[MXG+] XG Film Club - Balle Perdue

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 331 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > [MXG+] XG Film Club - Balle Perdue
- Publiée le 21.06.2020, à 21:36
- Par Vincent P.
[MXG+] XG Film Club - Balle PerdueOn a souvent tendance à se plaindre du manque d'audace et de variété dans le cinéma français, à juste titre. Si certaines pépites arrivent de temps en temps dans les salles obscures, il faut bien reconnaître que l'avalanche de comédies low cost (vous savez les daubes annuelles avec Christian Clavier) et de comédies romantiques gnangnan vues et revues ne donne pas envie de courir au cinéma. Pendant que l'inventivité semble venir d'ailleurs, on doit se contenter des pitreries poussives et mal réalisées d'un Gastambide qui arrive à faire passer de gigantesques daubes comme Taxi 5 ou Pattaya pour des films cools et inventifs. Quand on sait que Dany Boon prépare déjà un film sur le confinement, il y a de quoi se taper la tête contre les murs. Heureusement, de temps en temps, un petit miracle a lieu. Cependant pas de ticket disponible pour le film dont je vais vous parler aujourd'hui puisque c'est vers Netflix qu'il faut se tourner pour le voir. Réalisé par Guillaume Pierret, dont c'est le premier long métrage, Balle Perdue est un film d'action français qui entend bien montrer qu'un réalisateur de chez nous est capable de nous refourguer autre chose que des blagues faciles sur la diversité ou des histoires d'amour clichées quand on le laisse faire, et ce sans singer ce qui se fait aux USA.

Go fast…




Lino est un pro de la mécanique. Sa spécialité ? Modifier des voitures. Un soir, alors qu'il tente un braquage avec un ami, tout dérape et il se fait arrêter. En prison, il est contacté par Charas, un flic qui dirige une brigade spécialisée dans la lutte contre le trafic de drogue et plus particulièrement les go fast. Afin de pouvoir lutter à armes égales avec les grosses cylindrées qui transportent de lourdes cargaisons de drogues, Charas demande à Lino de modifier les voitures de la brigade afin qu'elles puissent rivaliser avec celles des trafiquants. Lino accepte et, malgré le fait que certains flics lui mènent la vie dure, une relation de confiance s'installe entre lui et Charas. Mieux, les modifications de Lino permettent à la brigade de faire de grosses arrestations. Un jour, Charas trouve un indice semblant indiquer que Quentin, l'ancien compère de Lino avec qui il avait tenté le braquage, semble aider à préparer certaines voitures ayant servi pour des go fast. Lorsque Lino et Charas retrouvent la trace de Quentin, tout dérape. Piégé, arrêté pour un meurtre qu'il n'a pas commis et ne pouvant se fier à la police, Lino doit tenter le tout pour le tout afin de survivre et de prouver son innocence. Bon sang que ça fait du bien ! C'est ce qu'on se dit en regardant Balle Perdue.

Clairement influencé par les films d'action bien burnés des années 90, Guillaume Pierret nous propose un rush de 90 minutes à l'ancienne. Des personnages simples mais pas simplistes, des enjeux clairs et pas de fioritures pour une recette qui se veut vraiment efficace. Sur sa première partie, le film se veut plutôt classique, c'est une histoire de braquage, de flics, de trafics comme on en a déjà beaucoup vu. Heureusement, il va vite se démarquer à partir du moment où l'action démarre. Pris au piège, Lino, incarné par Alban Lenoir (Klaus “force mustang” dans Hero Corp), n'a pas le choix. Pour s'en sortir il ne devra compter que sur lui. Scènes d'action, poursuites en voitures, Balle Perdue n'hésite pas à aller jouer sur un terrain sur lequel on ne voit que trop peu le cinéma français. Avec cette histoire menée tambour battant à un rythme effréné, le réalisateur arrive fréquemment à nous surprendre via l'efficacité et/ou l'inventivité de certaines scènes. En parallèle, les acteurs font le travail. Alban Lenoir se montre parfaitement à l'aise dans son rôle, surtout physiquement puisqu'il fait clairement les scènes de combat lui-même. Nicolas Duvauchelle est toujours aussi charismatique. On citera également la bonne prestation de Ramzy (du duo Eric & Ramzy) qui joue ici un chef de brigade tout à fait crédible et arrive à se détacher totalement de ses personnages comiques habituels. S’il démarre tranquillement en première, Balle Perdue ne cesse de prendre de la vitesse et se termine en fond de 5ème à contresens sur l'autoroute avec le moteur en feu.

