Dossier - Xbox Spring Showcase Partie 2 sur Xbox 360

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 218 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
Dossier > Xbox Spring Showcase Partie 2
Nous avons eu le plaisir de nous rendre à San Francisco, en Californie, pour découvrir une partie des prochains jeux de Microsoft Games à venir cette année sur Xbox 360. Comme d'habitude, vous verrez que Microsoft a mis les petits plats dans les grands pour nous concocter un line-up d'excellents titres téléchargeables pour l'année 2012. En plus, nous avons pu mettre la main sur une demi-douzaine de titres à venir au format physique et sur une dizaine de titres Xbox Live Arcade. Dans cette deuxième partie du dossier, nous vous proposons de découvrir les titres au format digital à venir en 2012.


Trials Evolution
Nous avons passé plus de 40 minutes en compagnie d'un développeur du studio RedLynx à essayer Trials Evolution sur Xbox 360. Globalement, l'impression laissée par le jeu est plus que positive puisque nous n'avons tout simplement relevé aucun défaut à ce titre qui supplante littéralement son prédécesseur à tous les niveaux. Beaucoup plus joli, complet, varié et offrant un contenu sans limite, Trials Evolution repousse les limites du Xbox Live Arcade en vous proposant de créer vos propres courses. Tout ou presque est paramétrable. Concrètement, les développeurs ont modélisé une île gigantesque et vous pouvez créer les circuits de votre choix sur cette aire de jeu. Pour ce faire, rien de plus simple puisqu'il suffit de définir le point de départ et d'arrivée. Une fois le tracé prédéfini, on peut ajouter différents obstacles, changer le terrain et le tester sans temps de chargement. Les décors sont vraiment très variés, nous emmenant tantôt dans une usine, tantôt sur la plage du débarquement, tantôt dans les montagnes. Niveau paramètres aussi, RedLynx a vu très grand puisqu'il est possible de définir absolument tout, ce qui comprend la caméra, qui peut passer à la troisième personne, mais aussi les véhicules utilisés et les types de challenges. Outre des motos, vous dirigerez un skieur, une soucoupe volante, etc. Bref, du grand n'importe quoi ultra jouissif, le jeu disposant toujours d'une prise en main très technique. Côté contenu également, RedLynx nous a montré une pléthore de modes de jeu et niveaux qui devraient assurer des heures et des heures de fun.

Counter-Strike : Global Offensive
C’est sans aucun doute notre plus grosse déception lors de l'événement. Valve avait amené dans ses cartons le prochain Counter Strike qui sera disponible en téléchargement. L'ennui, c'est que le gameplay semble vieux de dix ans. Il se base intégralement sur celui de Source et s'avère ultra rigide. Certains diront que c'est du Source, un style à part, mais faire une pâle copie d'une version qui n'a pas forcément été très bien accueillie n'était peut-être pas la meilleure chose à faire. De fait, les commandes s'avèrent ultra rigides, avec l'impossibilité de se pencher (un comble pour un FPS technique), des maps toutes petites, des décors laids et des animations dignes d'un jeu amateur sorti sur PC il y a dix ans. Bref, à moins d'être un inconditionnel de la série, on voit mal comment il est possible de craquer pour ce titre, et on voit surtout mal comment le constat pourrait s'améliorer avant la sortie, le jeu étant déjà bien avancé.

South Park : Tenorman's Revenge
Amis fans de South Park, réjouissez-vous ! Tenorman's Revenge est sans aucun doute LE jeu que vous attendiez depuis longtemps. Pour avoir terminé plusieurs niveaux du jeu, nous pouvons vous dire qu'il s'agit d'une excellente surprise. Visuellement, le jeu est certes en 2D mais cela colle parfaitement à l'univers de la série animée. Il s'apparente à un jeu de plates-formes coopératif dans lequel quatre joueurs doivent affronter une succession d'épreuves et d'ennemis en se donnant un coup de main. Très drôle, stupide, controversé et incroyablement efficace, Tenorman's Revenge nous a donné une excellente impression, surtout qu'il s'adressait clairement aux fans du show et ne faisait aucune concession pour plaire au plus grand nombre...

