50 jeux Xbox One de 2019 qui ont marqué la rédac'

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 248 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > 50 jeux Xbox One de 2019 qui ont marqué la rédac'
- Publiée le 07.12.2019, à 01:20
- Par Vincent P.
50 jeux Xbox One de 2019 qui ont marqué la rédac'L’année touchant bientôt à sa fin, Anthony, Arnaud, Bruce, Hervé, Lionel, Patrick, Vincent et Yoann se sont réunis pour faire le point sur les jeux Xbox One de 2019 qui les ont marqués. Chacun a réalisé une liste des 10 jeux qu’il retient pour cette année. Les listes ont ensuite été recoupées pour faire sortir les 10 titres qui ont eu le plus de voix, ce sont nos 10 coups de cœur de 2019.

Comme l’équipe de la rédaction est riche de profils divers et variés, chacun jouant en fonction de son temps, de ses moyens et des réceptions des éditeurs, nous ne voulions pas que les autres jeux passent à la trappe. Du coup, nous vous avons ajouté les 40 titres qui ont été cités par des rédacteurs mais qui n’ont pas atteint le « top 10 ». Comme il nous est impossible de dire si un jeu de sport est meilleur qu’un jeu d’aventure ou qu’un FPS est meilleur qu’un jeu de course, nous n’avons pas fait de classement autre que cette distinction des 10 coups de cœur et des 40 autres qui valent le coup d’œil.

Les jeux sont donc classés par ordre alphabétique dans leur catégorie et les liens mènent à la page Xbox.com qui leur est associée. Il n’y a pas de lien affilié, nous ne percevons rien des éditeurs, ce qui fait que le classement est 100% basé sur nos expériences personnelles et non guidé par une quelconque idée sous-jacente visant à faire du profit. Bien entendu, nous attendons de vous que vous nous donniez les noms des jeux qui vous ont marqué durant cette année 2019 !

NOS 10 COUPS DE COEUR DE 2019 (classement alphabétique)

