Dossier - Dossier 2013 - Top/Flop Jeux Xbox 360 sur Xbox 360

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 218 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
Dossier > Dossier 2013 - Top/Flop Jeux Xbox 360
Pour terminer l’année comme il se doit, chaque rédacteur de Xbox Gamer a tenu à partager avec vous ses coups de cœur et ses déceptions par rapport aux jeux sortis cette année, et ce qu’ils soient compatibles Kinect ou non et qu’ils soient sortis sur Xbox 360 en boîte ou sur le Xbox Live Arcade. Bien entendu, tous les rédacteurs n’ont pas joué à tous les jeux, ce qui implique que les classements sont totalement subjectifs, dépendant des titres auxquels ils ont joué et de leurs goûts personnels. Cela dit, les profils étant différents, vous devriez avoir un bon aperçu des jeux qu’il ne fallait pas manquer en 2013. Notez que le menu ci-dessous qui liste les rédac’ et leur pseudo sur le site vous permet d’accéder directement à chacun de leur « coups de coeur », « déceptions » pour peu que vous cliquiez sur un nom.


Rédacteurs
Vincent (onizukadante)
Lionel (panzerkrieg)
Julie (gizm0z0r)
Patrick (Lenuldepik)
Manuel-Ange (Grenesis)
Vincent/onizukadante // COUPS DE CŒUR - JEUX XBOX 360/XLA
1
J’ai été le premier à critiquer le nouveau design de Dante et j’ai toujours un peu de mal avec celui-ci (certainement mon attachement pour la culture nippone qui y met toujours un frein). Malgré tout, je suis passé outre pour me faire le jeu et je ne l’ai pas regretté. La preuve, c’est le numéro 1 de ce top. C’est fun, dynamique, très agréable à jouer et, pour tout dire, c’est super jouissif. En plus l’ambiance a été travaillée et les répliques font mouche. Une très agréable surprise au final. En tant que fan de la licence, j’en suis plus que ravi.
2
Depuis le temps, je pense que tout le monde ou presque le sait, je suis un très gros fan de Batman. Du coup, même s’il est très semblable au précédent, ce Batman AO fait partie de mes meilleures expériences vidéoludiques sur Xbox 360 cette année. Malgré le début du scénario, j’ai beaucoup aimé le traitement des personnages comme Batman ou le Joker. La fin est extrêmement bien trouvée et il y a une montée en puissance très appréciable offrant en plus des moments marquants. Quant au gameplay, c’est du solide malgré tout.
3
J’adore les jeux de plateforme et les petits gars d’Ubisoft Montpellier ont su offrir un nouvel opus de qualité. La surprise du premier est passée et la facilité est malheureusement trop prononcée, mais c’est un vrai régal en coopération. J’ai pris un plaisir fou à faire les niveaux musicaux, aussi simples soient-ils, et j’ai adoré les nouveaux niveaux, toujours avec des amis. Graphiquement, il n’y a rien à redire.
4
A cause de mon emploi du temps, j’ai mis un peu de temps avant de me lancer dans l’aventure et je n’ai toujours pas touché à la partie Online. Malgré tout, je dois avouer que ce GTA V est un véritable exemple pour tous les jeux en monde ouvert. Moi qui m’étais ennuyé sur San Andreas (je préférais l’ambiance de Vice City notamment), j’ai eu un vrai plaisir coupable à jouer à celui-ci. L’histoire croisée avec les trois personnages et toutes les activités annexes implantées montrent à quel point les développeurs n’ont pas lésiné sur les moyens, sans compter l’aspect graphique qui, malgré des consoles en bout de course, arrive à les exploiter au mieux. Un exemple de programmation, un exemple d’optimisation !
5
J’apprécie la licence Call of Juarez depuis le début. Déçu par l’opus The Cartel, je n’étais pas forcément confiant au moment de jouer à ce Gunslinger, et ce malgré une ambiance qui me faisait de l’œil. Au final, ça a été une très bonne surprise. Malgré une aventure courte, j’y ai pris beaucoup de plaisir, que ce soit au niveau du gameplay, de l’histoire ou encore de l’ambiance. Gros plus, la direction artistique est de qualité et l’idée des Duels a bien été concrétisée.
6
Au moment de faire le bilan, je ne sais pas si ma mémoire a effacé certains des défauts du jeu ou si elle les a atténués, mais je reste avec le souvenir d’une expérience marquante par son univers et son background. La direction artistique est mémorable et le Neo Paris présenté est incroyable. Le gameplay avait de bonnes idées, même si tout n’a pas été bien concrétisé, et j’ai bien apprécié les remix mémoriels.
