Tonton Gren' raconte... Hitman Blood Money

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 194 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > Tonton Gren' raconte... Hitman Blood Money
- Publiée le 18.04.2016, à 20:26
- Par Vincent P.
Quand j'étais petit, je n'étais pas grand. Chétif, on me martyrisait à l'école. Non je déconne, mais JCVD l'a dit lui et il a trouvé dans le karaté la façon de s'affirmer en balançant des tatanes aux vietnamiens qui ne lui avaient rien fait du tout dans des films depuis devenus des classiques. Bref, pour moi ça a été l’Agent 47, j'essayais d'étrangler mes camarades dans la cour de récré avec mes lacets pour faire comme mon chauve préféré. Cela m'a valu quelques problèmes avec la direction de l'école, mais on s’est bien marré ! Les enfants (et les moins jeunes) Tonton Gren' va vous ramener dans le passé à bord de sa totomobile pour vous plonger dans l'univers de Hitman : Blood Money. Vous savez, ce jeu développé par IO Interactive sorti quelque part dans la festive année 2006, l'année de la grippe aviaire, durant laquelle on exécutait Saddam et on s'alarmait encore du réchauffement climatique. Haha, les ringards…
L’Agent 47 te fout la corde au cou…
Revenons-en au sujet, Hitman : Blood Money c’est le jeu d'infiltration par excellence, avec l'Agent 47 qui reçoit un coup de fil de sa Diana nationale pour lui annoncer qu'il a reçu l'autorisation d'aller s'amuser à la fête foraine. La cible, un gros vilain pas beau qui a fait de vilaines choses, et puis de toute façon, ça aurait pu être une danseuse de cabaret, il n'en a pas grand-chose à cirer notre chauve… Il bute tout ce qui bouge, et même ce qui ne bouge pas dans le doute. Avec ses deux meilleurs amis, qui l'accompagnent partout autour du globe depuis le début de ses fabuleuses aventures, je parle bien évidemment de ses deux AMT Hardballer qu'il équipe bien souvent de deux coquets silencieux afin de ne pas déranger le voisinage pendant qu'il fait le ménage, en homme parfaitement éduqué qu'il est. Ses deux flingues favoris, qu'il affectionne tout particulièrement, lui permettent de faire valser à souhait n'importe qui, et bien souvent de les coller au mur… Mais quel artiste je vous jure !

L'Agent 47, ce mélomane dans l'âme qui n'hésite pas une seule seconde à prendre sur son temps libre pour donner des cours de piano. Bon, ce ne sont pas des cours à conseiller à nos petits bambins dans la fougue de l'âge, mais vous n'imaginez pas tout ce que l'on peut faire avec une simple corde de piano. Puis à quoi bon débloquer toutes les armes du jeu, un attirail bien encombrant, alors qu'une ficelle, un couteau de cuisine, ça suffit (Hitman le bricoleur peut vous fixer n'importe quel vilain pas beau au mur, à côté d'un beau Rembrandt à 4 millions, simplement avec un magnifique lancé de couteau céramique, d'un geste du poignet, ample et non moins dénué d'une certaine sensualité). À côté de ça, mis à part les côtés artiste, chanteur, danseur, illusionniste… Car en plus de ses nombreuses qualités, notre Hitman adoré fait aussi disparaître les corps, enfin, les gens, ni vu, ni connu, j't'embrouille, que Roger il était là y a deux minutes et que maintenant, bah plus moyen de mettre la main dessus… Bref, un sacré numéro ce 47 (Jeu de mots, ça c'est cadeau) !

Je disais donc, à côté de ça, mine de rien, on voyage et on en prend plein la vue, de Paris à Las Vegas, de la Nouvelle-Orléans à la Maison Blanche, vous n'avez de cesse de découvrir de nouveaux paysages, avec des ethnies différentes à chaque mission, mais accueillantes à souhait. Avant Frédéric Lopez, notre chauve au grand coeur savait déjà comment nous montrer le meilleur de chacun, d'ici et d'ailleurs ! Un précurseur. D'autant que je ne vous ai pas encore parlé de son numéro de prestidigitation avec un changement de fringues en moins d'une seconde cinq. Il peut passer de son costard en velours de chez Armani en tenu d’ouvrier du bâtiment en un claquement de doigts. On tient là l'homme multifonction, plus efficace qu'un couteau suisse, même celui avec le tournevis et le tire-bouchon en acier inoxydable, il sait tout faire. Hitman : Blood Money, c'est juste du pur bonheur, tu te régales à trucider tout ce qui te tombe sous la main, que ce soit du vigile, du flic, du mercenaire ou tout ce que tu veux. Les sensations ne sont pas les plus folles, mais tirer sur des poupées en chiffon, ça reste super jouissif. Arriver à pas feutrés derrière un garde qui pense au prochain épisode de Plus belle la vie qu'il se matera ce soir en rentrant du boulot, bah ça reste le grand méga kiff. Ne vous y trompez pas, ce jeu est et restera une pépite.




