Dossier sur la Paris Games Week 2014

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 327 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > Dossier sur la Paris Games Week 2014
- Publiée le 08.11.2014, à 23:36
- Par Vincent P.
Dossier sur la Paris Games Week 2014Le 28 octobre dernier, deux membres de l’équipe de Xbox Gamer, à savoir Patrick (dit Patoche) et Skander, sont allés à la soirée de « pré-ouverture » (la précision a son importance puisqu’il s’agissait avant de la soirée « presse ») de la Paris Games Week. Ce fut l’occasion de tester plusieurs titres en évitant les files d’attente de deux heures et plus, joies des journées ouvertes au public. Ceci dit, vous trouverez la liste des jeux essayés durant le salon dans le menu dynamique ci-dessous. Cliquez sur un nom, et vous pourrez alors directement lire l’avis de Patrick et/ou celui de Skander au sujet du titre en question (tous les avis ont été écrits à chaud, dans des conditions bien particulières, ils ne représentent donc pas l’idée que l’on peut avoir de la version finale). Bien entendu, un avis plus global sur l’événement est à retrouver en fin d’article, avec en prime les coups de cœur de nos deux rédac’ de choc ! Bonne lecture à vous.

Accès direct aux avis
Arnacute
Dungeon of the Endless
Lovers in a dangerous spacetime
Ori and the Blind Forest
Over Ruled
The Escapists
Assasin’s Creed Rogue
Assassin’s Creed Unity
Evolve
Far Cry 4
Halo : The Master Chief Collection
Project Cars
Sunset Overdrive
The Crew
Avis général sur la PGW

Arnacute

    Avis de Skander
  • Dans la même veine, j’ai testé un peu plus longuement Anarcute de la bien nommée AnarTeam. Il s’agit d’un jeu d’émeute dans un univers très kawai et japonisant. En fait, on y dirige une foule composée de petits animaux qui sont chargés de mener à bien une manifestation. Ainsi, on doit récupérer en cours de route ses petits camarades, éviter la police ou au contraire chercher la confrontation en leur lançant, par exemple, des poubelles, ou encore détruire des bâtiments publics. Sur le papier, on a donc un bon petit potentiel. Je n’aurais volontiers pas boudé mon plaisir… Il y a 10 ans, sur Gamecube...

Dungeon of the Endless

    Avis de Patrick
  • Ce petit titre digital indépendant m’a fait forte impression. Tout d’abord par sa difficulté, mais aussi et surtout par le mélange de genres. Le principe est simple : vous contrôlez deux personnages sur une map en 2D, que vous dirigez dans des salles, qu’il faut éclairer, et l’objectif est de trouver la sortie du niveau (en parcourant ce dernier), puis d’amener un cristal (disponible au début du niveau) qui vous permettra d’emprunter la sortie. Attention, les salles non éclairées feront apparaître des ennemis. Un système de gestion des ressources (dont l’éclairage) est disponible, vous gagnez en effet des unités à chaque porte ouverte, et les ennemis lâchent des objets plus ou moins utiles. Vous gagnez des compétences et de l’XP à chaque combat et pouvez améliorer vos combattants. Le tout est plutôt simple à jouer et finalement diablement efficace, la difficulté est au rendez-vous (gare à vous si vous nettoyez mal les salles !).

Lovers in a dangerous spacetime

    Avis de Skander
  • J’avais entendu parler de ce titre à l’occasion de l’E3. Je n’ai franchement pas été déçu. On incarne dans ce jeu un perso dans une navette, ainsi que son chien. Notre personnage doit courir entre les différents postes de contrôle pour gérer soit le déplacement du vaisseau, soit pour aller aligner les ennemis autour du vaisseau grâce à des tourelles, soit pour déplacer le bouclier partiel du vaisseau. Tout seul, la tâche est un peu ardue, c’est pourquoi notre fidèle canidé peut nous aider. On peut donc lui donner des ordres pour qu’il aille, par exemple, prendre le contrôle d’une tourelle alors qu’on déplace le vaisseau. Le jeu est aussi jouable à deux, en coop, le deuxième joueur incarne alors un autre astronaute à la place du chien. Le tout se passe dans un univers tout mignon, où l'on doit libérer des lapinous sur différentes planètes et trucider des méchants robots de l’espace. Bref, un must have en puissance.

