Avis - Jacked – L’histoire officieuse de GTA

XBOX GAMER
connect�, 41 471 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > Avis - Jacked – L’histoire officieuse de GTA
- Publiée le 21.11.2013, à 01:00
- Par Vincent P.
Avis - Jacked – L’histoire officieuse de GTAPour accompagner la sortie de Grand Theft Auto V, les éditions Pix’n Love ont sorti la version française du Jacked – The outlaw story of GTA de David Kushner, un ouvrage informatif au sujet de l’une des licences vidéoludiques les plus controversées, à savoir GTA. Le récit est basé sur divers articles écrits par ce journaliste américain ayant un bon C.V., ainsi que sur une montagne d’interviews. L’ouvrage promet de nous immerger dans « L’histoire officieuse de GTA »… Mais cela vaut-il les 24 euros demandés ?

L’histoire de GTA ou celle de Sam Houser ?




Les éditions Pix’n Love nous ont habitués à publier des ouvrages de qualité. Avec Jacked – L’histoire officieuse de GTA, les premières impressions sont bonnes. La couverture, avec vernis sélectif UV mat, est de très bonne facture. Elle affiche un visuel sobre qui parle aux fans. En plus, le papier (du brillant 90 grammes) est très appréciable, bien plus que l’habituel 80 grammes que l’on trouve sur d’autres livres. Inutile par contre de chercher des images, il s’agit clairement d’un récit, d’où une impression en noir et blanc. Pour la dernière précision, la technique d’assemblage utilisée est le dos carré-collé. L’enrobage est donc satisfaisant. Malheureusement, on ne peut pas en dire autant du travail de Thomas Savary, qui était censé assurer la relecture de la traduction réalisée par Laurent Jardin. En effet, cette version française a été tout bonnement bâclée. Il y a d’innombrables erreurs et autres coquilles. Par exemples : page 49, il y a une inversion de lettres ; page 76, souci de virgule ; page 80, il manque un espace ; page 84, on trouve pas moins de quatre erreurs ; page 227, on lit « ssoixante » (un ‘s’ en trop donc) ; page 234, on lit « le travail des modeurs échappent » (au lieu de « le travail des modeurs échappe ») ; page 256, on lit « ils laissaien » (au lieu de « ils laissaient ») ; page 296, on parle de « subrimes » (au lieu des « subprimes »)… Et ce ne sont pas les exemples qui manquent, sans compter quelques incohérences comme le mot « mini-jeu » qui est tantôt bien écrit, tantôt écrit « mini jeu »…

Une fois cette énorme déception mise de côté, on se plonge dans l’histoire. Les 27 chapitres (en comptant le prologue et l’épilogue) qui composent l’œuvre sont introduits par une sorte de grosse parenthèse faisant référence aux jeux de la licence, soit par le fond, soit par la forme, soit par les deux. C’est un petit plus sympathique. Pour le reste, nous avons le droit à une narration vivante qui évolue selon une chronologie bien précise, celle du temps qui passe. Le premier chapitre (le véritable, pas le prologue) démarre un peu avant la naissance de Sam Houser. On découvre donc l’évolution de ce dernier tout au long de l’ouvrage, à tel point qu’il en devient même parfois la star, plus encore que le sujet principal, à savoir GTA (le deuxième n’allant pas sans le premier au final). De son enfance de geek aux années actuelles, le livre retrace tout son parcours, dont ses débuts chez BMG jusqu’à l’imposant épisode Rockstar Games. Nous n’en dirons pas plus au niveau du contenu pour vous préserver la surprise de la découverte. Néanmoins, il est bon de signaler que le travail de l’auteur, qui s’est étalé sur plusieurs années, est remarquable.

Le rendu final est complet, bien détaillé, bien référencé et il n’oublie pas de mentionner les prémices de la licence, sa confection et toutes les conséquences. Rapidement, il est question de la motivation des frères Houser, et particulièrement de Sam, afin de repousser toujours plus les limites de la création, de la croisade de Jack Thompson (contre la série) et des diverses histoires liées à la franchise (la fusillade de Columbine, les divers crimes impliquant au final les jeux ou encore l’épisode Hot Coffe…). Nous avons d’ailleurs apprécié le fait que les magouilles de Take Two et le rapport avec la presse (corruption et compagnie) soient bien de la partie. L’ouvrage est extrêmement intéressant et la narration y est vivante. Comprenez par là que l’auteur arrive à capter l’attention du lecteur grâce à un savant mélange entre informations, passages romancés et citations à foison. Le tout est donc très appréciable et beaucoup liront cela avec plaisir. Malgré tout, nous ne pouvons pas nous empêcher de souligner le fait que le style est très courant, tirant même parfois vers le familier outre les citations.

