Dossier - Focus - Guide Officiel Assassin's Creed III sur Xbox 360

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 243 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
Dossier > Focus - Guide Officiel Assassin's Creed III
Le 31 octobre dernier, pour accompagner la sortie officielle d’Assassin's Creed III, Piggyback a tenu à proposer un guide officiel de 340 pages affiché à 19,99 euros. Comme à son habitude, l’éditeur a fait son possible pour restituer un ouvrage des plus complets servant de support au jeu pour éviter d’être bloqué durant la progression ou encore pour arriver à le compléter à 100%, du moins c’est l’objectif recherché… Reste donc à voir ce que ce guide officiel propose et si Piggyback a bien fait ses devoirs.

Le livre de chevet de l’assassin




Premier élément visuel et tactile, la couverture se présente à nous avec un visuel souvent montré dans le cadre de la communication autour du jeu. Toujours aussi agréable à l’œil, celui-ci offre deux sensations de toucher différentes, entre le pelliculage mat de la couverture et le vernis appliqué sur notre assassin et sa victime. La seconde de couverture offre elle aussi une image des plus appréciables. Ce premier constat visuel passé, il est temps de voir ce que ce guide a dans le ventre. Avec Piggyback, il n’est jamais question de laisser le joueur se débrouiller seul. Outre une préface d’Alex Hutchinson (directeur créatif du jeu), nous avons le droit d’entrée de jeu à un sommaire. Bien découpé, clair et présenté sur deux pages, il permet de bien discerner les parties principales du guide (avec en prime l’aperçu de la double-page qui introduit chaque partie) que sont la Rétrospective, les Principes du jeu, le Cheminement, les Quêtes Annexes, les Analyses et Tactiques, le Multijoueur et les Suppléments. Quelques mots sur l’utilisation du guide accompagnent le tout. Cela tombe bien, la double-page suivante revient sur l’utilisation du guide, avec quelques explications sur le but de chaque partie principale. En prime, chaque partie est accompagnée d’une sorte d’histogramme qui, associé à un jeu de couleurs, permet de mettre en avant l’intérêt de ladite partie selon le profil du joueur (fan du multi, débutant, expérimenté, perfectionniste…). C’est clair, compréhensible et chacun saura ainsi les parties qui le concernent le plus, même si de base ça semble quasi évident.

Toujours dans l’optique de faciliter la navigation, les concepteurs ont ajouté un index thématique plutôt bien structuré pour trouver rapidement des réponses à certaines questions basiques. Assassin's Creed III s’inscrivant dans une série, Piggyback a tenu à proposer une rétrospective sur la licence. L’éditeur explique brièvement le concept de celle-ci avant de proposer un résumé rapide de chaque jeu (AC1, AC2, AC Brotherhood et AC Revelations). Une fresque chronologique accompagne chaque résumé, en plus d’images. Bien entendu, les résumés sont très succincts mais ils visent avant tout à rafraîchir les mémoires. Les néophytes y trouveront aussi quelques pistes pour entamer ACIII sans être perdus sur certains éléments scénaristiques, mais il est de base assez dommage de commencer par le troisième volet sans toucher aux précédents. Une grande fresque rappelle en prime la chronologie des événements, et les personnages principaux de la licence sont passés en revue. En prime, les joueurs découvriront un glossaire pour bien faire le point sur les termes spécifiquement liés à la saga. Ce n’est finalement qu’à partir de la page 33 que le guide s’intéresse réellement à ce nouvel opus.

Les notices tendant à disparaître, les néophytes se jetteront sur la partie Principes du jeu qui fait office de manuel illustré et détaillé. Cette partie passe en revue toutes les actions du jeu, décortique les éléments de l’interface et explique divers concepts comme les capacités, la furtivité, les interactions, les assassinats, etc. L’interface y est détaillée et les intéressés découvriront les armes et les ennemis. Pour la suite, on retrouve l’élément principal du guide, à savoir le Cheminement. Garanti sans spoiler sur l’histoire du jeu, celui-ci guide le joueur pas à pas. Il sert bien entendu de support. Tout est bien expliqué, la présentation est très carrée et diverses images annotées permettent d’illustrer les trajectoires à prendre et autres actions à effectuer. C’est vraiment bien fait, c’est clair et les encadrés qui se distinguent visuellement des autres apportent quelques compléments d’informations et autres astuces. Chaque séquence est découpée en missions et le guide présente bien les objectifs principaux et les secondaires, en donnant aussi quelques détails sur les éléments qui vont jouer ou non sur les synchronisations à 100%. Les cartes des environnements sont aussi de la partie pour parfaire ce support à la progression. Le titre offrant des quêtes annexes, une rubrique a été entièrement dédiée à celles-ci. Dès la double-page d’introduction, une mention « Attention » avertit les joueurs d’un risque de spoil pour ceux qui n’auraient pas encore dépassé la séquence 4.

