XG Film Club - Looper

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 455 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > XG Film Club - Looper
- Publiée le 30.12.2012, à 19:23
- Par Vincent P.
XG Film Club - LooperAprès la réalisation de quelques épisodes de Breaking Bad et de « Une arnaque presque parfaite », Rian Johnson se livre une nouvelle fois à l’exercice du long-métrage avec Looper, mêlant deux générations d’acteurs talentueux et un scénario plus ambitieux que la plupart des films d’action actuels. Le pari : réaliser un thriller centré sur le voyage à travers le temps, un standard qui a tendance à revenir à intervalles réguliers dans les salles obscures, pour le meilleur et pour le pire. Reste à voir si ce film ambitieux, porté par les performances de Bruce Willis, Joseph Gordon-Levitt et Emily Blunt, a de quoi séduire…

Bienvenue en 2074




Dans un futur proche, la mafia met au point un système pour se débarrasser de ses victimes : elle les envoie dans le passé, où des tueurs sont chargés de les réceptionner, de les abattre et de les faire disparaître. Le problème, c’est que la mafia décide aussi de se débarrasser de ces tueurs, qui finissent par être expédiés dans le passé à une version plus jeune d’eux-mêmes. Cela les amène ainsi à « boucler leur boucle » en se faisant abattre par leur double. C’est la situation à laquelle est confronté Joe, le héros de Looper, admirablement joué par Joseph Gordon-Levitt. Celui-ci, dès les premières scènes, convainc. Après sa performance dans Inception, de Christopher Nolan, l’acteur a choisi un film dont le scénario s’inspire encore une fois de grands rêves qui portent l’être humain. Un choix payant puisque l’acteur joue à la perfection le personnage de Joe, ce dernier prenant des décisions et s’y tenant. Sa personnalité est développée et on s’éloigne également par cet aspect des standards actuels du genre. Bruce Willlis est quant à lui toujours aussi efficace, et Emily Blunt tout à fait crédible. Le casting est bon et sert les intérêts du film du début à la fin.

L’univers est également un point à prendre en compte dans un tel projet : nous connaissons la situation en 2074, mais qu’en est-il de l’aspect visuel de Looper ? La tendance générale est au gris, au sombre. Peu de couleurs chaudes sont utilisées, mais l’univers est crédible. C’est une évolution négative et technologique de notre société. De nouvelles drogues, de nouveaux appareils ont été inventés, et un sentiment de surprise peut naître de ces inventions chez le spectateur, tant le futur peut ressembler à notre présent en certains points, et s’en éloigner parfois, créant ainsi un décalage qui nous rappelle alors violemment que l’on est en 2074. On peut ajouter que le développement des personnages sert parfois l’introduction au spectateur des éléments du background… Mais pas toujours. Bien que l’univers ait été soigné, le film reste centré sur son personnage principal. Le scénario, quant à lui, est original, surprenant et plutôt bien pensé. Il est bien souvent nécessaire de réfléchir à la rationalité des événements du film dans un futur dans lequel le voyage dans le temps est possible, et la voix de Joe, qui nous raconte son histoire, nous y aide. Une fois l’univers et les possibilités de 2074 intégrées, l’histoire peut commencer. Le spectateur est alors plongé dans un scénario inventif, n’entremêlant pas ses personnages les uns avec les autres : l’ensemble est cohérent et tient globalement la route car il est soigné et bien pensé.

Même si le thème du voyage dans le temps est omniprésent, Rian Johnson parvient à le rendre sous-jacent et à nous centrer sur l’histoire de Joe, qui prendra des tournures bien plus importantes que la simple évolution d’un héros dans son milieu. Cependant, il y a un gros point négatif qui pourra en rebuter beaucoup : la partie centrale du film. En effet, pourquoi nous emmener en 2074 pour nous faire passer plus de 30 minutes dans une grange en pleine campagne ? Le film perd alors un peu de sa rationalité et de son originalité. En prime le rythme prend un sévère coup, tant ce passage traîne en longueur et manque de punch. Le spectateur se surprendra d’ailleurs à s’ennuyer tant le contraste entre le début, réussi, et cette deuxième partie de film est prononcé. Heureusement que la fin rattrape un peu cela pour terminer sur une bonne note. Malgré cela, le film a de quoi faire réfléchir, la bande-son est agréable et les scènes sont assez bien filmées même s’il y a un ou deux faux raccords des plus visibles. Les fans de Breaking Bad, parmi les plus assidus, reconnaîtront peut-être la patte de Rian Johnson, dont les idées de placement de la caméra sur certaines scènes ont une originalité que lui seul possède.



