Lara Croft, la femme moderne. - blog Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 326 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
GRENESIS
   Lui envoyer un message privé

   Ajouter à ma liste d'amis

   Consulter le mur du membre
  Grenesis est Offline
  Localisation : France - Provence-Alpes-Cote d'Azur
  En chiffres :
    - membre depuis 4152 jours
    - 7115 messages postés

PUBLICITE
Lara Croft, la femme moderne.
Publié le 20.03.2013 à 23:53 par Grenesis



Vous n'avez pas pu le louper, on en parle jusqu'au Boukistan. La belle Lara Croft fait son come-back et du haut de ses 21 ans, elle va tordre les clichés abjectes sur l'image de la femme au sein du jeu vidéo. Dans une période où les débats tournent autour du sexisme primaire sur la gente féminine et de sa place dans le jeu, elle aura su choisir son moment la bougresse. Premier constat, refonte totale du personnage. Ce n'est plus une femme accomplie, au tempérament de feu, portant ses deux gros pétards à la ceinture à la Clint Eastwood, mais une frêle et fragile jeune femme en manque d'aventure qui est alors présentée. Échoué sur son île après une bien belle tempête, Lara va comprendre que l'aventure, c'est pas du repassage ou du tricot. Ce qu'elle peut se prendre dans la tronche, et d'entré de jeu, à en faire passer un membre de l'équipe Jackass pour une bonne sœur. Chutes, glissades, perforations et piercings du nombril sans anesthésie sont au programme. C'est pas le club Med, et elle le sent, elle va pas rigoler des masses, Papa, Maman, votre colo c'est d'la merde. Bref, venons en aux faits, qu'est ce qui fait de ce retour un véritable succès ? Facile, Lara, moulée dans son petit débardeur, qui la suivra durant toute l'aventure, pas moyen de se trouver une petite veste ou un vison par ces temps pluvieux. La fille elle frissonne pas, même par -25, elle se ballade en débardeur, rienàfout' j'suis une gueudin moi.





Vient le moment où elle trouve son premier arc dans la forêt, sur un cadavre, quelle chance ! Et des flèches sont disséminées un peu partout au pied des arbres, dans leur carquois. Dame nature fait vraiment bien les choses dis donc ! Et voilà qu'elle s'entraîne très gentiment en chassant la biche. Pardon mademoiselle la biche, mais il faut me nourrir, et j'ai besoin de me cuisiner un steak. C'est avec émotion qu'elle te plante une flèche dans l’œil de cette innocente et merveilleuse créature. Pleine de remords, elle fini quand même par se cuisiner un petit quelque chose, « dommage, ça manquait de sauce ». Le petit rot et le Hamdoula qui suivent, et c'est reparti, parce qu'elle en veut la gamine. Et v'la t'il pas qu'après avoir versée une larme pour une biche, la belle se retrouve possédée par l'esprit de Rambo, John Rambo, et décime un camp entier de gros vilains pas beaux avec son arc. « Oh mon dieu, qu'est ce que j'ai fait ? » Sur le sol les cadavres s'accumulent. Là où l'archéologue chassait les meutes de loups en 1996 dans des trous perdus, elle en vient en 2013 à des génocides purs et simples. Elle est devenue le grand méchant loup, et que diantre, elle a les crocs !

Mais ce n'est pas tout, parce que la belle a plus d'une corde à son arc. Le « frêle » et « fragile » jeune femme s'avère en fait être une véritable machine de guerre. D'autant que sa copine et retenue prisonnière. Un salopard de première la prend pour on ne sait quelle descendante de reine, et a des projets pas très bienveillants pour la jeune femme. Il n'en fallait pas plus pour rendre Lara un poil grognon. Rambo toujours là quelque part, est très vite rejoint par un certain Mc Gyver. Avec une pomme de pain et une fougère, elle est capable de faire d'un vieux fusil poisseux une véritable carabine dernier cri. Quelque chose s'est réveillé en elle, et c'est pas prêt de la quitter. Plus elle avance dans l'histoire, plus elle est maltraitée. Des coups de sabots dans la tronche, de nouvelles chutes de 10 mètres avec réception sur le front sans aucune fracture, jamais. Au contraire, plus elle se fait castagner, plus elle semble aller mieux, impressionnante. Peut être son côté Wolverine qui ressort. Les trous se rebouchent, les hémorragies cessent. Même pas un nez cassé, ou un muscle froissé, rien. D'ailleurs plus elle se roule par terre, dans le sang et les excréments d'animaux, plus elle est propre. Pas besoin de Cillit Bang, la belle est auto-nettoyante.



