Ubisoft - Culture toxique, réactions à chaud, show (maj)

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 327 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > Ubisoft - Culture toxique, réactions à chaud, show (maj)
- Publiée le 12.07.2020, à 19:59
- Par Vincent P.
Ce soir, à 21H00, Ubisoft tiendra son Ubisoft Forward, une conférence préenregistrée remplaçant la traditionnelle conférence de l’E3 pour dévoiler des informations et autres médias sur les jeux à venir. D’ordinaire, nous vous aurions mis le lecteur vidéo ci-dessous et nous vous aurions souhaité un bon visionnage. Mais cette année est très particulière, donc nous allons rajouter quelques lignes pour faire un point complet sur l’éditeur (suite à ce que nous avons déjà publié ici) afin que vous ne passiez pas à côté de certaines informations si vous ne souhaitiez que regarder le show. C’est important à nos yeux.

Libération met en lumière la culture toxique de l’entreprise…
En tout début de mois, Erwan Cario et Marius Chapuis ont publié une enquête pour le journal Libération pour pointer du doigt la culture toxique qui règne chez Ubisoft. Avec une vingtaine de témoignages, ils décrivent « un système toxique, dominé par des hommes intouchables, que protégerait un mur des RH ». Drogues, harcèlements, agressions sexuelles, l’article pointe du doigt des comportements écœurants de personnes qui n’hésitent pas à user et abuser du pouvoir qu’elles ont, se sentant intouchables (comme le célèbre Tommy François pour ne citer que lui). Nous n’en dirons pas plus sur le sujet parce qu’il est important à nos yeux que vous lisiez l’article dans son intégralité et donc que vous souscriviez à l’abonnement pour le lire, l’argent récolté servant à financer les rédacteurs qui pourront ainsi continuer à faire leur travail.

Ubisoft répond dans l’urgence… Libé contre-attaque
Face à une telle enquête, Ubisoft, par la voix de son PDG Yves Guillemot, n’a eu d’autre choix que de s’exprimer, de mettre en place une cellule de crise et de signaler que toutes les victimes seront entendues et que du ménage sera fait… Des propos logiques, même obligatoires au niveau de la communication, qui ont été mis à mal cette semaine par le deuxième article d’Erwan Cario et Marius Chapuis. Le titre, accrocheur mais non moins évocateur, est le suivant : Harcèlement sexuel à Ubisoft : « On savait ». Là encore, notre but n’est pas de paraphraser l’excellent travail de nos deux confrères, c’est pour cela que nous vous invitons à le lire dans son intégralité sur le site de Libération. Cela étant, dans les grandes lignes, l’article, agrémenté de témoignages qui se multiplient, pointe spécifiquement du doigt des personnes haut placées, dont Serge Hascoët, le numéro 2 de la boîte, ou encore Yannis Mallat, la tête d’Ubisoft Canada, et Cécile Coret, la directrice des ressources humaines. Pire, un témoignage indique même qu’Yves Guillemot était « ok » avec cette culture toxique tant que les résultats suivaient.

Du ménage de circonstance
Environ 48H après, Ubisoft a été contraint de publier un communiqué de presse pour annoncer officiellement des « changements importants au niveau de sa direction ». Alors qu’en France on peut avoir un ministre qui fait l’objet d’une enquête pour viol sans que ce dernier ne semble inquiété, dans le monde des affaires, les chiffres passent avant tout le reste. Donc, suite « aux récentes allégations et accusations de mauvaise conduite et de comportements inappropriés » décrites par le communiqué, Serge Hascoët a démissionné (et quitté la société, ce que le communiqué français n’indique pas clairement), Yannis Mallat a quitté ses fonctions et la société, tandis que Cécile Cornet a démissionné de son poste dans l’intérêt de l’unité du Groupe, ce qui signifie donc qu’elle reste dans la société…

Des pratiques anciennes s’étendant à bien des pans de notre société
Il serait naïf de s’offusquer de la découverte de telles pratiques à l’heure actuelle, celles-ci existant malheureusement depuis des années, avec ce rapport dans le monde du travail entre dominants et dominés, les articles montrant clairement que ce n’est pas nouveau. Ce qui l’est en revanche, c’est que les victimes peuvent enfin être écoutées après tant d’années à avoir été ignorées au mieux, contraintes au silence sinon. Il est clair que du ménage doit être fait et en poussant Serge Hascoët à démissionner, l’homme qui avait tout pouvoir sur la validation ou l’annulation des projets, Ubisoft envoie un message fort… Mais il n’avait pas le choix ! La culture toxique décrite au travers des enquêtes montre bien qu’il n’y a pas que trois personnes concernées et que si ménage il y a, il doit être bien plus profond.

