Avis Day One (+1) - Monster Hunter Rise

XBOX GAMER
connect�, 41 567 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > Avis Day One (+1) - Monster Hunter Rise
- Publiée le 21.01.2023, à 20:12
- Par Patrick C.
Un peu moins de cinq ans après la sortie de Monster Hunter World, Capcom remet le couvert avec Monster Hunter Rise, un titre sorti il y a presque deux ans en tant qu'exclusivité temporaire Nintendo Switch. L'an d'après, il arrivait sur les PC. Hier, il a atterri sur nos Xbox avec en prime une entrée Day One dans le Xbox Gamer Pass. Alors, que vaut cette nouvelle mouture de l’un des titres phares de Capcom ? Voici quelques éléments de réponse avec un premier avis Day One à J+1 après presque 9h de jeu, sur Xbox Series X, grâce à un code reçu par l’éditeur mardi soir (éditeur que nous remercions).

Les bases solides de World
Que l’on soit clair tout de suite : il est trop tôt, après seulement 9h de jeu, pour vous proposer un test complet, d’autant que Monster Hunter Rise est dans le Xbox Game Pass, les joueurs Xbox auront donc une occasion simple (et peu coûteuse) de tester le titre. Nous préférons donc nous en tenir à un premier avis Day One (+1) pour l'heure. Ceci dit, nous pouvons rentrer dans le vif du sujet avec le premier élément qui frappe : les néophytes seront sans doute un peu perdus. Le HUD est plutôt chargé, il y a des messages et des tutoriels un peu partout, sur chaque menu et, très souvent, les dialogues sont longs. Pour les habitués de la saga, notamment pour ceux qui ont joué à Monster Hunter World, on reste en terrain connu. Malheureusement, il y a finalement très peu de mise en scène, ce qui reste dans la continuité de Monster Hunter World qui ne brillait déjà pas par sa narration.

Après une personnalisation rapide de votre personnage, de votre Chumsky (sorte de chien de combat qui vous suit partout, nouveauté de cet opus) et de votre Palico, vous démarrez dans le vif du sujet avec les séries de quêtes de plus en plus difficiles. Que ce soient les quêtes principales (en orange), de niveau 1, des quêtes urgentes qui font aussi partie de l’histoire et qui vous permettent d’accéder au niveau suivant, ou des quêtes secondaires, des sous-quêtes et des quêtes Arènes, vous avez fort à faire. En plus le jeu met vraiment l’accent sur l’exploration des environnements, sur les échanges avec les PNJ qui vous apprennent de nouvelles choses, qui vous donnent des objets. Le contenu est une nouvelle fois gargantuesque et il vous faudra sans doute de nombreuses dizaines d’heures avant de venir à bout du titre et de farmer les monstres pour obtenir les meilleures armes et armures. En sus, l’artisanat a été légèrement simplifié, peut-être pour correspondre initialement à un public moins habitué à la saga, et s’ouvrir un peu plus… ? Evidemment, nous ne saurons que vous conseiller d’y jouer en coopération, le titre étant pensé pour le multijoueur.

Peut-être légèrement déçu de l’aspect graphique ?
Un premier élément qui saute aux yeux, surtout cinq ans après World, c’est la qualité graphique du titre, le détail des textures, des environnements. Nous devons peut-être attendre de voir les derniers environnements mais nous restons plutôt déçus de cet aspect, qui accuse un certain retard, surtout en comparaison avec Monster Hunter World qui reste toujours très agréable à l’œil. Nous avons vraiment l’impression que le titre a été porté de la Switch vers cette version console new-gen, ce qui ne rend pas vraiment honneur à la Series X. L’eau par exemple ne bénéficie pas d’un rendu réussi, que ce soit de près ou de loin, et surtout en comparaison avec World (une nouvelle fois),

Les environnements de Kamura (la ville principale) et du Grand Camp sont cependant variés avec différents styles visuels et une verticalité indéniable liée à l’utilisation des filoptères, sortes de petits insectes qui permettent au joueur de se propulser en l’air ou à l’horizontal. On peut citer notamment les nouvelles maps de l’Archipel de glace, du Temple oublié, des Plaines de sable ou encore des Cavernes de lave qui font malgré tout plaisir à voir avec un bestiaire spécifique dans chaque map et de nombreux ennemis, en plus des grands monstres habituels à chasser (dont certains font leur retour sur cet opus, comme le Kulu-Ya-Ku). En vrac, on peut citer Grand Izuchi, Grand Baggi, Grand Wroggi, Arzuros, Lagombi ou encore Aknosom pour les monstres du début de partie, tous plutôt singuliers et réussis.

On appréciera tout le soin apporté aux animations (humains, Pilpoils et bestiaire bien sûr) et, de manière générale, la richesse du gameplay proposé par Capcom sur ce Monster Hunter Rise. Et nous n’en avons pour le moment qu’effleuré les possibilités. On pourrait aussi pester sur l’absence de traque (du moins sur ce que nous en avons vu). Les grands monstres à chasser sont directement visibles sur la map, il n’y a finalement aucune recherche, pas de niveau à monter afin de pouvoir identifier immédiatement un monstre sur une map. C’est dommage car c’est ce qui faisait, d’après nous, le sel de Monster Hunter World, et l’essence même d’un « chasseur »…


L’avis perso de Patrick / Lenuldepik // Un excellent opus bridé par l'aspect du portage
Après un peu plus de 9h de jeu en quelques jours, il est sans doute un peu tôt pour vraiment juger un titre de cet acabit mais nous pouvons vous confirmer deux points : les fans de Monster Hunter ne seront pas dépaysés et auront de quoi faire ; d’un point de vue graphique, nous restons clairement sur notre faim avec le sentiment sans doute pragmatique que la version Switch n’y est pas pour rien. Pour le reste, vous avez un titre très complet, fidèle à la saga Monster Hunter, bénéficiant de quelques cinématiques, d’une narration finalement plutôt pauvre mais d’un contenu gigantesque, d’un bestiaire renouvelé, de nouveautés bienvenues (les Chumskys, les filoptères, etc.), de nouvelles maps variées (glace, désert, forêt, etc.) et d’un plaisir de jeu toujours présent, surtout en coopération. On regrette cependant certaines fonctionnalités de World comme les traces à chercher pour chaque grand monstre, fonctionnalité phare du précédent opus.

Partager :    
En rapport avec : Monster Hunter Rise
Editeur : Capcom | Developpeur : Capcom | Date de sortie : 20 janvier 2023
Acheter ce jeu sur Eneba.com
Actualités du jeu | Images | Vidéos


VOS REACTIONS
Soyez le premier à réagir sur cet article

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2023