7
Ce n’est pas encore un opus parfait, mais c’est le meilleur volet de la licence auquel j’ai pu jouer. Le gameplay a vraiment fait l’objet d’un soin tout particulier. Il m’a fallu passer les premiers matchs pour réellement apprécier toutes les subtilités du gameplay, surtout quand on ressort de plusieurs soirées sur FIFA, mais au final ça valait le coup. Appréciant tout particulièrement le un contre un en local avec un ami, j’ai été comblé, et ce malgré des défauts évidents. En tout cas, il y a d’excellentes bases pour l’année prochaine, sans compter que le moteur est clairement destiné à la nouvelle génération de consoles.
8
C’est le jeu délirant par excellence. C’est très facile, très simpliste et très court (même si pour une quinzaine d’euros on ne risque pas grand-chose)… Mais qu’est-ce que c’est fun. L’idée est vraiment bien trouvée, les répliques sont absolument bien choisies et la fin est un WTF total qui m’a procuré un énorme plaisir. C’est kitsch à mort, mais c’est tellement assumé que l’on pourrait presque crier au génie, sans compter le nombre incalculable de références présentes tout au long du jeu. Un vrai petit plaisir coupable !
9
Il n’est pas beau, il est facile, assez court et répétitif. Vu comme ça, il démarre très mal. Pourtant, le charme a opéré sur moi. Pourquoi ? Simplement parce que le jeu reste jouissif, que le personnage est totalement déjanté et que les développeurs ont vraiment fait un bon travail pour adapter la folie de Deadpool. Il vaut mieux le trouver à petit prix, mais le jeu vaut clairement le détour si on aime cet anti-héros et les beat them all. Vous verrez, l’ambiance vaut son pesant de cacahuètes… et le gameplay se laisse appréhender.
10
C’est un petit jeu qui n’a pas beaucoup attiré l’attention sur lui, alors qu’il mérite que l’on s’y intéresse. Qu’on se le dise, il y a pas mal de choses à revoir, mais l’ambiance est attirante et le système de combat est intéressant. Quand je vois les possibilités implantées, je vois que le projet était vraiment ambitieux. Les limitations sont là, mais l’aventure est agréable à faire. Avis aux intéressés.
Vincent Padron // DECEPTIONS - JEUX XBOX 360/XLA
1
La promesse d’un jeu d’infiltration avec une composante RPG et un univers dédié aux vampires était extrêmement alléchante… A tel point qu’il était dans mon Most Wanted de l’an dernier. La déception n’en est donc que plus grande puisque c’est un véritable gâchis. Le jeu est une plaie à parcourir tant le gameplay est mal foutu, l’I.A. merdique, etc. J’ai juste l’impression que le jeu est resté à l’état d’esquisse.
2
Vu que Lionel voulait absolument le tester, j’y ai joué bien après sa sortie. Je savais qu’il était mauvais et je me suis rendu que c’était un désastre total. Ca m’a même rappelé un jeu Aliens que j’avais testé sur PSP et qui était tout bonnement exécrable. Quand je vois comment la promotion a été mensongère et que je relis toutes les histoires derrière ce projet, je ne peux que crier au scandale, à l’arnaque. Bref, fuyez !
3
Après un Crysis premier du nom fort intéressant sur PC, Crytek Studios a clairement orienté le développement de la licence pour le marché des consoles. Si Crysis 2 arrivait tout de même à bien s’en tirer, malgré des défauts assez sérieux, Crysis 3 est juste une énorme blague à mes yeux. Scénario merdique, solo hyper court et ennuyeux, l’idée de l’arc couplée à celle de l’invisibilité extrêmement idiote, hitboxes toujours aussi foireuses en multi et effet 2.1 ultra prononcé, voilà ce qui ressort de cet énorme gâchis dont l’existence se justifie plus d’un point de vue business que vidéoludique.
4
Les petits gars de Firebrand Games auraient pu offrir un petit jeu sympathique pouvant ravir les fans de la licence Fast & Furious malgré divers défauts… Mais non, ils ont massacré la licence jusqu’au bout. Il n’y a absolument rien à sauver dans le jeu. C’est une souffrance d’y jouer tant il pourrait servir d’exemple dans les écoles pour montrer absolument tout ce qu’il ne faut pas faire dans un jeu vidéo. Une honte absolue et totale !