La communication pour sauver l’image
A l’heure actuelle, Ubisoft est sur la défensive et se doit de réagir rapidement en faisant les efforts de rigueur, le minimum que les actionnaires et les consommateurs se doivent d’apercevoir. De plus, avec un Ubisoft Forward qui se tient ce soir, le groupe n’avait pas d’autre choix que d’envoyer un message invitant à la réforme pour essayer de faire oublier au plus vite les accusations afin de mettre en lumière les jeux à venir et d’inonder la toile avec les actualités des sites relayant chaque annonce du show, sans parler de tous les privilégiés qui publieront leur preview d’Assassin's Creed Valhalla dans la soirée. Hélas, Internet oublie vite, les moteurs de recherche font ressortir les informations les plus récentes et il est plus facile de noyer le linge sale…

Du coup, le timing est parfait pour la publication du communiqué, tout comme on peut voir que les mesures prises, qui auraient pu être mises en place dès la publication de la première enquête (et en vrai il y a bien plus longtemps lorsque les premières victimes se sont manifestées), ne sont mises qu’en réaction d’un article encore plus à charge. Comme si le but était de se débarrasser des éléments les plus gênants à cause de leur médiatisation et de sauver le reste comme cela sera possible… Toujours est-il que la question la plus légitime reste : Yves Guillemot a-t-il pu rester réellement autant d’années dans l’ignorance la plus totale de ces pratiques ou « savait-il » et fermait-il les yeux tant que les résultats étaient là et qu’aucun scandale n’éclaboussait la société ?

Parler, dénoncer, éduquer…
Nous ne répondrons pas à cette question parce que nous ne connaissons pas la réponse, parce que nous n’avons pas investigué et que nous ne pouvons que lire les enquêtes, les témoignages qui se multiplient… Mais nous vous en parlons parce qu’il est de notre devoir de le faire. Pas pour les clics, pas pour cracher sur la société mais pour que vous compreniez que ces cultures toxiques, que les discriminations, que les abus en tous genres doivent cesser. Les gens à l’origine de tous ces merdiers, parce qu’il n’y a pas d’autres mots, devraient être punis comme il se doit. Nous invitons toutes les victimes à s’exprimer, à le clamer, à gueuler contre ces pratiques nocives et à montrer que non, plus jamais on ne doit laisser des êtres humains en écraser d’autres à cause d’un quelconque pouvoir. Cela changera-t-il vraiment les choses ? Nous ne savons pas mais nous l’espérons. Les changements ne se feront pas en un jour mais il faut progresser, et cela passe également, avis à tous les (futurs) parents qui lisent ces lignes, par l’éducation.

Un mot personnel de Vincent
Enfin… Je (Vincent / onizukadante) vais parler à titre personnel pour ce dernier paragraphe… Cela va faire 15 ans que je suis rédacteur sur Xbox Gamer. Durant toutes ces années, j’ai connu des hauts et des bas avec Ubisoft, entre les années où nous ne recevions rien et celles durant lesquelles nous étions invités aux événements, nous recevions les jeux, des collectors, des goodies, des infos et de quoi nourrir fréquemment le site en concours. Depuis le début du mois, je suis écœuré par ce que je lis, je suis attristé pour les victimes, cela réveille en moi une profonde colère contre les injustices parce que malgré de nombreux défauts, je suis un partisan de l’équité, un partisan de la liberté d’expression. Les comportements décrits me révulsent et je suis indigné de voir que les personnes concernées s’en sortent pour l’heure avec une simple démission ou un départ de l’entreprise. J’espère que la justice poursuivra son cours. Je tiens quand même à dire qu’il n’y a pas que des fruits pourris chez Ubisoft et que j’ai côtoyé également des personnes que j’apprécie, que ce soient des développeurs/développeuses ou des personnes travaillant au service de presse comme Louis, Mélanie, Alexandre et Emmanuel pour ne citer qu’eux qui ont toujours montré un profond respect pour les gens avec lesquels ils travaill(ai)ent. Malheureusement, je pense que les affaires comme celles-ci n’ont pas fini d’éclater et qu’Ubisoft n’est qu’un bout de la partie émergée de l’iceberg. Pour le rappel, Chris Avellone a lui aussi été accusé de harcèlements sexuels, l'obligeant à quitter le projet Dying Light 2. Il faut lutter contre tous ces comportements toxiques à tous les niveaux, partout, tout le temps.

