Dossier - Les groupes musicaux d'EA Artwerk sur Xbox 360

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 218 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
Dossier > Les groupes musicaux d'EA Artwerk
Si les jeux vidéo reposent essentiellement sur leur gameplay, il faut bien avouer que d’autres éléments entrent en jeu pour différencier un titre plutôt banal d’une vraie petite perle. Outre les graphismes, le design, etc., on retrouve bien entendu la musique, facteur qui est tout aussi déterminant pour un film ou une série télé. Et pour tous les softs estampillés Electronic Arts, c’est le label musical Artwerk Music de l’éditeur qui s’occupe de prendre sous son aile les jeunes talents. Qu’est-ce donc ? Que fait-il ? Quels sont les artistes qui se cachent derrière ?


Label/Groupes
EA Artwerk Music
Bang Camaro
DATAROCK
Young Dre The Truth
Ladytron
Airbourne
Hadouken!
Chromeo
Junkie XL
Pint Shot Riot
Matt & Kim
Dexter Freebish


EA Artwerk Music

Artwerk Music est un label d’Electronic Arts qui est né en 2007 suite à un partenariat avec Nettwerk One Music. Basé à Los Angeles, Artwerk était alors en mesure de faire signer de jeunes artistes talentueux pour les lancer et leur offrir des opportunités internationales en usant du vecteur du jeu vidéo. Pour la précision, le géant américain avait déjà une bonne expérience dans le domaine puisque c’est lui qui a contribué au succès d’artistes comme Arctic Monkeys, Fall Out Boy, Franz Ferdinand, Good Charlotte ou encore The Hives. Ceci dit, à l’heure actuelle, Artwerk compte une douzaine de protégés (voir le détail ci-après) qui ont des styles différents et qui sont totalement indépendants.

Tous sont aussi des joueurs et sont entièrement soutenus par EA puisque plus de 8000 employés travaillent avec et/ou pour eux chaque jour. Même si Artwerk est un label, il est considéré comme extérieur au marché actuel de la musique. Celui-ci se concentre réellement sur les musiques de jeux vidéo, sur celles de publicités, d’événements sportifs et même de films. Pour assurer un maximum de visibilité à ses groupes, il fait en sorte que certaines de leurs chansons soient aussi diffusées à la radio ou qu’ils décrochent des contrats pour participer à l’élaboration de bandes sonores de softs d’éditeurs concurrents.

Pour les exemples et pour ne citer que ceux-là, Datarock a travaillé avec Rockstar Games pour Grand Theft Auto IV et Airbourn a composé pour Tony Hawk Proving Ground et la licence WWE. A l’inverse, des compositeurs figurant dans les meilleurs de Hollywood, comme Hans Zimmer (Batman : The Dark Knight), Mike Giacchino (Lost, le dernier Star Trek), Paul Oakenfold (la trilogie Jason Bourne), Sean Callery (la série 24), Steve Jablonsky (Transformers) Bill Conti (Rocky) et d’autres ont mis leur talent à la disposition d’EA afin d’offrir des musiques originales pour des licences comme celles des Need For Speed, des Sims, du Parrain, des Medal of Honor, des FIFA ou encore des James Bond.



Bang Camaro

Bang Camaro est défini par EA Artwerk comme un “méga groupe” qui regroupe quatre musiciens et pas moins d’une quinzaine de chanteurs. Fondé par Bryn Bennett et Alex Necochea, il vient tout droit de Boston et s’auto surnomme « l’évolution du hard rock ». Fan de hard rock et de metal des années 80, le groupe reprend tout ce qu’il aime et se sépare de tout ce qu’il déteste en provenance de cette période. Pour résumer, ils ont opté pour un système de groupe quelque peu différent de ce qui se fait en optant pour des chœurs de plusieurs chanteurs leaders afin de favoriser les solos de guitares. Outre les musiques pour les jeux vidéo, ils ont sorti deux albums (Bang Camaro en 2007 et Bang Camaro II en 2008) et leur musique est passée aux MTV Movie Awards, dans diverses publicités et dans des bandes originales de films.