... and furious

Malgré toutes les qualités du film, il convient cependant de tempérer les ardeurs de ceux qui s'attendraient à un gros actioner à gros budget digne d'un bon vieux Schwarzy ou Stallone. Balle Perdue n'est pas un film à gros budget et cela se ressent sur plusieurs points. Pour autant, le film se veut sincère, on sent que le réalisateur a envie de bien faire et que les acteurs y croient, ce qui aide à faire passer certains défauts. Ne vous attendez donc pas à voir les combats explosifs de The Raid ou les poursuites de Fast & Furious 5, Balle Perdue ne joue clairement pas dans la même ligue. Mais avec les moyens du bord et sans singer ce qui se fait ailleurs, le film dégage vraiment quelque chose et prouve que s’il s'en donne les moyens, le cinéma français peut produire des films d'action de bonne facture. La scène de combat dans le commissariat par exemple est vraiment réussie et bien chorégraphiée. Tout comme la scène de l'autoroute dans laquelle Lino conduit une vieille Renault 21 qu'il a modifiée avec les moyens du bord. Il est bon de noter qu'en termes d'action le film se veut réaliste. Vous ne verrez pas de voitures faire des bonds de 30 mètres ou des personnages qui traversent des murs en se tapant dessus. Cela donne au film un côté viscéral et renforce l'impact des coups, des blessures et des cascades. On regrette juste un léger manque de punch sur certaines séquences, un petit je ne sais quoi qui empêche Balle Perdue d'exploser totalement comme il le devrait.

On a aimé

On n’a pas aimé

De bonnes scènes d'action
De bonnes scènes de poursuite
Un rythme soutenu
Un résultat vraiment efficace
Et c'est made in France
Un peu plus de budget n'aurait pas fait de mal
Il manque parfois un petit quelque chose, une petite étincelle lors de certaines scènes (rappelons que c'est le 1er long métrage du réalisateur)


Le verdict de Damien / Damzema // Rapide et furieux
Ne vous attendez clairement pas à un Fast & Furious français, vous seriez déçu. Pour autant, sans jouer dans la cour des gros blockbusters, Balle Perdue s'en sort admirablement bien. Le scénario se tient, les personnages sont crédibles et les scènes d'action déboitent, surtout comparé à ce que produit habituellement le cinéma français. Si vous cherchez un bon film d'action histoire de vous distraire pendant 1h30 alors Balle Perdue fera largement l'affaire. Fait avec le cœur et les tripes, il est essentiel de saluer ce genre d'initiative bien trop rare chez nous, encore plus quand elle est réussie. Un peu hésitant au démarrage sur sa première partie, Balle Perdue monte vite en régime pour atteindre sa vitesse de pointe et ne plus jamais ralentir, restant ainsi efficace et prenant jusque dans ses dernières minutes.

Partager :    
En rapport avec : XG Film Club
Editeur : ... | Developpeur : ... | Date de sortie : ...
Actualités du jeu | Images | Vidéos


VOS REACTIONS
Posté le 23.06.20 @ 16:52


Gamertag :
KILLER PIPO
Vu hier soir, agréablement surpris Je ne suis vraiment pas fan des films Français en général mais celui ci m'a scotché à l'écran du début jusqu'à la fin (surtout qu'il ne fait qu'1h30)
L'histoire est vraiment sympa à suivre (avec un gros rebondissement eau deébut qui m'a bien surpris) , les acteurs pas mauvais (sauf 2-3 qui on un petit role) et les scènes d'action bien stylé même si on est loin de l'action d'un fast and furious (budget oblige), elles restent plus naturelles, plus vrai. Mention spéciale au budget voiture, les courses poursuites en Renault 21 c'est la classe

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020