Avis Rédacs/Membres - Warface Xbox 360 Edition

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 327 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > Avis Rédacs/Membres - Warface Xbox 360 Edition
- Publiée le 24.02.2014, à 21:51
- Par Vincent P.
Avis Rédacs/Membres - Warface Xbox 360 EditionWarface est un titre sorti sur PC en octobre 2013. Crytek Studios désire également le porter sur notre chère Xbox 360, ce qui sera effectif durant le printemps prochain. En attendant, depuis peu, il est jouable au travers d’une bêta qui permet de goûter au mode coopératif, au mode compétitif et bien entendu au modèle free-to-play adopté sur tous les supports. La rédaction ayant pu avoir quatre accès grâce à la team Xbox, vous découvrirez ci-dessous un aperçu assuré par Patrick et Vincent, suivi de quelques mots de deux membres du site qui ont pu s’y essayer.

Vincent / onizukadante & Patrick / Lenuldepik

Inutile de tourner autour du pot, il ne faut pas bien longtemps pour remarquer un manque cruel d’innovation. Bien entendu, des FPS, il en existe une tonne et il est bien difficile de renouveler le genre, mais il est clairement dommage de voir que ce Warface est un jeu tout ce qu’il y a de plus générique. Il se contente d’appliquer les formules qui fonctionnent, que ce soit au niveau des classes (Assaut, Medic, Sniper et Ingénieur), des indicateurs de grenades, de la visée ou encore des mouvements classiques comme s’accroupir ou se coucher, sans compter l’ajout du fameux combo course/glissade. Le seul petit plus (déjà-vu) réside dans la customisation à la volée de l’arme (une touche et on peut rapidement ajouter ou enlever un élément, comme le viseur par exemple). Les amateurs du genre seront en terrain connu, souffrant simplement d’une certaine lourdeur dans les déplacements. Ceci dit, on attaque avec la partie compétitive qui se pare d’un système de parties par niveaux (de Rookie à expérimenté en passant par Expert) permettant à chacun de découvrir les maps avec des adversaires à son niveau. Que ce soit en Free for All (chacun pour soi) ou en Team Deathmatch, la formule est tout à fait classique avec les habituels campeurs, les rusheurs et les spécialistes de la grenade lancée au petit bonheur la chance. Les maps proposées sont plutôt petites, et cela peut clairement desservir, notamment sur la carte Marché en Free for All où tuer un ennemi revient presque irrémédiablement à se prendre une cartouche juste après, surtout quand on voit que les réapparitions sont gérées n’importe comment.

Quelques secondes à peine après un spawn, on peut se prendre une balle simplement parce qu’on est réapparu devant un ennemi qui passait par là. En revanche, le système s’améliore plutôt bien en Team Deathmatch, sur la carte Hangar notamment, où le jeu d’équipe est primordial et où la communication représente le nerf de la guerre. Passer sur les côtés, prévenir lorsqu’un adversaire a percé nos défenses, se couvrir, s’entraider pour grimper sur des conteneurs (avec un gros affichage vert en surimpression pour indiquer la possibilité de faire une courte échelle), etc., on gagne en esprit d’équipe, en verticalité et en stratégie. La progression devient plus complexe, même si l’ennemi n’est pas exempt d’assurer un siège devant notre respawn. De son côté, le mode coopératif est tout aussi classique, proposant des missions en coopération jusqu’à cinq joueurs, avec de nouvelles missions proposées tous les jours. Elles consistent principalement à dézinguer des ennemis en passant d’un point A à un point B, en sortant de l’hélicoptère puis en passant par différents checkpoints, avec la possibilité d’être ranimé par ses équipiers (via les défibrillateurs), de se soigner et de bénéficier des avantages de chaque classe. Vous pouvez aussi utiliser des jetons afin d’être ranimé si vous jouez seul, sans quoi vous reprenez au début de la mission. Le bon côté, c’est que les missions les plus difficiles offrent un minimum de challenge.

Et si jamais vous démarrez dans le genre FPS, un tutorial est proposé pour les deux modes, compétitif et coopératif, et vous apprend les rudiments du guerrier, avec les déplacements, les tirs, les tirs secondaires ou les lancers de grenades. Si l’innovation n’est clairement pas la qualité première de ce Warface, force est de constater que ce qui est fait est correctement fait, malgré la lourdeur déjà évoquée. Reste que les petites cartes donnent une impression d’action non-stop, donnant un certain plaisir, surtout lorsque les coéquipiers communiquent entre eux. Dommage cependant qu’il soit parfois très difficile de rejoindre des parties, qu’il faille mettre la console en anglais pour passer la validation des termes de la bêta ou que de nombreux bugs soient visibles… Mettons ça sous le coup de la bêta, on vérifiera tous ces points lors de la mise en ligne de la version finale. Techniquement, même si le développement suit son cours, on se doit de constater que le résultat est actuellement loin de celui de la version PC. Le jeu reste plutôt fluide, même lorsque l’action est intense et qu’on gueule contre la gestion calamiteuse des hitboxes, obligeant parfois à vider un chargeur entier ou plus malgré des tirs dans la tête.