Boucler la boucle
Looper est globalement une bonne surprise. Malgré quelques longueurs, le film parvient à faire réfléchir. Servi par un casting étincelant et une réalisation juste et originale, c’est un film intelligent et différent du film d’action lambda. Dommage qu’il y ait une grosse partie qui divisera assurément les foules, pouvant même créer un profond ennui auprès de certains, car le début est clairement intéressant et Rian Johnson boucle le scénario avec une fin un peu prévisible mais réellement bien pensée. Enfin, soulignons le jeu de J. Gordon-Levitt qui donne de la profondeur à son personnage. Le réalisateur, quant à lui, prend des libertés avec les codes des films traitant des voyages dans le temps et le rendu final est intéressant. A voir, mais peut-être pas à revoir.
Critique rédigée par Nico G.

Partager :    
En rapport avec : XG Film Club
Editeur : ... | Developpeur : ... | Date de sortie : ...
Actualités du jeu | Images | Vidéos


VOS REACTIONS
Posté le 30.12.12 @ 19:34


Gamertag :
KILLER PIPO
J'ai vraiment aimé ce film, un bon bol d'air frais
Posté le 30.12.12 @ 19:46


Gamertag :
Slayer56190
Ah enfin c'est pas trop tôt!!

Alors bonne critique dans l'ensemble, bien que peut-être un peu courte pour pouvoir aborder les différents aspects du film, ce qui n'est néanmoins pas évident sans spoiler...

Bon je ne vais pas être en accord sur la partie qui divise (étonnant! ). Critiquer négativement le fait qu'une partie du film semble se passer à notre époque (dans une grange ou ailleurs peu importe) avec l'argument que vous ne voyiez pas l'intérêt ou tout du moins vous ressentez de la déception pour un film de SF "censé" nous montrer la situation en 2074... Bah pour moi ça n'est pas un argument qui tient la route car c'est justement une des originalités du film de finalement faire de la science-fiction "de proximité" au lieu de montrer un florilège de gadgets futuristes comme cela aurait pu être le cas en ville (et encore les passages en ville n'en montrent pas plus). Par ailleurs, ce passage "qui traîne en longueur" d'une m'apparaît indispensable pour étayer un peu la relation entre les protagonistes (e. blunt, j. gordon et le gamin) sans quoi la scène finale aurait eu carrément moins de poids et même de crédibilité concernant le revirement de joe.

D'accord avec vous sur le casting qui colle vraiment bien (je n'avais pas reconnu e. blunt au début, bien dans son rôle). Gordon Levitt et Willis forment un sacré duo antagoniste. Une palme au maquilleur qui a réussi à faire ressembler le jeune au vieux de manière suffisamment subtile pour que l'acteur et son jeu ne perdent pas de leur substance. Bruce Willis est encore bon et dans un rôle qui change du "good guy savior of the entire fucking world ". Et pourtant aux motivations bien compréhensibles...

Bref, pour moi, un film très intelligent qui m'a fait passer un très bon moment au cinéma (j'avais peur que ça n'arrive pas de si tôt après TDK Rises).

Enfin assez d'accord avec la phrase de conclusion du test film à voir mais pas forcément à revoir, pas du fait qu'il soit mauvais (vous aurez compris mon avis) mais parce que la surprise, la découverte et le suspense : piliers de ce long-métrage ne seront plus de la partie.

Continuez à faire ces petites chroniques annexes aux JV, c'est toujours rafraîchissant.
Posté le 30.12.12 @ 20:43


Gamertag :
nicoboon
Je vais continuer à écrire, pour ma part je vais reprendre mi Janvier, les critiques sont publiées le week end, donc restez à l'affut

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020