aplaguetaleA Plague Tale : Innocence est un jeu au charme fou qui allie habilement réflexion, fuite, contemplation et infiltration avec un gameplay qui se renouvelle au cours de l’aventure. Disposant d’une direction artistique de qualité, le titre envoûte également avec sa bande-sonore. Même si quelques couacs sont à noter, comme un effet de flou, il faut bien reconnaître que le titre est agréable à l’œil, le tout étant en prime stable. L’aventure se dévore tant le rythme est parfaitement équilibré, et ce même si certains passages sont soumis à des scripts visibles. Ce qui reste intéressant, c’est que les protagonistes évoluent au fil de l’histoire, Amicia passant de « sœur qui ne connait quasiment pas son frère » à « je suis sa seule famille et je dois le sauver ». Elle doit changer, pour le bien de son frère mais également pour le sien. Entre humanité et instincts primaires, le titre offre une aventure humaine qui non seulement est plaisante mais en plus proposée à prix réduit. Un vrai bol d’air frais dans le milieu et assurément notre plus gros coup de cœur de 2019.
Prix public conseillé : 49,99€
borderlands3Borderlands 3 reste fidèle à son ADN, tout en apportant quelques nouveautés. Il est plus beau, beaucoup plus nerveux grâce à l’ajout de la glissade, il propose plus d’ennemis et permet de personnaliser armes et personnages. Les quatre nouvelles classes apportent un véritable vent de fraicheur, avec une mention spéciale pour Fl4k et Moze. Le système de compétences est vraiment complet et cela permet de jouer de différentes manières. Le jeu est vraiment très généreux dans sa durée de vie, une cinquantaine d’heures pour finir les missions principales et secondaires, dont certaines particulièrement réussies resteront dans les mémoires. Le tout est sublimé par les compositions de Jesper Kyd et les doublages, à l’exception de celui de Tyreese. La direction artistique est au top du top et les environnements sont plus variés. En prime, il y a une multitude d’armes et les sessions de farm sont moins pénibles que dans d’autres productions. Hélas, tout n’est pas parfait, que ce soit dans le gameplay, au niveau de l’aspect technique ou au niveau du scénario dont le rythme est en dents de scie. Nous n’allons pas répéter ce qui a déjà été dit mais nous tenons à souligner la déception que représentent les antagonistes avec leur humour de merde. Il n’y a pas d’autres mots… Pitié, plus jamais ça !
Prix public conseillé : 69,99€ - Lire la critique
codmwPeut-être que l’absence de mode solo l’an dernier encourage l’enthousiasme de retrouver une campagne immersive dans ce CoD Modern Warfare… Toujours est-il qu’on prend un certain plaisir, sans trop réfléchir au propos, à le parcourir, l’action étant intense, les scènes chocs s’enchaînant, le rythme étant soutenu et la diversité des situations étant au rendez-vous. Les séquences de nuit et celles avec Farah Karim sont prenantes. Reste que l’ensemble se base encore sur un amoncellement incroyable de scripts et utilise des ficelles déjà bien usées mais le divertissement est assuré. Le fond du propos est quant à lui à revoir et il faut arrêter de penser que les anglo-saxons sont les gentils et les russes les méchants. Du côté de la coopération, on retrouve un mode sympathique pour une soirée ou deux avec des amis mais on peut vite se décourager lors des parties avec les inconnus, surtout lorsque ces derniers ne jouent pas le jeu de la coopération. A leur décharge, les éléments de gameplay favorisant le teamplay sont assez légers, les développeurs n’ayant pas suffisamment développé cet aspect. On s’y lance de temps en temps pour le fun mais on y revient bien moins souvent que sur le mode Zombies de précédents opus. Quant au multijoueur, même s’il est imparfait sur bien des points et qu’il souffre d’une communauté dont beaucoup d’éléments jouent les kills et non les objectifs, campant allègrement au passage, il faut reconnaître qu’il reste fourni en modes et en cartes. En plus, les prochains modes de jeu, les prochaines cartes, etc. arrivent gratuitement. Il aurait fallu enlever le Battle Pass pour qu’il n’y ait rien à redire à ce niveau. Pour le reste, quand les joueurs jouent le jeu, on peut prendre un plaisir énorme à enchaîner les parties. Quand ce n’est pas le cas, la frustration peut prendre le pas. Les développeurs assurent déjà un bon suivi depuis la sortie, multipliant les mises à jour (courage ceux qui n’ont pas la fibre) et les ajouts, mais il faut encore faire mieux sur plusieurs points (équilibrage des armes, gestion des respawns…). Par contre, chapeau bas pour le cross play, la stabilité des parties en ligne, le feeling du gameplay, les visuels retravaillés et la présence des nombreux paramètres (options générales et paramètres pour les parties privées). Pour notre part, en Hardcore et en Escarmouche nous avons pris un plaisir non dissimulé, en attendant que les modes à objectifs bénéficient d’un paramètre pour limiter la campe ou que les joueurs se mettent à jouer les objectifs…
Prix public conseillé : 69,99€ - Lire la critique
Gears5Après une première trilogie incroyable d'Epic Games, la licence Gears of War est retombée chez The Coalition. Avec un quatrième opus plutôt décevant, on découvre un cinquième opus qui remonte la pente. La campagne est réussie et prenante, même si elle n'est pas aussi (voire pas vraiment) EPIC que la campagne de Gears of War 2 & 3. Elle reste toutefois beaucoup plus plaisante que la précédente et pas loin de la première trilogie. Elle propose un rythme soutenu avec des vagues impressionnantes, quelques surprises et, en Dément, une difficulté plutôt corsée. On reste un peu sur notre faim côté durée de vie (on attendait vraiment un dernier acte !) et on a une petite déception concernant l'histoire de Kait, un peu expédiée, mais le bilan est très positif. La qualité technique est clairement au rendez-vous (imaginez le résultat sur une One X et un écran 4K), tout comme la bande-sonore, En prime, le contenu est toujours aussi présent. C'est un vrai plaisir de défourailler du locuste sur le mode multijoueur. Le mode horde est lui aussi de retour pour notre plus grand plaisir. Il est évident que les hermétiques à la saga le seront toujours, mais pour les fans et ceux qui veulent un bon, voire très bon TPS, bourrin, magnifique et nerveux, c'est Gears 5 qu'il vous faut.
