Heures supplémentaires ; Le president d'Epic réponds aux critiques... - blog Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 329 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
DERKAONE
   Lui envoyer un message privé

   Ajouter à ma liste d'amis

   Consulter le mur du membre
  derkaone est Offline
  Localisation : France - Languedoc-Roussillon
  En chiffres :
    - membre depuis 5833 jours
    - 9057 messages postés

PUBLICITE
Heures supplémentaires ; Le president d'Epic réponds aux critiques...
Publié le 28.04.2009 à 23:57 par derkaone

Mike Capps le Président d'Epic s'est engagé dans une sacrée croisade. Son message ? Faire comprendre que l'industrie du jeu vidéo est incompatible avec des heures de travail normales..

En 2008, à l'occasion d'une réunion concernant la vie et l'organisation du travail dans l'industrie du jeu vidéo, Michael Capps, Président d'Epic Games, avait tenu tête aux syndicalistes et autres militants d'horaires plus souples et d'un rythme de travail moins contraignant. Il s'était alors lâcher assez durement en tenant des propos qui laissaient logiquement penser que ça craignait grave de travailler chez Epic, l'obligeant par la suite à organiser quelques rares visites de ses studios pour la presse histoire de démontrer que ses salariés n'étaient pas des esclaves roumains payer en caillasse a la fin du mois.

L'affaire semblait réglée, et pourtant, à l'occasion de l'IGDA Leadership Forum, organisé par l'international Game Développers Association dont est membre Epic, Mike Capps est de nouveau monté au créneau...il ne lâche pas le morceau le monsieur..

"Miky" a expliqué a tout le monde qu'il n'est pas dans la philosophie d'entreprise d'Epic d'embaucher des développeurs, je cite__" en quête d'une semaine de 40 heures ", et que lorsque qu'on signe chez Epic, " on saisit vite la nécessité de ne pas compter ses heures et de réaliser des semaines de 60 heures voire plus "...ben voyons..
Ce qui lui a valu juste derrière un article en forme de coup de pied au cul sur le blog Play This Thing intitulé « Mothers, don't let your children grow up to be games developers ", démoulé par Greg Costikyan, qui n'est autre que le PDG de Manifesto Games, lui-même membre de l'IGDA...oups!

Mais Mike Capps quand il a décider de faire sa tête de con, il fait sa tête de con et naturellement il a souhaité sur-enchérir en accordant un entretien exclusif au blog Joystiq pour mettre les choses au point..il est comme ça le "Mike"..

Va s-y Mike, on t'écoute : " Nous sommes des passionnés. Chez Epic, on travaille beaucoup, mais on partage les profits en interne avec nos salariés, c'est pourquoi nous n'engageons que peu de développeurs et continuons avec le même noyau depuis des années. Nous ne voulons pas continuellement réduire les parts du gâteau. C'est une culture différente, mais c'est la nôtre, et les gens qui travaillent chez Epic sont à l'aise avec le rythme de travail que nous avons..
Je ne pense pas que la journée de travail de 7 heures soit conciliable avec les impératifs de notre industrie, et cela n'a rien avoir avec une mauvaise gestion ou un mauvais calendrier comme j'ai pu le lire ici et là..
J'imagine mal un développeur se présenter à un entretien d'embauche en déclarant ne pas vouloir rester plus de 40 heures au studio, alors que la moyenne américaine est de 49 heures travaillées par semaine "


Un point de vue qui ne plaît vraiment pas, surtout au sein de l'IGDA . Et l'organisation ne fait rien en ce moment pour calmer la polémique, au contraire, puisque certains membres prennent ouvertement partie pour Costikyan : « L'IGDA devrait clairement lutter contre le point de vue de Michael Capps. Nous nous sommes battus pendant des années pour que les problèmes liés aux heures supplémentaires impayées cessent dans l'industrie du jeu vidéo, et alors que le problème perdure, il est inacceptable qu'un membre de l'association encourage ses pairs à exploiter les salariés de notre secteur d'activité ".

