Avis final - Evolve : DLC Behemoth et Mise à Jour

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 327 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > Avis final - Evolve : DLC Behemoth et Mise à Jour
- Publiée le 22.04.2015, à 20:00
- Par Patrick C.
Avis final - Evolve : DLC Behemoth et Mise à JourAprès un court avis sur le gros contenu d’Evolve disponible depuis fin mars, voir cette actualité, voici un avis complémentaire sur la totalité du contenu additionnel fourni par 2K Games et Turtle Rock Studios, après plusieurs heures complémentaires sur le titre. Un nouveau monstre, le Béhémoth, quatre chasseurs, tous payants, deux maps et le mode Spectateur, gratuits, de quoi fournir un contenu assez conséquent aux joueurs...

Béhémoth, bien dans tes bottes !




Après plusieurs dizaines d’heures supplémentaires sur Evolve en solo et surtout en ligne, à jouer le Béhémoth et à choisir les quatre chasseurs, tout en profitant des maps, le premier bilan qui s’impose est foncièrement le même que celui que nous avons fourni il y a quelques semaines : les cinq nouveaux personnages (un dans chaque classe) sont intéressants, équilibrés, apportent leur lot de stratégie, d’équipement et de nouveautés bienvenues. Le Béhémoth est surpuissant, tout en étant à la fois lent (dans ses déplacements, pour escalader) et rapide, lorsqu’il se met en boule. Il dispose d’attaques vraiment bien senties, notamment le mur de pierre, toujours aussi efficace et intelligent après plusieurs heures de pratique, la bombe de lave à toutes distances ou la fissure, surpuissante. La langue collante est plus complexe à maîtriser mais permet, couplée à un mur de pierre bien senti, d’isoler un chasseur et de le martyriser pendant plusieurs secondes. Pratique et efficace. Sa roue étant un peu trop opérante et durant trop longtemps, il est clairement difficile de le rattraper. De leur côté, les chasseurs sont tous très pratiques, contrairement à ce que nous avions indiqué dans notre essai où la profondeur de certains personnages ne nous avait pas sauté aux yeux. Sunny, par exemple, est un modèle d’efficacité. Son boosteur de jetpack, apparaissant d’abord peu rentable, est finalement d’une utilité redoutable quand il s’agit de courser le monstre et de permettre par exemple au trappeur d’avancer rapidement sur le monstre afin qu’il pose son dôme.

Son drone de protection est lui aussi très performant (quoique disposant parfois de quelques bugs et ne protégeant pas forcément toujours le bon chasseur). Son lance-grenades nucléaires est d’une efficacité redoutable et fait de lourds dégâts. Comme souvent dans Evolve, il est très efficace de coupler les attaques et les capacités de l’équipe de chasseurs, et les nouveautés apportées par les trois autres chasseurs permettent de faire sacrément mal à n’importe quel monstre, même le Spectre, réputé pour être très puissant. Nous pensons à un combo entre la grenade shrapnel de Torvald, le nouvel assaut, le lance-grenades nucléaires de Sunny, le pistolet à stase (tir appuyé) de Crow et le lance-nuages de spores de Slim pouvant sacrément dérouter un monstre, si on ne prend que des exemples avec les nouveaux chasseurs. Les interactions et la complémentarité de chaque chasseur avec les autres sont telles que vous pouvez à loisir créer des équipes toutes plus performantes les unes que les autres, qui seront parfois efficaces purement en défense, parfois parfaites pour l’attaque, mais chacun y trouvera son compte. Le pistolet à Stase du nouveau trappeur permet en effet de retenir le monstre, d’enchaîner avec l’arène mobile puis d’attaquer sa vie directement avec son fusil à long canon, même s'il lui reste de la cuirasse (avec des tirs appuyés).