5
La qualité des CoD diminue d’année en année ou presque. Pourtant, cette année, j’avais eu un petit espoir en voyant, lors de la communication, les quelques efforts faits pour diversifier le solo (éléments destructibles, etc.) et les petites nouveautés du mode multijoueur. Malheureusement, il fait partie pour moi des pires jeux de la licence. Non seulement les ajouts en solo sont risibles, mais en plus en multijoueur, si les développeurs ont ajouté des idées, ils n’ont toujours rien fait concernant la plupart des défauts récurrents. Le tout, ajouté à un effet copié/collé toujours aussi prononcé, a de quoi donner deux envies : l’arrêt de la licence (au moins temporaire) ou un renouvellement total, en virant notamment les imposteurs qui se sont regroupés sous le nom d’Infinity Ward, dont tous les principaux acteurs bossent sur le très attendu TitanFall…
Lionel/panzerkrieg // COUPS DE CŒUR - JEUX XBOX 360/XLA
1
Depuis son annonce et la présentation d'un Dante plus jeune, ce reboot de Devil May Cry avait déjà divisé les joueurs. A l'arrivée, j'ai trouvé le jeu exceptionnel, aussi bien dans sa direction artistique que dans sa jouabilité, explosive et nerveuse. C’est un jeu vraiment jouissif, rempli de combos et graphiquement au top. Dommage qu'il ne se soit pas vendu davantage.
2
C’est l'apothéose du monde ouvert sur nos générations de consoles. GTA 5 reste pour moi une leçon de développement. Magnifique, long, fun, ultra généreux et bourré de détails, tout y est, et les défauts techniques liés à l'immensité de la map ne sont qu'un détail au milieu de cette réussite totale qu'est le jeu. Désormais jouable, le mode online est un jeu à part, qui vous occupera également de nombreuses heures. Vivement une version next-gen...
3
Question direction artistique, avec DmC, c'est mon autre coup de coeur de l'année. Le jeu est vraiment magnifique et généreux, il regorge d'idées visuelles. Malgré une pincée d'aliasing, le tout est excellent. Il est malheureusement passé inaperçu et s'est très mal vendu. C'est triste, d'autant que l'idée des combos à gérer soi-même était également très originale.
4
Enfin en français et en version boîte, The Walking Dead est pour moi un modèle de narration, de suspense et de surprise. On s'attache vraiment aux personnages rendant les choix proposés difficiles. Le style graphique est réussi et la durée de vie très correcte. Le système épisodique est pour une fois bien exploité et réussi. Vivement la suite.
5
Au revoir Rapture, bonjour Columbia ! Cette ville est magnifique, colorée, mais elle cache de sombres secrets. Avec sa jouabilité au poil et ses séquences vertigineuses, ce nouveau BioShock est une réussite. L'histoire est captivante et le personnage d'Elizabeth est charismatique et attachant. Pour une fois qu'un personnage vous accompagnant n'est pas un boulet, on ne va pas se plaindre.
6
Cette suite, dont je n'attendais pas grand-chose à la base, surtout après le deuxième épisode médiocre, m'a finalement surpris. Le jeu est jouissif, ça pète de partout, la prise en main est très bonne et le plaisir de tout péter est là. Très correct graphiquement, un peu lourdingue côté humour, ce dernier Army of Two vous défoulera bien le temps de quelques heures, surtout à petit prix.
7
Rien que pour les attaques spéciales explosives et bien mises en scène, Injustice vaut le coup d'oeil. Bien que les animations des combattants soient encore bien raides, le jeu se prend facilement en main et est vraiment excellent à plusieurs. De plus, le mode histoire est plutôt bien foutu. Préférez néanmoins la version ultime avec tous les combattants inclus.
8
Il faut aimer l'humour pipi/caca et les blagues foireuses pour apprécier Deadpool. Les vannes envoyées par le héros sont excellentes et les références nombreuses. Bien qu'il ne soit qu'un beat them all sans grande originalité et pas forcément beau, le jeu est gore et envoie la sauce sans aucun complexe. A dénicher à petit prix pour s'éclater un week-end.
9
Bien que l'on soit loin du côté survie annoncé, et que le jeu tombe rapidement dans l'action bourrine pénible, Tomb Raider n'en reste pas moins un jeu sympathique, graphiquement très beau et possédant des idées intéressantes. Dommage encore une fois que le titre soit trop bourrin et tombe dans le Uncharted-like, car avec un meilleur équilibre, il aurait été bien meilleur. Il reste toutefois divertissant.
10
Ce dernier opus tranche radicalement avec le précédent en incorporant des pouvoirs au personnage principal, mais le tout est plutôt bien amené. On tombe certes dans la SF pure et dure, mais le jeu est toujours aussi drôle et fun, et les références cinématographiques sont encore une fois nombreuses. De plus, la durée de vie est bonne, promettant de longues heures de jeu.