Quand je vois tous les témoignages sur les Youtubeurs demandant des "nudes" (terme anglais pour les nus) à des filles de 15 ans ou moins (et même à des personnes plus âgées), qui sont pointés du doigt mais qui continuent presque comme si de rien n’était, je suis toujours aussi offusqué. Je vais continuer à parler de jeux vidéo sur Xbox Gamer, à l’image de tous mes collègues (oui, à l’heure actuelle, Julie étant partie de l’aventure il y a un petit moment désormais, nous ne sommes que des hommes à la rédaction), mais je ferai mon possible pour relayer les informations concernant des cas comme ceux-ci parce qu’il faut le savoir pour le dénoncer et pour permettre aux victimes de se faire entendre. Sur ce, je vous laisse regarder ou non l’Ubisoft Forward. Je ferai un récapitulatif sur les annonces dans la nuit (donc une seule actu pour limiter la visibilité) mais pensez bien que si je traite cela, c’est parce que Xbox Gamer est un site spécialisé dans le traitement de l’actualité vidéoludique. Mais cela ne nous fait pas oublier ces comportements, cela ne nous fait pas oublier qu’il y a encore beaucoup à faire pour que certaines valeurs (tolérance, respect, accompagnement, entraide, écoute…) deviennent une norme et non une exception.

Lecteur pour l’Ubisoft Forward
Maintenant que vous êtes au courant de toute l’affaire et, nous espérons que vous lirez les articles mentionnés, nous vous laissons le choix de regarder ou non ci-dessous l’Ubisoft Forward.



Mise à jour récapitulative suite à la fin de l'événement


Assassin's Creed Valhalla
Sans surprise, Ubisoft a mis en avant Assassin's Creed Valhalla en dévoilant un aperçu du gameplay d'environ six minutes, avant de dévoiler un walkthrough de plus d'une demi-heure. L'occasion d'indiquer que le titre débarquera sur les supports actuels le 17 novembre prochain. Ceux qui auront investi dans la version de la génération actuelle pourront y jouer sans frais supplémentaires sur la prochaine génération.
    La bande-son officielle et les livres d’Assassin’s Creed Valhalla sont disponibles dès maintenant en précommande et incluent notamment un roman et un artbook :
  • Le 17 juillet, un EP incluant sept titres issus de la bande originale du jeu et comprenant des compositions originales de Jesper Kyd et Sarah Schachner, ainsi que la chanson originale d’Einar Selvik, sera disponible à l’écoute sur Spotify et à l’achat sur iTunes. Les joueurs peuvent déjà pré-enregistrer cet EP sur Spotify et précommander l’album complet qui sortira ultérieurement sur iTunes.
  • Publié par les éditions Bragelonne et écrit par Matthew J. Kirby, le roman Assassin’s Creed Valhalla – La saga de Geirmund racontera une aventure inédite qui se déroulera dans l’univers du jeu. Les joueurs découvriront l’histoire épique de Geirmund Hellskin, un homme déterminé à prouver sa valeur en tant que guerrier viking, qui rejoint les rangs de l’armée du roi Guthrum pour participer à l’invasion de l’Angleterre. La couverture du livre sera dévoilée fin juillet sur la page Instagram du célèbre artiste coréen Jung Gi Kim.
  • Enfin, Tout l’art d’Assassin’s Creed Valhalla et Tout l’art d’Assassin’s Creed Valhalla Édition Deluxe inviteront les lecteurs à un voyage visuel au cœur de l’univers d’Assassin’s Creed Valhalla. Un monde caractérisé par la beauté brutale de la vie des Vikings, riche en personnages fascinants et en paysages magnifiques. Ce livre offre une incroyable collection d’arts et de commentaires qui ravira aussi bien les fans de longue date que les novices.



