon Apôtre, sans doute trop. Sans être loupé ou mauvais, loin de là, le film de Gareth Evans peine quand même à être totalement convaincant. Manquant de subtilité dans plusieurs de ses inspirations, trop prévisible dans certains pans de son intrigue et plombé par certains personnages, Le Bon Apôtre se prend un peu trop les pieds dans le tapis. Il reste cependant un bon film d’horreur, visuellement marquant, qui sait proposer de vrais moments efficaces ainsi qu’une ambiance prenante. De plus, le mystère principal du film est sans doute son aspect le plus original et termine d’en faire une histoire qui montre que finalement, il n’y a pas de pire et de plus terrifiant monstre que l’Homme. Ce n’est pas la séance ciné de l’année mais le film représente deux heures plutôt agréables pour les spectateurs en attente d’un film d’horreur de bonne facture à regarder le soir, tard, avec les volets fermés et le son bien fort.

Partager :    
En rapport avec : XG Film Club
Editeur : ... | Developpeur : ... | Date de sortie : ...
Actualités du jeu | Images | Vidéos


VOS REACTIONS
Posté le 10.12.18 @ 20:14


Gamertag :
Gh0stCrawl3r
The raid, tu sens le vrai bon film de baston, avec de la vrai baston hein et pas de la danse façon iron fist
j'avais kiffé ces deux films persos
Posté le 11.12.18 @ 16:30

En réponse à Aeons
The raid, tu sens le vrai bon film de baston, avec de la vrai baston hein et pas de la danse façon iron fist
j'avais kiffé ces deux films persos

Ouais ils sont excellents. Le pire c'est quand tu regardes les making-off. Les cascades du 2 ! Les mecs sont totalement tarés !

Sinon si tu passes dans le coin Oni, il y a écrit XG Fil Club. Il y a un M qui s'est fait la malle

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous


PUBLICITE
DERNIERES NEWS



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019