[MXG+] XG Série Club : Hemlock Grove

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 185 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > [MXG+] XG Série Club : Hemlock Grove
- Publiée le 08.11.2015, à 19:55
- Par Vincent P.
[MXG+] XG Série Club : Hemlock GroveCe qu’il y a de bien avec les séries Netflix, c’est qu’elles ne sont pas soumises aux mêmes contraintes que les séries diffusées sur les chaînes de télé. Moins d’entraves, plus de liberté, un mélange qui permet parfois de donner naissance à pas mal de pépites ou d’ovni... C’est exactement le cas avec Hemlock Grove, série tirée du livre éponyme écrit par Brian McGreevy. La série nous plonge dans la petite ville d’Hemlock Grove où un meurtre vient d’être commis. Une étudiante s’est faite tuer et, vu l’état du corps, il est clair que le meurtrier n’est pas humain. Et c’est sur les lieux du crime que vont se rencontrer deux jeunes hommes : Peter et Roman. Peter fait partie de la communauté des gens du voyage et son arrivée en ville au même moment que le meurtre n’est évidemment pas vue d’un bon œil par certains locaux. Accessoirement, il est un Vargulf, c’est-à-dire un loup-garou. Roman, de son côté, est un fils couvé par une mère aussi immensément riche et puissante qu’intrigante et fascinante. Un gosse de riche un peu paumé à la recherche de sensations fortes et doté de certaines capacités anormales qu’il semble ne pas maîtriser. Un duo atypique va alors se former et les deux compères vont devenir amis et enquêter sur le meurtre...

OTNI : Object Télévisuel Non Identifié




Si on devait comparer HG à une autre série, je ne vois pas avec laquelle ce serait possible tellement elle est à part. Personnellement, je dirais que c’est un mélange improbable entre les deux premières saisons de True Blood et Twin Peaks. Premièrement, je vais commencer par lever un doute. J’ai parlé de loup-garou dans mon introduction et je vous vois venir, vous allez me dire « Jacob et Edward ? On connaît mon gars, non merci ». Soyons clairs, HG n’a strictement rien à voir avec un Twilight ou un Vampire Diaries, ne vous attendez pas à des vampires bogosses ténébreux, option cheveux gélifiés, ni à des loups-garous qui se baladent torse nu. S’il y a des histoires d’amour, ne vous attendez pas non plus à moult séances de drague mièvres ou à des balades au milieu des fleurs. Hemlock Grove ne s’y prête pas. Mystérieuse, parfois glauque, la petite ville est presque un personnage du show à part entière, un lieu doté d’une ambiance très marquante. De la vieille usine abandonnée en passant par le manoir de la famille de Roman ou la boutique de voyance de la cousine de Peter, pour finir par les locaux de la multinationale Godfrey Industries, chaque lieu propose un cachet bien particulier.

L’ambiance, parlons-en puisque c’est clairement le point fort de la saison 1. Si vous adhérez au trip, il vous sera impossible de décrocher. L’enquête bien ficelée, les éléments surnaturels bien exploités et avec originalité, les personnages ambigus ainsi que l’atmosphère générale donnent au tout un style incomparable, y compris visuellement. La transformation en loup de Peter est d’ailleurs l’une des meilleures que l’on puisse voir sur un écran. Le rythme est lent, on prend le temps de poser le contexte, de montrer les protagonistes sous toutes leurs facettes, notamment la famille de Roman. Les Godfrey, riches propriétaires d’une mystérieuse multinationale spécialisée dans les expériences aussi louches que secrètes, sont clairement les personnages les plus intéressants. Roman, ennuyé par sa vie trop simple d’héritier, cherche désespérément à trouver qui il est vraiment quitte à dévoiler d’horribles secrets de famille. Olivia (jouée par Famke Janssen, la Jean Grey des films X-Men), mère aussi tyrannique qu’aimante, semble avoir une emprise sur la ville entière.