Fable Heroes
Lorsque nous avons approché Fable : Heroes pour la première fois, sans avoir entendu parler du jeu avant (le soft n'ayant pas encore été annoncé en Europe à ce moment-là), nous avons eu un petit tic nerveux. D'une part car cela nous rappelait de mauvais souvenirs de spin-offs ratés, mais aussi en raison de son design très différent. Et puis, un jeu de plateau basé sur des mini-jeux et des séquences de hack & slash ? Sérieusement ? En réalité, nous sommes ressortis agréablement surpris de ce petit jeu sans prétention qui parvient à nous faire passer un agréable moment face à notre console. Visuellement, ça plait ou ça ne plait pas, mais cela colle surtout très bien à l'univers rigolo du jeu. Le jeu mélange board game, action et mini-jeux. Si les premières séquences ne servent que de lien entre les aventures, la partie hack & slash s'avère elle très solide avec des affrontements réellement enivrants et parsemés de petits challenges rigolos, comme une infection qui touche l'un des personnages et lui enlève des pièces d'argent, l'obligeant à toucher un autre joueur pour le contaminer à son tour. Tout cela alors qu'une armée de Hobbes nous encercle ! Quant aux mini-jeux, ils nous ont beaucoup rappelé Mario Party, avec des épreuves drôles principalement basées sur des esquives d'ennemis et d’objets.

Wreckateer
Présenté pour la première fois au Xbox Spring Showcase, Wreckateer est un titre dans la veine d'Angry Birds mais à la sauce Kinect. Concrètement, on prend place devant sa console, on prend un mortier entre ses mains, on tend la catapulte en reculant un peu et on oriente avant de tout relâcher. Ensuite, libre à nous d'orienter le boulet en l'orientant, en le poussant ou en le faisant exploser avant le contact avec la forteresse ennemie. Le but ? Détruire les châteaux des opposants. D'après ce que nous avons pu voir, de nombreux types de boulets, décors et bonus sont disponibles, pour une durée qui devrait dépasser les six heures d'après les développeurs. Certes, Wreckateer n'est pas un grand jeu, mais il semble parfaitement convenir à Kinect et représente un jeu entièrement conçu pour l'accessoire. Une excellente surprise en somme !

Quantum Conundrum
Dévoilé il y a quelques temps mais resté très mystérieux jusqu'à présent, Quantum Conundrum était présenté au Spring Showcase. Le soft nous proposait un challenge très similaire à celui découvert dans Portal, ce qui est finalement très agréable. Arborant un design cartoon, le titre se joue à la première personne pour une meilleure immersion et nous propose d'enchaîner une succession d'épreuves en utilisant le temps à notre avantage et en actionnant divers leviers. Très simple à prendre en mains, il met en avant des épreuves à la difficulté croissante qui vous pousseront à réfléchir et avoir de bons réflexes. L'idée est plutôt bien exploitée même si l'univers du jeu est un peu vide et les graphismes juste moyens. L'expérience s'avère en tout cas rafraîchissante et propose un certain niveau de challenge qui devrait plaire aux amateurs d'énigmes et de jeux de réflexion, pour peu que le prix ne soit pas trop élevé et que l'expérience de jeu soit assez longue...

Tony Hawk's Pro Skater HD
Faute de nous proposer une suite digne de ce nom, Activision aura au moins le mérite de remettre au goût du jour deux des trois meilleurs épisodes de la série Tony Hawk. Tony Hawk HD reprend en effet les meilleurs niveaux des deux premiers opus et nous propose une très grosse mise à jour graphique, un remake complet en réalité, qui nous permet de nous replonger dans l'un des meilleurs jeux de skate de tous les temps. Le soft s'annonce énorme pour les amateurs de skate, avec de jolis graphismes HD et un gameplay old school dans la veine de la série. Les développeurs étaient un peu étrangers lors de notre contact et avaient tendance à exagérer les faits, signalant que leur jeu était réellement exceptionnel là où nous y voyons juste un "bon jeu", ce qui est déjà très bien. D'après ce qu'on nous a laissé entendre, le jeu sortira à 1200 MS Points. Enfin, sachez tout de même que nous avons été confrontés à quelques gros plantages "qui devraient disparaître d'ici la sortie de la version finale".

Joe Danger : The Movie
Joe Danger The Movie est peut-être le jeu au sujet duquel nous avons le moins de choses à dire. La version que nous avons essayée était certes très bonne, mais ne nous a finalement donné que l'impression de jouer à une suite archi convenue du premier épisode. A contrario de Trials Evolution qui apporte énormément sur le tapis, Joe Danger 2 semble simplement jouer la carte du "bigger, stronger, faster" avec plus de niveaux, plus de décors, des séquences de jeu à bord de nouveaux véhicules (dont le ski) et c'est à peu près tout. Les sensations de jeu étaient scrupuleusement identiques mais le soft n'en demeurait pas moins très agréable à parcourir. Espérons juste que plus de nouveautés seront introduites pour la sortie finale du titre, sans quoi Joe Danger 2 pourrait être une petite déception tout en restant un très bon jeu.