Lionel/panzerkrieg // DECEPTIONS - JEUX XBOX 360/XLA
1
C’est une calamité, ni plus, ni moins. Comment un jeu de cette médiocrité peut sortir à la vente ? Des bugs à outrance, couplés à une jouabilité affreuse et à une histoire sans queue ni tête, font de ce titre l’un des pires jeux de tous les temps. Certains passages sont à s'arracher les cheveux tant ils sont bourrés d'incohérences et de scripts qui ne se déclenchent pas. Je n'ai pas pu le terminer, c'est dire.
2
Au delà du fait qu'il soit un très mauvais jeu, bourré de bugs et chiant à jouer, Aliens est surtout l'escroquerie de l'année, à base de trailers de gameplay mensongers à mille lieues du rendu final du jeu. Rien que pour ça, Gearbox et Sega mériteraient d'être jugés sur place. Rien n'est à sauver et même le côté fan-service est raté. Suivant !
3
Comment est-il possible, en 2013, de sortir des navets pareils ? Ce jeu est une calamité, une horreur à jouer. Il est affreusement laid et sans intérêt. Les réactions des zombies sont débiles, et le QTE consistant à tous les tuer à la chaîne jusqu'à crever est une énorme blague. Même Land of the Dead sur la première Xbox passe pour un chef-d'oeuvre à côté de cette daube.
4
Star Trek aurait pu être sympa, mais le jeu est un ratage. Trop de bugs, trop de mauvaises idées (les mini-jeux longs et trop fréquents), et trop de passages chiants plombent l'aventure. C'est dommage, car l'esprit était là et le capitaine Spock est excellent. Encore une licence de film à fort potentiel réduite à un jeu de seconde zone... C’est malheureux.
5
La licence est appréciée sur PC mais le titre est pour moi un gros gâchis sur console. Les idées sont là, mais elles sont mal exploitées. De plus, le jeu est truffé de bugs en tous genres et la jouabilité est vraiment capricieuse, sans parler de la physique des véhicules à faire dans sa culotte. Le côté gestion est de plus bien décevant, et le soft vous plonge vite dans un sommeil profond. Même le Tour de France 2013 est plus attractif.
Julie/gizm0z0r // COUPS DE CŒUR - JEUX XBOX 360/XLA
1
C'est mon gros coup de cœur de l'année. C'est simple, j'ai tout adoré : du thème fantastique aux graphismes superbes et colorés, en passant par la musique particulièrement réussie (les niveaux musicaux sont un pur plaisir !). Des jeux de plateforme aussi bons deviennent rares. Le seul petit bémol est la répétitivité des niveaux challenges en ligne, mais ce n'est qu'un détail vu le contenu conséquent du titre et le plaisir qu'on y prend, seul ou en coop !
2
Malgré mon attrait pour les jeux LEGO et pour les super héros, je craignais franchement de ne pas y accrocher, par lassitude devant tous les jeux LEGO qui voient le jour. Et je dois reconnaître qu'ils ont su évoluer et proposer une expérience toujours plus agréable. Le gros tournant est l'apparition du monde ouvert à explorer. J'adore diriger les super héros et leurs pouvoirs ! J'apprécie particulièrement cette série car elle fait partie des rares à offrir des jeux de qualité pour les enfants, qui écopent encore trop souvent d'adaptations foireuses et moches.
3
The Behemoth a un style très particulier et j'ai à nouveau passé de nombreuses heures sur ce jeu plateforme/action quasi parfait. Que ce soit l'humour, le style, la difficulté, les niveaux, le challenge, j'ai tout apprécié ! De plus, le studio continue d'approvisionner le titre en contenu gratuit, ce qui est suffisamment rare pour être souligné !
4
Encore un petit jeu de plateforme sous estimé et passé quasiment inaperçu. Je ne l'ai pas encore terminé, mais j'ai tout de suite accroché aux graphismes très colorés, aux musiques entraînantes et surtout au challenge très important du titre, qui demande des nerfs d'acier et des réflexes à toute épreuve ! Si au début il n'y a que quelques mouvements et manœuvres à maîtriser, les niveaux se corsent très vite. Une petite perle à découvrir !
5
Je dois avouer que j'ai crié au scandale lorsque j'ai vu la nouvelle apparence de Dante, mais je dois reconnaître que le jeu est particulièrement réussi et que j'y prends énormément de plaisir. Le gameplay nerveux et le style graphique très glauque font honneur à la série après quelques épisodes que j'avais nettement moins appréciés. Une excellente surprise !
6
Pour moi, Diablo sur console relevait de l'hérésie, c'était à mes yeux le jeu purement PC, impossible à jouer convenablement sur console. Et ce nouvel opus sur 360 m'a convaincue du contraire. J'avais passé de très nombreuses heures sur les deux premiers Diablo, mais j'avais oublié à quel point ce titre était addictif, et ce troisième volet ne fait pas exception. Je repars à la chasse aux objets de légende et aux armes les plus efficaces.
