BILAN "2017" par Aeons : les jeux ! - blog Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 173 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
AEONS
   Lui envoyer un message privé

   Ajouter à ma liste d'amis

   Consulter le mur du membre
  Aeons est Offline
  Localisation : France - Alsace
  En chiffres :
    - membre depuis 975 jours
    - 922 messages postés

PUBLICITE
BILAN "2017" par Aeons : les jeux !
Publié le 18.01.2018 à 11:08 par Aeons

Bonjour,


Pour ce deuxième poste, nous parler des jeux à proprement parler qui ont marqué 2017, des tendances et mouvements que nous avons vus sur ces derniers mois. Je ne parlerais pas trop des jeux multi support, ceux-ci ayant été rémonté en partie dans les menu de Noel.





Du côté de Sony, l’année aura été marqué par de nombreuses « exclues » (exclu au niveau console, ou tout support confondu).

Quantité ne rime pas forcément avec qualité mais là, il y en a pour tous les gouts à commencer par l’excellentissime Horizon et son DLC Frozen Wilds, Ni-Oh ou Nier Automata. Ces trois titres composent mon top3 2017 PS4 haut la main, qui vous occuperont à eux trois quelques nombreuses dizaines d’heures de pur plaisir vidéo ludique.





Concernant le premier titre, Guerilla a fait taire pas mal de joueur qui pensait que le studio n’était bon qu’à pondre du FPS moyen avec Killzone. Félicitations à eux d’avoir pondu le (ou l’un) des GOTY 2017 ! Je suis trop fanboy pour être objectif sur ce titre un peu comme je le suis sur Nier Automata dont j’ai publié un ClaC récemment.


Pour la partie Ni-Oh, grand fan des Souls que je suis et du japon féodal, j’ai finalement succombé au titre pour le saigner de fond en comble ! Challenge présent, level design intéressant, gameplay exigeant et dynamique, bestiaire assez fourni, durée de vie au top, chacunes des nombreuses armes disposant de son propre gameplay, et surtout un GOTY dispo à prix réduit avec une sortie sur pc à présent. Vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas le faire !





En parlant de remaster, nous pourrons évoquer le succès de la trilogie Crash Bandicoot qui s’est même payé le luxe d’être en rupture quelques temps, tant les ventes étaient au RDV ! Second « remaster » la compilation des WipeOut qui aura rappelé pas mal de souvenir de mon côté.


Nous avons pu (re)découvrir également la licence Yakuza grâce à l’opus 0 qui nous sert de préquel ainsi qu’un remaster de l’épisode 1. Dommage que ces deux titres tournent sur l’ancien moteur (présent sur PS3) à l’inverse du 6 (dispo mars 201 qui lui tournera sur un nouveau moteur newgen !





Le JRPG aura été à l’honneur cette année sur PS4 avec notamment le dernier opus des Tales Of, Berseria, qui m’aura fait oublier les quelques « loupés » des épisodes précédents. Nous aurons eu le plaisir d’avoir accès à deux Ys, le VIII ainsi que le origins en mode retro / 16 bits pour une poignée d’euros.


Pour finir sur les JRPG, nous ne pouvons qu’évoquer les deux « monstres » de l’année : le remake de FF12 et Persona5.


Concernant FF12, le remake est de qualité et trouvable à prix plus que réduit. Pour ceux l’ayant loupé sur PS2 comme moi (faute à son gameplay à l’époque, j’étais resté ancré dans le tour par tour traditionnel des FF), c’est le moment idéal si vous avez une ps4, sinon sous peu il sera également dispo sur pc !
Persona 5 a été considéré comme le GOTY pour pas mal d’ami fan de rpg nippon cette année. Gameplay aux ptits oignons, DA intéressante, durée de vie de malade. Une valeur sûre du RPG !





Au niveau des jeux à prix « réduits », il nous faut mentionner le stand alone sur Uncharted, Lost Legacy, mais surtout l’ovni vidéoludique Hellblade Senua’s Sacrifice dont Damz nous avait causé sur son blog ! Plutôt que de paraphraser ses dires, je vous invite à consulter son article!



Une année riche en expériences chez Sony avec plusieurs GOTY présents en exclu console ou exclu tout court, sans compter les quelques titres VR que je n’ai pas touché ayant revendu mon casque dans l’année, ou encore Gravity Rush 2 sur lequel je n’ai pas trop eu le temps de m’attarder, tout comme GT Sports. Ma console a été plus que rentabilisé et j’ai dû en user la batterie de mes manettes à retourner de A à Z la plus part de ces exclues.





A côté de cela, Microsoft fait un peu pâle figure niveau jeux exclu avec HaloWars2, Cuphead, Super Lucky Tales, Forza et PUBG. Bien que chacun de ces jeux ai eu des qualités, et sans prendre en compte les améliorations xbox one x, MS ne tient pas la distance niveau catalogue.
On pourra me dire que la force de MS c’est les jeux multi, je répondrais que sur les jeux tiers le multi est aussi sur ps4 et le PSN se montre aujourd’hui aussi stable si ce n’est plus que le live (l’époque du psn foireux de la PS3 est révolu depuis un moment).