Bloodforge
Prévu pour le mois d'avril d'après les développeurs, Bloodforge était l'une des véritables révélations du Spring Showcase de Microsoft. Développé chez les petits gars de Climax UK, qui ont présenté le projet à Microsoft qui l'a immédiatement pris sous son aile, Bloodforge est une sorte de God of War à l'ancienne, avec des niveaux linéaires sous forme d'arènes dans lesquelles il faut massacrer tous les ennemis et boss dans des gerbes de sang. Violent à souhait, le jeu n'en demeure pas moins très technique, avec des combats qui vous encouragent à redoubler d'efficacité et à utiliser des combos variés, des boss coriaces, des niveaux plutôt longs qui se déroulent également dans des environnements variés, et quelques armes différentes à utiliser. L'aspect graphique apporte beaucoup au soft, grâce à ce mélange de comic et d'aventure animée du plus bel effet. Reste que malgré des premières impressions très positives, la répétitivité de l'action et le fait que le jeu se focalise uniquement sur les combats nous inquiètent un peu pour l'instant. Reste donc à voir si les développeurs parviendront à contourner les dangers qui en découlent en surprenant le joueur...

Deadlight
C’est sans aucun doute l'une des grosses surprises du Showcase. Deadlight, c'est un peu le Limbo réaliste dans un monde post-apocalyptique envahi de zombies. Si certains aspects du jeu nous ont directement déplu (la mise en scène simpliste, le design des cases qui s'ouvrent à l'écran), la plupart des éléments présentés laissent présager un très grand jeu se basant sur des mécaniques old school incroyables. Deadlight se joue à la manière d'un jeu de plates-formes 2D incluant de nombreuses énigmes basées sur la physique, hormis que le tout se fait sur un arrière plan qui lui est bien en 3D. Cela donne une impression de profondeur incroyable qui permet de réaliser des décors réellement superbes et surtout de faire apparaître des ennemis à tous les coins de l'écran, et non pas seulement à gauche et à droite. En outre, le jeu offre volontairement un côté réaliste, avec un héros qui meurt facilement, des ennemis coriaces qu'il vaut mieux éviter pour favoriser la fuite, des pièges vicieux et une utilisation de la physique intelligente qui permet d'éviter les zombies, voire d'en venir à bout plus facilement. En d'autres termes, Deadlight a tout d'un grand, avec une réalisation graphique exemplaire et un gameplay de plateformer 2D old-school modernisé à l'aide de mécaniques de jeu contemporaines. Un titre à surveiller de très près donc, en dépit de quelques petits défauts qui ne nous ont pas plus rebutés que cela...

Diabolical Pitch
Ce titre Arcade compatible Kinect était sans doute la plus grosse déception du Showcase. Si visuellement le jeu assure, avec un enrobage 3D réussi, une touche "fun" unique et un character design délirant, on regrette clairement que le gameplay soit aussi simpliste puisqu’il est uniquement basé sur l'envoi de balles, façon baseball. Si le jeu s'avère fun dix minutes, on finit très vite par se dire que tout cela est horriblement répétitif et ennuyeux sur le long terme, en plus d'être fatigant. En parlant avec le chargé des relations presses, on nous a indiqué que d'autres pouvoirs de lancer étaient disponibles mais que le concept ne changerait pas durant l'aventure, ce qui nous permet de dire que Diabolical Pitch est un titre qui repose sur un concept intéressant, mais qui se contente de répéter encore et encore la même action jusqu'à plus soif. Difficile de croire que les joueurs y trouveront leur compte, et ce malgré son univers trasho-comique. De plus, il faut avouer que la précision des commandes nous a plutôt laissés perplexes...



Conclusion
Plusieurs titres auront été de véritables révélations lors de ce Spring Showcase, avec en tête d'affiche Deadlight, Bloodforge et Wreckateer. Le Xbox Live Arcade a encore de beaux jours devant lui avec des titres d'une telle qualité et les confirmations de suites et remakes réussis comme Tony Hawk, Joe Danger 2 ou l'excellent Trials Evolution. Au final, une seule déception est notable : Diabolical Pitch, qui ne nous a guère séduits avec son gameplay archi simpliste.
Consulter les commentaires Article publié le 12/03/2012 par Etienne F.


PUBLICITE

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019