Le verdict de Tonton Gren’ // Quand il n’y a plus personne à liquider, c’est moins marrant…
Hitman, c'est le jeu d'infiltration où tu peux foncer dans le tas, sans remord, en dézinguant à tour de bras sans te froisser un muscle, ou te la jouer silencieux à mort et passer dans le niveau comme une ombre. Blood Money ne déroge pas à cette règle. Alors qu'attendez-vous mesdames, messieurs, pour (re)découvrir cet épisode (et tous les autres) extraordinaire, d'autant plus qu'il n’y a pas si longtemps que ça, une version boite des trois premiers épisodes remasterisés est sortie sur Xbox 360, avec un petit coup de jeune. Puis dans la foulée, pourquoi ne pas enchaîner sur un Absolution ? Une fois qu'on est lancé après tout... Allez, bisou les kikis et à la prochaine pour une nouvelle histoire !

Partager :    
En rapport avec : Hitman : Blood Money
Editeur : Eidos Interactive | Developpeur : Io Interactive | Date de sortie : 26 Mai 2006
Actualités du jeu | Images | Vidéos | Test du jeu (16/20)


VOS REACTIONS
Posté le 18.04.16 @ 21:18


Gamertag :
KILLER PIPO
Le retour du grand Gren' ça m'avais manqué de lire des conneries pareil
J'attends une critique de ta part pour le XG série club maintenant
Posté le 19.04.16 @ 01:12


Gamertag :
Derkaone
En réponse à vegeta$
Le retour du grand Gren' ça m'avais manqué de lire des conneries pareil
J'attends une critique de ta part pour le XG série club maintenant


Ce petit con me manquait aussi.
Salut à toi mon Grenesis, salopard va, ton billet m'a bien fait rigoler.
Que dire de plus de ce Hitman blood money si ce n'est que par définition (Pour moi en tout cas) le meilleur de série.
Je plussoie notre grenesis national quand il évoque le fait qu'on pouvait rentrer dans un niveau, commettre un génocide et repartir comme si de rien n'était...et a contrario, se munir juste d'un bon flingue avec un silencieux, notre corde a piano et faire le boulot comme une ombre, personnellement je jouais comme ça dans Blood money.

S'il y'a bien un contrat qui m'a laisser un souvenir impérissable c'est celui de l’opéra, ou on changeait un vrai flingue contre un faux dans la loge de l'acteur qui allait flinguer, malgré lui, notre cible sur scène pour nous et de voir son amant accourir sur la scène de crime...pour se manger un lustre en pleine gueule qu'on avait au préalable piègé avec des explosifs.
Un tour de passe/passe et un click sur la commande a distance de notre explosif.


Ensuite, après cet opus, j'ai complétement lâcher la série parce qu'elle est trop partit en couilles.

S'il y'a bien un autre jeu qui m'a laisser ce genre de souvenir c'est Chronicles of Riddick Escape from Butcher Bay.
Les devs avaient annoncer qu'on pouvait traverser tout le jeu sans se servir du moindre flingue, a 1 ou 2 exceptions près...et c'était vrai.
Un couteau artisanal de taulard (Un "Shiv") et la capacité de Riddick a se déplacer dans le noir total a égorger, planter et péter des nuques...un vrai kiff.
L'un des meilleurs FPS auquel il m'a ete donner de jouer.(Et j'y joue encore sur mon PC ou ma Xbox.. )
Dailleurs ce jeu avait un truc qu'aucuns autre jeu n'avait, pas un seul dev sur terre n'y avait penser.
Le coup de bloquer l'arme d'un opposant, lui laisser le doigt sur la gâchette de son arme et la retourner contre lui dans un mouvement trop jubilatoire..et s'auto flinguer.
Riddick est le meilleur FPS avec Halo combat Evolved et Doom 3 à être sortit sur la première Xbox.

Selon moi, on n'a jamais refait de hitman aussi bon que Blood money, un chef d’œuvre tout simplement avec aussi le 1er sur PC et sa suite.
Posté le 19.04.16 @ 18:57


Gamertag :
GreNeSis
Petit con, salopard, dis-donc mon Derka tu es dithyrambique

Ca fait plaisir d'être rentré aussi. Et de pouvoir jeter quelques heures dans les jeux-vidéo.
Cette rubrique m'a particulièrement parlé et j'ai trouvé l'idée de l'équipe vraiment fun, du coup, j'ai pensé à rajouter ma pierre à l'édifice. J'en ferais surement quelques autres c'est sympa de pouvoir parler d'un jeu qu'on a particulièrement apprécié sur un ton dégagé.

En tous cas, Blood Money, (et notamment le niveau que tu cite Derka) m'a vraiment laissé un trace, j'ai adoré.
Posté le 19.04.16 @ 19:20


Gamertag :
Derkaone
Oui...mais tu sait que c'est que j'ai beaucoup d'affection pour toi et tu m'a vraiment manquer mec.
Content que tu sois de retour à la "maison"...

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous


PUBLICITE
DERNIERES NEWS



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2018