Il est grand temps que MS sortent le chéquier et nous balancent des exclus folles à nouveau ! Ils ont compris le filon avec PUBG, qui a un succès hors norme malgré la présence de nombreux loupés techniques, mais le succès est là. Il suffit que MS joue des coups similaires à continuer à ramener quelques IP de la sorte pour que la Xbox sorte de l’ombre de la PS4.





Côté Nintendo, pas mal d’exclu également mais souvent multi console. On commencera par le dernier Zelda dispo sur les deux dernières consoles de salon, ou Fire Emblem dispo sur switch et 3DS.
Au niveau des portages, il y a Splatoon 2 que je pose volontairement ici tant les nouveautés sont peu présentes, et Mario Kart 8 ainsi que le Pokken Tournament.





Pour parler de vrai exclues 100% Switch, Mario Odissey se place en pole position. J’avoue ne pas y avoir touché plus de 10mn, en ayant juste ras le bol de voir toujours les mêmes licences tourner en boucle chez Nintendo mais il faut lui laisser son succès de vente qui est bien présent ainsi que le Bomberman R qui a mis du temps à être un minimum optimisé mais qui permet des sessions de jeux au top entre potes.





Les deux autres exclu « internes », Mario+Lapins Crétins et Arms, j’ai eu énormément de mal à accrocher et ai même revendu le second titre.


LE jeu à posséder sur Switch pour moi, si vous n’êtes pas allergique au JRPG, c’est bien entendu le Xenoblade qui va s’imposer comme un des plus gros jeux de rôle nippon de ces dernières années ! Son seul défaut sera de vous faire perdre un peu de vie social haha.





L’E-Shop regorge de mini jeu exclu, intéressant, comme FlipWars ou Snipper : Les deux font la paire à bas prix et au rapport amusement / prix des plus fort.

Au final, le plus gros défaut de Nintendo pour moi ? faire trop de Nintendo basé sur les mêmes licences internes.
Pourquoi ne pas refaire un Mario Football au pire ? Un vrai rpg pokemon 3D sur console de salon au pire ? Un Probotector ? A l’inverse,, laisser un peu pisser les MarioParty dont l’opus Wii U était à chier tout comme le Animal Crossing Party Game.
Après, la 1ere année n’est pas si alarmante même pour moi, mais on notera la présence de portage en masse et 2018 ne sent pas meilleur.





La première grosse tendance 2017 qui me saute aux yeux est le retour en force des studios et titres Japonais, ainsi que du (j)rpg.
Si je devais faire un top 5 de l’année 2017 tout support confondu 3, voir 4, titres rentreraient dans cette catégorie.

Chez Sony, le mouvement est fort il suffit de voir la liste de exclus pour s’en rendre compte et sur Switch on peut constater pas mal de jeux JAP et RPG présents dans le catalogue comme Xeno cité plus haut, Disgaea5, I Am Setsuna, Fire Emblem ou encore Romancing Saga 2 pour ne citer qu’eux (et ce n’est pas fini, encore plus de titre sont prévus pour cette année).



L’autre tendance à la mode est bien sur openworld, même Nintendo s’y met avec Zelda et à moindre mesure le Mario Odissey. Les gros exemples seront Horizon, Ghost Recon Wildland ou encore AC : Origins.

Les MOBA sont à la mode ? Tout le monde fait un MOBA.
L’open world est à la mode ? idem, tout le monde veut le sien.
Prochaine tendance Le battle royale ?







On notera également une tendance à un retour aux fondamentaux pour certaines licences à commencer par Call Of Duty qui a sorti l’un des meilleurs CoD avec son opus 2017. Retour au basique mais efficace et à la seconde guerre. J’avais confiance en Sledgehammer, je n’ai pas été déçu ! C’est tout ce qu’on voulait dans ma team, et on est ravi aujourd’hui!

Ubisoft a également joué le coup en stoppant l’annualisation d’AC et a pris le temps de peaufiner le titre en revoyant tout son jeu à commencer par le gameplay et le résultat est là comme les ventes. Espérons qu’ils suivent cette tendance « moins de jeu, plus de taff mais plus de vente derrière » hein, sait-on jamais (on peut critiquer Ubi mais je trouve globalement leur jeu bon ces dernières années mais là ce AC surpasse le reste des titres).



A côté de cela, il y a eu les (elle est pour toi Derka !) « FILSDEPUTERIE » à coup de DLC, Seasonpass et mais surtout microtransactions. Pour ma part, je n’ai pas ressenti de gêne en jeu via ses microtransactions, chacun voit midi à sa porte, mais cela n’a pas été le cas de tout le monde en particulier chez EA avec Battlefront 2 et NFS Payback. On ne va pas revenir dessus, il y a 50 000 postes sur le sujet mais je pense que ces histoires ont pas mal secoué l’industrie. Nous verrons les effets sur 2018.





