[Site] Perfect Dark Zero : nos impressions

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 315 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > [Site] Perfect Dark Zero : nos impressions
- Publiée le 01.01.1970, à 01:00
- Par 19
[Site] Perfect Dark Zero : nos impressionsDifficile de se forger une opinion après une demi-heure de jeu sur une version bêta, mais assez pour pouvoir livrer les impressions laissées à chaud par le fameux Perfect Dark Zero. Ou plutôt par le premier niveau du mode solo du titre.

Une fois plongé au cœur de cette mission et passée la scène d’introduction qui utilise d’ailleurs le moteur du jeu de fort belle manière, une chose évidente saute aux yeux. A une époque où l’on recherche à atteindre constamment le plus possible le photo réalisme, Perfect Dark Zero se la joue plus marginal, plus kitch. Attention, cela ne veut pas dire que le soft de Rare est laid, ce serait même plutôt le contraire. Bump mapping à outrance, textures d’une grande finesse, profondeur de champs très importante, animations léchées, il ne fait aucun doute que le titre tourne sur Next-Gen, même si cela ne saute pas forcement aux yeux comme ça peut être le cas avec un Gears of War. Il était bien difficile de retrouver l’ambiance "complot / seule contre tous" et finalement très Dark du premier épisode sur Nintendo 64 sur un seul et unique niveau, mais il semble bien que la "patte" Perfect Dark soit encore présente.

En ce qui concerne le gameplay, Joanna Dark ne sait toujours pas sauter. Dans la pratique, cela n’handicape aucunement le plaisir de jeu. Il faut dire aussi que Joanna sait à contrario se couvrir, ce qui est une petite nouveauté dans le monde des FPS. Le mouvement s’effectue naturellement par une pression sur la touche A de la manette, à condition toutefois d’avoir quelque chose pour se cacher. Autre nouveauté apportée par le gameplay de Perfect Dark Zero, la roulade. Bien qu’il soit impossible de tirer tout en effectuant ce mouvement, celui-ci représente une alternative très intéressante aux pas de côté en situation de combat. La collaboration entre Joanna et son père dans ce premier niveau présageait également de bonnes choses pour le futur mode coopération.

Point qui contribuait grandement à l’ambiance de Perfect Dark Zero, la bande sonore s’annonce de bonne qualité, avec des musiques prenantes, des bruitages réalistes et une possibilité d’interagir dans les dialogues avec la croix directionnelle en plein jeu. Hélas, l’intelligence artificielle était encore une fois le gros point noir du jeu. Le mode de difficulté le plus élevé a été essayé et seule la précision des ennemis était le changement notable. Il reste encore du travail aux développeurs sur ce point là, et heureusement ces derniers en sont conscients. Espérons qu’ils auront le temps pour.

Finalement, tout n’est pas perdu et il reste une chance à Rare de faire de ce Perfect Dark Zero un grand jeu. Il faudra pour cela améliorer nettement l’intelligence artificielle donc et faire en sorte que tout ce qui nous n’a pas été présenté (le reste du solo, les possibilités du multijoueurs) soit du même acabit que le premier niveau : beau, innovant. Reste que le titre est loin de révolutionner le genre...

Partager :    
En rapport avec : Perfect Dark Zero
Editeur : Microsoft Games | Developpeur : Rareware | Date de sortie : 2 Décembre 2005
Actualités du jeu | Images | Vidéos | Test du jeu


VOS REACTIONS
Soyez le premier à réagir sur cet article

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020