Focus - DLC Undead Nightmare de RDR

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 209 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > Focus - DLC Undead Nightmare de RDR
- Publiée le 31.10.2010, à 16:52
- Par Pascal R.
Focus - DLC Undead Nightmare de RDRDernier DLC prévu pour Red Dead Redemption, Undead Nightmare a également été celui sur lequel Rockstar Games a le plus communiqué. Proposant un nouveau pan d’aventure en solo, ce pack se démarque des précédents contenus qui étaient plutôt tournés vers la partie multijoueur du soft. Reste à savoir si l’arrivée des morts-vivants dans l’univers western de RDR n’est qu’un prétexte pour un add-on bâclé ou si cela peut être une bonne affaire pour 800 MS Points…

Les zombies aussi ont droit à la rédemption




Même si l’extension Undead Nightmare (titre traduit en français par « Les cauchemars d’outre-tombe ») fonctionne indépendamment de l’avancement de votre partie dans le jeu de base et que les événements forment une parenthèse au beau milieu du scénario original, il est préférable d’avoir terminé l’histoire principale de RDR avant d’entamer le DLC si on désire éviter le spoil. Le joueur incarne à nouveau John Marston qui doit faire face à une invasion de morts-vivants. Notre cowboy va donc devoir arpenter le Grand Ouest à la recherche d’une solution à ce problème, sa femme et son fils ayant été malencontreusement transformés en zombies. Si ce scénario tient dans un mouchoir de poche, il permet tout de même aux auteurs de chez Rockstar Games de s’en donner à cœur joie avec leur humour incisif si caractéristique. Clichés, caricatures grossières mais pleinement assumées ainsi qu’une bonne dose de second degré sont au menu et, malgré une fin en queue de poisson, les dialogues s’avèrent plutôt savoureux et le mystère planant autour de l’épidémie de zombifications est un excellent moteur pour la progression. Les personnages inédits, quant à eux, sont peu nombreux et pas forcément marquants mais cela permet de retrouver avec plaisir quelques vieilles connaissances à la personnalité toujours aussi forte.

La structure des missions se rapproche de celle du jeu de base. Quelques missions principales à l’intérêt inégal et faisant avancer l’histoire côtoient plusieurs tâches annexes souvent assez redondantes. La plus importante d’entre elles consiste à aider les survivants en débarrassant les villes des zombies qui les attaquent. Cela peut s’avérer assez fastidieux et répétitif, d’autant plus que les morts-vivants ont tendance à revenir après quelques temps. Néanmoins, ces missions ne doivent pas pour autant être sous-estimées puisqu’elles permettent de récupérer de nouvelles armes et de précieuses munitions ainsi que des lieux de sauvegarde et de voyage rapide. Enfin, en se baladant sur la map, Marston aura toujours l’occasion de faire des rencontres aléatoires (une jeune fille poursuivie par des zombies, un médecin qui a besoin de cobayes morts-vivants pour ses expériences ou des chevaux mythiques dotés de pouvoirs surnaturels à capturer). La durée de vie s’avère donc assez variable selon l'assiduité du joueur. Comptez entre trois (si vous vous limitez uniquement aux missions principales) et dix heures de jeu (si vous comptez atteindre les 100% de progression). Notez que le pack propose également une dizaine de nouveaux avatars morts-vivants (plutôt réussis) pour le mode multijoueur du soft ainsi qu’un nouveau mode de jeu coopératif consistant à résister à des vagues successives de zombies avec, pour décor, les cimetières du jeu. Ceci permet d’augmenter sensiblement la durée de vie, mais pas de beaucoup au vu de l’intérêt sympathique mais tout de même assez limité du mode. Mais c’est au niveau de l’emballage que ce DLC démontre ses plus grandes qualités…

Les types de morts-vivants sont nombreux et plutôt réussis dans l’ensemble, au même titre que les animaux mutants et mythiques. La désolation des villes semble avoir été un peu moins soignée puisqu’elle se résume à des portes condamnées, quelques graffitis sur les parois et des bûchers par endroits. Il est dommage également que les environnements réellement inédits ne soient pas très nombreux, la quasi-totalité de l’histoire se déroulant sur la même map que le jeu de base. Toutefois, l’ambiance est assurée par une bande-son très travaillée et des nouvelles musiques basées sur les thèmes originaux mais s’inscrivant parfaitement dans le contexte d’Undead Nightmare. Les jeux de lumière et de couleurs entre le soleil et la lune ainsi que les changements de climat contextuels prennent également part à cette ambiance inquiétante très réussie. Quelques soucis d’affichage et de moteur physique ci et là sont à souligner même s'ils ne se montrent pas trop gênants. Au niveau du gameplay, peu de choses ont radicalement changé. Les ennemis sont souvent nombreux et coriaces (ils ne vous lâcheront pas tant que leur boîte crânienne n’aura pas explosé) mais cette difficulté est compensée par le fait que ces zombies ne sont pas armés et que la plupart d’entre eux ne sont pas très rapides. Il faut toutefois utiliser la jauge de Sang Froid (bullet time) à bon escient lorsque vous vous sentez submergé. De plus, même si les boutiques ont disparu, il ne s'avère finalement pas trop difficile de se procurer des munitions en fouillant les corps et les coffres des villes ou en effectuant des missions secondaires. En outre, si Marston commence ce DLC vêtu d'un pyjama et armé d’un simple lasso, il n’aura pas de mal à se retrouver assez rapidement avec un arsenal avancé contenant plusieurs armes inédites (une torche, de l’appât à zombies et de l’eau bénite) utiles pour les situations difficiles et conçues spécialement pour les morts-vivants. Il aura également droit à celles contenues dans les précédents packs multijoueur, à savoir le tomahawk et le tromblon explosif ; de quoi élargir le champ des possibilités.

Conclusion
Au final, à moins d’être totalement allergiques aux morts-vivants, les amateurs de Red Dead Redemption ne devraient pas avoir de mal à apprécier ce pack Undead Nightmare qui se révèle assez complet pour 800 MS Points. Malgré certaines missions à l’intérêt douteux, l’histoire est prenante, la présentation travaillée, l’ambiance au rendez-vous et la durée de vie plutôt correcte. Les nouveaux ennemis sont nombreux et sont accompagnés de plusieurs surprises (créatures mythiques) ainsi que de contenu pour le mode multijoueur. On sent que les développeurs ont souhaité se faire plaisir en laissant derrière eux les règles et le réalisme du jeu de base pour proposer un contenu plus libre mais sans toutefois que la fantaisie prenne le pas sur la qualité. Bonne nouvelle, le pari est plutôt réussi.

Partager :    
En rapport avec : Red Dead Redemption
Editeur : Rockstar Games | Developpeur : Rockstar San Diego | Date de sortie : 21 Mai 2010
Actualités du jeu | Images | Vidéos | Test du jeu (18/20)


VOS REACTIONS
Posté le 31.10.10 @ 18:44


Gamertag :
The Dark Ezio
Merci pour cet avis, étant justement allergique aux zombies, je passe mon chemin et attend de pied ferme RDR 2, avec moins de déception et de promesses non tenues de R*.

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous


PUBLICITE
DERNIERES NEWS



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019