Prix public conseillé : 69,99€
kh3Dire que ce Kingdom Hearts III est parfait serait un mensonge. Dire qu’il est mauvais serait également une hérésie. Si on s’attend à un opus qui apporte autant de technique et de nouveautés que Kingdom Hearts II par rapport au premier en son temps, alors on sera forcément déçu. KH3 est là pour fermer l’arc narratif sur Xehanort en reprenant la plupart des éléments du passé, tout en ajoutant des nouveautés bienvenues toutefois. Il va même jusqu’à recycler une grosse partie des thèmes musicaux sous couvert de remix. Néanmoins, KH3 est séduisant sur bien des points. Visuellement et artistiquement parlant, il impressionne. Les animations sont fluides, le jeu ne bronche pas, on prend de sacrées claques (surtout dans les Caraïbes), on profite de cinématiques parfois à tomber à la renverse. L’univers de Disney est scrupuleusement respecté et on voyage clairement d’un monde à l’autre, même si le but est plutôt sommaire et vague (qu’on se le dise, même Sora ne semble pas trop savoir pourquoi il va dans un monde ou un autre, à part le dernier). On ne va pas reprendre tous les défauts un à un et les confronter aux qualités, tout a déjà été dit plus haut. Ce que nous constatons, c’est que cet épisode sera probablement clivant, entre ceux qui en attendaient autre chose, notamment au niveau de la narration et du challenge, et ceux qui profiteront tout simplement des mondes de Disney et d’un gameplay ultra dynamique et accessible (trop même) pour prendre du plaisir, le tout en profitant des mini-jeux de tous les royaumes et même des phases en Gummi qui restent assez correctes. En plus, la recherche des Game & Watch va en intéresser plus d’un tant c’est un plaisir de faire une pause entre deux combats en sortant son Gummiphone pour y jouer. Bref, KH3 n’est pas parfait, certains le verront peut-être même comme un mauvais KH dans lequel on distingue vraiment les 20H dédiées à Disney, avec quelques interludes loufoques mettant en scène l’Organisation XIII, et les 4H et des poussières dédiées à Kingdom Hearts (comme si les développeurs n’avaient pas vraiment réussi à mélanger les deux)…. Mais beaucoup d’autres le verront assurément comme un jeu enchanteur qui remplit sa fonction première, à savoir divertir et en mettre plein les mirettes. Dommage que la difficulté Expert n’en soit pas une, cela aurait déjà pu régler une partie des soucis pour ceux qui recherchent du challenge… N’allons pas cracher dans la soupe, nous sommes tout de même ravis de l’avoir entre les mains, surtout après tant d’attente.
Prix public conseillé : 69,99€ - Lire la critique
RE221 ans plus tard, RE2 renait de ses cendres. Capcom signe le grand retour de cette licence avec un remake qui permet de retrouver les origines et l’ADN de Resident Evil. Stressant pour certains, flippant pour d’autres, ce remake offre une ambiance maîtrisée et un Sound Design qui met littéralement une claque au niveau de l’immersion, le tout accompagné par le moteur RE Engine qui flatte la rétine, et ce en 60 FPS ! On retrouve donc un remake fidèle à sa structure du passé, qui revisite avec brio certains des moments les plus marquants et allège un gameplay un peu daté, même s’il méritait une palette de mouvements plus fournie. En tout cas, il se veut avant tout être un hommage plutôt qu'une remise en question. Cela signifie malheureusement que les limites du jeu d'origine sont toujours présentes, notamment les problèmes liés aux scénarios ou la durée de vie un peu faible en ligne droite. Resident Evil 2 Remake parvient quand même à nous replonger dans Racoon City à travers sa vision plus que jamais orientée Survival Horror, jouant avec nos nerfs du début à la fin ! Des nouveautés ont pointé le bout de leur nez et apportent un petit vent de fraicheur. Hélas, face à Rebirth, il manque un « je ne sais quoi » à ce RE2 pour pouvoir le « détrôner ». Autre point qui nous a chagrinés, c’est la répétition des jump scares dans tous les scénarios, même si le pire du pire reste de devoir acheter les musiques originales alors que les musiques du remake sont décevantes ! Bref, outre ces quelques points, il est difficile de ne pas conseiller ce remake qui a profité d’un véritable travail pour séduire aussi bien les fans que les nouveaux venus.
Prix public conseillé : 59,99€ - Lire la critique
metroexodusBien que non exempt de défauts (l’I.A. par moments, une partie du titre a été un peu plus « rushée » que le reste), Metro Exodus se présente comme une excellente suite de la série, 4A Games ayant assuré le principal. Grâce à une technique de haut vol, une direction artistique et une atmosphère aux petits oignons, le tout agrémenté d’environnements très variés, nous suivons les péripéties d’Artyom avec plaisir en passant d’un monde cloisonné à un monde bien plus ouvert sur le jeu 2019. Le joueur traverse des passages très intenses, parfois durs, et d’autres poignants dans une aventure qui garde un rythme constant. La cerise sur les gâteaux qui ravira les fans de la licence comme les nouveaux venus, c’est qu’on peut boucler l’aventure en la jouant infiltration totale ou en s’adonnant aux joies du bourrinage !
