XBOX GAMER
connecté, 41 562 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire
 
Répondre au sujet   Xbox Gamer - Index des forums > Actualités

Avis - Far Cry - Le Rite initiatique de Black River
La rédaction
- - - - - - - - - - - -
Message privé



Message Posté le: Ven 07 Octobre 2022, 17:04
Répondre en citant

« La rédaction » a écrit :
Si le premier Far Cry, signé Crytek, a longtemps été une référence de l’univers PC, il faut bien reconnaître que la licence n’a eu le droit par la suite qu’à un gros regain d’intérêt en 2012 avec Far Cry 3, soit six ans après le rachat de la licence par Ubisoft. L’éditeur et son studio de développement canadien ont compris que, pour marquer les esprits, il était nécessaire d’offrir un antagoniste à la hauteur. Même s’il n’est pas si présent que ça dans l’aventure, Vaas Montenegro, incarné par le charismatique Michael Mando, a su séduire les joueurs en plus d’être associé à tous les éléments promotionnels autour du jeu. Fort du succès qui en a découlé, Ubisoft a développé un méchant spécifique dans chaque opus canon qui a suivi, à savoir Pagan Min dans FC4, Joseph Seed dans FC5 et Antón Castillo (incarné par l’acteur Giancarlo Esposito) dans FC6. A l’heure actuelle, la licence n’a pas vraiment été exploitée en dehors de l’univers vidéoludique, l’adaptation en film de Uwe Boll ne méritant même pas cette citation. En revanche, pour accompagner la promotion du jeu aux Etats-Unis, Dark Horse Comics a publié trois comics entre mai et août 2021 adaptant l’univers. Presque un an plus tard, dans notre hexagone, c’est l’éditeur Black River qui a compilé les trois en un comic de 80 pages intitulé Far Cry – Le Rite initiatique (il est sorti le 25 août dernier 2022). Ouvrage pour les fans ? Porte d’entrée pour les néophytes ? Adaptation de qualité ? Simple outil promotionnel ? Voilà autant de questions auxquelles nous souhaitons répondre dans cet avis basé sur l’exemplaire que nous a transmis l’éditeur.
Un livre pour la collection, un ouvrage pour s'initier...





La couverture rigide de l’ouvrage donne le ton et surfe sur le récent Far Cry 6, reprenant une partie de la composition du visuel de la jaquette du jeu. On y voit ainsi un Antón Castillo qui surplombe son fils Diego, avec d’autres éléments orangés qui font référence à l’univers de Yara. Mais cette fois, Antón n’a pas les mains posées sur son fils, comme un signe à la fois de protection et de contrôle. Il ne regarde pas directement le lecteur, à l’inverse du Antón présent sur la jaquette du jeu qui fixe du regard le joueur. Cette fois, il regarde en direction de Diego, incitant ainsi le lecteur à comprendre que c’est bien son fils qui est au centre du récit. De même, sur la jaquette, Diego n’a pas les bras le long du corps mais tient une grenade au creux de ses deux mains. Il la tend vers le lecteur, comme s’il lui passait le flambeau, comme si le rite initiatique que son père lui fait passer pour son treizième anniversaire n’était finalement que le rite initiatique du lecteur néophyte invité à découvrir la licence.
Même si Far Cry – Le Rite initiatique est sorti cette année en France, soit pratiquement un an après la sortie de Far Cry 6, il ne faut pas oublier que l'ouvrage rassemble en fait les trois comics qui ont été publiés par Dark Horse Comics l'année dernière, juste avant la sortie du jeu. De fait, le comic ne vient pas compléter ou développer ce qui a pu être abordé dans le jeu a posteriori. Il visait clairement à étendre l'univers de la licence via une autre approche pour séduire les fans bien entendu... Mais il a également été conçu pour tenter d'amadouer des néophytes qui auraient ainsi pu avoir l'envie de se lancer par la suite dans Far Cry 6.
Ainsi, si le fil rouge de l'histoire est centré sur le rite d'initiation de Diego concocté par son père Antón pour ses 13 ans, le scénario introduit habilement les histoires de Vaas, Pagan Min et Joseph Seed, les antagonistes de FC 3, 4 et 5. Antón désire montrer à son fils que « si on n'y prête pas attention, la paix et le chaos peuvent devenir la même chose ». Il va donc conter à Diego trois histoires liées à tout autant de thèmes précis : le pouvoir, la famille et la foi. En plus de lui offrir un moment père-fils qu'il n'oubliera jamais, Antón veut préparer son fils à la folie qui peut s'accaparer des hommes, à ces moments qui font basculer une vie, à ses promesses que l'on peut finir par trahir... Il faut bien le reconnaître, les dialogues sont vraiment bien écrits, on retrouve le style du personnage et on pourrait même en venir à imaginer Giancarlo Esposito (ou du moins son doubleur) venir susurrer à nos oreilles chaque phrase.