Ori and the Blind Forest

    Avis de Patrick
  • Sans aucun doute mon coup de cœur du salon niveau jeu digital. Le titre est magnifique, la direction artistique énorme et le tout est littéralement enchanteur. La démo proposait de découvrir le tout début du jeu et de parcourir un niveau plutôt sombre, magnifié par un jeu de lumière très réussi. J’attends beaucoup du titre et j’espère qu’il proposera des univers aussi jolis que dans la démo... D’autant que celui-ci propose d’apprendre de nouveaux coups, des nouvelles compétences et qu’on apprend au fur et à mesure à se servir des attaques. Le tout est très intuitif.



Over Ruled

    Avis de Skander
  • En ce qui concerne les titres qui m’ont paru sans grand intérêt, j’ai pu voir tourner, et rapidement tester Over Ruled de DLA LA STUDIOS. De ce que j’ai compris, c’est une espèce de jeu de bagarre en arène qui ressemble vaguement à la série des Smash Bros de chez Nintendo à l’exception que ce n’est pas très beau. On y joue des petites figurines (façon Art toyz pour les connaisseurs) chargées de se mettre tranquillement sur la gueule. La particularité réside dans le fait qu’on peut ramasser des cartes durant la partie, qui vont modifier les règles de l’arène. Bref, ça ne m’a pas laissé un souvenir impérissable.

The Escapists

    Avis de Skander
  • Le jeu est déjà dispo sur PC, on y incarne un prisonnier chargé d’accomplir ses besognes quotidiennes. Le but est de mettre en place un plan pour s’échapper. Le tout est réalisé en vue du dessus, à la manière des anciens Zelda en 8 bit. Dit comme ça, il se peut que cela ne paraisse pas excitant, mais après quelques minutes de jeu, j’étais séduit.

Assassin’s Creed Rogue

    Avis de Patrick
  • Après avoir essayé AC Unity, cet AC Rogue faisait pâle figure, et pas seulement au niveau technique (même si la comparaison n’a pas lieu d’être). Le titre ressemble trait pour trait à Black Flag (essai sur Xbox 360) et propose des batailles navales dans un décor enneigé, avec son lot de glace pour ralentir notre bateau, pour découvrir ensuite des ruines. J’ai surtout hâte de voir le scénario et la possibilité de jouer un templier reste intéressante (bien qu’étrange pour un titre «Assassin’s»).
    Avis de Skander
  • En ce qui concerne Rogue, qu’on a aussi testé, c’est moins surprenant, ça parait être un Blag Flag Bis à base de batailles navales épiques. Ayant écumé (ha ha !) cet épisode sur PS4, j’adhère, mais ça ne sera peut être pas l’avis de tout le monde.



Assassin’s Creed Unity

    Avis de Patrick
  • En soi, la démo a confirmé une partie de mes craintes : les bugs sont toujours présents sur la saga. Heureusement, elle a aussi confirmé des évolutions bienvenues. Je peux citer l’augmentation de la difficulté (il n’est plus possible de bourriner comme un fou contre 20 ennemis en espérant s’en sortir), ou une amélioration de la structure des missions, proposant maintenant plusieurs chemins (avec des possibilités de réussir la mission d’une façon différente, mais toujours balisée). Les PNJs se souviennent d’ailleurs de nous. Graphiquement, il est évident qu’un bond a été réalisé, surtout si on compare le titre à l’opus à venir sur les anciennes consoles. Dommage qu’il ne m’ait pas été possible de tester la coopération et qu’encore une fois, de sympathiques bugs se soient glissés dans le jeu.
    Avis de Skander
  • Le jeu est beau, bien qu’assez bogué. Pour leur défense, Ubi nous présentait une version datée de juillet… A deux semaines de la sortie, j’ai un peu de mal à y croire, mais passons. Ce qui m’a surpris, c’est la difficulté du titre. Plus question de forcer le passage en bourrinant, les assassinats doivent être bien préparés. On retrouve ce qui faisait le sel de la saga au début, mais avec l'expérience de cinq épisodes entre deux. J’espère vraiment que le titre final sera du niveau de ce qu’on a pu tester (sans les bugs). Le jeu trahissait finalement un peu ses promesses en laissant une trop grande marge de manœuvre. J’espère vraiment que cet opus fera la part belle aux assassinats discrets et à l’infiltration. La réponse viendra très vite puisque je rappelle que le jeu est prévu pour le 13/11.