Prix public conseillé : 59,99€
mk11Concrètement, Mortal Kombat 11 n’est pas parfait et on peut chipoter sur certains détails, comme la raideur des animations, plutôt atténuée mais encore présente, l’effet gloss des liquides, la fin de l’histoire qui use de ficelles scénaristiques un peu faciles pour se terminer de manière expéditive. On peut aussi pointer du doigt le système de Fatal Blow, qui risque d’en faire rager certains (ceux qui en seront victimes) mais qui a contrario ajoute une tension aux combats et permet justement, après un faux pas, de revenir dans l’action. Bref, tous ces points pointés du doigt sont vraiment de l’ordre du détail et sont plutôt acceptables. Le vrai souci de cet opus c’est l’intégration de quatre monnaies associée à une Krypte version MK11 qui ne cache qu’un système de lootboxes à base de coffres à ouvrir. Ajoutez à cela un shop qui essaie de tenter les plus impatients d’investir dans les Kristaux de temps pour débloquer du contenu plus rapidement, sans passer des dizaines d’heures sur le titre, et vous obtenez un élément qui risque de faire grincer bien des dents. Reste qu’on peut totalement s’en passer. Il y a beaucoup d’éléments à débloquer, c’est vrai, c’est long et les récompenses attribuées ne semblent qu’entretenir un système qui demande un gros investissement en temps… Mais on peut y arriver à la sueur de ses doigts et c’est déjà un bon point. Outre cela, il est bien difficile de critiquer ce MK11 qui s’annonce à nos yeux comme l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur, opus de la licence. Complet, bien foutu, beau, techniquement solide et plus technique que par le passé, ce MK11 arrive à s’imposer, et ce sans même parler des brutalities et des fatalities qui assurent le spectacle ! C’est violent, c’est gore, c’est inspiré, bref ce n’est pas à mettre entre toutes les mains !
Prix public conseillé : 69,99€ - Lire la critique
sekiroAu final que retient-on de Sekiro ? Premièrement la pureté de son élégant gameplay qui est à la fois épuré et très technique. Comme un duel au katana finalement, ça semble simple, un coup peut suffire et pourtant cela demande beaucoup d’entrainement et de maîtrise. Dans ses combats de boss, tous aussi éprouvants que dantesques, Sekiro devient un jeu de duel au sabre, un balai parfaitement chorégraphié où chaque protagoniste paiera très cher la moindre faille. Rarement un jeu n’aura procuré un tel sentiment de satisfaction une fois un adversaire vaincu. Les deux mains crispées sur la manette comme elles le seraient sur le manche d’un katana, le rythme cardiaque affolé, l’œil rivé sur l’écran en guettant la moindre ouverture, rarement un jeu n’aura procuré de telles sensations de combat et proposé un gameplay aussi proche de la perfection. Mais le gameplay seul ne suffit pas et Sekiro nous offre également un univers captivant à explorer, bourré de références au folklore japonais, le tout avec un level design impeccable et une direction artistique à tomber par terre. Oui Sekiro est dur, c’est même sans doute le jeu de From Software le plus corsé mais le résumer uniquement à ça serait bien trop réducteur. Sekiro c’est une philosophie de jeu transmise à travers le gameplay et les mécaniques de jeu afin de former un tout cohérent de A à Z. Certains pesteront devant le mur infranchissable auquel s’apparente parfois la difficulté du titre mais à force d’efforts et de persévérance, le mur finira toujours par craquer un petit peu, s’effriter doucement, jusqu’à ce qu’enfin la lumière passe à travers, preuve que finalement la victoire est possible et à portée de main. Un jeu exigeant qui ne plaira clairement pas à tout le monde donc mais un jeu qu’il serait criminel de ne pas essayer étant donné son niveau d’excellence dans tous les domaines. Le meilleur jeu From Software à ce jour ? Pour l’ambiance, ça reste subjectif mais en termes de gameplay, il n’y a pas photo, c’est un grand oui. Finalement, après avoir terminé Sekiro, le joueur est victime d’un étrange sentiment de satisfaction. On a comme l’impression de mieux se connaître, de mieux connaître ses limites et de savoir que l’on peut toujours les dépasser si on y met du sien. Presque une leçon de vie… Messieurs les développeurs, chapeau bas !
Prix public conseillé : 69,99€ - Lire la critique
starwarsjfoAprès des années entre les mains d'EA, Star Wars n'aura finalement offert que deux jeux multijoueurs de la série Battlefront, dont un deuxième opus qui a été agrémenté d’une courte campagne, loin d'être inoubliable. Mais c'était sans compter sur Respawn Entertainment qui a apporté son expertise, déjà démontrée par le passé sur la licence Titanfall, afin de donner à Star Wars et à ses fans un jeu original dans la saga et basé sur l'expérience en solo. Jedi Fallen Order permet aux joueurs de choisir entre une balade de santé et un jeu corsé, très inspiré des jeux de From Software. Avec ses esquives et contres millimétrés, ses points de méditation où regagner de la santé et sauvegarder fait réapparaître les ennemis vaincus, son côté donjon, etc., on ressent bien le côté Dark Souls. Toutefois, les combats sont plus dynamiques mais tout aussi nerveux de par le facteur stress ajouté à cause de l'agressivité et les dégâts des ennemis. Parcourir le jeu est un vrai bonheur et, pour les plus aguerris, bon nombre de références à Star Wars sont repérables, de The Clone Wars à Rebels, apportant même parfois des réponses à certaines questions sur la nouvelle trilogie ! Quelques défauts restent à déplorer, mais ils n'entachent guère le plaisir que l'on a à parcourir à nouveau les environnements et à affronter les méchants et monstres de cette galaxie lointaine, très lointaine…
Prix public conseillé : 69,99€


