Focus - La disparition de Da Vinci d'AC Brotherhood

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 308 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > Focus - La disparition de Da Vinci d'AC Brotherhood
- Publiée le 19.03.2011, à 18:03
- Par Pascal R.
Focus - La disparition de Da Vinci d'AC BrotherhoodAprès avoir offert plusieurs cartes (gratuites donc) pour le mode multijoueur d’Assassin's Creed : Brotherhood, Ubisoft nous propose un nouveau contenu téléchargeable, payant cette fois-ci. En plus de quelques nouveautés pour le multijoueur, La disparition de Da Vinci apporte également un nouveau pan d’aventure en solo aux fans du soft. Reste alors à savoir si le tout vaut bien les 800 MS Points demandés…

  • Mais où est donc Léonard ?





La disparition de Da Vinci situe les événements après la fin d’Assassin's Creed : Brotherhood. De retour à Rome, Ezio rend visite à son ami Leonardo Da Vinci qui est en train de travailler sur d’étranges symboles laissés par Pythagore. Très vite, le penseur va être porté disparu et ce sera à Ezio de partir à sa recherche. Le scénario, très peu développé, a au moins le mérite d’offrir un prétexte à la progression et de nous offrir quelques dialogues appréciables et intéressants à coups de références historiques et humoristiques. En plus de rencontrer le jeune apprenti de Leonardo et de retrouver quelques vieilles connaissances du jeu de base, notre héros doit faire face à un nouveau groupe d’ennemis, les Hermétistes. On regrette toutefois que le contexte ne soit pas un peu plus creusé et que la fin soit assez abrupte, en plus d’arriver relativement vite. Deux heures suffisent ainsi à parcourir cette partie solo, un peu plus si vous souhaitez accomplir les tâches secondaires, à savoir deux tombeaux de templiers à explorer et cinq arlequins à dénicher dans Rome (pour débloquer un succès).

Bien entendu, il ne faut pas s’attendre à des phases de jeu aussi variées que dans le titre de base. Ici, il s’agit principalement de plateformes et d’infiltration même si quelques combats, poursuites, filatures ainsi qu’une énigme à résoudre viennent tout de même agrémenter le tout. Dans l’ensemble, les missions sont bien réalisées malgré leur caractère un peu linéaire, la plupart se déroulant en intérieur dans des espaces assez restreints avec des chemins un peu balisés. Quant aux phases de plateforme/réflexion, elles sont sympathiques quoique jamais extrêmement exigeantes. Il est par ailleurs impératif de désactiver les aides si on ne souhaite pas être tenu par la main du début à la fin. Les objectifs à remplir pour la synchronisation totale sont pour la plupart bien pensés et permettent aussi d’augmenter l’intérêt et le challenge de certaines tâches qui, autrement, pourraient se montrer rébarbatives. En définitive, le tout reste assez agréable à parcourir pour peu qu’on ne soit pas allergique aux phases de plateforme. Enfin, notez qu’un jeu de dés a aussi été ajouté à la guilde des voleurs. Il est absolument anecdotique et il ne vous occupera que le temps de débloquer un succès, et encore.

  • Chevaliers, Dame Rouge et protection rapprochée à l’Alhambra





En plus de cette aventure solo, le DLC apporte également quelques éléments multijoueur au soft. Ainsi, quatre nouveaux personnages peuvent désormais être incarnés, la Dame Rouge, le Chevalier, le Paria et le Marquis. Tous ont un design plutôt joli et permettent d’ajouter de la variété dans la foule en multi ainsi que quelques nouvelles animations d’assassinats. Une nouvelle map basée sur l’Alhambra de Grenade est également au programme. Disponible en deux versions (jour/nuit), celle-ci est vaste et visuellement réussie avec des effets de couleurs et de lumière travaillés, sans compter qu’elle offre un level design sur plusieurs niveaux avec quelques subtilités appréciables. Par contre, il semblerait qu’il faille une certaine chance pour réussir à tomber dessus, d’autant plus que les gros problèmes de connexion et d’optimisation du jeu en multi sont toujours là…

Pour terminer, le DLC ajoute également deux modes de jeu inédits, à savoir Escorte et Assassinat. Dans le premier, une équipe doit éliminer certains PNJ prédéfinis que l’autre équipe protège. Assez bien pensé dans l’ensemble, ce mode permet de mettre en avant le travail d’équipe et ne peut par exemple pas se transformer en deathmatch, l’équipe attaquante n’ayant que la possibilité de tuer le VIP (non les autres joueurs). Cependant, le jeu demande aux joueurs de choisir une équipe en début de manche, ce qui amène assez souvent à une répartition déséquilibrée (4 contre 2, par exemple). Le deuxième mode est un deathmatch assez basique, à ceci près que les joueurs n’ont pas de cible prédéfinie et n’ont qu’une indication très approximative de la position de leurs opposants. La part belle est donc faite à l’observation et à la discrétion de manière très réussie et, si l’obligation de verrouiller sa cible avant de l’éliminer peut être gênante dans certains cas, elle permet de corser encore un peu le jeu, ce qui n’est pas plus mal.

Conclusion

Pour une dizaine d’euros, La disparition de Da Vinci apporte un contenu tout à fait correct à Assassin's Creed : Brotherhood. En plus d’une aventure en solo très agréable, que l’on parcourt en deux à trois heures selon son rythme, quatre nouveaux personnages viennent se joindre à la fête en multi ainsi que la grande map d’Alhambra (jour/nuit) et deux modes de jeu assez bien pensés permettant de varier les plaisirs en ligne. Dommage que les problèmes de connexion et de matchmaking du mode online persistent. Malgré cela, les fans de Brotherhood n’auront sans doute pas de peine à voir dans ce DLC une bonne occasion de se replonger dans Rome en solo et de refaire un tour sur le mode multijoueur, ne serait-ce que pour quelques parties.

Partager :    
En rapport avec : Assassin's Creed : Brotherhood
Editeur : Ubisoft | Developpeur : Ubisoft Canada | Date de sortie : 18 Novembre 2010
Actualités du jeu | Images | Vidéos | Test du jeu


VOS REACTIONS
Posté le 19.03.11 @ 20:35

C'est une nouvelle présentation des Test ? J'aime bien, c'est classe.
Merci pour le focus, donc finalement je pense que j'attendrais pas de baisse de prix pour le prendre (et comme me l'avait fait remarquer Nightmare, cette baisse ne devrait pas arriver de si tôt).

Je me suis récemment vraiment mis sur le multi, après avoir à peu près torché le solo (98% en plus de 60 heures de jeu, du pur bonheur). Et bah une fois qu'on s'est trouvé un groupe de potes sympas qui jouent vraiment le jeu, le multi devient vraiment passionant, et c'est surtout en Chasse à l'Homme qu'il prend tout son sens (mise en place de stratégies pour chaque phase, en utilisant les différentes capacités des membres de l'équipes).
Quand j'aurais le temps, j'organiserai un tournoi XG dessus.
Posté le 20.03.11 @ 15:25

En réponse à menumaxibestof
C'est une nouvelle présentation des Test ? J'aime bien, c'est classe.


Oué, j'ai voulu améliorer un peu la présentation des focus pour les rendre plus attrayants

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020