Le groupe a réussi à se faire connaître grâce à des spectacles vivants (petits concerts dans la région d’origine et quelques uns dans de plus importantes) et grâce à leur médiatisation dans le magazine Billboard, MTV News, Playgirl, Spin ou encore le Boston Globe et le Chicago Tribune pour ne citer qu’eux. Avec cela, ce groupe indépendant a fait des apparitions (chansons de leur premier album) dans Guitar Hero II (« Push Push – Lady Lightning –» ) et Rock Band (« Pleasure »). Mais les joueurs les connaissent aussi pour leur titre « Revolution » présent dans les Sims 3, Madden NFL 10 et Rock Band 2, pour leur très sympathique « Rock Rebellion » qui est à récupérer en téléchargement pour tous les opus RB ainsi que pour leur « Night Lies » qui sur la galette de Rock Band 2. Ces derniers titres sont d’ailleurs à retrouver dans leur deuxième album pour les intéressés.



DATAROCK

Formé en 2000 par Ketil Mosnes (dit Ket-III), Kevin O'Brien et Fredrik Saroea, ce groupe norvégien d’electro-rock et de dance-punk a accueilli un peu plus tard Tom Mæland. Mais ce dernier a quitté le groupe avec Kevin quelques temps après… Ketil et Fredrik ont donc décidé de continuer en duo en créant leur propre label (YAP pour Young Aspiring Professionals), ce qui leur a permis de sortir leur premier album en 2005. Leurs petits signes distinctifs sont leur accoutrement principalement composé d’un survêtement rouge et de grosses lunettes de soleil vintage. Petite note intéressante, leur nom provient de leur penchant pour la musique électronique. Ils ont voulu se moquer des amateurs de rock en prenant le mélange de deux mots ‘Data’ et ‘Rock’. En effet, si ‘data’ signifie ‘données’ en anglais, il est associé en norvégien au mot ‘machine’, ‘data machine’ signifiant tout simplement ‘ordinateur’.

Finalement, le terme anglophone leur correspond tout à fait puisqu’ils se sont servis de l’évolution technologique (sur une trentaine d’années) pour créer, même s’ils avouent aller régulièrement chercher dans des sonorités présentes dans les années 1977 à 1982. Après quelques petites apparitions ci et là, le duo a décidé d’aller de l’avant et, en 2002, il a enregistré quelques nouvelles chansons, les a gravées sur des CD’s et les ont distribué dans dix pays différents. L’année suivante, ils étaient au Festival Sonar de Barcelone sur la scène principale. Depuis, le groupe a bien évolué puisqu’il a donné plus de 300 représentations dans seize pays différents. Autre petite déclaration amusante, ils ont souhaité chanter les louanges d’un moyen de transport un peu moins banal, le BMX, qui pour eux « est mieux que le sexe ».

Ceci dit, le groupe travaille aussi avec Artwerk et plusieurs de leurs chansons ont été intégrées à des jeux très célèbres. « Fa-Fa-Fa » a été l’une des premières qui s’est retrouvée dans NHL 08, FIFA 08, NBA Live 08, les Sims 2 : Temps Libre en plus d’avoir servi pour une publicité pour Coca-Cola. Quant à Madden NFL 08, il a eu le droit à un autre titre sobrement intitulé « New Song ». L’an d’après, c’était « True Stories » qui faisait son apparition dans FIFA 09. Mais le groupe a tenu à revenir pour le FIFA 10 avec un autre morceau : « Give it Up ». Entre temps, il a aussi travaillé sur la bande sonore de Need For Speed Pro Street en produisant un remix de « I Used To dance With My Daddy ».