Au-delà du guide…




On voit là encore le souci de l’éditeur pour éviter de gâcher la surprise. Cette rubrique est elle aussi bien faite. Introduite par une feuille de route, elle se poursuit par des explications claires, des tableaux récapitulatifs et tout un tas de détails pour mener à bien les quêtes. Les joueurs PlayStation 3 auront même des informations liées à la mission exclusive à la console de Sony, sans compter que les principes des mini-jeux sont bien expliqués. Là encore, on retrouve des cartes détaillées et légendées pour aider à visualiser l’emplacement des objectifs. La partie suivante concerne les Analyses et les Tactiques. Elle aussi est affublée d’un avertissement. Elle revient sur les éléments du jeu en les décortiquant dans les moindres détails. On retrouve ainsi des tableaux récapitulatifs avec les descriptifs et caractéristiques des armes, ou encore les forces et les faiblesses de chaque ennemi pour ne citer que cela. Le gameplay du jeu y est vraiment passé au peigne fin pour que les joueurs qui s’y intéressent puissent le maîtriser parfaitement. Des schémas viennent même illustrer des fonctions plus complexes, le but étant ici de rendre accessibles toutes les subtilités du jeu. Bien entendu, on y trouve aussi les tableaux des Trophées/Succès ou encore la liste complète des mouvements et autres techniques.

Le multijoueur étant devenu une composante de la licence, Piggyback n’a pas fait l’impasse sur ce dernier. Les fans de ce mode de jeu à plusieurs ont le droit à une partie traitant des bases de ce dernier, présentant les personnages, les capacités, les modes de jeu, etc. Il est même possible d’approfondir le tout grâce à des tableaux des scores, des astuces avancées et un diagramme de progression. Là encore le travail n’a pas été fait à moitié. C’est complet et les fans ultimes peuvent même étudier chaque map. Pour dépasser la simple notion de guide, Piggyback a pour habitude de proposer un supplément. En l’occurrence, il s’agit d’un passage composé de plusieurs éléments. Outre un récapitulatif complet des secrets, l’éditeur nous offre un résumé de l’histoire d’ACIII, une analyse du scénario et même des explications concrètes sur certains éléments. C’est plutôt bien fait, soulevant les questions que les joueurs peuvent se poser tout en y apportant des éléments de réponse. L’autre bonus, c’est l’ajout de quelques pages qui font le lien entre l’histoire du jeu et l’Histoire telle que nous la connaissons. C’est ordonné de manière chronologique et cela met bien en avant le travail de recherche des développeurs. Au niveau du contenu, il est aussi bon de noter la présence d’un poster permettant d’apprécier en un coup d’œil les cartes du jeu. Il est aussi très agréable de voir que la structure des pages est bien pensée.

Beaucoup d’illustrations ajoutent de la couleur à l’ouvrage et les fans apprécieront les multiples artworks présents tout au long du guide. Comme souvent, les screenshots ne rendent pas toujours honneur au titre, du fait de leur miniaturisation, sans que cela ne soit trop gênant. En tout cas, la lecture du guide est agréable, le menu à deux niveaux présent sur chaque page impaire permet de toujours savoir où l’on en est, et le papier est de très bonne qualité (115g/m² pour les connaisseurs). Reste alors la question du prix et de l’intérêt d’un tel guide à l’heure d’Internet. La réponse diffèrera selon les joueurs. Ce qui est sûr, c’est que le tarif est celui habituellement appliqué pour un ouvrage entre 300 et 350 pages. Bien entendu, si on ajoute cela au prix du jeu, ça commence à faire une somme. Pour certains, ceux qui ne veulent qu’une aide à un moment donné du jeu, il sera certainement plus intéressant d’opter pour des vidéos walkthrough ou pour une aide trouvée ci ou là. En revanche, le guide devient un bon outil pour le fan de la série qui tient à tout connaître de ce nouvel opus et à découvrir quelques « secrets » fort sympathiques. Il est clair que cet ouvrage va au-delà du simple guide officiel, surtout que Piggyback fait bien en sorte de proposer des parties distinctes et structurées, tout en mettant en place des alertes pour éviter que les joueurs viennent à se spoiler bêtement, ce qui peut arriver sur le Web.

    Informations complémentaires
  • Nom complet : Assassin’s Creed® III : Le guide officiel complet
  • Nombre de pages : 340
  • Date de sortie : 31 octobre 2012
  • Prix : 19,99 euros (prix public conseillé)
  • Publié par : Piggyback
  • ISBN : 978-1-908172-21-1


Conclusion
Fidèle à lui-même, Piggyback rend une fois de plus une très bonne copie. Son guide officiel pour Assassin's Creed III est vraiment bien structuré, chaque joueur trouvera les informations dont il a besoin selon son profil et le tout est accompagné de multiples artworks de qualité et d’un poster avec les cartes du jeu. Le tarif appliqué est très correct pour un ouvrage entre 300 et 350 pages et la qualité est au rendez-vous, que ce soit au niveau de la couverture ou du papier utilisé. Reste l’intérêt d’avoir un tel guide qui continuera à diviser les joueurs à l’heure du numérique et de la surconsommation d’informations grâce à la toile… Il n’empêche que l’éditeur va au-delà du simple guide en décortiquant avec minutie tous les éléments du jeu et en offrant une partie Suppléments des plus intéressantes. Cette dernière revient sur l’histoire d’AC III, apporte des réponses non négligeables à certaines questions et permet en outre de bien mettre en avant le travail des scénaristes qui se sont servis d’éléments historiques pour constituer leur fiction.
Consulter les commentaires Article publié le 04/11/2012 par Vincent P.


PUBLICITE

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019