Finition, on écrit ton nom…




Le lance-nuages de spores permet de son côté de dérégler l’odorat du monstre et l’empêche de voir où sont les chasseurs, encore plus s'ils sont invisibles grâce au camouflage du soutien. Dans le même ordre d’idées, les drones de guérison de Slim sont ultra performants et vont directement vers le chasseur que vous voulez soigner (sauf vous). Il dispose en contrepartie d’un seul moyen de guérison pour lui, la vague de guérison. Enfin, son fusil à sangsues, qui permet de recharger très rapidement la vague de guérison à mesure que des dégâts sont infligés avec cette arme, permet de soigner efficacement ses complices de chasse. Le canon de mortier de Torvald est lui aussi plutôt efficace et performant (et plus rapide à mettre en place que l’attaque au mortier de Hank). Bref, il est certain que ces cinq nouveaux personnages relancent l’intérêt pour les joueurs ayant fait le tour des quinze premiers ou ayant atteint le niveau 40. Les deux nouvelles maps sont par ailleurs toujours aussi intéressantes à jouer, particulièrement la Mine de Broken Hill, avec ses embranchements, ses chemins possibles, ses culs de sac malheureux pour le monstre (ou pour un chasseur perdu). Elle tranche de manière très efficace avec la jungle et les environnements plus arides des douze premières maps.

Dans une moindre mesure, la Fonderie de Broken Hill est aussi intéressante à jouer, avec ses couloirs et son côté industriel avec les recoins, les différents niveaux, les salles au plafond bas. Les nouvelles maps font cependant plutôt rarement leur apparition en mode Escarmouche, et pas beaucoup plus lors des parties évacuation. Dommage, car le potentiel est là. Enfin, le mode Spectateur fait vraiment office de gadget, comme nous l’avions indiqué lors de notre essai. Il n’est disponible qu’en partie privée. Il aurait été plus utile de pouvoir en profiter en partie publique classique, et d’observer une partie avec des personnes que l’on ne connaît pas, afin de voir les techniques des autres et, peut-être, de tomber sur un joueur du top 10 mondial contrôlant un Kraken et duquel on peut apprendre quelques techniques. Il s’avère qu’il n’est utilisable qu’en partie privée, avec des contacts que l’on a déjà vus des dizaines de fois jouer. Heureusement, celui-ci est très complet et donne de nombreuses informations. Dans le même ordre d’idées, et comme cela a déjà été signalé dans le cadre de notre critique, le potentiel d’un titre presque uniquement multijoueur est légèrement « gâché » par des « légers » soucis de netcode qui font leur apparition en jeu. Quelques pertes d’hôtes (à quand des serveurs ?), des freezes, quelques difficultés pour trouver une partie à plusieurs en ligne (hors partie privée), des bugs assez grossiers et parfois gênants, le principe même du jeu multijoueur prend donc un petit coup sur le coin du museau.

Conclusion
En résumé, le Béhémoth est clairement jouissif, il est surpuissant, sans forcément être invulnérable (pourtant, sa vie et sa cuirasse sont… impressionnantes, surtout au stade 3), tandis que les nouveaux chasseurs sont tous efficaces et permettent de varier les plaisirs, notamment avec Sunny, qui contrairement à nos premières impressions est d’une efficacité redoutable. Les nouvelles maps sont aussi plaisantes et tranchent avec les douze premières maps. Dommage qu’elles tombent finalement très peu en mode Escarmouche et pas beaucoup plus en Evacuation. Malgré l’intérêt que nous portons à ces nouveautés, il est inadmissible de devoir débourser 7,49€ par chasseur complémentaire ou 15€ par monstre. Le mode Spectateur reste de son côté assez optionnel et utilisable seulement en partie privée, avec cinq autres amis…

Partager :    
En rapport avec : Evolve
Editeur : 2K Games | Developpeur : Turtle Rock Studios | Date de sortie : 10 Février 2015
Actualités du jeu | Images | Vidéos | Test du jeu


VOS REACTIONS
Soyez le premier à réagir sur cet article

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020