Tonton Grievous32 raconte... Brute Force

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 248 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > Tonton Grievous32 raconte... Brute Force
- Publiée le 04.12.2017, à 12:36
- Par Vincent P.
Ah ce jeu... Après la sortie de Halo Combat Evolved, un jeu a été très mis en avant comme étant le prochain Hit en puissance de la première née de Microsoft... Il a aussi eu un énorme coup de pub dû à des rumeurs disant que le titre comporterait une démo de Halo 2, un point fort qui a incité mon frère à l’acheter… Il s’agit bien de Brute Force.
Que la Force Brute soit avec toi !
Petite déception en nous rendant compte mes frères et moi-même que la démo de Halo 2 n'était rien de plus que le premier teaser déjà-vu un paquet incalculable de fois... Enfin bref, passée cette grande déception à l'époque où Halo 2 était attendu comme le messie, on est donc passé sans tarder à la campagne de Brute Force. Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre au niveau du gameplay, je n'avais vu que quelques screenshots du jeu qui était franchement magnifique à l'époque de sa sortie et un trailer fait de cinématiques, une belle claque dans la tronche. Enorme avantage dont on profite dès le départ avec mes frères : campagne faisable entièrement en écran splitté à 4 ! Autant dire qu'après les centaines de fois où l'on a parcouru Halo en coopération, ici sur Brute Force, ça annonçait une expérience du feu de Dieu ! Et ça n'a pas manqué !

Le début du soft commençait avec un seul personnage parmi notre escouade, les autres joueurs contrôlant des mecs lambda en armure. Petit à petit, en avançant dans les niveaux, on débloquait les nouveaux personnages, chacun ayant des caractéristiques bien spécifiques. On disposait de deux personnages capables de transporter chacun deux armes lourdes et incapables de porter des armes légères, et deux personnages avec les capacités inverses. Chacun des personnages disposait ensuite d'un pouvoir qui lui était propre, prendre une arme dans chaque main (lourdes ou moyennes), l'esprit de Vangard du Féral Brutus (mon personnage, un genre de gros lézard capable de courir à quatre pattes) permettant de se régénérer, avoir une vision thermique et faire une charge mortelle sur les ennemis autre que les boss. Le troisième personnage avait la capacité de se rendre invisible et il possédait une lame énergétique très puissante pour tuer discrètement les ennemis. Le dernier disposait d'un œil bionique permettant de viser automatiquement n'importe quel ennemi et de le tuer rapidement avec n'importe quelle arme (le plus efficace étant le Fusil de Sniper).

Avant chaque mission, petit débrief avec le commandant dans des cinématiques de très bonne qualité et hop, on repart à l'assaut ! Les missions sont souvent limitées à aller butter tel ou tel mec, ou bien défoncer tout le monde dans une base. Hey, on ne s'appelle pas la Brute Force pour rien hein ! En tout cas, c'est clairement un TPS excellent qui offrait de bonnes sensations et c'est aussi ce qu'on pourrait appeler le Gears of War de la première Xbox. Pas de système de couverture bien sûr, on s'accroupissait juste comme on voulait derrière les murets, mais le côté TPS plutôt nerveux en coopération apporte cet aspect.

Arrivé au boss, on s'est fait plaisir avec les frangins et on lui a éclaté la tronche. Toutes les cinématiques précédentes tournaient autour de ce personnage, alors quand on l'a buté et qu'on a enchainé sur une cinématique avant de revenir sur du gameplay, on était assez surpris de voir qu'on n’avait même pas fait la moitié du jeu ! Un pur bonheur de continuer l'aventure encore et encore. On pouvait débloquer des personnages pour le multijoueur en ramassant des hologrammes sur chaque niveau, et ces personnages, une fois débloqués, permettaient d'accéder à une escouade complète dans le team deathmatch en escouade !

Ce mode de jeu excellent, toujours jouable en écran splitté jusqu'à quatre, permettait de gérer un personnage et de donner des ordres aux autres. Evidemment, il était possible de switcher entre chaque personnage de l'escouade pour améliorer sa stratégie. Je me rappellerai toujours de ces maps où l'on pouvait trouver les grenades roulantes, ces petites boules qui, une fois lancées, traquaient la cible la plus proche en émettant un sifflement permanent... Le genre de sifflement qui fait regarder le joueur partout autour de lui jusqu'à l'explosion très puissante ! Un multi et une campagne en coopération monstrueux pour un très bon contenu et du fun à 300% entre amis sur le même canapé !