Ce qui est malin de la part de Bryan Edward Hill, le scénariste, c'est qu'il profite du vécu d'Antón Castillo pour introduire les trois autres antagonistes phares de la licence. On retrouve les traits et l'histoire de chacun, appuyant en plus son discours et liant ainsi les destins de chacun de ses personnages, comme si les jeux de FC3 à 6 étaient interconnectés... Et en même temps, c'est tout autant malin que Far Cry 6 s'est offert le luxe d'offrir aux joueurs trois DLC, un pour chaque antagoniste cité. On obtient ainsi une cohérence qui fait plaisir. Le souci, c'est que si les histoires parleront forcément aux fans, elles seront décevantes pour eux tant les récits sont courts et expéditifs. En même temps, avec seulement 80 pages, il était difficile de développer autant de profils complexes, ce qui laisse clairement à penser que les comics étaient bien avant tout des éléments promotionnels (Le Rite initiatique est publié comme un One Shot, donc il n'y aura rien à attendre de plus). En revanche, cela donne une super porte d'entrée à celles et ceux qui veulent s'initier à l'univers, tout en pouvant donner envie de jouer à Far Cry 6 bien sûr, mais également aux trois autres.

Si nous n'avons rien à redire sur le lettrage de Cromatik LTD, qui est tout aussi propre que classique, nous pouvons toutefois faire quelques remarques sur les dessins de Geraldo Borges. Le dessinateur brésilien est un habitué des comics, que ce soit chez DC ou Marvel entre autres, et cela se ressent au niveau de la patte graphique. Cela n'est pas le souci, le souci, c'est que le dessin des Castillo ou encore de Vaas est assez décevant. Il ressemble suffisamment aux modèles pour qu'on les associe, du moins si on connaît un minimum la licence, et en même temps ils ont des traits plus grossiers, comme si l'éditeur n'avait pas réussi à avoir les droits pour exploiter l'image des acteurs qui ont servi de modèles. De fait, pour un connaisseur, le rendu est assez étrange, alors que les dessins sont loin d'être mauvais. En plus, il y a un véritable travail sur les environnements et sur les détails. Les effets lors des quelques rares scènes d'action rappellent ceux que l'on peut voir dans les comics Nightwing par exemple mais lorsqu'on sait qui tient le crayon, il n'y a rien d'étonnant à cela. En revanche, nous devons souligner le travail d'encrage de Michael Atiyeh qui a réussi à transposer la colorimétrie de chaque univers, sans qu'aucun de dépareille pour autant. Les cases s'enchaînent rapidement, les planches également et on finit par dévorer le livre en quelques minutes.


Nom : Far Cry – Le Rite initiatique
ISBN : 978-2-38426-009-6
Nombre de pages 80
Format : 165 x 257 mm
Prix : 15,90€ TTC
Scénario : Bryan Edward Hill
Dessin : Geraldo Borges
Encrage : Michael Atiyeh
Couverture : Matt Taylor
Lettrage : Cromatik LTD
Traduction : Anaïs Papillon
Editié par : Black River


L’avis perso de Vincent / Oni // Il n'y a pas que Diego qui a son rite d'initiation

Far Cry – Le Rite initiatique est tout autant initiatique pour le petit Diego Castillo qui prend une leçon de son père Antón que pour le lecteur néophyte qui découvre non seulement l'univers de Far Cry 6 mais également les antagonistes les plus emblématiques de la licence, Vaas, Pagan Min et Joseph Seed grâce à une astuce scénaristique bien pensée. Avec un scénario bien écrit et des répliques en accord avec les personnages, le comic a de quoi séduire les fans et les nouveaux venus. Mais il est également très court et ne fait que survoler rapidement les profils de ces « méchants » bien plus complexes qu'ils ne paraissent. Cela donne un côté frustrant pour le fan qui n'apprend rien de plus, tout en restant une porte d'entrée de qualité pour les nouveaux venus qui s'initient à l'univers. Cela peut leur donner l'envie d'en voir plus. Avec seulement 80 pages, il ne fallait hélas pas forcément en attendre plus de ce support qui s'apparente à un bel outil promotionnel plus qu'à un comic à part entière. Quant aux planches, elles sont propres, bénéficient d'un rendu très comic assuré par la patte de Geraldo Borges habitué à l'exercice, s'enchaînent vraiment bien et offrent un certain dynamisme, sans pour autant offrir beaucoup d'action. En plus, même si le rendu des personnages est un peu trop grossier pour les fans qui connaissent les modèles originaux et/ou les acteurs qui les incarnent, les environnements sont quant à eux très travaillés, détaillés et bénéficient d'un ancrage de qualité qui transpose parfaitement l'ambiance de chaque univers, les quatre qui se marient au cœur de l'ouvrage arrivant à former un tout cohérent malgré leurs différences évidentes. En bref, en tant que produit pour les fans, ce Far Cry – Le Rite initiatique plaira tout en laissant un sentiment de frustration et de trop peu. En tant que produit pour les néophytes et amateurs, il se présente comme un moyen d'accéder à l'univers, même sans connaître les jeux, et d'avoir un aperçu de la psychologie des quatre antagonistes principaux. Certaines cases auraient mérité d'être plus travaillées mais d'autres, absolument superbes, compensent, au même titre que le scénario habilement amené.


> Consulter l'actualité complète

    

Damzema
- - - - - - - - - - - -
Message privé


Membre XG+
Inscrit le: 04 Sep 2008
Consulter son blog

Message Posté le: Sam 08 Octobre 2022, 17:13
Répondre en citant

Je me demandais justement ce que ça donnait. Le concept est intéressant, dommage que ce soit un peu expéditif (normal vu le format comme souligné dans la critique).

Répondre au sujet    Xbox Gamer - Index des forums > Actualités (email)    
    
 
Sauter vers:  



  
Flux RSS / MSN | A propos | La rédaction, nous contacter | Publicité

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2009