Young Dre The Truth

Young Dre The Truth est un artiste de Rap et de Hip-Hop originaire de Los Angeles. Seul artiste de Hip-Hop qui assure toutes les chansons du genre pour Artwerk, il a aussi participé à l’élaboration de clips, dont certains avec Good Charlotte ou encore le très célèbre Snoop Dogg. Young Dre a commencé à écrire très jeune lorsqu’il s’est rendu compte qu’il avait un certain talent avec les mots. Poète à ses débuts et encouragé par l’un de ses professeurs, il a finalement cru en son talent et a transformé ses poèmes en rap. Il décrit sa musique comme fougueuse mais comme un reflet de la réalité prônant la lutte pour la réussite. Vous l’aurez compris, contrairement à certains rappeurs, il crée des musiques « positives » sans tomber dans les travers de la facilité de la violence, la rébellion, etc.

Une fois pris sous l’aile d’Artwerk, il a composé diverses chansons pour les jeux de sport ceci étant aussi dû au fait qu’il est avant tout un joueur et qu’il apprécie tout particulièrement la série Madden à laquelle il joue depuis l’opus Madden ’93. Ainsi donc, on peut retrouver la musique « Workin » dans Madden 09 et « Cheah Bah » dans NBA Live 09, Fight Night Round 4 et Madden NFL 10. Young Dre continue toujours à travailler avec Artwerk et on peut aussi retrouver certaines de ses chansons dans NBA Live 10 ou encore les Sims 3.



Ladytron

Ladytron est un groupe anglais qui s’est formé à Liverpool. Ce dernier, avec sa chanteuse Mira Aroyo d’origine bulgare, a donné naissance en 2001 à ce que l’on pourrait appeler les prémices du nouveau mouvement électro-rock. Depuis, il n’a cessé d’évoluer et a voyagé pour se produire en Amérique du Nord, en Europe, en Chine et en Amérique Latine. D’ailleurs, celui-ci a joué à Bogota devant près de 4000 personnes mais le concert a dû être interrompu par les forces militaires en présence. L’une de ses particularités, c’est certainement le fait qu’il joue du synthétiseur en direct là où d’autres artistes se contentent de passer des samples. Ladytron a sorti plusieurs albums dont on peut citer 604 en 2001, Light & Magic en 2002, Witching Hour en 2005 et Velocifero en 2008, tandis qu’il continue à travailler sur des singles, comme le récent Tomorrow.

Au niveau de sa présence dans la culture musicale, on note la présence de la chanson « Seventeen » dans le film Party Monster de 2003 et dans la bande sonore de la série Pigalle, la nuit, « Playgirl » a fait une apparition dans la série The L Word et son Burning Up est à découvrir dans l’épisode 18 de la saison 1 de Fringe. Au niveau des jeux vidéo, le groupe n’est pas en reste puisque ses titres sont présents dans des jeux comme NBA Live 09, Need For Speed Carbon (« Fighting In Built Up Areas » et le remixe de « Sugar »), Coupe du Monde de la FIFA 06 (« Destroy Everything You Touch »), FIFA 09 (« Runaway »), Les Sims 3 et Need For Speed Undercover (« Ghosts »).



Airbourne

En 2003, les frères australiens O’Keeffe ont décidé de former un groupe de hard rock nommé Airbourne. Joel, qui a commencé à apprendre la guitare à 11 ans, est logiquement devenu le guitariste et le chanteur du duo. Ryan, qui lui avait touché sa première batterie à 15 ans, est bien entendu devenu le batteur. Le casting s’est agrandi rapidement puisque David Roads a été invité à rejoindre la bande après une rencontre avec Joel à l’Hôtel Warrnambool. S’en est suivi, toujours en 2003, l’ajout du bassiste Justin Street après une rencontre fortuite en soirée et une absorption d’alcool importante. Le quatuor ainsi formé a alors décidé de déménager pour monter son QG à Melbourne. Inspiré par des artistes comme Judas Priest, Thin Lizzy, Angel City, Rose Tattoo, AC/DC ou encore Motörhead, Airbourne a sorti en 2004 son premier albun (indépendant) ‘Ready to Rock’, ce qui lui a valu, avec aussi de multiples concerts en Australie, de signer par la suite un contrat pour cinq albums avec Capitol Records.