Et de son arsenal, on en parle? Non parce qu'on dirait pas comme ça, mais dans ses poches, elle cache un fusil à pompe, un fusil mitrailleur, un flingue, une gourde, des granny, son arc, une chambre à air, les aventures complètes de Martine et un sachet de Smecta. Pas franchement ce qu'on peut trouver dans le sac à main d'une demoiselle, mais elle a cette volonté de se démarquer. Imposer son identité et sortir du lot. Tandis qu'elle continue à décimer la population déjà maigre de l'île, ses compagnons sirotent des cocktails sur la plage. « Va chercher une clé à molette là bas sur le bateau plein de vilains pas beaux, moi j'monte la garde au camp, des fois que les mouettes essaient de venir nous piller ». Pas à dire, sont vachement téméraires dans l'équipe. « T'inquiètes pas ma petite caille, on va s'en sortir ». Et bien sûr qu'on va s'en sortir gros sac ! C'est moi qui fait tout ! Et si tu m'appelles encore une fois ma petite caille, je te fous ma rangers taille 36 dans l'fondement, Capisci ? Parce que faut plus l'emmerder la gonzesse, elle a pris son petit tempérament, à force de buter à tout va. Bien sûr, elle s’exécute quand même, pleine de bonne volonté, il faut savoir mouiller le maillot. Pour elle c'est le débardeur, qu'elle ne quitte pas, même sous les tempêtes de neige. Pas besoin d'une petite écharpe, si un naufrage, 14 flèches dans le corps, une balle dans l'orteil, un traumatisme crânien et 4 poumons perforés ne l'ont pas tué, c'est pas un petit rhume qui va la faire chier.

Tantôt ici, sitôt là bas, elle chasse la relique sacrée entre deux massacres, fascinée par une locomotive en bois ou une véritable sculpture d'époque estampillée « Made In China » on sent quand même qu'on incarne une future archéologue de renom. Pendant que ses copines d'écoles sortent se frotter contre des poteaux au Macumba Night, Lara grimpe des tours radio, escalade des parois rocheuses, saute de tyroliennes en barres asymétriques. Bref, elle a un emploi du temps chargé. Alors non, non messieurs, non. Lara Croft ne donne pas une image négative de la femme, délurée et lubrique, non, elle ne porte pas de combinaison latex ou autre connerie tendancieuse. Et finalement, cette Lara, elle a des couilles.


VOS REACTIONS
Posté le 21-03-13 @ 11:06


Gamertag :
Nightween
C'est bien vrai quand tu t'arrêtes sur ces détails là.. Tu te dis WTF! Mais malgré tout il garde son charme et on en redemande! Moi perso j'ai du mal à stopper mes parties solo..

Sinon j'ai bien rigoler Grenesis! Merci
Posté le 21-03-13 @ 11:53


Gamertag :
GreNeSis
Ca m'a pas empêché de me régaler sur le jeu.
Posté le 21-03-13 @ 15:28


Gamertag :
KILLER PIPO
J'aime ce point de vu qui donne un petit air de Chuck Norris à cette Lara
bravo pour ton texte, je m'en suis délecté
Posté le 22-03-13 @ 23:01

J'adore ton texte mon Grenesis vraiment tu dechires XD
J'adore ta conclusion "finallement cette lara elle a des couilles" Bien sortit XD

Les devs auraient pu encore compliquer la situation de Lara en rajoutant le fait qu'elle soit en pleine période où elle a ses règles menstruelles. C'aurait pu être drole cet ajout XD
Posté le 23-03-13 @ 11:20


Gamertag :
congrito
Oui en effet la conclusion est vraiment bien trouvée ;)
Posté le 23-03-13 @ 13:57


Gamertag :
Derkaone
Excellent, franchement.
C'est tout le descriptif "WTF" de la belle qui m'a bien fait rire.
J'ai finito le titre sur PC, je doit avouer que j'ai passer un petit moment sympa et sans arrière pensée, je n'y reviendrais pas.
Au-delà du reboot, de l'histoire, ect..ect..plus rien ne me fait tripper dans ce genre de jeu.
Les énigmes, si on peut appeler ça comme ça...non, en fait, on ne peut plus appeler ça comme ça, sont d'une simplicité déconcertante, en termes de plateforme c'est archi-trop-simple.
En gros, j'ai passer un bon moment sans le moindre challenge et aucunes envie d'y retourner.
Lara mériterait un petit aspect RPG, gestion des armes (Genre un couteau, un arc et une autre merde et surement pas tout les flingues qu'elles trimballent)une histoire mieux développer et plus longue et la suppression définitive d'un multi qui ne sert strictement a rien.

Moi je reste bloqué sur un aspect "survie" vendu avec la galette qui a la finale n'existe pas dans le jeu...fallait vraiment etre con pour penser qu'un titre grand public sortirait son épingle du jeu en termes de gameplay.

