Avis - Hervé et Yannick étaient à la Gamescom

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 233 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > Avis - Hervé et Yannick étaient à la Gamescom
- Publiée le 25.08.2019, à 21:30
- Par Vincent P.
Avis - Hervé et Yannick étaient à la GamescomCette année encore, Hervé (Aeons) et Yannick (YannssArt) sont allés à la Gamescom pour découvrir en avant-première certains jeux à venir. Comme ils ont profité des badges presse qui nous ont été octroyés, ils ont pu assister à quelques rendez-vous en behind closed-doors. Bref, la Gamescom étant désormais terminée, ils nous racontent leur périple et nous donnent au passage quelques avis sur les jeux qu'ils ont pu voir et/ou essayer. Bonne lecture !
FIFA 20 et Volta
FIFA 20 fut le premier jeu sur lequel nous avons mis la main lors du jour presse de la Gamescom. Il tournait sur les bornes PS4 Pro disponibles dans l’EA Business Lounge. Comme les consoles étaient inoccupées, on s'est dit "why not" ! Le mode se déroule en 3v3 et autant le dire, ce mode apporte un vrai gain de fraicheur à la licence. Visuellement, le moteur graphique est connu et tient toujours les mêmes performances. Manette dans les mains, on se prend vite au jeu, et nous avons enchainé quelques parties. Les enchainements et autres passements de jambes s'enchainent plutôt bien mais on perd la balle aussi vite que nous l'avons récupéré à la moindre passe ou jeu avec les bords loupés. C'est assez dynamique, les buts peuvent vite s'empiler et donner des matchs explosifs. Cela reste du FIFA, en mode Street, mais c'est vraiment sympathique à jouer.

PACER
Premier RDV pour les hands-on du jour, nous avions une entrevue avec les gens de R8 Games pour tester PACER sur PC. Anciennement nommé Formula Fusion, le jeu se veut le digne héritier des jeux de courses futuristes à l'ancienne tels que WipeOut. Nous avons donc eu accès au jeu une bonne petite demi-heure pour nous faire notre première impression pad en mains. Il ne nous a fallu que quelques secondes pour faire le rapprochement entre le jeu et ses inspirations. Visuellement, il avait un rendu plutôt correct sur les machines présentes (build proche de la version Xbox One nous a-t-on dit) et les impressions de vitesse étaient réellement bonnes, notamment grâce à un framerate stable. L'arsenal manque quant à lui un peu de patate et ne semble pas (sur mes parties du moins) présenter un réel impact visible. Toujours est-il que nous avions ici le choix entre quatre ou cinq véhicules ayant tous un skin bien à part et plusieurs circuits avec mode reverse/mirror/night disponibles. Autant le dire, le mode night ajoute une réelle difficulté. En parlant difficulté, celle-ci est bien présente et la moindre erreur de pilotage coûte des places au classement. Il ne faut pas espérer enchaîner la première place dès les premières courses. Le jeu est intéressant. Reste à voir la forme finale niveau possibilités et contenu. Nous avons pu nous entretenir avec l'équipe du titre pour échanger avec elle… Les développeurs se sont bien foutus de nous en disant : "vous étiez sur la vitesse de course la plus faible, la plus haute est bien plus rapide qu'un Extreme-G par exemple". Niveau date de sortie, la réponse a été "en hiver", sans confirmer si cela serait toujours pour 2019 ou non. En tout cas la sortie est prévue sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. J'ai hâte d'en voir plus et de m'essayer du coup aux courses plus rapides !

Outerworlds, Kerbal Space Program 2, Ancestors, Disintegration




Deuxième RDV du jour, nous avions été invités à un closed-doors par Private Division afin de nous présenter plusieurs jeux pendant environ 45 minutes, dont un hands-on en fin de session de 30 minutes. Le premier titre à être passé devant nous a été The Outer Worlds, avec une présentation en direct d'un directeur de chez Obsidian. Celui-ci nous a donc expliqué le contexte du jeu, le pourquoi notre personnage va intervenir dans l'histoire et surtout que les actions auront une répercussion immédiate sur le monde qui nous entoure : allez-vous sauver la colonie ? ou à l'inverse la détruire ? Le tout a été saupoudré de vidéos et trailers sur un ton humoristique, nous montrant différents "jobs", armes (contondantes, tranchantes, à feu, à énergie, etc.) ainsi que différents environnements. En tout cas, les possibilités semblent nombreuses et le gameplay possible assez large ! Sortie prévue toujours le 25/10 sur PC (Epic Game Store et Windows Store), PS4, Xbox One (inclus dans le Gamepass) et sur Switch plus tard.

