[MXG+] XG Série Club : 11.22.63

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 187 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > [MXG+] XG Série Club : 11.22.63
- Publiée le 15.05.2016, à 17:10
- Par Vincent P.
[MXG+] XG Série Club : 11.22.63Diffusée sur la plateforme de vidéos à la demande "Hulu" en ce début d'année 2016, cette série se base sur le roman du même nom écrit par le célèbre Stephen King. Elle raconte un passage fort des années 60 qui n'a été que trop peu abordé au cinéma et à la télé, l'assassinat de John F. Kennedy. Un bon cours d'histoire pour nous autres européens qui ne sommes globalement pas familiers avec ce meutre qui a eu de graves effets aux USA. Un fidèle documentaire historique, à une exception près, le voyage dans le temps...

Jake Epping vs. The Past!




Jake Epping (joué par un James Franco totalement dans le personnage) est un professeur d'anglais vivant dans le Maine comme n'importe quel citoyen américain des années 2016. Une vie banale pour cet homme fraîchement divorcé et pourtant sa vie est sur le point de changer. Un vieil ami à lui, propriétaire d'un snack bar où il aime se rendre, va lui faire découvrir le secret pour voyager dans le temps. Des films et séries sur des voyageurs temporels, on en connaît tous. Remonter le temps avec une Delorean, une cabine téléphonique ou une machine ultra sophistiquée, c'est du vu et revu. Dans 11.22.63, Al Templeton, le propriétaire de ce fameux snack bar, remonte le temps en traversant... un placard de son restaurant. Mais alors, quel est le rapport entre l'assassinat de JFK et un propriétaire de restaurant vivant en 2016 et possédant un portail temporel à l'arrière de sa boutique ? Al s'est mis en tête que tous les malheurs qui ont suivi la mort de Kennedy (en particulier la guerre du Vietnam) auraient pu être évités si l'assassinat avait échoué. C'est pour cela qu'il veut rendre le monde meilleur en utilisant son "placard magique" à bon escient.

Problème numéro un, il se découvre un cancer bien avancé. Second problème, et non des moindres, le portail ne permet de remonter qu'en 1960, le 21 octobre pour être exact... Donc trois ans avant l'assassinat et autant de temps à "survivre" à cette époque et, surtout, enquêter sur ce futur meurtre pour être sûr de pouvoir l'arrêter. C'est là que Jake rentre en jeu. Al va tant bien que mal lui passer le relais en lui montrant le portail et en lui remettant un dossier sur tout ce qu'il aura découvert en informations durant ses voyages en 1960. Il y a quand même un problème, Lee Harvey Oswald est connu comme étant le tireur mais a-t-il agi seul ? Y avait-il un autre tireur planqué autre part ? Eliminer Lee sera-t-il suffisant ? Toutes ces questions devront être élucidées avant le 11.22.63 sous peine d'avoir perdu trois ans dans le passé pour rien. Et comme si ce n'était pas assez compliqué comme ça, le passé va aussi tenter de barrer la route de Jake quand celui-ci sera sur le point de perturber le cours du temps. Voilà pour le synopsis qui ne spoile pas trop, si ce n'est le premier épisode.

Mais qu'en est-il de la qualité de cette série ? C'est globalement très bon, les acteurs sont dans leur rôle, avec un James Franco énorme, une Sarah Gadon éclatante et une apparition de Josh Duhamel qui fait impression. Le retour dans les 60's est grandiose, les décors et costumes vous feront voyager à l'époque du madison comme si vous y étiez. Sans oublier les moeurs des gens de cette époque, tantôt très polis, tantôt très racistes... Pour ce qui est du scénario, il est relativement simple. Il ne part pas dans tous les sens, on suit Jake dans son aventure et puis c'est tout. On sait ce que Jake sait, on voit ce que Jake voit, on est enrôlé dans cette histoire en n'en sachant pas plus que le héros, ce qui donne droit à quelques bons rebondissements. L'histoire se suit facilement au cours des 8 épisodes qui composent cette première et dernière saison. Il y a quelques baisses d'intensité à de rares moments mais l'envie de connaître le fin mot de l'histoire nous oblige à nous replonger dedans à chaque fin d'épisode. Dommage que le final manque de conviction et soit assez prévisible.

On a aimé

On n’a pas aimé

James Franco, tout simplement
Décors et costumes impressionnants
En apprendre plus sur la mort de JFK
L’idée du scénario
Les personnages secondaires
Juste une saison
Juste une saison
Quelques passages manquant d'intensité
La fin quelque peu prévisible


Une star de cinéma + un écrivain célèbre =
Une mini-série avec James Franco en tête d'affiche, ça ne se refuse pas, surtout quand le scénario se base sur un livre de Stephen King. Avec son histoire de voyage temporel qui change les codes établis par ses aînées, 11.22.63 nous fait vivre un voyage dans les années 60 qui mérite le détour et nous permet d'en apprendre d'avantage sur l'assassinat de JFK. Même si James Franco est quasiment toujours présent à l'écran, les personnages secondaires ne manquent pas et ne sont pas relégués au second plan. Quelques passages auraient tout de même pu être raccourcis pour gagner en intensité mais ce problème est devenu tellement récurrent dans les séries qu'on ne peut pas trop les blâmer là dessus.

Critique rédigée par vegeta$ - Membre XG+

Partager :    
En rapport avec : XG Série Club
Editeur : ... | Developpeur : ... | Date de sortie : ...
Actualités du jeu | Images | Vidéos


VOS REACTIONS
Posté le 15.05.16 @ 17:37

Je n'ai pas maté car j'avais peur que le côté voyage dans le temps soit absolument merdique ... et puis je dois avouer que les 60's et l'assassinat de Kennedy ça ne fait pas spécialement bander. Apparemment c'est plutôt pas mal, je me laisserai peut-être tenter un de ces quatre
Posté le 15.05.16 @ 22:59


Gamertag :
psychocrevette
J avais grandement apprécié le roman donc je vais devoir mater la série un de ces quatre.J ignorais totalement son existence donc merci pour cette critique. Par contre est ce qu' un jour celle débarquera sur un support physique ou netflix ou bien exclusif hulu?
.
Posté le 16.05.16 @ 12:48


Gamertag :
Derkaone
J'ai regarder les 2 premiers épisodes et j'avais beaucoup aimer, James Franco assure bien et c'est un acteur que j'aime beaucoup.
Je vais finir de me la mater, j'ai arrêter parce qu'en cours de visionnage je suis tomber sur une série de compétition (Anglaise) qui se déroule dans le Londres Victorien et qui depuis me tiens en haleine depuis : "Ripper Street" que je conseille a tout le monde.
Posté le 17.05.16 @ 17:09


Gamertag :
KILLER PIPO
En réponse à creveton
J avais grandement apprécié le roman donc je vais devoir mater la série un de ces quatre.J ignorais totalement son existence donc merci pour cette critique. Par contre est ce qu' un jour celle débarquera sur un support physique ou netflix ou bien exclusif hulu?
.


Canal + à acquis les droit de diffusion en france, pour le support physique je n'en sais trop rien.

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous


PUBLICITE
DERNIERES NEWS



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2018