[MXG+] XG Série Club : Fargo S2

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 194 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > [MXG+] XG Série Club : Fargo S2
- Publiée le 28.02.2016, à 22:59
- Par Vincent P.
[MXG+] XG Série Club : Fargo S2Si vous aimez le cinéma, en particulier celui des frères Cohen, le nom « Fargo » doit vous évoquer moult souvenirs. Peut-être avez-vous regardé la Saison 1 de la série éponyme ? Si ce n’est pas le cas, nous vous le conseillons fortement. Basés sur le film, en respectant le ton et l’ambiance incomparable de ce dernier, les dix premiers épisodes de Fargo sont une réussite. Du coup, on pouvait légitimement se demander si faire une suite était une bonne idée à l’annonce d’une Saison 2. Le film a été exploité dans son entièreté, la Saison 1 ayant un début et une fin définitive… Alors cette nouvelle salve d’épisodes est-elle un coup de maître ou juste une tentative pour surfer sur la hype de la première saison ?

C’est certifié qualité premium !




Contrairement à la première saison qui se déroulait en 2006, la deuxième nous ramène 27 ans en arrière… en 1979. C’est dans cette Amérique de la fin des seventies, à peine remise du Vietnam et en plein deuxième choc pétrolier, que va se dérouler cette nouvelle histoire. Une rue. Des individus qui discutent. Des membres de la fratrie Gerhardt, puissante famille mafieuse. Rye (le cadet) a une altercation avec son frère Dodd à propos d’une somme d’argent qu’il devait collecter. Va s’en suivre une mésaventure improbable où, en voulant faire peur à une juge, Rye va déclencher une série d’événements meurtriers sans précédent. Nous ne dirons pas grand-chose de plus concernant le scénario car ce serait gâcher l’excellence de ce dernier. Tout comme dans sa première saison, Fargo va nous conter une fois de plus une histoire sombre et violente mais pas dénuée d’humour et de cynisme. Le concept est le même : un effet domino qui fait froid dans le dos. À partir d’un petit événement inattendu, voire d’une simple réaction, une banale discussion va dégénérer pour mener à une tuerie, puis à un coup du sort, puis à des massacres et ainsi de suite jusqu’à un final chaotique dans lequel les corps jonchent le sol. Bien sûr, on retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès du film et de la Saison 1, en particulier la galerie de personnages. Que ce soit les Gerhardt violents sans foi ni loi, Lou le policier intègre ou Ed, simple boucher et bonne poire, tout le monde a son moment de gloire.

Retournements de situation, imprévus, chance/malchance, chaque action, même infime, effectuée par un protagoniste va lui mettre un peu plus le doigt dans cet engrenage infernal de violence. Du citoyen lambda au gangster sans pitié, chacun des individus impliqués n’est qu’une seule des multiples pièces qui composent le complexe puzzle qu’est Fargo. Si on devait enseigner dans les écoles comment raconter une histoire, comment écrire un scénario, comment poser une ambiance, alors Fargo serait érigée en modèle du genre tant tout y est maîtrisé. Les différentes atmosphères en fonction des lieux, les moments de tension, les dialogues d’une justesse sans faille, impossible de ne pas être happé. Un niveau de qualité qui se paye en plus le luxe d’être constant sur tous les épisodes qui se regardent alors avec une impatience non dissimulée. Dès le départ, le spectateur un minimum attentif sait que ça va très mal se finir. La vraie question n’est donc pas de savoir qu’elle sera la fin mais plutôt quels enchaînements d’événements vont mener à une confrontation qu’on imagine plus que sanglante. Dans l’impossibilité de deviner à l’avance ce qui va se passer, on se retrouve alors suspendu à ce qui se passe à l’écran. Un tour de force qui n’est pas sans rappeler un certain Breaking Bad. C’est bien beau de parler des prouesses scénaristiques, de personnages mais est-ce que visuellement ça suit ? Inutile d’installer un suspense futile. Oui ça suit ! La réalisation de cette Saison 2 est de haut vol.