Est ensuite arrivé Ancestors : Humankind Odyssey. Autant être honnête, j'étais curieux d'en savoir plus sans m'attendre à quelque chose de fou. Hormis le côté technique que Yannick et moi-même avons trouvé quelconque, voire pas toujours flatteur, ce qui nous a été montré nous dévoile en surface le contenu et les possibilités du jeu. Ca s'annonce immense et plus intéressant qu’il n’y parait. La vidéo a commencé par un primate, portant un bébé sur son dos, attaqué et tué par un félin. Le joueur commence donc en incarnant ce bébé primate traqué par un félin assoiffé de sang. Nous suivons sur plus de cinq minutes de vidéo l'évolution de ce primate qui va rejoindre un groupe de singes, y grandir, évoluer, apprendre à fabriquer des lances, partir à la chasse pour protéger son territoire, se battre contre des crocos, hyènes en tous genres, devenir le chef du groupe, avoir à son tour un petit, etc. Avant cette présentation, le réel but du jeu était quelque peu flou à mes yeux (en tout cas, on ne comprenait pas réellement le but du jeu à proprement parler) mais là, on voit clairement le bon gros jeu de survie sur son intégralité. Il faudra développer notre primate, le faire évoluer, grandir, lui apprendre des choses, etc., en plus d’explorer. Hâte de mettre la main dessus ! Sortie d'ici quelques jours sur PC (Epic Game Store) et fin d’année sur PS4 et Xbox One.

Nous avons enchaîné la présentation sur Kerbal Space Program 2 avec un des développeurs du jeu qui nous a montré les nouveautés. Il a présenté les ajouts de ce nouvel épisode et expliqué le travail abattu pour améliorer l'expérience. N'ayant aucune connaissance du jeu, je vous avoue avoir été un peu paumé sur cette partie…

Le quatrième et dernier jeu présenté lors de ce closed-doors a été Disintegration. Il a été présenté par un membre de l'équipe de V1 Interactive, studio créé par l'un des co-fondateurs de Halo, rien que cela ! Nous avons donc eu le droit à des trailers, des informations orales et des commentaires sur une session de gameplay enregistrée. Le titre nous place dans un futur dans lequel la race humaine est au bord de l'extinction suite à une surpopulation, des famines, guerres et autres pandémies qui n'ont cessé de s'enchaîner. Pour aider l'humanité à ne pas se perdre et disparaitre, un projet a été conçu pour créer des armatures cybernétiques/robotiques, y transférer temporairement les cerveaux des humains, le temps de rebâtir un monde, avant de les réintégrer dans leurs corps organiques qui ont été conservés. Ce processus est nommé l'intégration. Sauf que tout ne se passe pas comme prévu, certaines forces gouvernementales prennent conscience des pouvoirs que leur confèrent ces corps robotiques… Ils iront traquer les derniers humains afin de les amener de force du côté robotique, décidant d'annuler le retour en arrière et donc la désintégration. Vous êtes Romer Shoal, ancien pilote de gravicycle, personne ayant été forcée de passer dans son corps robotique. Vous êtes surtout le leader d'un mouvement révolutionnaire près à tout pour retrouver son humanité. Vous allez donc devoir affronter Rayonne, ce conglomérat qui souhaite éradiquer toute trace de vies humaines.

Le jeu est un FPS sci-fi futuriste proposant une campagne solo et du multijoueur compétitif, le tout avec un gameplay des plus atypiques. En effet, le joueur contrôlera en permanence un personnage montant un gravicycle possédant des facultés permettant des déplacements verticaux et horizontaux, en plus de la possibilité de tirer grâce à trois minions possédant leur propre IA mais ayant chacun une capacité spéciale à déclencher. Ces minions se déplaceront seuls, tout en restant proches de vous. Vous pourrez leur ordonner de protéger ou attaquer un point défini, de capturer un objectif, etc. Nous n'avons pas aperçu le mode solo, nous nous demandons donc comment ce gameplay va s'intégrer dans un mode histoire. Par contre nous avons vu et testé un mode multi des plus sympathiques. Il se présentait sous un format d'attaque/défense avec un point A et un point B. Il fallait que les attaquants ramassent les cores présents sur chaque point pour les amener à un troisième point qui n'apparaissait que lorsque le core était ramassé par un minion.