Shelley, la sœur de Roman, difforme et mesurant deux mètres de haut… Il y a une sacrée brochette de personnages torturés que l’on va suivre dans cette bourgade vraiment à part qui oscille entre la représentation de certains aspects d’une Amérique profonde (avec son lot de racisme, de préjugés, de drames et de non-dits) et celle d’une charmante petite ville trop tranquille pour être honnête. En 13 épisodes, la première saison va s’atteler à proposer sans cesse des rebondissements, une évolution des personnages et à propager son aura de mystère jusqu’à un final très réussi venant clore l’histoire d’une manière satisfaisante. Le tout est parfois accompagné de touches de gore et d’horreur de qualité. Il faut dire qu’avoir un certain Eli Roth (Hostel 1 et 2) en producteur exécutif aide bien pour ce genre de choses. Une sorte de buddy movie macabre où mystères et paranormal sont monnaie courante. L’histoire du livre étant bouclée, les producteurs de la série auraient pu s’arrêter là. Seulement ils ont choisi d’extrapoler sur les suites possibles afin de nous proposer deux saisons supplémentaires de dix épisodes chacune.

Entre bonnes idées et inconstance




Autant être honnête, les saisons 2 et 3 ne sont pas au niveau de la première. Si la mythologie de la saison 1 est bien exploitée et, en conséquence, bien plus développée, le reste ne suit pas tout le temps… À commencer par le scénario qui se veut parfois inconstant, parfois incohérent et qui donne lieu à quelques soucis de rythme. L’ambiance n’est plus tout à fait la même, place à quelque chose de plus sombre mais aussi d’un peu plus convenu. Attention, ça reste quand même dans la même veine et propose toujours quelque chose d’original. Construit comme un tout, les saisons 2 et 3 peinent donc à reproduire le schéma de la première. Et ce n’est malheureusement pas le seul problème. On se retrouve face à une gestion qui va par moment se montrer chaotique sur plusieurs éléments, comme des personnages principaux importants introduits dans la saison 2 qui se retrouvent inexplicablement avec seulement quelques minutes d’apparition à l’écran dans la 3, alors qu’ils semblaient essentiels à l’histoire. Pourquoi les avoir mis autant en avant pour les lâcher plus tard ?

L’exemple le plus marquant restera le bad guy, teasé comme un symbole de fin du monde et comme adversaire ultime, il n’a droit qu’à quelques courtes scènes, dont une des plus importantes qui ne dure pas plus de 30 secondes. La douche est un peu froide. Encore plus quand on regarde l’évolution des protagonistes de la saison 1. Roman, qui était clairement un personnage fascinant, devient plus cliché, sa problématique du « je dois résister à ma nature/donner tord à ma mère » a un léger goût de déjà-vu. Olivia, sa mère, devient presque irritante à passer du rôle de la gentille voulant se racheter à celui de la méchante prête à tout, et ce malgré le charisme fou de l’actrice. Forcément, vous vous dites que ça devient mauvais ? Et pourtant non. Malgré son inconstance, malgré la mauvaise gestion de certains nouveaux personnages, ainsi que son scénario en dents de scie, la série garde un capital sympathie grâce à certaines scènes excellentes et à certaines bonnes idées, notamment via l’utilisation réussie de certaines intrigues impliquant des personnages secondaires ou grâce à l’évolution du duo Roman/Peter. Suivre Roman et Peter reste globalement un plaisir malgré les soucis évidents et il faut bien avouer que la fin, sans trop de concessions, convient parfaitement au ton de la série.

On a aimé

On n’a pas aimé

Une ambiance vraiment à part
Enfin une série qui essaye de sortir des clichés vampires/loups/etc.
Un duo de protagonistes très réussi et qui fonctionne
Certaines scènes très marquantes
Une saison 1 avec une histoire bien ficelée
Le style visuel de l’ensemble
Des fins de saison réussies
Le scénario des saisons 2 et 3 en dents de scie
La gestion de certains personnages vraiment loupée (saisons 2 et 3)
Des problèmes de rythme (saisons 2 et 3)
Tellement à part que ça ne plaira pas à tout le monde
Certains effets spéciaux un peu loupés