7
Encore un petit jeu sous estimé et méconnu. Je suis tombée sous le charme des graphismes noir et blanc façon dessins de M.C. Escher. Le jeu repose entièrement sur ces trompe-l’œil et illusions d'optique et demande énormément de réflexion pour utiliser la perspective et la gravité. C'est le genre de jeu qui me séduit totalement, même s’il est malheureusement passé inaperçu.
8
Déjà l'année dernière, j'avais énormément apprécié Rocksmith, qui permettait de jouer sur un vrai instrument et non sur une guitare en plastique. J'ai encore plus apprécié la mouture de cette année, améliorée et enrichie. Il m'a donné envie de me mettre sérieusement à la basse (enfin si j'arrive à trouver le temps, ce qui s'annonce plutôt difficile...)
9
J'attendais de pied ferme ce nouveau Suda51, car j'aime beaucoup l'univers de ses productions, et malgré quelques défauts, j'ai vraiment apprécié cette expérience. Les graphismes assez épurés sont très agréables et l'ambiance est au rendez-vous. Le côté charme est plutôt sympa si l'on se contente de quelques essais en mode gigolo. Ce n'est pas mon titre préféré du studio, mais il reste très agréable à parcourir.
10
Que dire si ce n'est citer Ron Gilbert, Tim Schaffer et Double Fine... En fan absolue des jeux d'aventure à l'ancienne et des point'n click de la grande époque de Lucas Arts et Sierra, l'annonce de ces trois noms m'a fait rêver. Et l'aventure s'est révélée à la hauteur malgré quelques défauts. J'ai adoré les différents univers/tableaux du jeu, ainsi que l'humour noir présent tout au long des niveaux.
Julie/gizm0z0r // DECEPTIONS - JEUX XBOX 360/XLA
1
Pour être honnête, j'attendais avec impatience ce titre car l'univers et le thème me plaisaient beaucoup. Je me doutais bien que ce ne serait pas le jeu du siècle, mais à ce point là... Difficile de décrire un tel ratage : des personnages totalement ridicules, des bugs à foison, des scripts qui plantent et empêchent de progresser, c'est un vrai festival et le jeu est tout bonnement injouable. J'ai pourtant une tolérance aux daubes assez élevée, mais là, c'est tout simplement atroce. Je me demande ce qui a pu passer par la tête des développeurs pour sortir un titre aussi bâclé ?!
2
J'ai failli craquer pour ce titre afin de jouer avec mes enfants, mais lorsque j'ai vu que pour jouer à plusieurs il fallait forcément repasser à la caisse pour acheter d'autres figurines du même univers, j'ai été sérieusement refroidie... Un jeu familial auquel on ne peut jouer à plusieurs sans un supplément... On n'arrête pas les progrès du découpage de titre : je n'étais déjà pas très convaincue par le système de figurines, pourtant l'univers Disney m'avait bien plu, mais devant cette politique d'achat forcé, j'ai abandonné !
Patrick/Lenuldepik // COUPS DE CŒUR - JEUX XBOX 360/XLA
1
Je l’attendais depuis longtemps et j’ai été gâté. Bien que je n’aie pas terminé le jeu, loin de là même, le début m’a conquis. Les braquages, l’ambiance, Trevor, le monde gigantesque, les dialogues, les véhicules, etc., mon (court) temps de jeu sur GTAV m’a permis de me faire une idée claire du travail des développeurs et j’ai hâte de trouver le temps de le finir. Je n’oublie pas non plus le travail énorme fourni sur GTA Online et le contenu régulièrement mis à jour, et ce gratuitement. Rockstar a, malgré tout, bien réussi son coup (marketing aussi !).
2
Le dernier opus de la saga AC est selon moi une réussite, malgré des lacunes franchement dérangeantes et inhérentes à l’éditeur français (I.A., renouvellement, structure dans les missions). Sans forcément adhérer à tous les concepts et à tout ce que propose ce Black Flag, j’ai adoré le côté piraterie, ainsi que la profusion de quêtes et missions annexes offrant une belle part à l’exploration. Se balader en mer, cheveux au vent, à la barre de son Jackdaw, à fond et éviter les petits îlots, puis sortir sa longue vue et observer un surpuissant navire pour l’attaquer, de loin, à l’aide du mortier, et le finir à l’aide des pièces de bordées et du canon sur pivot, pour continuer sur un abordage et récupérer la cargaison, c’est un plaisir que je retiendrai encore longtemps. Tant pis pour l’I.A. aux fraises ou les missions principales plutôt décevantes (dans leur structure), j’ai profité de décors merveilleux et d’un contenu ultra riche qui m’aura fait au moins une trentaine d’heures…
3
Diantre, j’ai beau critiquer Ubisoft (et sa politique de DLC, son usage abusif de licences, etc.), l’éditeur français est aussi capable de fournir des perles. Et ce Rayman Legends est bien une véritable tuerie. Graphismes, niveaux, contenu, durée de vie, direction artistique, niveaux musicaux originaux, tout y est. Je peux lui reprocher bien entendu une trop forte ressemblance avec Origins, ou le fait d’être trop facile, mais ce serait pinailler sur ce qui est clairement l’un de mes coups de cœur de l’année.