A ce moment, il fallait escorter et protéger le minion pour arriver à marquer le point. En cas de mort du minion porteur, les attaquants ne disposaient que de quelques secondes pour ramasser le core et finir le transfert, sans quoi celui-ci explosait. Les parties se déroulaient en 5v5 avec deux manches. Il existe différentes classes (8 dans notre version) ayant chacune un skin propre, ses attaques et bien entendu leurs propres caractéristiques et capacités spéciales de minion ! On retrouve des classes qui tank, d'autres axées gros damage dealer et d'autres qui sont de réels assists. Cela donne une idée du panel des capacités spéciales, laissant penser qu’une équipe équilibrée fera des ravages ! C'est bourrin et tactique à la fois, nécessitant un bon teamplay pour réussir. Visuellement, j'avais peur que cela devienne vite brouillon avec autant de monde concentré au même endroit mais l'action reste lisible et la stabilité du jeu était bonne ! Niveau sortie, c'est annoncé pour 2020, sans plus d'infos. A noter qu'une bêta est prévue plus tard, pour cela il suffit de s'inscrire sur ce site pour rester informé ! Gros joueurs de FPS, cette première session nous a plutôt convaincus et nous avons hâte d'en voir plus, le jeu nous ayant montré quelque chose d'original !

Darksiders Genesis
Encore un jeu fraichement annoncé sur lequel nous avons pu poser nos mains : Darksiders Genesis ! Spin-off de la licence, le jeu se veut être un hack & slash bien posé façon Diablo. Nous avons pu nous faire une mission et un boss en coop. Point "positif", la coop locale se fait avec un écran partagé ! Habituellement sur ce type de jeux, dès lors qu'un joueur s'éloigne trop, soit il est téléporté proche du joueur 1, soit les deux (ou plus) joueurs sont bloqués et doivent eux-mêmes se rapprocher. Manette dans les mains, c'est bien foutu avec des attaques au corps à corps, à distance avec plusieurs types de munitions, des capacités spéciales, etc. Cela ne semble pas innovant dit comme cela, mais bizarrement le jeu a été une bonne surprise, du fait de sa DA, sa patte graphique plutôt jolie et sa fluidité irréprochable. La dimension RPG apporte quelque chose de différent via une sorte de sphérier. Reste à voir la durée de vie et la rejouabilité (mode story uniquement ? des modes de jeu permettant un jeu "sans fin" réel ?) mais à première vue, le jeu nous a bien plu !

Need for Speed Heat
Nous avons profité du salon pour nous essayer au prochain NFS au stand EA ! C’est sur PS4 Pro avec écran 28' 4K que nous avons pu faire tourner la bête une petite vingtaine de minutes. Est-ce suffisant pour nous donner envie d'en voir plus ? Après quelques séquences vidéo, nous devons passer par la case personnalisation. Un décompte de trois minutes est lancé, à nous de personnaliser notre caisse, notre avatar et notre garage/squat. Autant le dire de suite, les possibilités sont nombreuses. Les adeptes de tuning, street race et autres marques liées à ces domaines seront servis tant les possibilités semblent conséquentes. Direction le bitume pour deux courses, une de jour et une de nuit sur une map ouverte comme dans les précédents opus. Pas question de se tourner les pouces, les deux courses s'enchaînent et la police fait son grand retour façon Hot Poursuit dans Heat… Attention, hors de question de penser qu'une fois la course finie vous serez tranquille car la flicaille sera toujours là ! Manette dans les mains, on est entre un Underground et du Burnout, très arcade et speed avec un fun immédiat. La police quant à elle se montre assez vindicative et elle n'hésite pas à venir vous rentrer dedans de partout pour vous arrêter. Techniquement, le jeu est joli et envoie pas mal ! Les jeux de lumière et les reflets sont de bonne facture (hâte de voir sur PC, si RTX compatible, ce que cela va donner !). Nous avons relevé quelques chutes de framerate, de nuit, quand nous activions le kit NOS mais ce n’était pas trop violent pour un jeu toujours en cours de développement. Bien entendu, même si cette démo nous a plu, nous restons prudents et attendons de voir la version finale pour nous assurer que les erreurs des précédents opus seront gommées et corrigées, le tout en améliorant les côtés qui étaient intéressants par le passé.