LES 40 AUTRES JEUX DE 2019 QUI NOUS ONT MARQUÉS (classement alphabétique)


Partager :    
En rapport avec : Xbox Gamer
Editeur : ... | Developpeur : ... | Date de sortie : ...
Actualités du jeu | Images | Vidéos


VOS REACTIONS
Posté le 07.12.19 @ 10:26

Ah le bilan des jeux de l'année... on ne s'en lasse jamais
Je vais rejoindre le Top XG sur plusieurs jeux.

Déjà Sekiro
Pour moi c'est le GOTY, il excelle dans tous les domaines : gameplay, level design, chara design etc. Une véritable pépite hardcore réglée comme du papier à musique. Le meilleur jeu de From Software à ce jour.

Ensuite, et je suis très content de le voir dans le top, A plague tale : Innoncence. Clairement l'une des expérience les plus marquante de l'année. La bande-son est sublime, l'ambiance incroyable et c'est français monsieur ! Chapeauté par Asobo, ceux qui nous préparent le prochain Flight Simulator

J'aurais également placé Call of Duty : Modern Warfare dans mon top. Je sais que j'ai la réputation d'être un fan de la licence sur XG mais ça fait plusieurs années que j'avais lâché la licence. Cette année, nous sommes face au meilleur épisode depuis bien longtemps. Le solo, malgré les certaines orientations et défauts habituels, est plaisant et le multi est vraiment accrocheur avec des modes de jeu à foison, des maps très travaillée et un suivi exemplaire.