Sinon mon Grenesis, tu sais que d'une certaine maniere, avec ton billet, tu l'a décrédibilise complétement la "nouvelle" Lara..?..lolz
Posté le 23-03-13 @ 15:34

Oh oui derka au moin 98% des jeux sont très casual depuis 10 ans pour plaire aux ados comme aux quadra. Il faut des enigmes simples dans les jeux d'aventures, des FPS hyper assistés avec des armes ayant peu de recul, très couloirisés, très hollywoodien, scénar simplistes... Bref. Tout est formaté pour abrutir le joueur lambda. J'ai essayé le nouveau mode de difficulté téléchargé pour Far Cry 3, (la mise à jour sortie récemment) la difficulté Maitre, censé être au-dessus de Survivant : bin pinez c'est toujours aussi easy. J'ai pas vu la moindre difference où alors je suis trop bon... De plus ce foutu radar où tout est affiché argh!!!
Je me rappelle des Tomb raider sur ps1 quand j'etais petit. Les enigmes c'etaient quelque chose.

A propos du genre FPS, j'invite à lire une interview d'un developpeur qui explique pourquoi call of a, selon lui, tué le genre FPS. Je trouve son point de vue eclairant :

http://www.jeuxvideo.fr/jeux/red-orchestra-2-heroes-of-stalingrad/tripwire-interactive-call-duty-gache-generation-joueurs-fps-actu-547284.html
Posté le 23-03-13 @ 19:07


Gamertag :
Derkaone
C'est pas faux, avant un tomb raider ça se pliait pas en 2 mâtinés.
les puzzles étaient plutôt retors par moment ou franchement tordu.
Y'avait de la plateforme a gogo et les "cartes étaient 5 fois plus balèze...

Là ou vraiment je veux en venir c'est simple, on a tres bien connu ses titres : Hitman, SC, Tomb Raider, Halo, COD (Oui, oui, au départ, sous la houlette d'IW c'était cool COD), Max Payne, et pleins d'autres.
J'ai jouer a tout ces titres (Dans leur dernière version)sur ma tour, il n'y en a pas un seul qui est installer, je les est tous viré de la partition parce que Sur et certain de ne jamais y revenir....ça fait bizarre quoi...j'ai en revanche des opus de ces series sur mon PC (Max Payne 1 et 2, les Hitman jusqu'a blood money, Tomb raider Underworld, ect, ect...

Ceci dit, je regarde + ou - ce qui est en développement sur la future gen et j'y vois autre chose, pas par camion bien sur, que des titres accessible a la ménagère de moins de 40 balais.

Bon, ceci dit, je vais aller lire le billet de ton lien, on en rediscutera..

Edit : C'est exactement ça, j'ai des fois un peu de mal a l'exprimer ùmais c'est ça.
Impossible de lui donner tort, et en matière de Skillz ils savent de quoi ils parlent avec Red Orchestra (J'ai publier un billet lors de la release pour inviter les joueurs d'XG à "test" leur FPS couillu a tout les niveaux)

La sauce "formatage kikoololz" de COD, finalement, s'applique au dernier TR, aux SC, à Hitman, Max payne et quasi tout le reste.
Posté le 23-03-13 @ 19:56

Clair ! Il est où le plaisir de jouer quand tout réussit facilement ? de stresser lors d'une situation dans le gameplay ? de suer quelque peu afin d'atteindre un objectif ? Evidemment, il ne faut pas arriver à la difficulté d'un Ninja Gaiden dans son genre (le 1er hein !), mais quand même... Le profit facile et immédiat. Voila ce qui motive Activision. Faire du chiffre, le divertissement nada !
J'adore la phrase de Gibson :
« Le joueur pourrait tout aussi bien être assis devant une machine à sous, avec un message qui surgit, affichant : "Vous avez fraggé !" »
C'est beau, ça mériterait qu'on tague l'entrée principale du siège de Treyarch et celle d'Activision haha :-)
Posté le 25-03-13 @ 10:51


Gamertag :
GreNeSis
Ouais, j'ai bien conscience que cet article ne fait pas vraiment l'éloge du dernier Tomb Raider. Mais en quelque sorte, je n'ai pas besoin d'en dire de bonnes choses. L'aventure est prenante, et le jeu en lui même est très intéressant. Cependant, quand on prend en compte les aspects principales d'un TR, Lara est totalement WTF dans cet opus. En premier lieu, les énigmes d'une facilité consternante. La chercheuse de relique a juste un levier à tourner ou une paroi a escalader pour trouver le fameux trésor, ça dessert totalement le soft. Et ce personnage, sensé être une jeune femme qui débute dans l'aventure et qui se trouve à décimer des camps entiers, à tuer en infiltration, en étranglant des types qui font 2 fois son poids, en faisant tout péter sur son passage etc. Bref, totalement décrédibilisée en fin de compte.
Posté le 25-03-13 @ 17:16


Gamertag :
congrito
Oui mais à la fois faut que le jeu reste fun aussi,si Lara était un vrai manche incapable de faire quoi que ce soit,on se ferait chier.par contre pour les énigmes tu as entièrement raison,les jeux sont casualisés à l'extrême de nos jours.





 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020