Ce à quoi "Miky" répond tout de go __ : " Les personnes qui écrivent de telles choses sont visiblement bien éloignées des réalités de la production d'un studio de la taille d'Epic. J'imagine mal un développeur se présenter à un entretien d'embauche en déclarant ne pas vouloir rester plus de 40 heures au studio, alors que la moyenne américaine est de 49 heures travaillées par semaine. Imaginez un designer qui, à une semaine de l'E3, en plein bouclage de la démo, vous dit qu'il n'aura pas fini et part à 17 heures (…) En ce qui me concerne, ce n'est pas la peine qu'il revienne le lendemain ". (Sale con va)

D'ailleurs selon Capps, la polémique n'a pas lieu d'exister car l'atmosphère et les règles de travail chez Epic sont différentes de celles d'autres studios, dailleurs "Miky" est encore la pour arrondir les angles, oui "Miky" re-balance une salve :

" Demandez à un développeur ici s'il est malheureux. Nous n'avons que trois règles : être présent un minimum de 8 heures par jour au bureau, être présent entre 13h et 17h pour assister aux diverses réunions, et quitter les locaux avant 2 heures du matin (…) Cela nous est déjà arrivé de mettre des développeurs à la porte alors qu'ils déclaraient vouloir rester pour régler un bug récalcitrant sur lequel ils avaient travaillé toute la journée. Nos employés sont consciencieux et passionnés. C'est pourquoi nous les intéressons financièrement et que nous ne voulons pas perdre nos meilleurs éléments ». « Lorsque nous terminions Gears of War 2, l'équipe travaillait 12 heures par jour, cinq jours par semaine, pendant six semaines sans que nous ayons à les forcer. Et la règle des 2 heures du matin a été appliquée "

De belles paroles hein ??, une bonne ambiance, un conflit qui n'a pas lieu d'être ??..mon cul ouais!
Ce que je ne vous est toujours pas dit, la raison qui fait monter systématiquement le boss d'Epic au créneau, le sujet, voire le mot qu'il ne prononce jamais, ce qui est a la base de ses embrouilles, ce sont, bien évidement voir bien malheureusement les milliers d'heures supplémentaires qu'Epic refuse de payer aux salariés, présent ou éjecté..

C'est ça qui le fiche en rogne, comme 90% des PDG de l'industrie vidéoludique, Mike ne paye pas les heures supps et quand ça lui revient en pleine gueule ou sur "la place publique", c'est pareil les deux fonctionnent, ça l'embête, ça le fais chié même..
C'est bien beau d'intéresser les employés au bénéfice, mais faudrait penser a payer les centaines, voir les milliers d'heures sups aux salariés..rien qu'en chiffre ça doit surement représenter 5 voir 10 millions de fois les miettes que vous leur refilez.

S'il est normal dans ton esprit mon "Miky" que l'industrie du jeu vidéo est incompatible avec des heures de travail normales, explique-nous pourquoi tu ne les payent pas toutes ses putains d'heures supplémentaires que tu dois ??..
Parce que si j'ai bien compris, il est normal qu'un dev travaille 80 heures par semaine pour Epic et qu'il soit payer 49 ??..c'est ça le problème mon gros, toi, comme les autres marloufes qui se gavent avec le beurre et l'argent du beurre, un jour, il faudra bien rendre des comptes..et surtout passer a la caisse...
Allez Mike, rends toi service, mets-toi un pain dans la gueule...



VOS REACTIONS
Posté le 28-04-09 @ 22:28

Ha non mais attend, t'es pas au courant ? ^^ Il a une super idée pour payer les heures sup ...:"J'ai parlé avec certains développeurs qui disaient "si vous voulez voir le boss de fin, vous devez vous connecter et payer 20 euros, sauf si vous avez acheté le jeu neuf" . A tiens, j'ai encore vomi ^^ ...
Posté le 28-04-09 @ 23:51


Gamertag :
Derkaone
Ils sont grave les mecs, ils petent dans la soie, vendent des millions de Gears of Wars et refusent catégoriquement de payer les heures supplémentaires...ni meme d'en entendre parler...
Chez Tecmo c'est exactement le même problème qu'ils ont eu..leur meilleur devs ont tous foutu le camp en leur collant un procès au cul...
Les mecs se font plus de couilles en or que nimporte quel industrie du loisir et ils refusent de payer les gens qui passent leur quasi-vie éveillé...en studio.
C'est tout simplement honteux.
Et ta petite citation m'a aussi donner la gerbe parce que vraie..de qui se moque- t'on ??
Posté le 29-04-09 @ 03:58


Gamertag :
Oo TH3J4P oO
Si il y a un petit bonus au bout selon le nombre de vente moi j'aurais rien contre...je ne me plaindrait pas d'être assis sur une chaise pour développé un jeux...sérieusement c mon rêve...j'ai déjà passé 100h en une semaine à jouer à un jeux et je n'étais pas payé...alors je ne vois pas dequoi ils se plaignent...je prendrais leur place n'importe quand. Être payer pour créer des jeux, pour moi c'est un job de rêve.
Posté le 29-04-09 @ 08:22

