Interview Blue dragon et lost odyssey. - blog Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 242 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
SAUMON17
   Lui envoyer un message privé

   Ajouter à ma liste d'amis

   Consulter le mur du membre
  Saumon17 est Offline
  Localisation : France - Ile-de-France
  En chiffres :
    - membre depuis 4765 jours
    - 815 messages postés

PUBLICITE
Interview Blue dragon et lost odyssey.
Publié le 11.10.2006 à 12:57 par Saumon17

Alors que Lost Odyssey et Blue Dragon se sont affichés comme les RPG du Tokyo Game Show cette année, Game Informer a réalisé une interview du grand Hironobu Sakaguchi, le concepteur de jeux comme FFVII ou encore Chrono Trigger. Nous apprenant quelques infos sympathiques, voici la traduction de cette interview :

"Game Informer : Nous avons vu Lost Odyssey pour la première fois au Tokyo Game Show et nous demandions si nous pourrions obtenir un peu plus d´informations sur “l´homme qui ne peut pas être tué pendant 1,000 ans.” A-t-il été maudit d´une certaine façon ?

Hironobu Sakaguchi : Il y a une raison pour que cet homme vit pendant 1,000 ans mais elle ne sera révélée uniquement à la fin du jeu. Cette raison ressemblera à la révélation de la fin du film Sixième sens. [Rires]

G.I : Dans la lumière de cette immortalité, comment les joueurs perdront-ils en réalité lors d’un affrontement?

H S : Il n’y aura aucun Game Over car certains des personnages sont immortels. Donc l´histoire ne finit jamais. Cependant, il y a aussi un personnage qui a une âme mortelle donc lui il peut mourir lors d’un combat. Mais il y a des situations où vous êtes immortels, donc vous pouvez continuer à vous battre, mais il n´y a aucune chance de victoire. Dans ce cas, vous devez fuir le combat. Tout simplement car posséder l´immortalité ne garantit pas nécessairement la victoire à chaque bataille.

G.I : Le trailer a montré une bataille de très grande échelle, verrons-nous beaucoup de batailles massives d´armée ou les combats resteront majoritairement classiques comme du "trois contre trois", par exemple ?

H S : Il n´y a pas beaucoup de grandes scènes de bataille. C´est principalement du "cinq contre cinq", ou quelque chose de cette nature. Vous êtes là pour contrôler une équipe de cinq personnages et enchaîner les combats.

G.I : Pouvons-nous parler un peu du système de combat ? Les combats semblent rester dans un style standard. Quelles seront les originalités des affrontements par rapport aux autres RPGs ?

H S : Il y a une originalité énorme que j´essaye d´incorporer dans le système de combat mais il est encore trop tôt pour en parler.

G.I : Parlons maintenant de Blue Dragon, vous avez parlé lors de la conférence de Microsoft de votre volonté de transporter l´émotion du jeu au joueur. Votre but final est de faire pleurer les joueurs lorsqu’ils auront terminés le jeu. Comment avez-vous organisé le scénario pour créer beaucoup de ces moments dramatiques ?

H S : Le scénario est très profond. Chaque personnage à sa propre histoire et ses propres émotions. Mais mon intention est de faire interagir le joueur dans le déroulement de l’histoire. Ainsi quand Kluke souffre, il y a des raisons précises. Les joueurs peuvent en réalité faire des actons diverses au lieu de l´aider à se sentir mieux. Nous vous laissons le choix. Et vous pouvez faire un choix juste ou alors choisir le chemin que vous voulez. Ainsi il y a un haut niveau d´interactivité dans le jeu pour vous permettre de vraiment être immergé dans l’histoire.

G.I : Cela signifie-t-il que les joueurs seront capables de refaire le jeu plusieurs fois et d’effectuer des choix cruciaux différents dans le respect des personnages et des événements autour d´eux ?

H S : Prenons juste Kluke par exemple. Il y a deux personnages essayant de gagner le coeur de Kluke et chaque personnage s´engage dans la création d´un anneau spécial pour elle. Elle est libre de choisir quiconque. Maintenant chaque personnage, apparemment des garçons, essaye de créer un anneau avec l´intention de protéger Kluke avec une sorte de charme magique. Mais il y a une situation où Kluke dit, “Oh, c´est inutile.”Car vous y avez mis en réalité la plupart du temps et des ressources que vous disposés dans sa création. Et le fait d’utiliser beaucoup de vos objets et de votre temps pour trouver les objets nécessaires, prouve que vous avez de l’affection pour Kluke. La création d´un anneau est une chose. Mais en réalité l´implication du personnage dans la création complète de l´anneau est beaucoup importante que l’anneau lui-même. Au final il y a beaucoup de façons de montrer l´émotion du personnage. Donc ce n´est pas juste un effort collectif où vous faites l´anneau mais cela mesure en réalité la réponse de Kluke, suivant l’importance que vous avez accordés à l’accomplissement de la tache.