En 2006, le groupe a voulu s’internationaliser et est parti s’installer aux Etats-Unis pour travailler sur leur disque Runnin’ Wild qui est sorti le 23 juin 2007 en Australie. Mais entre temps, Capitol Records avait rompu le contrat qui les liait. Malgré tout, Airbourne avait de quoi être fier puisqu’il était régulièrement comparé à AC/DC, groupe considéré par Joel comme le meilleur sur le marché, du moins pour le rock. Leur dernier album en date est No Guts, No Glory qui est des plus récents puisqu’il est sorti en ce début d’année au Royaume-Uni, en Europe, au Canada, au Japon, en Australie et en Nouvelle-Zélande et qu’il est attendu le 20 avril prochain aux USA. Ceci dit, le groupe a aussi beaucoup participé à des bandes sonores de jeu comme en atteste la liste ci-dessous, sans compter la présence de certaines de leurs chansons dans des shows de renommés (WWE Royal Ruble 2008, V8 Supercar Championship Series), la musique d’introduction du catcheur Mr. Kennedy ou encore dans des films comme College et The Lost Boys : The Tribe.
    Les musiques d’Airbourne dans les jeux vidéo
  • Burnout Paradise, Guitar Hero World Tour et NASCAR 09 - "Too Much, Too Young, Too Fast"
  • Madden NFL 08, NHL 09 et NASCAR 09 - "Runnin' Wild"
  • Rock Band/Rock Band 2 - "Runnin' Wild" (en DLC)
  • NASCAR 08, NHL 08, Medal of Honor : Airborne et Madden NFL 09 - "Stand Up For Rock 'N Roll"
  • Need For Speed : ProStreet et NFL Tour - "Blackjack"
  • Need For Speed : Undercover et Tony Hawk's Proving Ground - "Girls in Black"
  • Skate – "Let's Ride"
  • WWE Smackdown vs Raw 2009 et WWE Smackdown vs Raw 2010 - "Turn Up The Trouble"
  • Madden NFL 10 - "Heads are Gonna Roll"


Hadouken!

Plutôt récent, Hadouken! Est un groupe de rock qui s’est formé en 2006 et qui s’est fait connaître grâce à la toile et plus particulièrement grâce à MySpace et YouTube. Indépendant, le groupe a signé avec Atlantic Records après avoir fait le buzz avec sa chanson « That Boy, That Girl ». Gros joueurs dans l’âme (comme le laisse supposer le nom de leur groupe aux fans de Street Fighter), les cinq membres (James Smith, Dan et Nick Rice, Alice Spooner et Chris Purcell) utilisent régulièrement des sons venus du monde du jeu vidéo en plus de synthétiseurs, d’une guitare, une basse et une batterie.

D’ailleurs, les fines oreilles remarqueront que le chanteur s’apparente plus à un rappeur dans ses lyriques. Même s’ils ont surtout produit des Singles et peu d’albums, leur dernier en date étant For The Masses qui est sorti le 25 janvier dernier, Hadouken! est un groupe célèbre dont les chansons sont régulièrement réutilisées dans le monde de l’électro. Et c’est aussi la dernière « acquisition » de EA Artwerk.



Chromeo

Chromeo a commencé son activité en 2002, il s’agit d’un groupe canadien d’electrofunk formé par P-Thugg (alias Patrick Gemayel) et Dave 1 (alias David Macklovitch). Ce duo marque aussi l’alliance musicale entre un arabe et un juif qui se sont rencontrés durant leur adolescence. Entre 2002 et 2007, le duo a réalisé huit singles et deux remix. Associé à plusieurs labals donc V2 Records, Vice Records et Turbo Records, les deux hommes ont aussi sorti des albums dont She’s In Control en 2004 et Fancy Footwork en 2007 et quelques compilations. Leur musique a aussi servi aux bandes sonores de quelques films (dont un sur le surf pour la célèbre marque Quicksilver). Actuellement, le duo travaille aussi avec Artwerk et les amateurs d’electro ont pu le découvrir dans deux jeux de sport : FIFA 09 et NBA Live 09.