En prime, certains éléments sont répétés au travers de quelques pages successives, à tel point que l’on se sent parfois un peu trop pris par la main sur les explications, comme si nous ne pouvions pas tirer des conclusions de l’implicite… Autre point qui pourra diviser, le récit est bourré de détails, qui donnent donc bien vie à l’histoire, mais qui alourdissent également le tout de manière très futile. Bien des détails sont inutiles à la compréhension de l’histoire et auraient pu être supprimés sans que cela ne change rien. Du coup, nous avons tout de même ressenti quelques coups de mou lors de la lecture de certains chapitres. Cela n’entache en rien le travail global, mais ces quelques points pourraient bien être soulevés par certains lecteurs plus littéraires que les autres, ou simplement par ceux qui s’intéressent plus à l’essentiel de l’histoire autour de GTA… En tout cas, pour finir sur une note positive, on ne peut que saluer toutes les références faites tout au long de l’ouvrage, que ce soit au milieu de la musique, à celui du cinéma ou à celui du jeu vidéo.
    Informations complémentaires
  • Nom complet : Jacked – L’histoire officieuse de GTA
  • Nombre de pages : 320
  • Format : 16x22cm
  • Date de sortie : 27 septembre 2013
  • Prix : 24 euros
  • Publié par : Editions Pix'n Love
  • ISBN : 978-2-918272-67-0
Conclusion
David Kushner a fourni un énorme travail pour réaliser son Jacked – L’histoire officieuse de GTA. Nous ne pouvons que saluer la performance, l’auteur arrivant à mixer des interviews, des informations et des aspects plus romancés. Le livre est clairement intéressant, et ce que l’on s’intéresse à l’histoire de GTA, à celle de Rockstar Games, à celle de Jack Thompson ou aux événements qui ont mis en avant la série, et plus généralement les jeux vidéo. Quant à l’enrobage, il n’y a rien à redire. Par contre, outre quelques faiblesses dans la narration à nos yeux et une abondance parfois inutile de détails, nous ne pouvons que regretter le très mauvais travail de relecture effectué. C’est bourré de fautes/coquilles, ce qui laisse un goût très amer une fois que l’on a dépensé 24 euros pour une version française relativement bâclée.

Partager :    
En rapport avec : Grand Theft Auto V
Editeur : Rockstar Games | Developpeur : Rockstar North | Date de sortie : 17 Septembre 2013
Actualités du jeu | Images | Vidéos | Test du jeu


VOS REACTIONS
Posté le 21.11.13 @ 09:19


Gamertag :
Oo Ahyel oO
Moi qui ne savais pas quoi mettre sur ma liste de Noël hormis des choses hors de prix (Oui oui c'est bien ce que vous pensez...enfin j’espère ).

Ceci dit c'est bien dommage pour les fautes que tu décris, P&L nous ont habitués à de beaux ouvrages, de qualité. (L'histoire de Zelda/Sonic/Nintendo ect...)
Posté le 21.11.13 @ 22:45


Gamertag :
mister benBen
Malgré les coquilles cet ouvrage me parait bien intéressant (comme beaucoup chez cet éditeur. d'ailleurs ils sortent "au coeur de la xbox" en décembre : 400 pages - 24 euros. Oni, il est prévu que tu en fasses également un avis ?)
Posté le 22.11.13 @ 01:11

En réponse à mister benBen
malgré les coquilles cet ouvrage me parait bien intéressant (comme beaucoup chez cet éditeur. d'ailleurs ils sortent "au coeur de la xbox" en décembre : 400 pages - 24 euros. Oni, il est prévu que tu en fasses également un avis ?)


Oui tout à fait. On m'a informé qu'il me sera envoyé pour que je puisse vous fournir un avis à son sujet.

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021