Evolve

    Avis de Patrick
  • Après avoir longuement testé le titre lors d’un essai privé, il me tardait de mettre de nouveau la main sur ce dernier, avant l’Alpha qui a été proposée peu après le alon. Et il s’avère que le titre a encore gagné en équilibrage puisque le monstre m’a semblé moins puissant et moins indestructible (même si l’équilibrage des parties semblait correct à l’époque, étant donné que le monstre perdait autant de partie qu’il en gagnait). J’ai apprécié ce rééquilibrage. Du point de vue graphique, le titre est toujours bon mais moins impressionnant que lors du précédent essai (car il avait été réalisé sur de puissants PC).
    Avis de Skander
  • Mis à part les jeux indé, nous avons bien sûr pu tester de gros titres. Ainsi, j’ai mis la main sur Evolve. Le jeu ne m’attirait pas franchement mais après un court essai, il m’a semblé très prometteur. Ça ressemble un peu à du Left 4 Dead, en plus beau, nécessairement, mais avec autant de tension. Bref, un bon FPS multi bien nerveux.



Far Cry 4

    Avis de Patrick
  • La démo proposait l’attaque d’un fort (les mêmes que ceux de Far Cry 3 qu’il fallait nettoyer afin de rendre disponible la zone, et inspiré des tours d’Assassin’s Creed) de 3 différentes manières : en mode infiltration avec une arbalète puissante et un sniper, en escaladant la colline via le grappin (plutôt intuitif) ; en bourrinant avec un éléphant (tout simplement en montant dessus) ; et enfin dans les airs avec un appareil volant pas vraiment stable. Si les deux dernières approches sont clairement bourrines, la première permet une autre vision de jeu, comme le proposait le précédent opus. On reste donc en terrain connu, même si l’apport de l’éléphant est sympathique. Dommage que ce monstre se « pilote » comme une voiture, de manière assez peu réaliste. Chose appréciable, l’effet « sapin de Noël » du FC3 a légèrement disparu, les indications et aides à l’écran ne sont plus, cela permet de rendre le jeu jouable et de ne pas se sentir assisté tout au long du titre. Graphiquement, Far Cry 4 se rapproche plus de la « réalité » avec des couleurs moins flashy et plus réalistes, rappelant d’une manière intéressante l’Asie (lieu qui ont inspiré les décors de cet opus).
    Avis de Skander
  • Là aussi le jeu est très beau, on a le droit à des paysages magnifiques. Après, pour le peu que j’ai testé, pas de surprises particulières, ça a l’air d’être du bon Far Cry (on oubliera tous l’épisode 2). Deux missions étaient proposées, l’une faisant la part belle à l’infiltration, l’autre au bourrinage. On a aussi pu tester certains moyens de transport, comme un espèce d’hélico très léger ou encore un éléphant !



Halo : The Master Chief Collection

    Avis de Patrick
  • Après plus de 30 minutes d’attente (il faut mériter de toucher à Master Chief !), j’ai pu mettre la main sur cette compilation en jouant en free for all à 6 joueurs sur la map entièrement remasterisée Shrine (anciennement Sanctuary de Halo 2). Les sensations sont bien présentes et il m’a fallu quelques minutes pour me remettre dans le bain, pour finalement finir deuxième de la session, avec un score honorable de 13 kills. L’arsenal est toujours de la partie, la map et surtout les parties sont équilibrées, les joueurs sont tous logés à la même enseigne dès le départ et disposent des armes sur le terrain. Ici, pas d’hélicoptère, de voiture téléguidée ou d’attaque nucléaire. On espère que les autres maps remastérisées de Halo 2 ainsi que le contenu des autres titres (gameplay, cartes, etc.) seront aussi fidèles (légèrement remis au goût du jour).