4
Je ne suis pas fan d’Ubisoft, mais quand le travail est là, je pense être à même de le reconnaître. Après avoir torché (dans tous les sens du terme) ce Splinter Cell, je suis encore plus convaincu de la qualité du titre. Je peux critiquer le scénario ridicule, le manque de choix (tout n’est qu’évoqué) ou l’I.A. complètement aux fraises, mais le travail fourni en termes de contenu, de gameplay (plusieurs approches possibles), de level design, de technique, plus que correcte, ou de multi, mérite que l’on s’y attarde. En plus, le titre a apporté un aspect plus bourrin (mais inintéressant selon moi pour un jeu d’infiltration), tout en permettant aux fans du style « fantôme » de prendre un pur plaisir en complétant un niveau tel Casper. Allez, encore un petit effort Ubisoft pour faire du prochain opus de la saga un hit reconnu…
5
Malgré une durée de vie complètement ridicule (le générique de fin arrive vraiment trop vite, à peine huit heures pour moi en découvrant les environs) et les gémissements horripilants de Lara, ce reboot de la saga est une réussite sur bien des points : l’ambiance, le côte survie, la mise en scène maîtrisée ou la technique réussie, et surtout Lara, elle est trop belle ! L’aventure est intéressante, même si le scénario tourne rapidement en rond, j’avais hâte de sortir la belle de ce pétrin, en découvrant au fur et à mesure les armes et objets mis à ma disposition, tout en observant la montée en puissance de cette aventurière en devenir. Dommage que des ressources (humaines et financières) aient été utilisées pour proposer un multijoueur sans saveur.
6
Si ce FIFA 14 n’est qu’une simple suite, sans véritable innovation ou sans véritable ambition, je dois reconnaître que j’ai pris mon pied lors des soirées FIFA entre potes. Je me demande encore comment la concurrence pourra égaler le maître, pas seulement en termes de contenu (après tout, le plus important, c’est le gameplay), mais aussi et surtout en termes de possibilités, de gameplay et d’animations. Les modes Carrière et FUT sont toujours de la partie, et les petites modifications sur le style de jeu (inertie, jeu aérien, défense/attaque) permettent de rendre ce FIFA encore meilleur que son prédécesseur. N’oublions pas les quelques nouveautés (comme le mode coop) et on obtient un très bon jeu de foot, même s’il n’est pas forcément indispensable pour les acheteurs de FIFA 13. Quoique…
7
J’ai aimé ce MGR, même si je ne suis pas fan de la saga Metal Gear… Ceci peut peut-être expliquer cela. En attendant, le jeu m’a fait forte impression, le tout grâce à une introduction plutôt impressionnante et à des combats de boss très réussis, tout en disposant d’un gameplay ma foi assez varié et évolutif, permettant de varier les combos et les coups, tout en offrant au joueur un petit côté infiltration. J’ai aussi adoré le bestiaire composé de monstres organiques ou non. Il était plutôt varié en monstres terrestres et aériens. Gros bémol : la durée de vie, inférieure à sept heures, même pour un débutant dans le genre, dont plus de la moitié pour les trois premiers chapitres. Comme si les délais avaient un rapport avec ceci…
Patrick/Lenuldepik // DECEPTIONS - JEUX XBOX 360/XLA
1
La saga Gears of War représente le fer de lance de la Xbox 360. Les trois premiers opus ont montré avec brio tout ce que la console avait dans le ventre, le second volet était même dantesque (pour sa campagne). Cependant, ce quatrième opus est en trop à mes yeux. Il intervient à un moment où la console avait énormément besoin de jeux, de bons jeux… Et même s’il est toujours plaisant de retrouver les monstres bodybuildés (qui ressemblent de temps en temps à des humains) pour affronter des locustes, il est rageant de découvrir que le jeu est finalement loin de ce que j’espérais… Durée de vie très limitée, phases de vagues inintéressantes (décidemment, c’est une mode ?) et campagne carrément moins épique, la faute à un level design très pauvre, ont vite fait de diminuer mon enthousiasme, malgré un jeu nerveux et un multijoueur complet.