Trine 4 et Ary and the Secret of Seasons !
Notre dernier closed-doors a eu lieu chez Modus Games pour deux sessions ! Premier RDV avec Trine 4 qui a été animé par un des producteurs du titre, accompagné d'une personne du service marketing. La première partie de la conférence a été un gameplay en hands-off nous montrant des passages des actes 3 et 4 en coop. Ils ont tenu à appuyer sur comment tirer parti de la coop, notamment via des puzzles demandant de la bonne coordination (un objet envoyé en l'air par le mage, que le chevalier smashait avec son bouclier pour déglinguer un mur caché à un moment précis, sous peine de voir le projectile tomber ou rebondir au mauvais endroit), ainsi qu'un affrontement de boss nécessitant d'utiliser tout le panel des compétences des trois personnages jouables de la licence. Le jeu permettra de jouer l'histoire à trois et le mode "unlimited" à 4. Ensuite, nous avons eu une session de gameplay de 15 minutes permettant d’y jouer en coop sur PC avec un contrôleur Xbox ainsi que sur Switch. Visuellement, j'adore la patte graphique et la DA, très colorée et féérique. Sur Switch, un léger flou apparait sur le fond, sûrement dû aux limitations techniques de la console, mais sans être une réelle gêne (en mode mobile). Il faut dire que le jeu fourmille de petits détails et animations en second plan ! Avec un opus 4 en précommande à 25 balles chez certains revendeurs ou à 40 et quelques avec les trois premiers, on peut dire que c'est un rapport qualité/prix de malade. Pour sûr, le 4 sera mien dès sa sortie !

La seconde session de ce closed-door a été consacrée à Ary and the Secret of Seasons. Cela devait être moitié hands-off, moitié hands-on mais au final, nous n'avons pas mis nos mains sur le titre. Il faut dire que nous étions seuls, Yannick et moi, sur ce créneau-là. Nous en avons donc profité pour échanger pleinement avec les deux personnes présentes pendant que l'une d'entre elles jouait… Nous n'avons pas vu le temps passer. Le titre s'inspire clairement des jeux de plateforme à l'ancienne, ceux qui nécessitent de se sortir les doigts pour y arriver. Blindé de donjons, trésors cachés et autres énigmes, il oblige le joueur à acquérir des capacités tout au long de son aventure avant de régulièrement les utiliser pour se sortir des labyrinthes et autres donjons. Par exemple, à un moment, un trésor se trouvait au fond de l'eau. En invoquant une sphère d'été, l'eau incluse dans ce cercle a disparu. La sphère d'hiver, permet quant à elle de geler l'eau ou d'invoquer des plateformes de glace pour prendre de la hauteur, et ainsi de suite. Il y a une composante "RPG" demandant de récupérer de nouveaux items ou autres loots pour améliorer notre personnage. Pour la durée de vie, il nous a été évoqué une fourchette de 12 à 15 heures, ou plus selon l'affinité à fouiller/chercher les donjons et trésors. Bien que le jeu possède une DA jolie, enfantine, il n'en reste pas moins qu’il s'avère assez difficile. Pour l'équipe en place, il s'adresse plutôt aux gens ayant connu les jeux de plateforme des années PlayStation première du nom ou avant, accompagnant leurs enfants qui voudraient y jouer. Le titre est prévu sur PC, PS4 et Xbox One mais également sur Switch. Nous avons pas mal échangé à ce sujet avec l'équipe, qui admet qu'il n'est pas foncièrement facile de porter le jeu sur Switch, celle-ci montrant des fois quelques soucis pour le rendu car ils désirent conserver un aspect qui soit le plus proche possibles des autres versions.