Project Cars

    Avis de Patrick
  • Nous avons pu tester Project Cars de différentes manières. Tout d’abord sur console new-gen de façon classique avec le pad en mains. Graphiquement, le titre est tout à fait réussi. Il nous a toutefois semblé relativement facile de gagner la course. La réaction des véhicules est plutôt réaliste et la sensation de vitesse bien présente. Le coucher de soleil de pleine face est bien rendu et les effets graphiques sont de bonne facture. La puissance et la tenue de route sont plutôt réalistes. Il faudra bien sûr vérifier la question de la relative facilité du titre en modifiant les réglages et la difficulté. Nous avons aussi pu tester le titre à l’aide d’un casque 3D à 180°, l’Occulus Rift, à mettre comme un casque classique (et à compléter d’un pad 360 et d’un casque audio) permettant de voir le véhicule et uniquement le véhicule. Il n’y a plus besoin d’écran, tout est visible sur le casque 3D, et si la sensation est assez spéciale au début (on ne voit plus rien du tout, ni de face ni sur les côtés), on s’habitue rapidement au procédé et on se plaît à regarder sur les côtés les rétroviseurs ou en haut ou en bas. Reste à connaître le tarif de cet outil, plutôt accessoire pour le moment de mon point de vue.
    Avis de Skander
  • Nous avons aussi testé Project Cars avec l’Oculus Rift. C’était fun, mais au final, je trouve que c’est un peu gadget. Tout d’abord, il y a un certain temps d’adaptation quand on a le dispositif sur la tête, et puis, au final, et ça n’engage que moi, je préfère encore jouer sur la télé. En effet, on dispose ainsi d’un affichage tête haute avec toutes les informations nécessaires. Avec l’Oculus, c’est le strict minimum, comme un vrai pilote de course. Ceci dit, les hardcore gamers apprécieront.



Sunset Overdrive

    Avis de Patrick
  • Après un court essai de la démo, il ressort que même si l’ambiance a l’air au rendez-vous, le titre est légèrement mou et bien moins intuitif/instinctif que ce qu’on pourrait croire. Il suffit peut-être d’un peu d’entraînement, mais le changement d’arme n’est pas vraiment intuitif, et surtout l’intérêt de la mission (la protection d’un PNJ qui semblait émerveillé par notre héros) n’était pas des plus flagrants. Heureusement, il est bien possible de grinder et de slider partout, et d’aller d’un point A à un point B sans toucher le sol. J’espère que cette exclusivité Xbox One nous fera une meilleure impression lors du test final.
    Avis de Skander
  • Pour ma part, j’ai été déçu. Ce n’est pas vraiment beau, c’est mou, et c’est un peu déjà vu avec des jeux comme Prototype ou InFamous.



The Crew

    Avis de Patrick
  • Un an après mon premier essai du titre à la GamesCom 2013, je reste convaincu qu’il reste beaucoup de travail avant de rendre ce dernier compétitif face à une concurrence féroce en matière d’automobile. Graphiquement, il y a bien entendu du mieux, mais c’est surtout au niveau des sensations et de l’intérêt que le titre m’a semblé tout juste correct. La démo proposait directement de se mettre dans ce monde ouvert sans objectif précis. Pour un essai sur un salon, ce n’est pas forcément la meilleure solution. Espérons que le report de ce dernier lui soit profitable.