Far Cry 6
Le leak n'avait pas laissé de doute quant à la présence de Far Cry 6. Ce nouvel opus s'est donc montré au travers d'une vidéo d'introduction permettant de mettre en avant l'acteur Gustavo Esposito qui incarnera le grand méchant. Le jeune garçon à ses côtés pourrait bien être le jeune Vaas... Dans tous les cas, le titre sortira le 18 février 2021 et il sera décliné en plusieurs éditions : la standard (jeu), la Gold (jeu et Season Pass - qui inclura au moins 3 DLC), l'Ultimate (jeu, Season Pass et pack Ultimate) et la Collector (jeu, Season Pass, pack Ultimate et goodies, dont une réplique d'un lance-flammes de 72 cm composée de 7 éléments à assembler). Ceux qui précommanderont le jeu auront le droit à un skin Libertad pour Chorizo et au Discos Locos (une arme).

Pour l'info, "les joueurs se glisseront dans la peau de Dani Rojas et pourront choisir d’incarner un homme ou une femme. Dani est un(e) habitant(e) de Yara propulsé(e) dans une révolution contre Antón Castillo. En l’incarnant, les joueurs deviendront des combattants de la guérilla et devront explorer et unifier la nation tout entière, en passant des jungles luxuriantes à la capitale de Yara, Esperanza. Pour vaincre le puissant et écrasant régime d’Anton, les joueurs devront être pleins de ressources et auront à leur disposition un arsenal d’armes et de véhicules uniques… sans oublier Chorizo, le teckel sur roulettes le plus mignon de la terre, qui sera un allié de taille !"


Hyper Scape
En attendant le lancement de la première saison sur PC et consoles plus tard cet été, voici une nouvelle vidéo de ce Battle Royale urbain.

The Crew 2
Plutôt que d'annoncer un nouvel opus de la licence The Crew, Ubisoft préfère continuer le suivi de The Crew 2 comme en témoigne la vidéo ci-dessous.
Tom Clancy's Ghost Recon Breakpoint
Comme cela était prévu, Ubisoft a profité de son pré-show pour dévoiler le trailer consacré aux IA alliées qui arriveront le 15 juillet prochain dans Tom Clancy's Ghost Recon Breakpoint. L'éditeur a également indiqué que le titre sera accessible gratuitement entre le 16 et le 19 juillet.


Watch Dogs Legion
En plus de nouvelles vidéos pour en voir plus sur Watch Dogs Legion, nous apprenons que ce nouvel opus sortira le 29 pctobre prochain sur tous les supports actuels. Il sera également disponible au lancement de la PlayStation 5 et de la Xbox Series X. Ceux qui l'achèteront sur une console actuelle pourront bien entendu y jouer sans frais supplémentaires sur celle de nouvelle génération de la même famille.
    Ubisoft annonce également les Éditions Gold, Ultimate et Collector de Watch Dogs : Legion :
  • L’Édition Gold comprendra le jeu de base et le Season Pass, qui inclura de nouvelles extensions de l’histoire principale, des missions DedSec supplémentaires, quatre héros uniques, l'Édition complète du jeu original Watch Dogs de 2014 et plus encore.
  • L’Édition Ultimate comprendra l’Édition Gold et le contenu digital de l’Édition Ultimate ainsi que trois nouveaux personnages, de nouveaux masques et quatre semaines de statut VIP permettant de gagner de l’argent in-game plus rapidement.
  • L’Édition Collector inclura l'Édition Ultimate, une réplique lumineuse de 38 cm du masque « Couronne DedSec », un accès instantané au masque dans le jeu, un SteelBook exclusif, trois stickers ainsi qu’une affiche de propagande recto-verso, tous inspirés de l’univers du jeu. Cette édition sera uniquement disponible sur l’Ubisoft Store.



Ubisoft Forward Partie 2
Vous l'aurez compris, cet Ubisoft Forward a abordé une partie des grands projets, sans évoquer des titres comme Gods & Monsters, Rainbow Six Quarantine ou encore Skull & Bones... Mais tout n'est pas perdu pour ces projets puisque la firme indique déjà qu'un deuxième Ubisoft Forward sera diffusé d'ici la fin de l'année...