Ghost Recon Breakpoint
Chaque année, Ubisoft nous propose un autre TPS jouable en coop par groupe de 4. Cette année, il s'agit de Ghost Recon Breakpoint ! Accompagnés par une personne de chez Ubisoft qui nous a briefés sur le vocal et nous a supervisés, Yannick et moi (avec deux autres joueurs) avons pu nous faire une mission d'infiltration. Clairement, cet opus semble bien au-dessus de Wildlands et c'est tant mieux. Techniquement et visuellement, tout roulait sur nos machines. Le jeu était beau, fluide, stable ! Manette dans les mains, nous avions chacun un agent doté d'un équipement différent. Pour ma part, je disposais d'un fusil auto midrange avec lunette x2-x4 et une longue portée. Un autre joueur disposait d'armes de combat rapproché, un autre avait des équipements tactiques basés sur la reconnaissance et éclaireur par exemple. Notre mission consistait à infiltrer une villa tenue par l'ennemi, approcher une cible, détruire trois mallettes sur place et ensuite évacuer la cible. Le début de partie se passait bien, nous étions tous les 4 en mode furtivité. Manque de bol, pistolguyz (Yannick) en a décidé autrement et est allé bien trop près du camp ! Alarmes retentissantes, appels de renforts, blindés qui nous ont pris d’assaut et là les premières morts arrivent ! Ce point-là nous amène directement à l'aspect survie : une fois réanimés par un coéquipier, nous ne sommes clairement pas tirés d'affaire. Il vous faudra appliquer rapidement un bandage pour arrêter l’hémorragie sous peine de crever rapidement et bêtement (surtout que, entre temps, impossible de courir, on se traine la patte…) avant de remonter la barre de vie via une seringue médicale.

Une mauvaise chute ? Idem ! Et les ennemis ont la gâchette facile, visant plutôt bien. Il est donc réellement préférable de la jouer discret. Au fur et à mesure de notre avancée, les munitions commençaient à baisser, les kits de survie aussi, et là est apparu une troupe ennemie d'élite (ceux avec le skin genre Ghost). Le final commençait donc à se tendre un peu mais avec une bonne coordination la mission fut un succès ! J'ai trouvé notre session très intéressante, la difficulté bien dosée et ce synopsis de mode survie intégré au jeu est assez intéressant. Bien entendu, il faudra voir sur la version finale ce qu'il en ressort, notamment en termes de contenu (aussi bien niveau qualité, quantité et diversité), mais ce Breakpoint semble se positionner comme un bon successeur à Wildlands (voyez cela un peu comme Assassin's Creed Origins qui a lancé une transformation et Odyssey qui a planté le clou). En jouant avec l'IA, cela risque de perdre un peu en intérêt bien entendu, comme dans le précédent opus, mais dès lors que nous jouons en team, cela peut envoyer du lourd.

Jour presse du mardi 20/08 : un road trip de malade




Ce jour à la Gamescom a été énorme, aussi bien en termes de contenu et de jeux vus, qu'en termes d'heures... Le trip a commencé avec un réveil à 3h du mat', pour partir en voiture à 04h direction Cologne. 4h plus tard, nous étions garés sur le toit du hall 10 pour aller récupérer nos badges presse et attaquer ce salon en forme comme jamais ! Notre visite a commencé par la récupération de notre second badge, à l’EA Business Lounge, et notre essai du mode Volta de FIFA 20. A peine le temps le temps de faire deux/trois parties que nous avons tracé pour essayer PACER dans la partie Business. Direction ensuite les halls publics et là force est de constater que le premier stand sur lequel nous sommes tombés envoyait du lourd : Borderlands 3 ! Couplé à WWE et NBA 2K, ils ont bouffé de la place ! Par rapport à l'an dernier, nous étions venus un vendredi, les allées semblaient vides (ok, il était 10h, mais quand même) et surtout moins animées (entre les moult animations et les cosplayers notamment). Comme à son habitude, Ubisoft a dévoilé des stands immenses, notamment pour Watch Dogs Legion et le nouveau Ghost Recon. Bandai Namco présentait non loin Code Vein, One Piece mais surtout DBZ Kakarot d'un côté et Fighter Z de l'autre avec d’énormes Shenron et Bou, ainsi que l'arène des tournois d'arts martiaux. Nous notons surtout la présence de Cyberpunk qui a été pris d'assaut toute la journée (jeu non jouable, c'était une présentation).