2
Si Dead Island premier du nom m’avait très agréablement surpris (par le mélange des genres, l’environnement vaste, les bonnes idées piquées un peu partout), ce « nouvel » opus ne m’a pas fait forte impression. La faute à un air de déjà-vu qui colle à la peau du jeu de A à Z, un manque de nouveautés flagrant et surtout, à une structure dans les cartes identique à celle du premier jeu. Une île paradisiaque, une ville, des égouts, tout est identique au premier en termes de lieus. Les innovations ne sont pas légion, et ce n’est pas l’apparition d’un simple bateau, pas forcément très plaisant à piloter, ou encore des défenses de zones complètement inintéressantes à jouer, qui améliore la situation. Heureusement, le côté coop fonctionne toujours aussi bien, tout comme le loot d’armes et objets (selon un code couleur), c’est déjà ça.
3
Ce Special Forces : Team X s’est révélé être une petite surprise en termes de graphismes (avec un cel-shading original). Il proposait un système de cartes aléatoires plutôt bien senti. Le tout est en plus assez nerveux et fun. Ici s’arrêtent les points positifs puisque le tout se révèle finalement décevant. Le système de cartes est finalement mal conçu, le tout est très pauvre (nombre de maps, classes, avatars, modes de jeu, solo, etc.) et on en fait très rapidement le tour. En plus, de nombreuses imperfections viennent pointer le bout de leur nez (bugs, code réseau instable, etc.).
4
Le jeu de moto de l’ancienne époque est de retour pour nous jouer un mauvais tour ! Si l’idée est louable, après tout, proposer de retrouver une saga phare c’est toujours plaisant, la mise en pratique est un peu plus compliquée. Décors très peu diversifiés, contenu solo trop faible (merci les épreuves libres inintéressantes), multijoueur très pauvre et code réseau (et autres problèmes techniques) ont eu vite fait d’anéantir tout espoir de voir le retour de cette saga au panthéon des jeux de courses (arcade ou simulation).
Manuel-Ange/Grenesis // COUPS DE CŒUR - JEUX XBOX 360/XLA
1
Plus qu'une aventure, c’est une émotion. Ce jeu est clairement mon coup de coeur de l'année 2013. Du haut de ses trois heures (bien trop rapides), il m'a tout simplement transporté. J’y ai trouvé une rare sensibilité qui propage la douceur d'une fraternité à toute épreuve dans un monde de douleurs et de tristesse. La direction artistique est éblouissante, il y a des rencontres saugrenues et touchantes, et la fin m’a marqué. C’est le jeu que je conseille à chacun !
2
J'ai fait une petite incartade envers Faith, mais rien de grave, elle reste la numéro 1. Je dois dire que Dontnod, le petit studio français qui s'est chargé de mettre Nilin sur le devant de la scène, m'a comblé. Bien que Remember Me souffre de quelques défauts non négligeables, j’ai suivi l’héroïne avec envie et entrain. La dynamique du jeu est rapidement répétitive, certes, et on aimerait grandement plus de liberté, mais à côté de ça on a une ambiance sonore admirable, une direction artistique époustouflante et on a en plus le droit à un jeu qui raconte une histoire. Il n’y a rien de tel pour me faire plaisir.
3
C’est un jeu que j'attendais vraiment, à l'instar d'un Remember Me, et qui m'a plutôt surpris. Je m'attendais à vrai dire à totalement autre chose, voire peut-être même à mieux... Mais les développeurs ont fait un jeu plutôt réussi, enfin c’est ce que je trouve. On note qu'il y a une certaine répétitivité, ainsi que des allers et retours nombreux, mais on est sans cesse dans l'optique de se préparer au combat. Enfin, même si l'histoire est un peu cucu, j'ai apprécié l'expérience.
4
Pour être franc, je n'ai jamais réellement accroché aux jeux Tomb Raider, faute d'en avoir eu dès mon plus jeune âge, je trouvais ça mou et sans grand intérêt. Et puis quelle idée de chasser le loup et le croco. Mais avec ce retour de Lara Croft en jeunette insouciante, qui se transforme en une trentaine de secondes en Rambo féminin avide de meurtres et d'explosions, je dois dire que j'ai été conquis. Je ne sais pas si je peux dire que ce titre est un bon Tomb Raider, mais en tout cas, c'est un bon jeu. Facile à prendre en main, très beau et très agréable dans son ensemble, c'est un excellent défouloir.