Partager :    
En rapport avec : Assassin's Creed Valhalla
Editeur : Ubisoft | Developpeur : Ubisoft | Date de sortie : 17 novembre 2020
Actualités du jeu | Images | Vidéos


VOS REACTIONS
Posté le 12.07.20 @ 23:52


Gamertag :
exterminabur
Belle article ! et ce n'est pas une simple affaire qui plus est
Posté le 13.07.20 @ 00:06

En réponse à tipanda
Belle article ! et ce n'est pas une simple affaire qui plus est


Merci. J'avais écrit dessus au moment de l'annonce de Hyper Scape, parce que j'avais été dégoûté par ce que j'avais lu... J'ai voulu prendre le temps de faire un article plus complet, sans spoiler le travail de Libération, pour vraiment recouper tous les éléments qui allaient être dévoilés après la révélation. Ainsi, je ne multiplie pas les articles pour les clics, je ne protège rien parce que si je ne reçois plus rien, ce n'est pas grave. Il n'y a plus de pub sur XG depuis un an, donc aucune pression (quand bien même je m'en fous, c'est déjà arrivé et je n'ai jamais dévié de ma ligne éditoriale pour autant). Mais je voulais aussi dire qu'il y a des personnes mauvaises dans la société, qu'il y avait un système qui protégeait les agresseurs et non les victimes mais qu'il ne faut pas amalgamer tous les employés d'Ubisoft avec ces comportements. J'ai une très forte pensée pour les victimes et j'espère que de pouvoir parler, de communiquer et de voir (je croise les doigts pour ça) leurs agresseurs punis leur permettra d'avancer.
Posté le 13.07.20 @ 12:32

Je trouve ça nécessaire d'en parler. Sans shitstorm Ubi était parti pour ne rien changer. On commençait à entendre la tournure habituelle du "on va changer", "c'est quand même dommage de virer des créatifs pour une erreur" etc. Là, il y a eu des départs et ce n'était clairement pas gagné. On vit dans un société ou ceux qui ont un peu de pouvoir/influence sont plus couverts que les victimes. Y'a qu'a voir ce qu'il se passe également sur Youtube etc. Combien de harceleur aussi là-dedans ? Mais quand une victime parle on lui dit "t'as des preuves" et les hordes de fans débiles excusent tout de suite leur gourou.
Quand je vois qu'un débile profond comme sardoche, qui envoie régulièrement sa commu agresser ceux qui ose le critiquer, est considéré comme un mec bien par des milliers de gens... je me dis qu'on vit dans une drôle d'époque. On humilie les potentielles victimes et on glorifie à outrance les plus gros connards du web. Pour reprendre les paroles du morceau Rêves bizarres d'Orelsan, "la méchanceté est gratuite, c'est fou qu'on touche des sous pour ça"...
Posté le 13.07.20 @ 12:46


Gamertag :
gizmozor
Merci Vincent de parler de cette affaire de cette façon.
Effectivement, c'est un problème de société plus profond et il est vraiment nécessaire d'en parler pour que tout le monde arrête de trouver ce genre de comportement "normal" ou "pas bien grave" !
Posté le 13.07.20 @ 14:34

En réponse à Damzema
Je trouve ça nécessaire d'en parler. Sans shitstorm Ubi était parti pour ne rien changer. On commençait à entendre la tournure habituelle du "on va changer", "c'est quand même dommage de virer des créatifs pour une erreur" etc. Là, il y a eu des départs et ce n'était clairement pas gagné. On vit dans un société ou ceux qui ont un peu de pouvoir/influence sont plus couverts que les victimes. Y'a qu'a voir ce qu'il se passe également sur Youtube etc. Combien de harceleur aussi là-dedans ? Mais quand une victime parle on lui dit "t'as des preuves" et les hordes de fans débiles excusent tout de suite leur gourou.
Quand je vois qu'un débile profond comme sardoche, qui envoie régulièrement sa commu agresser ceux qui ose le critiquer, est considéré comme un mec bien par des milliers de gens... je me dis qu'on vit dans une drôle d'époque. On humilie les potentielles victimes et on glorifie à outrance les plus gros connards du web. Pour reprendre les paroles du morceau Rêves bizarres d'Orelsan, "la méchanceté est gratuite, c'est fou qu'on touche des sous pour ça"...


Je suis d'accord avec pratiquement tout ton message, mais ce que je cite en gras je trouve ça normal perso(bon pas de la part des fanboy). C'est logique de vouloir des preuves quand t'accuse quelqu'un publiquement. Accuser ne veut pas dire coupable et tu peux briser des vies aussi avec la chasse aux sorcières. Après, évidemment que c'est rare et que la plupart sont de vraies victimes et qu'il ne faut surtout pas se taire mais c'est un sujet très délicat ou il faut un minimum de précaution je trouve.