EA bouclait le premier hall avec une scène bien moins impressionnante que l'an dernier où se tenait notamment un avion de la Seconde Guerre suspendu. Du coup, on en a profité pour user de notre badge EA pour passer devant la file et tester rapidement NFS Heat avant le prochain RDV qui approchait. Retour à la partie business pour notre RDV chez Private Division qui se composait d'une partie closed-door "présentation" puis d'une partie gameplay. Au passage, on en a profité pour se rassasier un peu et se faire une bière aux couleurs de Borderlands 3 ! Retour partie publique où nous avons débarqué chez Sony. Alors que l'an passé Spiderman était mis en avant puissance mille avec un décor immense qui prenait toute la place, ici nous nous sommes retrouvés face à quelque chose de plus "standard" par rapport au reste du salon. Il y avait notamment Death Stranding, FF VII Remake ou encore Monster Hunter World Iceborne un peu plus loin qui lui sortait du commun. Le stand Xbox n'était pas en reste, mais idem, on retrouvait moins de folie que l'an passé. Reste que le stand était plutôt bien agencé, notamment avec une mise en avant de pas mal de titres du Gamepass et l'extension LEGO de Forza Horizon 4 ! Côté THQ Nordic, une partie des décors de Biomutant et de Darksiders de l'an passé a été réutilisée. On retrouvait quelque chose de plus "simple", petit et moins "flashy". Nous en avons alors profité pour faire un petit tour du côté de Darksiders Genesis.

L'an passé, il fallait 3 à 4h d'attente pour Biomutant. Là, il nous a été annoncé 20 minutes. Manque de bol, nous avions un autre RDV à honorer. Quand nous sommes repassés plus tard, il y avait près de deux heures d’attente… La loose ! Chez Bethesda, l'an passé nous avions une sortie du Vault76 pour Fallout 76, un méga stand pour les Elder Scrolls Blade et Online... Cette année, on a perdu un peu cette folie au profit de plus de jeux sur un même espace. Nintendo a associé comme l'an passé une grosse quantité de bornes de jeu à des décors ultra volumineux, ce qui a permis de donner le meilleur ration jeux/bornes/m² du salon ! Deep Silver a quant à lui remplacé le superbe stand Metro par Wasteland 3. Ca en jetait pas mal ! Hunt, Shenmue ou encore GRID étaient également de la partie. Alors que l'an passé Square Enix avait plusieurs super stands volumineux, pour Shadow of the Tomb Raider, Dragon Quest XI ou encore Kingdom Hearts 3, cette année les vedettes étaient clairement Avengers et FF VII Remake ! Le stand Avengers était très réussi et proposait des écrans de visu de gameplay tout autour ! Retour côté presse pour notre session Modus pour Trine 4 et Ary and the Secret Seasons, avant de repartir chez Ubi pour la session Ghost Recon ! Une Gamescom sans faire un tour du côté des goodies et autres produits dérivés n'est pas une Gamescom… Le stand First4Figures était toujours au top ! Nous avons fini la journée chez EA avec une petite soirée sympathique, avant de repartir peu après 20h pour à nouveau 4h de voiture.

La conclusion d’Hervé (Aeons) et Yannick (YannssArt)
Au final cette édition 2019 a été exceptionnelle, aussi bien par rapport au nombre de jeux testés qu’au niveau de la qualité des RDV que nous avons eus. Bien sûr, il y avait moins "d'ambiance" générale qu'un jour tout public et les structures me semblaient moins folles et imposantes que l'an passé… Mais merde, la journée est passée tellement vite ! On a accumulé tellement de souvenirs que le retour fut difficile… Non pas à cause de la fatigue engendrée (réveil 3h, retour 1h et quelques, 800 bornes de caisse et 20 bornes à pattes ce jour-là) mais à cause de l’idée de devoir attendre un an de plus pour en reprendre à nouveau plein la gueule ! Nous remercions au passage Vincent/onizukadante (de Xbox-Gamer.Net) pour les contacts, ainsi que Lucie, Nicolas et Mélanie (ils se reconnaîtront) pour leur disponibilité et leur gentillesse !




















































Partager :    
En rapport avec : Xbox Gamer
Editeur : ... | Developpeur : ... | Date de sortie : ...
Actualités du jeu | Images | Vidéos


VOS REACTIONS
Posté le 26.08.19 @ 16:03


Gamertag :
Lenuldepik
Super les mecs et beau boulot!

J'ai trouvé, en tant que spectateur et à distance, qu'il y avait moins de grosses annonces et de surprises, et moins "d'ambiance"? (ce que vous dites un peu)...
Posté le 26.08.19 @ 18:12


Gamertag :
Skelface
Cool l'article.

Techniquement et visuellement, tout roulait sur nos machines. Le jeu était beau, fluide, stable !


C'était un salon, ça tournait forcément sous un PC de bourrin.
Posté le 27.08.19 @ 09:37

Et bien merci pour ce "petit" récap' bien agréable à lire.
J'aurais vraiment kiffé de voir du Outer Worlds mais j'aurais surtout tenté une infiltration chez Deep Silver pour Shenmue 3
Pour le NFS Heat... je ne sais pas pourquoi mais je ne le sent pas même si apparemment d'après vous c'est sympa. J'ai toujours cette impression qu'ils ne savent plus ou ils vont avec cette licence.