Le verdict de Tonton Grievous32 // Un must-have…
C’est une excellente expérience, un must have de la première Xbox, un jeu coopératif et compétitif très fun en écran splitté. Les graphismes sont très propres, les sons suivent et donnent un excellent feeling aux armes, le tout dans une histoire sympathique qui offre de belles cinématiques et d'excellents moments. Une chose est sûre, si l'occasion m'était présentée d'y rejouer sur la One via la rétrocompatibilité ou un remaster sous Unreal Engine 4, je sauterais dessus sans hésiter et je conseillerais à tout mon entourage d'en faire autant. Ce jeu est une vraie réussite !

Partager :    
En rapport avec : Brute Force
Editeur : Microsoft Games | Developpeur : Digital Anvil | Date de sortie : 20 Juin 2003
Actualités du jeu | Images | Vidéos | Test du jeu


VOS REACTIONS
Posté le 04.12.17 @ 16:29


Gamertag :
kyl3rs95
Sympa ce 1er Tonton Raconte Ce jeu c'était de la bombe a l'époque j'en garde de bon souvenir , dans le même délire fun /bourrin y'avais aussi Armed and Dangerous qui était très sympa ! N'ayant plus Brute Force dans ma collection , tu m" as donner envie de le refaire , du coup si je le vois dans une brocante ou sur internet pour pas cher , allez je le prendrais en hommage du bon vieux temps =)
Posté le 04.12.17 @ 17:07


Gamertag :
KamikazeGaulois
Je l'avais pris pour pouvoir le faire en coop à 4 avec des potes, ces glands l'avaient trouvés merdique, au final je me suis amusé tout seul, vivement qu'il soit jouable sur One, et qui sait, peut être que presque 15 ans après sa sorite je parviendrais à les faire changer d'avis...mais c'est pas gagné.
Posté le 04.12.17 @ 17:13


Gamertag :
kyl3rs95
En réponse à Spartan 1985
qui sait, peut être que presque 15 ans après sa sorite je parviendrais à les faire changer d'avis...mais c'est pas gagné.


Mdrrrr THE défi ! Bon courage
Après si le jeu a le droit a un remaster ou de la rétrocompatibilité ça sera peut être plus simple ^^
Posté le 04.12.17 @ 17:42


Gamertag :
Grievous32
En réponse à kyl3rs95
En réponse à Spartan 1985
qui sait, peut être que presque 15 ans après sa sorite je parviendrais à les faire changer d'avis...mais c'est pas gagné.


Mdrrrr THE défi ! Bon courage
Après si le jeu a le droit a un remaster ou de la rétrocompatibilité ça sera peut être plus simple ^^


Je kifferais vraiment un remake avec l'UE4. T'imagines Brute Force avec les graphismes de Gears 4 ? Ca enverrait du lourd !
Posté le 04.12.17 @ 18:53


Gamertag :
kyl3rs95
Damned , J’avoue ça serais le feuuuuu !!!!
Bon on créer une pétition pour sortir le jeu ou quoi ? ^^
Posté le 05.12.17 @ 19:38


Gamertag :
seth kast
Ah ah ! Yes !
Il était très bon ce jeu, mais on l'a jamais finit avec le frangin... il était super long !
C'était presque du tout bon. Je dis presque, car je me souviens d'un défaut énorme :
- les munitions dans les mondes de lave.
On se retrouvait à sec super vite parce que les ennemis ne tirait pas avec des armes, mais balançaient des boules de feu ou je ne sais plus quoi. Mais il y avait en gros pas de munitions dans les mondes comme ça, et plus tu avançais dans le jeu, moins il y avait de munitions (dans les mondes de lave je parle, les autres c'était très bien dosé). Et franchement, ça c'était casse couille !

P.S: je jouais aussi full lézard, j'étais trop fan ! CHARGEZ !!!

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019