Junkie XL

Junkie XL, connu aussi sous le diminutif de JXL (pour éviter de « choquer » avec le terme junkie associé à Xpanding Limits – expansion de ses limites -), est un musicien d’originaire néerlandaise qui est né en 1967. Les amateurs de musiques électroniques le connaissent aussi sous son vrai nom : Tom Holkenborg. Musicien complet, il joue de la guitare, de la basse, de la batterie et même du piano. C’est d’ailleurs en touchant un peu à tous les instruments qu’il a découvert la musique avant de poursuivre dans cette voie, même si sa mère lui avait déjà mis le pied à l’étrier, celle-ci étant un professeur de violon accrédité. Par la suite, il a aussi découvert le synthé et a rejoint le groupe Weekend at Waikiki en tant que producteur et musicien multi instruments. Après la production du deuxième album du groupe The Gatherin, il a monté le groupe Nerve avec Phil Mills, ce qui a donné lieu à deux albums, un sorti en 1994 et l’autre l’année suivante.

Plutôt actif, il a aussi permis à certains groupes comme Fear Factory, Dog Eat Dog ou encore Sepultura de se lancer dans l’univers en composant pour des jeux vidéo, des films ou encore des publicités. Seul, il est aussi un mixeur reconnu qui a touché aux morceaux des plus grands comme Elvis Presley, Britney Spears, Avril Lavigne, Scissor Sisters ou encore Justin Timberlake, il a travaillé avec Depeche Mode et surtout avec de nombreux éditeurs de jeux vidéo comme le montre la liste ci-dessous. Très travailleur, il n’hésite pas un instant à passer plus de quatorze heures dans son studio pour assouvir sa passion. Les fans de SSX connaissent d’ailleurs bien sa musique puisqu’il a participé plusieurs fois aux B.O. de ceux-ci et s’est même occupé de celle de l’opus SSX Blur. En 2007, il est même devenu professeur de « Composition et de design musical » à l’école ArtEZ. Malgré cela, il continue à produire des singles et des albums, à écrire pour d’autres artistes (dont Britney Spears) sans oublier l’univers vidéoludique.
    Principaux jeux pour lesquels il a composé divers morceaux
  • The Need for Speed (1995)
  • Test Drive 5 (1998)
  • Need for Speed: High Stakes (1999)
  • Gran Turismo 3 (2001)
  • Quantum Redshift (2002)
  • EVE Online (2003)
  • Need for Speed: Underground (2003)
  • The Sims 2 (2004)
  • Forza Motorsport (2005)
  • Destroy All Humans! (2005)
  • Burnout Legends (2005)
  • The Matrix: Path of Neo (2005)
  • Need for Speed: Carbon (2006)
  • DanceDanceRevolution SuperNOVA2 (2007)
  • God of War 2 (2007)
  • SSX Blur (2007)
  • FIFA 08 (2007)
  • Need For Speed: ProStreet (2007)
  • Burnout Paradise (2008)
  • FIFA Street 3 (2008)
  • Mirror's Edge (2008)
  • The Sims 3 (2009)
  • FIFA 09 (2008)


Pint Shot Riot

Le groupe anglais Pint Shot Riot est l’un des petits nouveaux de EA Artwerk. Groupe de rock indépendant, il a été formé au Royaume-Uni à Coventry en janvier 2007. Composé de quatre membres (les noms donnés sont leur pseudo), les cousins Rocket et Mini-Rocket, le premier étant à la guitare et au chant et le deuxième à la batterie, le bassiste Baby Dave et le lead guitariste Rob. Afin de se faire connaître, le groupe a monté son propre label, ce qui lui a permis de distribuer sur les réseaux digitaux son premier single : « Punches, Kicks, Trenches & Swords » en octobre 2007.