Après je vais commencer à tricher et je vais parler d'autres plateformes.
Déjà sur PC :

Disco Elysium, sans aucun doute possible le RPG le mieux écrit de ses 10 dernières années. Un véritable bijou totalement à part. Très peu d'action ou de combat mais beaucoup de dialogues à l'écriture incroyable, des possibilités monstrueuses, le tout dans un univers captivant. Un véritable OVNI dont le seul défaut est d'être en anglais et de demander vraiment un très bon niveau dans la langue Shakespeare. Vu la quantité hallucinante de choses à traduire, une VF risque d'être coûteuse et n'est pour l'instant pas à l'ordre du jour... dommage pour ceux que ça empêchera de profiter d'une telle pépite. Il devrait débarquer sur console en 2020.

Ensuite sur PS4 :

Shenmue 3
Sans surprise ce sera mon jeu de l'année et même plus. Après 18 ans d'attente, le fait de pouvoir reprendre la quête de Ryo là ou on l'avait laissé est non seulement un petit miracle mais aussi un vrai plaisir de tous les instants. Retrouver cette ambiance incomparable, ce souci du détail incroyable, cette immersion inégalée m'a presque fait verser une larmichette. On a eu peur, au final le jeu est bien loin de la catastrophe annoncée par certains. Il a des défauts certes mais aussi énormément de qualités. Un vrai Shenmue comme on l'attendait, bien loin d'être un épisode au rabais. Bien sur, ça ne plaira à tout le monde mais la licence est restée fidèle à elle même. Je n'en demandais pas plus. Maintenant je croise les doigts pour le 4

Sinon pour les jeux que je n'aurais pas mis dans le top mais que j'ai pris plaisir à faire ou a tâter :
_The Outer Worlds
_Metro Exodus
_Samourai Shodown
_PES 2020
_Gears 5
_Devil May Cry V
_Wreckfest
Posté le 07.12.19 @ 11:57

C'est Bloodborne le meilleur From Software

Perso j'ai fait que Control, Sekiro et Gears 5 de sortis cette année donc difficile de faire un top j'ai adoré les deux premiers, beaucoup moins le troisième.
Posté le 07.12.19 @ 12:06


Gamertag :
Gh0stCrawl3r
Avec l'écriture du top quelques jours plus tard, j'aurais inclus sans hésiter Darksiders Genesis !

Sinon, si on incluait le multi support, j'aurais collé Pokemon, Astral Chain, Fire Emblem 3 Houses, Spellforce 3 Souls Harvest, Asgard's Wrath notamment.

Paradoxale de voir 3 jeux de chez big N, ayant souvent dit que leur catalogue était de la merde

Sur le papier Greedfall semble aussi au top, mais je ne l'ai pas fait donc pas possible de juger personnellement.
Posté le 07.12.19 @ 19:13

En réponse à TP-homie
C'est Bloodborne le meilleur From Software

Le gameplay de Sekiro, c'est une toile de maître. Bloodborne à côté, c'est le dessin d'un mioche de CM2
Posté le 07.12.19 @ 19:36

J'ai trouvé Sekiro bien plus répétitif et le grappin hyper sous-exploité. Sekiro c'est je trace le niveau tellement le level-design est nul par rapport à Bloodborne pour me taper contre les boss
Posté le 07.12.19 @ 20:29

En réponse à TP-homie
Sekiro c'est je trace le niveau tellement le level-design est nul par rapport à Bloodborne pour me taper contre les boss

Autant de mauvais gout cristallisé en une seule phrase
Posté le 07.12.19 @ 20:51

Non à rage, le fan de courses de tortues
Posté le 07.12.19 @ 21:02

Ah, la vanne traditionnelle sur Shenmue. C'est aussi peu inventif que Bloodborne quand on le compare à Sekiro
Posté le 07.12.19 @ 21:04

C'est plutôt le déroulement de Sekiro qui est en manque d'inventivité

Bon on va peut être arrêter de pourrir la news
Posté le 08.12.19 @ 00:21

Je me rend compte que j'ai fait très peu de jeux en 2019, en tout cas la moitié de votre top10 est dans ma liste des jeux a faire ^^

Pour moi Gears 5 et deep rock galatic seulement m'en on mis plein la tète.
Posté le 08.12.19 @ 15:28


Gamertag :
kyl3rs95
En réponse à Pizza3fromage
Je me rend compte que j'ai fait très peu de jeux en 2019, en tout cas la moitié de votre top10 est dans ma liste des jeux a faire ^^

Pour moi Gears 5 et deep rock galatic seulement m'en on mis plein la tète.