5
Je ne suis pas spécialement fan du sport, même si j'aime quand ça castagne, mais je dois dire que la réalisation est très bien faite. Je ne peux comparer aux opus précédents, vu que je ne les ai pas touchés, mais j'ai été agréablement surpris avec ce jeu réactif et péchu.
6
J'ai vraiment hésité à le mettre dans les flops de l'année tant le lancement était catastrophique… Et que le multijoueur n'est toujours pas au point. Seulement, quand on reste objectif, ce Battlefield 4 reste un très bon jeu multijoueur qui tient ses promesses, en premier lieu avec le retour des décors totalement destructibles. C'est un top mitigé quand même, avec cette campagne solo ridicule, une fois de plus.
7
A tous ceux qui souhaitent un jeu d'horreur, un survival ou que sais-je encore, passez votre chemin, dans l'état, c'est une daube. Seulement, quand on se met à y jouer en coopération, avec en tête l’idée de passer de bons moments, ce jeu est clairement une bonne idée. Il y a quelques subtilités au niveau de la vision de l'un ou de l'autre qui facilitent l'immersion, et des phrases/personnages ridicules pour inciter à se marrer. Il n’y a rien de mieux.
8
De même que ses deux voisins du dessus, j'aurais pu mettre ce vulgaire portage “HD” dans la catégorie des flops… Seulement voilà, retrouver l'agent 47 et se refaire ses plus grandes missions sur ma 360, ça a été un plaisir non dissimulé. D'un côté, je gueule sur la fainéantise des développeurs, qui auraient pu nous apporter quelques extras, mais d'un autre côté, je ne peux leur en vouloir de m'avoir fourni ces trois grands titres qui ont bercé mon enfance de tueur en série.
Manuel-Ange/Grenesis // DECEPTIONS - JEUX XBOX 360/XLA
1
En tant que fan du genre, fan du sport et fan de l'opus précédent, j'étais en droit d'en attendre beaucoup de ce 2K14. Et ce n'est vraiment pas folichon, tant et si bien que je préfère retourner sur le 13. On me dira que le jeu a été rehaussé au niveau de l'immersion et que sur le parquet ça donne mieux, et que c'est l'essentiel… Certes, mais quelle flemmardise aiguë cette année ! La réalisation est en dessous de celle de l'année dernière (par Jay Z), et je n'ai pas du tout ressenti ce que j'avais pu éprouver en lançant 2K13 pour la première fois. C’est juste une mise à jour très facile qui a tout intérêt à se remettre en question. C'est juste une déception personnelle, car le jeu est bon, il faut l'admettre.
2
Haha, cette blague ! Cette vaste fumisterie espère glisser sur la vague de la nostalgie des joueurs… Ca aurait pu marcher si le studio s'était vraiment lancé dans le projet pour les bonnes raisons, à savoir faire une version remise au goût du jour, avec du mieux et pourquoi pas du neuf. Non seulement ils ne font rien de neuf, à part le simple ajout d'une arme ridiculement efficace, mais en plus ils poussent encore plus loin le bouchon en enlevant du contenu du jeu original. Sacré Maurice !
3
Le MMORPG sur console, c'est culotté… Mais après quelques tours sur notre quad, on se rend compte que l'aventure est très moyenne, voire carrément chiante. C'est vrai qu'avec une bande de potes, il y a largement moyen de trouver son bonheur et de s'éclater. Mais détruire du cristal et tirer sans s'arrêter sur les mêmes cibles pendant des heures, ça va cinq minutes, après ça devient vite lassant. La réalisation globale est assez médiocre, l'histoire ne vole pas très haut et les gunfights sont en fin de compte très mous. Ca tire partout, ça explose partout, mais ça ne varie pas des masses. C’est pour moi un essai raté.
4
Ce n’est pas nécessairement une déception, vu que je n'en attendais pas grand-chose, et on peut s'estimer heureux d'avoir de temps en temps quelque chose de gratuit... Seulement, on en a très vite fait le tour et même si l'idée est sympa, et la réalisation intéressante, ce n'est pas le jeu de combat qui me fera me retourner vers le genre.


Conclusion
Tous les rédacteurs de Xbox Gamer ont eu plaisir à essayer les divers jeux pour la Xbox 360 qui sont apparus en 2013. Chacun a ses préférences, selon ses goûts. Nous espérons donc que ces différents listings vous permettront d’avoir un bon aperçu des titres immanquables et à éviter de 2013. Maintenant, il ne vous reste plus qu’une seule chose à faire : partager avec les membres et nous, par le biais des commentaires, vos coups de cœur et vos déceptions de 2013 ! Tous à vos claviers !
Consulter les commentaires Article publié le 28/12/2013 par Vincent P.


PUBLICITE

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019