Une expérience à tenter
Faut-il regarder Hemlock Grove malgré ses défauts ? À cette question, nous vous répondons sans hésiter un grand « Oui »… Au moins pour sa saison 1 totalement à part, barrée, osée qui nous sort des sentiers battus concernant les créatures surnaturelles. Rarement une série n’aura réussi à proposer une telle ambiance. Certes, les deux autres saisons sont un ton en dessous mais de bonnes idées, une bonne exploitation de certains thèmes et une très bonne fin rattrapent le coup. Si vous êtes fan de mystères, de surnaturel, de légendes et que vous aimez les ambiances vampires/loups-garous sans tous les clichés culcul qui pullulent actuellement, la série est faite pour vous. À vous de voir si vous accrochez car Hemlock Grove reste un objet télévisuel très clivant. Cela passe ou ça casse, on aime ou on déteste, il y peu de demi-mesure quand on regarde les avis concernant la série. En tout cas, Netflix propose ici quelque chose que vous ne pourrez pas voir ailleurs et c’est pour ce genre d’exemples que ça ne nous gène pas de lâcher un billet pour profiter de leur catalogue.

Critique rédigée par Damzema - Membre XG+

Partager :    
En rapport avec : XG Série Club
Editeur : ... | Developpeur : ... | Date de sortie : ...
Actualités du jeu | Images | Vidéos


VOS REACTIONS
Posté le 08.11.15 @ 20:26


Gamertag :
KILLER PIPO
Vous aviez ma curiosité maintenant vous avez mon attention !!

Je ne connaissais pas cette série (mais alors vraiment pas) mais je dois bien dire que tu as su vendre ton truc la
Posté le 08.11.15 @ 20:31

En réponse à vegeta$
Vous aviez ma curiosité maintenant vous avez mon attention !!

Je ne connaissais pas cette série (mais alors vraiment pas) mais je dois bien dire que tu as su vendre ton truc la


Moi, j'ai débuté y'a pas longtemps est, c'est le pied
Posté le 08.11.15 @ 23:09

Super article, qui m'a donné envie d'en savoir plus sur cette série.
Et quand Twin Peaks est citée comme "inspiration", ça devient forcément intéressant.

La transformation proposée en lien vidéo Youtube est vraiment bien foutue, et m'a rappelé les vieux films d'horreur du genre, comme Le Loup Garou de Londres. Loin d'une transformation numérisée à la Twilight, on sent que le mec dérouille. J'ai beaucoup aimé. Je pense me lancer prochainement dans l'aventure !
Posté le 09.11.15 @ 12:16

Content que ça donne envie à certains de voir la série. Je sais qu'il y aura des déçus et qu'elle ne plaira pas à tout le monde mais j'ai tellement accroché à son ambiance et à son style à part que je voulais en parler.

Et merci à Oni pour avoir lancé cette rubrique.
Posté le 10.11.15 @ 09:52


Gamertag :
Derkaone
Je connais cette série mais j'ai lâcher l'affaire à la fin de la 1ere saison...car d'autres sont arriver entretemps et qui m'ont largement plus scotché, genre "Penny Dreadfull"(inclassable, Folle et gothique) ou "From Dusk Till Dawn"(Drole et saignante)...
Marrant qu'on est eu le même ressenti pour la 2eme et 3eme saison.
En tout cas bon billet qui fait plaisir et surtout donne envie néanmoins de la découvrir.(Big touch Danz" )
Si j'ai une série à conseiller en ce moment ça serait "Jekkyl and Hyde", super acteurs, ambiance terrible, effets spéciaux au top, en un mot terrible.
Posté le 10.11.15 @ 11:55


Gamertag :
KILLER PIPO
Et Derka, elle en est où ta critique de Dardevil ?
Posté le 11.11.15 @ 15:00


Gamertag :
Derkaone
En réponse à vegeta$
Et Derka, elle en est où ta critique de Dardevil ?


Bientôt fini avec celle de "Jekkil and Hyde", "Blindspot" et "From dusk Till Dawn".
Posté le 11.11.15 @ 15:26


Gamertag :
KILLER PIPO
Le mec il va faire tourner tout seul la section XG série club ^^ Hate de lire ça en tout cas

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous


PUBLICITE
DERNIERES NEWS



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2018