Comme Lenuldepik, je n'ai pas trouvé cette Gamescom ultra mémorable et n'étant pas sur place pour kiffer, à distance ce n'était pas très foufou. Pas de grosse surprise, dommage... mais on a quand même eu du gameplay sur certains jeux attendus et ça c'est cool.
Posté le 27.08.19 @ 12:00


Gamertag :
Lenuldepik
De mon côté, j'attendais des annonces des titres Rocksteady, Warner (Batman ou titre DC en cours), de Bully 2, une présentation du nouveau Turtle Rock Studios (Back 4 Blood), un L4D3 (lol), une date pour Ori 2, du gameplay pour Halo Infinite etc.

Heureusement, j'ai eu un peu de gameplay pour Avengers (et j'suis déçu mais soit).
Posté le 27.08.19 @ 18:54


Gamertag :
Skelface
En réponse à Lenuldepik
De mon côté, j'attendais des annonces des titres Rocksteady, Warner (Batman ou titre DC en cours), de Bully 2, une présentation du nouveau Turtle Rock Studios (Back 4 Blood), un L4D3 (lol), une date pour Ori 2, du gameplay pour Halo Infinite etc.


Ce sont des annonces E3 ça, pas Gamescom.
Posté le 28.08.19 @ 22:25


Gamertag :
Gh0stCrawl3r
Quand on regarde, l'E3 cette année a été assez bon car des annonces de nouveautés (next gen je sens genre les jeux Bethesda / arcane par exemple) mais via trailer et pas une chiée de gameplay de jeux exclues / attendu de la mort,, pas de gros coups sorties, genre les annonces de mega exclu de la mort etc.
Je pense que le TGS et PGW seront dans lignée des deux salons déjà passés. Salons de transitions avant la prochaine vague l'an passé qui balancera tout pour la gen qui sortira quelques mois après.

Après, l'ambiance, je parlais surtout de la différence jour presse / jour publique où on passe d'un mode "on se ballade où on veut" à "putain on a mis 8 jours à traverser", forcément, moins d'animations dans les allées, pas de cosplayer à tour de bras, et les stands plus petits que l'an passé (mais du coup, plus de consoles dispos !)
mais putain, entre les 3h+ d'attente un jour normal, à faire 3 jeux sur 10h de salon, à 10 jeux un jour presse, putain, y a pas photo
les open bars, les salons privés, les closed door, ca déglingue
on avait dyinglight2 prévue chez kochmedia dispo mais plus le mardi
j'irais bien voulu le voir pour le coup !

Sinon, ri 2 a déjà sa date , c'est le 11/02/20 de mémoire
Posté le 30.08.19 @ 11:10


Gamertag :
Lenuldepik
En réponse à Skelface
En réponse à Lenuldepik
De mon côté, j'attendais des annonces des titres Rocksteady, Warner (Batman ou titre DC en cours), de Bully 2, une présentation du nouveau Turtle Rock Studios (Back 4 Blood), un L4D3 (lol), une date pour Ori 2, du gameplay pour Halo Infinite etc.


Ce sont des annonces E3 ça, pas Gamescom.


Certaines grosses annonces peuvent aussi tomber à la Gamescom. Je ne vois pas ce qui te fait rire. L'E3 n'est plus ce qu'il était entre 2000 et 201X...L'absence de Sony, EA qui fait ça dans son coin, Microsoft qui n'est plus sur le Convention Center mais à côté, tout les leaks pré E3, etc.
Et la Gamescom devient/est un gros salon européen/international. Il me semble que certains gros titres ou annonces ont eu lieu lors des dernières GC. Je n'en ai pas en tête mais ça doit exister.
Donc c'était tout à fait possible de voir ça.


Ori 2 a déjà une date? Je l'ai loupé alors.

D'ailleurs, pour Dying Light 2, j'attends cet opus avec impatience : j'ai démarré hier le premier (Enhanced Edition), et j'aime beaucoup. Cette ambiance au crépuscule, diantre! Je cherche des joueurs pour la coop, en mode sympa, pas prise de tête...si certains veulent le faire, n'hésitez pas! GT : Lenuldepik. (Général : chope le jeu!! )

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019