Le principal, c'est clairement d'alerter la justice.
Posté le 13.07.20 @ 15:08

En réponse à TP-homie
Je suis d'accord avec pratiquement tout ton message, mais ce que je cite en gras je trouve ça normal perso(bon pas de la part des fanboy). C'est logique de vouloir des preuves quand t'accuse quelqu'un publiquement. Accuser ne veut pas dire coupable et tu peux briser des vies aussi avec la chasse aux sorcières. Après, évidemment que c'est rare et que la plupart sont de vraies victimes et qu'il ne faut surtout pas se taire mais c'est un sujet très délicat ou il faut un minimum de précaution je trouve.

Le principal, c'est clairement d'alerter la justice.

Ouais mais c'est justement pour ça que les victimes ne parlent presque jamais. Parce qu'elles savent que pour avoir droit ne serait-ce qu'à un minimum d'écoute d'une partie des gens, elles vont devoir endurer les procès des réseaux sociaux. Limite si une fille dit s'être faite violer, on lui demandera un échantillon de sperme de l'agresseur pour la croire. Le gars en face ? Il aura juste à balancer un "fake" et à lâcher sa meute pour qu'elle soit traitée de mytho et harcelée. C'est ce qui se passe dans beaucoup trop de cas. Alors évidemment que ce genre d'accusation peut briser des vies mais quand tu balances ce genre d'accusation, c'est souvent toi qui t'en prend le plus dans la gueule. T'as des dizaines de youtubeurs, streameurs etc dont on connait les dossiers, t'as du harcèlement, des trucs sales avec des mineurs etc et là on a des preuves pourtant les mecs, ils vivent leur meilleur vie. Ils ont des sponsos et des milliers de débiles qui leur donnent de quoi vivre à l'aise et les défendent qui si c'était leurs darons.
Quand à la justice... elle tape sont meilleur cosplay de Gilbert Montagné. Les violeurs sont très rarement condamné d'après les chiffres. D'ailleurs on a un ministre accusé de viol qui vient d'être nommé dans le plus grand des calmes... alors alerter la justice ça vaut quoi pour les victimes au final ? Plus de risques qu'autre chose pour beaucoup donc peu de témoignage.
Posté le 13.07.20 @ 15:13

Je suis d'accord sur le principe et il y a pas vraiment de solution parfaite pour épargner tout le monde malheureusement(je parle des victimes évidemment), je pense juste que, même si c'est difficile, il ne faut pas foncer tête baissée et risquer justement de décrédibiliser le grand nombre de victimes à cause de 2,3 cas isoles qui s'avèreraient faux, ce serait la pire des choses.


EDIT : En gros, mon propos c'est de dire que quand on marche trop à "l'émotionnel" pour des sujets sensibles comme ça, c'est vite arrivé de commettre des erreurs et donc de porter préjudice à la cause, ça peut paraître "froid" ou "cynique" dit comme ça mais c'est justement un sujet trop important pour risquer de tout gâcher. Je sais pas si j'explique bien mon propos après..
Posté le 13.07.20 @ 22:34


Gamertag :
gizmozor
TP-homie : je comprends ta façon de voir mais le problème avec ce genre de point de vue c'est la mise en doute des victimes, qui n'aide pas du tout à "sauter le pas" et à dénoncer les actes. Parce que te faire regarder en coin en cherchant en quoi tu as pu "provoquer" ces comportements, ou quel intérêt tu aurais à inventer tout ça, c'est tout aussi destructeur du côté des victimes...
Posté le 14.07.20 @ 07:34

Oui, sur ça je suis d'accord. Il est clair qu'il faut laisser les victimes s'exprimer de toute manière et j'espère que ça va en motiver plus à dénoncer.

Je dis juste qu'il faut rester prudent, surtout avec les poubelles de réseaux sociaux ou tu trouves de tout(fake, vengeances etc). Ce serait déjà bien de plus pouvoir limiter l'usage aux mineurs, c'est dangereux. Quand c'est du travail journalistique qui recoupe plusieurs témoignages comme on a eu récemment, c'est ce qu'il faut.
Posté le 14.07.20 @ 23:46

J’espère profondément que ces pourritures seront un jour vraiment traduit en justice...Malheureusement on a une justice vraiment obsolète...
Posté le 15.07.20 @ 14:38


Gamertag :
gizmozor
TP : C'est sur que les réseaux sociaux, niveau information, il y a mieux...

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020