Malgré tout, pour un free-to-play, cela reste pas mal, le CryEngine aidant quelque peu, malgré des textures parfois au rabais et des explosions très mal rendues. Enfin, il est bon de parler quelque peu du système de micro-transactions mis en place. Pour se procurer de nouvelles armes, un meilleur équipement, etc., il faut payer, soit avec des dollars fictifs (on en gagne plein), soit avec des couronnes (faut s’acharner pour les cumuler), soit avec de l’argent réel. S’il est bien possible de profiter du titre avec les armes de base et les quelques éléments qu’on peut avoir avec les dollars fictifs, force est de constater que l’aspect pay-to-win est plutôt prononcé dès que l’on veut un bon arsenal. Petite note, le système de location (on achète des éléments qui durent une quinzaine de jours par exemple) peut dérouter même s’il n’est pas si mal pensé au fond. A noter également que les développeurs incitent à explorer les divers aspects du jeu, avec des objectifs à remplir pour développer les classes, comme le Médic qui apparaît après s’être intéressé à la coop. On sent bien la présence du modèle économique, même si on peut clairement s’en passer pour profiter du jeu durant quelques parties, après quoi son aspect générique peut lasser, surtout en compétitif.

TF PsyKoz xX (membre XG)

Pour commencer on a le choix entre deux modes. En coop, le but, à l'aide de son équipe, c’est d’arriver le plus vite possible à la fin de la mission avec le meilleur temps et le meilleur score, sans que l'équipe soit massacrée. J’ai trouvé ce mode extrêmement difficile pour la plupart des missions. Des ennemis avec sniper, pompe et bouclier anti-émeute son présents, ainsi que des mini-boss et un très gros à la fin qui est juste surpuissant (même un peu trop). L'idée est sympa, c'est assez fun mais beaucoup trop répétitif à mon goût. En compétitif, c'est rapide, c’est nerveux, on a l'impression de jouer à un mélange entre Counter-Strike, Battlefield et Crysis. Ca fait du bien mais les maps sont très petites et le fait que les respawns soient les mêmes pour les deux équipes a des conséquences : beaucoup de spawn kills et d’anti-jeu. En ce qui concerne les classes, il y a l’Assault qui utilise des fusils d'assaut et fusils mitrailleurs. Le soldat a la possibilité de donner des munitions à ses alliés. Le Médic a un fusil à pompe et un fusil de combat. Il soigne ses alliés et les ranime à l'aide de son défibrillateur. L’Ingénieur a une mitraillette, il « redonne du bouclier à ses alliers » et peut poser des claymores. Le Sniper, il tire, c'est tout… Dommage ! Les armes sont assez équilibrées dans l'ensemble, mais difficiles à débloquer. Les armes de départ ne sont pas difficiles à manier pour un nouvel arrivant.

Les classes sont très utiles en coop et même indispensables, mais elles ne servent plus à grand-chose en compétitif (on se fait tuer bien avant de soigner un équipier ou de lui donner des munitions). Les armes sont personnalisables, un peu à la manière de Crysis, en plein jeu et on peut personnaliser son personnage avec des tenues. De plus, on débloque en permanence de nouvelles armes dans le Store en jouant. Le Store regroupe l’achat des armes, des tenues, le boost d'XP et d'argent, ainsi que la War Box, une machine à sous qui lâche des boites contenant des objets aléatoires pour chaque classe. J’ai eu quelques petits bugs de textures, comme le viseur qui a mis un peu de temps à se charger en début de partie, ou lors d’un changement de classes. Ce n’était pas trop dérangeant. Graphiquement, c’est décevant pour du CryEngine sachant de quoi le moteur est capable avec Crysis. Ce n’est pas extrêmement beau, mais on finit par s’y habituer. Au final, pour moi c’est globalement un bon jeu. C'est fun, arcade, bourrin avec pas mal d'idées. Il a un sacré potentiel mais il devient vite répétitif. De plus, les maps sont beaucoup trop petites à mon goût en compétitif, à tel point qu’on ne profite pas réellement des classes, entraînant souvent du spawn kill. Sinon c'est un jeu très orienté team play en coop et il reste agréable, on s'y amuse beaucoup. C n'est pas une révolution mais il est à essayer, d’autant plus qu'il est gratuit.

Chemical123 (membre XG)

Ma première impression est plutôt mitigée... Je m'explique, étant donné qu'il s'agit d'une bêta, je vais être gentil. C'est un FPS qui se rapproche des premiers "Call of", on peut facilement devenir accro à ce jeu mais, pour ma part, pas très longtemps. Le défaut principal, c’est qu'on a l'impression de ramer pour les déplacements et les actions. Graphiquement, ce n’est pas ce à quoi je m'attendais. Ce n’est pas très joli, il n’y a pas d'environnement destructible, à part quelques éléments comme des bouteilles et des pastèques... Le fait de pouvoir créer et customiser son perso est plutôt sympa (selon finances). La diversité et la variation technique de l'armement ne sont pas énormes. J’y trouve un côté fun, comme un bon vieux Counter-Strike, gâché par un manque de jouabilité. Malgré cela je me suis bien amusé. A voir l’évolution de ce jeu qui pourrait être sympathique.


Partager :    
En rapport avec : Warface : Xbox 360 Edition
Editeur : Trion Worlds | Developpeur : Crytek Studios | Date de sortie : 22 Avril 2014
Actualités du jeu | Images | Vidéos


VOS REACTIONS
Soyez le premier à réagir sur cet article

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020