Concernant les DLC et seasonpass, je les achète quand je sais que je vais les rentabiliser. Par exemple, CoD via store exotique et partage de compte le jeu + season pass m’a couté 40 euros. Frozen Wilds, à 17e les 30 heures de kiff sur Horizon je dis oui ! Le season pass de Nioh en promo à 9 euros je dis oui !





2017 aura également été l’année, encore une fois, du portage et du remaster et même Nintendo s’y met (et il ne fait pas semblant) bordel.





A-t-on atteint les limites de la créativité chez certains studios ? Je ne pense pas. Les rééditions se vendent plutôt bien même, du coup, plutôt la recherche de cash facile ? Vous avez tous vu comme moi les annonces de 653212 portages récemment et les infos du Nintendo Direct.
Quand elles sont justifiées (un jeu qui a 10 ans, allez, pourquoi pas si le taff est fait pour vraiment rebosser le jeu), soit, mais un jeu qui a 2 ou 3 ans même pas, sortie en fin de gen précédente, là cela passe moins bien.





L’autre tendance va vers le retrogaming ou la mode des jeux type 8/16bits. Nintendo nous a sorti deux vieilles consoles en mode remake qui se sont arrachées comme des petits pains, Square nous sort (et sortira) pas mal de vieux titres en mode portage 8/16bits, pas mal de jeux indé (à gros ou petit budget) joue sur la corde sensible et certains y vont même jusqu’à laisser le choix de jouer en mode « 2017 » ou « old school » comme l’excellent Wonderboy Dragon’s Trap !





La dernière tendance de l’année sera celle des reports et annulations.
Les « meilleurs » exemples sont chez MS avec Scalebound, un Fable et Crackdown, le constructeur s’illustre encore une fois avec un joli loupé. Dommage surtout pour Scalebound qui aurait pu me botter perso.
Sans compter les arlésiennes comme le fameux Deep Down sur ps4 qui avait été un des tout premiers titres montrés avant le lancement de la console dont on ne sait toujours rien …






Pour faire un rapide bilan « 2017 » + , l’année aura été un excellent cru avec du nouveau hardware qui dépote, de technos intéressantes, un renouveau des gammes CPU avec un rapport qualité / prix des plus intéressants, et un surtout panel de jeu au top sur l’année ! On ne retiendra que le bon malgré quelques quenelles ressenties pour pas mal de joueur.

Le prochain poste parlera de mes attentes 2018!


VOS REACTIONS
Posté le 18-01-18 @ 13:08


Gamertag :
Derkaone
"On notera également une tendance à un retour aux fondamentaux pour certaines licences"

Bien que je ne suis pas client depuis belle lurette des COD, fan ou pas fan, oui, ils ont réussi leur tour de passe/passe en faisant un énorme 380 degrés sur leur licence, rien d'original (La 2eme guerre mondiale) mais force est de reconnaitre que les dislikes sur Youtube, les coms véner sur la licence et les fans qui en avait ras le boule des grappins et de la SF ont eu gain de cause...

La licence se cassait la gueule sur console, cette année le COD c'est pas loin de 5 millions d'exemplaires vendu en 33 jours...Quand même...merde...

Pour la filsdepuerie de qui on sait, oui, inutile de revenir dessus....

La plupart des titres cité comme d'excellents jeux en 2017 ??, oui, je suis raccord (Horizon Dawn, cette tuerie...enfin, à mes yeux)

Le lavage de cerveau avec les "remaster's mon cul sur la commode, MS, Sony et Nintendo (Qui ne font pas semblant...) n'est pas vraiment à mon sens la limite de leur créativité mais juste une opportunité économique que tout les acteurs ont chopé au vol...ça leur coute pas grand chose et ça fait rentrer de l'argent facilement....juste que c’est extrêmement gavant quand tu vois que 85% de l'actu jeu vidéo c'est "ça"...

A ce propos, on peut tous les mettre dans le même sac.
Excellent billet, que j'ai pris plaisir à lire....j'aurais d'autres choses à dire la dessus mais là, tout de suite, j'ai 2 ou 3 chats à fouetté vigoureusement, on se checke en fin d’après-midi (Si, si, j'ai 2 ou 3 caillasses a balancer...bah on se refait pas quoi...
Posté le 18-01-18 @ 13:26


Gamertag :
Gh0stCrawl3r
"n'est pas vraiment à mon sens la limite de leur créativité mais juste une opportunité économique que tout les acteurs ont chopé au vol" c'est ce que je disais subtilement oui
Posté le 27-01-18 @ 19:32


Gamertag :
Skelface
Pour moi, 2017 marque le retour des jeux japonais sur le devant de la scène. On a peut-être encore été noyé sous la vague de shooters multijoueurs occidentaux, mais des jeux comme Nier: Automata, Gravity Rush 2, Persona 5, etc... Ont su se démarquer dans l'actualité.

Plus que jamais, on a également été témoin du dédain du public envers les expériences solo comme Wolfenstein II, Prey ou Dishonored, alors que GTA V a pété les records en micro-transactions. Bande de cons.

Au moins Metroid est de retour.





 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2018