Les plans montrant les neiges du Minnesota, teintées de sang, hanteront longtemps vos mémoires tout comme les scènes de tuerie ou la maestria avec laquelle elles sont mises en scène. Alternant entre les points de vue des différents camps, n’hésitant pas à avancer dans le temps puis à retourner en arrière pour servir son scénario, Fargo est une véritable poupée russe. Les face à face sont tendus, comme ceux d’un western, les fusillades d’une violence crue dépourvue de surenchère ou d’effets de style pompeux. Simple, efficace, parfait. Il faut aussi souligner que la qualité du casting de haute volée est un plus indéniable. Et encore une fois il y a du beau monde à commencer par Kirsten Dunst (Eternal Sunshine of the Spotless Mind, Spider-Man) véritablement excellente dans son rôle de femme un peu perdue en recherche d’émancipation. Citons également un Patrick Wilson (Insidious, Watchmen) très charismatique en flic d’une petite ville dépassée par les événements, un Ted Danson très bon et méconnaissable par rapport à son rôle dans Les Experts ou encore un Jesse Plemons (Tod dans la saison 5 de Breaking Bad) au diapason. Bien entendu, l’une des attractions principales restera les gangsters, avec en figure de proue les Gerhardt, là aussi joués par du beau monde. Michael Hogan (Battlestar Galactica), Jeffrey Donovan (Burn Notice), Jean Smart (Hawai Five-0, 24)… Bref, il y a pas mal de têtes connues par les sérievores avertis avec en guest star ultime Bruce Campbell en Reagan. Et il est inutile de préciser que même les acteurs les moins connus remplissent amplement bien leur rôle. Tout cet amas de qualités donne tout simplement lieu à une Saison 2 absolument grandiose !

On a aimé

On n’a pas aimé

Scénario captivant et très travaillé
Les acteurs sont tous très bons
L’ambiance générale
La qualité de la réalisation
La musique
La galerie de personnages
Le rythme sans faille
Véritable leçon sur comment faire une série
Les liens avec la Saison 1
Va regarder on t’a dit !
Avoir mauvais goût et ne pas aimer la série
Non, rien !


C’est l’histoire d’un mec…
Regarder Fargo, c’est une expérience à part. C’est comme s’assoir à un bar en étant indécis concernant quelle boisson choisir et puis avoir son attention soudainement attirée par un mec. Il est louche, posé au bout du comptoir et il commence à raconter une histoire. Et cette histoire et tellement réaliste et exagérée à la fois qu’on se sent obligé d’écouter jusqu’au bout. Une fois qu’il aura terminé, il partira et on se rendra compte qu’on a sifflé 5 whiskies en l’écoutant et que ça fait 5 heures qu’on est là. Fargo saison 2, c’est la première en bien meilleur. Délivrée des contraintes liées au film, libre d’inventer, la série va encore plus loin. Plus de personnages improbables, plus de gangsters, plus de sang et toujours cette ambiance absolument incomparable. Faisant monter une tension savamment dosée à petit feu, Fargo sait comment mener le spectateur par le bout du nez et c’est bien volontiers qu’on se laissera entrainer une nouvelle fois dans une histoire captivante de la première à la dernière seconde. Fargo saison 2, c’est tout simplement l’une des meilleures saisons de séries télé de ces 10 dernières années ou le niveau de qualité de l’ensemble n’a pas grand-chose à envier au cinéma. Vous aimez les frères Cohen ? Vous avez aimé le film Fargo ? Vous avez aimé la saison 1 ? Vous n’en avez rien à foutre de Fargo ? Alors vous n’avez qu’une seule option ! Vous jeter sur cette série qui certainement vouée à devenir culte au fil des ans.

Critique rédigée par Damzema - Membre XG+

Partager :    
En rapport avec : XG Série Club
Editeur : ... | Developpeur : ... | Date de sortie : ...
Actualités du jeu | Images | Vidéos


VOS REACTIONS
Posté le 29.02.16 @ 10:25


Gamertag :
Derkaone
Vu et revu, et re re vu..
Faudrait vraiment être a la masse pour dire "j'adore les séries de haut vol" et passer a coté de ça...
Qui plus est, moi ça fait quand même un an et demi que je l'est vu cette série, elle débarque tout juste ou quoi ?

Edit! Ah non bordel, c'est une nouvelle itération sur le même sujet, putain, je vais aller prendre ça direct...
Posté le 06.03.16 @ 21:30

Je viens de terminer la saison 1, je vais donc enchaîner avec celle-ci
Merci pour cette critique qui fait envie

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous


PUBLICITE
DERNIERES NEWS



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2018