Le second « Start Digging » est arrivé quant à lui en juillet 2008 et d’autres ont suivi dans la foulée. Avec quelques singles à son actif et malgré son jeune âge, le groupe a su créer le buzz, ce qui lui a valu de travailler avec Artwerk, dont quatre titres de 2009 contiennent leurs musiques : Need For Speed Nitro, les Sims 3, Fight Niht Round 4 et FIFA 10. Même s’il n’est pas dans la bande sonore d’Army of Two, le groupe a composé une chanson nommée « Treacle Town » qui n’est autre que la musique du trailer promotionnel du jeu.



Matt & Kim

Comme son nom l’indique, Matt & Kim est un duo réunissant Matt Johnson (chant et clavier) et Kim Schifino (chant et batterie). Avec un style musical orienté dance punk, le groupe compose depuis 2004 et a déjà sorti des albums, dont un avec le label iheartcomix en octobre 2006 et un second (Grand) en janvier 2009 avec Fader Label. Pour la petite histoire, Matt est originaire du Vermont et Kim de Rhode Island mais ils se sont rencontrés à Brooklyn à l’institut Pratt. Si le duo est bien connu des amateurs du genre, c’est surtout parce qu’il a réussi à créer le buzz sur Internet grâce aux réseaux sociaux et aux médias comme YouTube, MySpace, Facebook et MTV (même la branche européenne). Ils se produisent aussi à certains festivals musicaux comme celui de Pitchfork de Chicago pour ne citer que lui. Bien entendu, on les retrouve aussi dans le monde du jeu vidéo avec leur titre « Daylight » et la version remixée (avec le groupe De La Soul) qui sont présents dans FIFA 10, NBA Live 10 et Need For Speed Nitro. Les amateurs des Sims peuvent aussi les écouter dans le troisième opus de la licence.



Dexter Freebish

A l’origine, Dexter Freebish s’appelait The Twigs quand il a été formé à Austin au Texas. Mais le nom a rapidement été changé par le groupe. En 1999, ils ont participé à un concours qu’ils ont remporté avec leur chanson « Leaving Town ». L’année suivante, ils signaient un contrat avec Capitol Records, ce qui leur a permis d’enregistrer leur premier album : A life of Saturdays sorti en 2000. L’année d’après, Yoko Ono les invitait à jouer au Rock and Roll Hall of Fame en ouverture de la démonstration de John Lennon. Connu et reconnu, le groupe a déjà fait diverses tournées à travers le monde. Quelques temps plus tard, suite à des divergences avec le label, Dexter Freebish s’est séparé de Capitol Records. Quelques années encore plus tard, ils signent avec Artwerk pour participer à la création de bandes sonores de jeux vidéo. Ainsi, on peut découvrir « Ghost » dans Tiger Woods PGA Tour 2004, « Falling Down » et « Life of Saturdays » dans NHL 2004, « Save Me » dans Superman Returns, « Pretty People » dans les Sims 2 ou encore « The Other Side » dans les Sims 3.



Conclusion
EA Artwerk est un label indépendant qui prend sous son aile de nombreux artistes qui travaillent alors pour l'élaboration de bandes sonores de jeux vidéo. Toutefois, ces derniers restent totalement indépendants et continuent à travailler sur des singles, des remix, des albums, des bandes sonores de films, des publicités, etc. Certains débutent, d'autres ont un passé déjà chargé, mais tous aiment ce qu'ils font et vivent leur passion. Enfin on notera tout de même que tous ces artistes sont aussi des joueurs et que cet attrait pour les jeux vidéo les encourage à composer, ou du moins inclure, des chansons dans des titres issus des plus grosses licences d'Electronic Arts comme les Sims, FIFA, NBA Live, Need For Speed, Madden, etc.
Consulter les commentaires Article publié le 14/03/2010 par Vincent P.


PUBLICITE

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019