Toi , je ne te connais pas mais sache que je t'aime deja ! Je voulais mettre Deep Rock Galactic dans mon classement mais sachant que le jeu est toujours en Game Preview , il n'est donc pas officiellement sortie , mais bordel quel grand jeux ROCK AND STOOOOOOONE
Posté le 10.12.19 @ 00:21

Toi , je ne te connais pas mais sache que je t'aime deja ! Laughing Je voulais mettre Deep Rock Galactic dans mon classement mais sachant que le jeu est toujours en Game Preview , il n'est donc pas officiellement sortie , mais bordel quel grand jeux Arrow ROCK AND STOOOOOOONE Very Happy

Et pourtant j'ai peu d'heure dessus, il ma convaincu en a peine 5 minute, le genre de perle que tu pige pas pourquoi mais tu le lâche pas C'est un membre de xbox gamer qui me la fait découvrir d'ailleur

Par contre rectification, il y a aussi pedro my friend qui est jouissif a mort!Mutant year zero que j'ai adoré Et life is strange (bon c'est pas une sortie 2019) que je tape actuellement et qu me donne des sacrés tartes!
Posté le 10.12.19 @ 08:47

En réponse à Pizza3fromage
Et life is strange (bon c'est pas une sortie 2019) que je tape actuellement et qu me donne des sacrés tartes!


Ca je te l'avais dit

Et pour Deep Rock, ça doit être Grievous qui te l'a conseillé
Posté le 10.12.19 @ 18:11


Gamertag :
kyl3rs95
Pizza3fromage : Ahaha c'est carrément ça pour Deep Rock
Yep Mutant Year Zero est un très bon jeu en effet mais un poil trop dur pour moi ce genre de jeu , pour le moment je l'ai mis de coté j'y retournerais dessus un peu plus tard avec grand plaisir !
Ahlala My Friend Pedro mais quel jeu de diiiiingue
Actuellement je suis en train de le faire , a quelques jours près il aurait fini dans ce classement , si vous avez le Game Pass foncez le télécharger , une pepite !
Posté le 12.12.19 @ 16:24

En réponse à onizukadante
En réponse à Pizza3fromage
Et life is strange (bon c'est pas une sortie 2019) que je tape actuellement et qu me donne des sacrés tartes!


Ca je te l'avais dit

Et pour Deep Rock, ça doit être Grievous qui te l'a conseillé


Effectivement et franchement il ma fait tripé du début jusqu’à la fin! La je tape before the strom mais c'est pas le meme level meme si j'aime bien quand meme.

Ouais c'est bien grievous il ma parler du jeux et montré quelque vidéo et je suis tombé love


En réponse à kyl3rs95
Pizza3fromage : Ahaha c'est carrément ça pour Deep Rock
Yep Mutant Year Zero est un très bon jeu en effet mais un poil trop dur pour moi ce genre de jeu , pour le moment je l'ai mis de coté j'y retournerais dessus un peu plus tard avec grand plaisir !
Ahlala My Friend Pedro mais quel jeu de diiiiingue
Actuellement je suis en train de le faire , a quelques jours près il aurait fini dans ce classement , si vous avez le Game Pass foncez le télécharger , une pepite !


Tu devrait le faire en facile, ça aide a comprendre la mécanique du jeux pour le refaire plus tard en difficile (c'est ce que j'ai fait car effectivement il est trop dur la première fois), surtout que l'histoire vers la fin devient pas mal tordu c'est vraiment un bon trip ce jeux.

Pedro c'est le jonh wick version wtf Comme tu dit une pépite a faire absolument

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020