Les gars perdent pratiquement un second salaire et risque de se faire virer si ils ont d'autre centre d'intérêt ou responsabilités dans leur vie (une famille, des amis, une vie en somme).J'adorerai bosser dans le jeu vidéo et faire des heures sup ne me fait pas peur (du moment que le projet m'intéresse) mais un travail : ça se paye (Capps n'a pas à imposer ce rythme aux employés à moins de faire figurer ces conditions sur le contrat et de les payer en conséquence au lieu de proposer de les virer s'ils respectent un peu trop les termes légaux de ce contrat). Après les heures sup sont évidement le quotidien d'un développeur (ils sont sensé être au courant)...Mais c'est vrai que chez Epic, ils sont "à part" vu la raclure de bidet qui dirige la boite. Après les dev qui ne sont pas heureux peuvent toujours se barrer tu me dira (mais ce n'ai pas forcement un boulot ou on trouve plus facilement un emploi...et évidement mieux vaux le salaire d'un boulot à la con que rien du tout.) Si des règles contre l'exploitation existe, c'est qu'il y a d'excellente raisons.
Posté le 29-04-09 @ 13:31


Gamertag :
Derkaone
JapanQC tu crois qu'ecrire des lignes de codes 17 heures par jour c'est "s'amuser" ??
Tu crois que débogué un jeu c'est s'amuser ??
Creer des jeux c'est tout sauf "jouer"...tu crois que les devs creer des jeux manettes en mains ??..
Je crois que tu ne saisi pas ce que c'est d'être "codeur" sur un jeu vidéo....
Posté le 29-04-09 @ 13:39


Gamertag :
Derkaone
Autre chose JapanQC, quand t'es chez Epic, que t'a bossé des centaines d'heures sur le dernier Unreal qui dailleurs s'est vautré dans les ventes...tu crois qu'Epic va te filer un "intéressement" sur les ventes du jeu ??...surtout si le jeu s'est planté ??..je crois pas, alors toutes les heures supps passer a bosser sur Unreal si on te les payent pas??..tu te fais doublement enculé ??
Tu sais quoi, je crois pas que tu sois dans le monde du travail, je pense que tu est toujours a l'école et que tu ne sais pas ce que c'est de passer sa vie au boulot sans être payer pour ça...
Posté le 29-04-09 @ 21:32


Gamertag :
Oo TH3J4P oO
Bha non justement j'ai 21 ans et dans mon ancien emploi je faisais beaucoup d'heure supplémentaire...mais c juste que ils n'ont rien a dire...ils sont assis sur leur culs...désolé mais c'est pas trop une jobs qui demande un effort physique. Moi je faisait 50heures semaine dans un abbatoire porcine... je ne me plaignait pas trop. Ils sont assis sur une chaise toute la putain de journée à créer des jeux...désolé mais selon moi c'est pas trop dur. Je prendrais leur place n'importe quand.
Posté le 30-04-09 @ 14:56


Gamertag :
Derkaone
Le probleme ne reside pas dans le confort ou pas dans lequel ils travailleraient, je te l'accorde, travailler dans un abbatoir porcin c'est surement pas le fete, mais la, en l'occurence, je n'évoquais pas le métier qu'ils font, non, juste le fait de passer plus de temps chez leur employeur que dans leur famille, donc de se taper des centaines d'heures supps et de ne pas se les faire payer..
Quel que soit le boulot, désolé, on doit te payer tes heures supps...
Posté le 15-05-09 @ 17:58


Gamertag :
MysteryRem
Bon je sais je suis un peu à la bourre sur le sujet, mais j'ai lu un comm' qui a failli me faire tomber de ma confortable chaise de concepteur réalisateur en systèmes de gestion informatique (développeur quoi...). JapanQC, rester assis sur une chaise toute la journée les yeux rivés sur un écran n'est peut être pas le travail le plus physique du monde, je te l'accorde, mais "wouaputain" je peux te dire que mentalement psychologiquement et nerveusement c'est très diffcile!!! Dans ce genre de métiers (je suppose que dans l'industrie videoludique c'est encore plus vrai) les charges de travail sont souvent sous-estimés ce qui entraîne la quasi-obligation de faire des heures supp' pour ne pas être mal vu par sa hierarchie et ainsi pouvoir espèrer un jour avoir de la reconnaissance. D'une part, et je parle en connaissance de cause, la reconnaissance est très loin d'être systématique... d'autres part qui dit heures supp' sous la pression, dit forcément stress, et le stress même si il ne mène pas à des problèmes de santé d'ordre physique (quoique...), fait pas mal de dégats!! Enfin bref, je voulais juste que ce soit dit!!!





 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020