G.I : Microsoft et la Xbox 360 ont-ils aidé à prendre la décision pour vous d’apporter des titres Mistwalker exclusifs à cette plateforme ?

H S : [parle de la PS3. Le rire s´ensuit. On ne fournit aucune traduction] Comme vous devez le savoir, Mistwalker est une société de production créatrice travaillant sur ce que nous appelons la pré production, le scénario, l’univers et la manière d’incorporer tout cela dans un jeu. Quand nous avons fini la pré production de Blue Dragon et Lost Odyssey, [Yoshihiro] Maruyama-san, qui est à la tête des efforts de la Xbox 360 au Japon, était en réalité chez Square auparavant tandis que j’y étais encore. Il est entré en contact avec moi alors que nous cherchions une plateforme pour entamer la conception des deux titres. Donc, le choix du temps a fait que pour Mistwalker et moi, c´était le meilleur choix. C’est pourquoi, j´ai décidé de prendre un pari énorme sur la Xbox 360.

G.I : Avez-vous des projets pour l’avenir. Prévoyez-vous des titres sur d´autres consoles ?

H S : D´autres consoles ? Je ne sais pas. Je suis juste concentré sur Blue Dragon et Lost Odyssey à l´heure actuelle. Il n´y a aucun autre plan pour le moment.

G.I : Beaucoup de gens pensent que les jeux Mistwalker seront un test pour la Xbox 360 au Japon. Ressentez-vous une forte pression sur vous ?

H S : Il y a énormément de pression et je veux que Microsoft nous aide à gérer ça [des rires]. C’est une blague. Il n´y a en réalité aucune pression. Je suis plutôt enthousiasmé parce que Mistwalker (et moi personnellement) sommes concentrés sur nos créations. Le matériel est aussi important mais je me concentre principalement sur la création de très bons jeux pour qu’ils se vendent bien. Prenez Lost Odyssey par exemple, Il sera localisé dans huit langues et avec Blue Dragon, ils seront vendus dans beaucoup de parties du monde incluant la Corée, la Chine et l´Inde.

G.I : Et les Etats-Unis [rires]

H S : [les rires] Je ne parle pas des marchés principaux mais des mineurs où les titres seront aussi commercialisés. Partout dans le monde, beaucoup de joueurs sont très passionnés de RPGS et lorsqu’ils ont un nouveau jeu de ce type qui arrive entre leurs mains, je suis heureux de pouvoir leur apporter de la joie. Je suis intéressé par l’accueil des joueurs en Inde par exemple.

G.I : la Xbox 360 est très développée dans le jeu en ligne et le contenu téléchargeable, est-ce que vous pouvez nous parler des fonctions et contenus que vous avez prévues ?

H S : Nous sommes actuellement en discussion dans des respects contenu téléchargeable. Notre centre doit expédier le jeu et ensuite le plan est de créer du contenu téléchargeable et de le publier. Nous sommes techniquement capables d´incorporer le contenu téléchargeable, restez à l’écoute pour la suite.

G.I : Évidemment, Blue Dragon et Lost Odyssey sont des RPGs mais ils semblent couvrir des sensibilités très différentes. Pouvez-vous résumer quels sont vos buts principaux avec Blue Dragon et son ambiance lumineuse et Lost Odyssey et son ambiance plutôt sombre ?

H S : Blue Dragon a beaucoup de côtés lumineux dans son histoire et ses personnages mais il y a aussi des trahisons et des doubles jeux. Et l´objectif est de permettre aux joueurs de devenir très proches des personnages par l’intermédiaire de leurs problèmes. Mais l´objectif est aussi de créer une expérience réconfortante. Ainsi quand ils auront terminé le jeu, ils diront “quel magnifique jeu c´était. Quelle fin heureuse. Quelle histoire heureuse.” C´est l´histoire émotionnelle autour de Blue Dragon qui m’importe.

D´autre part avec Lost Odyssey, voici un homme qui vit pendant 1000 ans. Il est très différent. Il est très apathique parce qu´il a vu le chagrin et l’a subit pendant des années. Mais même ce personnage souffre et pleure aussi. Donc c´est très émotionnel. L´objectif pour Lost Odyssey est de faire que les joueurs pensent à leurs objectifs de vie et de savoir de quoi la vie peut-être faite. C´est très profond."


Cette interview réalisée par Bryan Vore nous apprend beaucoup de choses sur les deux jeux de Mistwalker et je vous rappel que Blue Dragon est prévu pour le mois de décembre au japon et courant 2007 en Europe. Pour Lost Odyssey, des rumeurs font état d’une sortie mondiale en été 2007 mais cette date n’a pas été confirmée…





» Source: www.gameinformer.com



VOS REACTIONS





 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019