Avis général sur la PGW

  • Au final, ce que nous retenons de cette PGW, c’est vraiment la place accordée aux indépendants chez Microsoft. Avec pas mal de titres moyens (voire mauvais) mais quelques petites pépites. Il y avait finalement peu d’exclusivités présentées par Microsoft sur son stand (Quantum Break non disponible), mais c’est avec plaisir que nous avons pu tester les jeux indépendants digitaux et les gros titres à venir. Dommage que certains softs testés soient déjà disponibles (Sunset Overdrive par exemple) ou qu’ils sortent dans très peu de temps, et surtout, nous regrettons encore une fois, comme l’année dernière, le monde présent à cette soirée de pré-ouverture, qui ne s’appelle d’ailleurs plus soirée presse. On aurait aimé qu’elle soit réservée à la presse et aux professionnels du secteur, et pas simplement ouverte à toutes personnes VIP ou qui disposerait d’amis. Attendre en effet plus de 30 minutes pour jouer à un titre, quand la soirée démarre à 19h (voire 17h pour les plus chanceux), c’est un manque à gagner pour les sites qui ne peuvent pas tout tester. Reste que le salon est chaque année de plus en plus grand et de mieux en mieux organisé, le monde présent à cette soirée n’avait en effet rien à voir avec la soirée « presse » de l’an dernier, et les débordements autour de Call of Duty ont par exemple été évités.
    Coups de cœur de Skander
  • Assassin’s Creed Unity
  • Lovers in a dangerous spacetime
    Coup de cœur de Patrick
  • Ori and the Blind Forest

Partager :    
En rapport avec : Xbox Gamer
Editeur : ... | Developpeur : ... | Date de sortie : ...
Actualités du jeu | Images | Vidéos


VOS REACTIONS
Posté le 12.11.14 @ 15:36


Gamertag :
Lenuldepik
Bon les mecs, prochain Dossier qu'on fait, c'est sur les 50 babes du JV, les 50 plus beaux culs ou les 70 plus beau gif de pervers du jeu vidéo. On aura sûrement des réactions, on pourra débattre de tel ou tel beau cul etc.
Posté le 12.11.14 @ 16:06

En réponse à Lenuldepik
Bon les mecs, prochain Dossier qu'on fait, c'est sur les 50 babes du JV, les 50 plus beaux culs ou les 70 plus beau gif de pervers du jeu vidéo. On aura sûrement des réactions, on pourra débattre de tel ou tel beau cul etc.

Ouais la prochaine parlez nous fessiers de babes, plus beaux screenshots de nibards etc plutôt que du dernier Assassin's Creed. On veut qu'XG aborde les vrais sujets importants !
Posté le 15.11.14 @ 01:52


Gamertag :
Lenuldepik
En réponse à Damzema
En réponse à Lenuldepik
Bon les mecs, prochain Dossier qu'on fait, c'est sur les 50 babes du JV, les 50 plus beaux culs ou les 70 plus beau gif de pervers du jeu vidéo. On aura sûrement des réactions, on pourra débattre de tel ou tel beau cul etc.

Ouais la prochaine parlez nous fessiers de babes, plus beaux screenshots de nibards etc plutôt que du dernier Assassin's Creed. On veut qu'XG aborde les vrais sujets importants !



Ahahah, j'étais sûr que ça ferait sortir un membre actif de sa cachette!

Bon, c'est noté en tout cas, après les Babes de la PGW 2013 (je crois) et mes nombreuses photos appréciés, on fera des dossiers sur l'envers du JV. Babes, Babe en cosplay, cul de babes, visage de babes.

Bon et sinon, le dossier? :p
Posté le 15.11.14 @ 10:30

En réponse à Lenuldepik
Bon et sinon, le dossier? :p

Je l'avais lu et j'avais même prévu de répondre un truc construit (si si, ça arrive ) et puis le drame. Une MàJ folle, un redémarrage sauvage et mon mini pavé sacrifié tel une bonne entrant dans la chambre de DSK ont eu raison de ma volonté.
J'y parlai surtout de Far Cry 4 et de ma crainte qu'il ne soit qu'un Far Cry 3.5 ainsi que d'Evolve qui ne m'avait pas autant chamboulé que prévu.

Mais comme je l'avais dis à Oni, bravo à ceux qui ont enduré ce salon du mal dépourvu d'annonces et ou tu attends 3 hr pour jouer 10 minutes au dernier Assassin's Creed bugué.

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020