Blog Saihttam - Xbox 360

 XBOX ONE GAMER
197 connectés, 40 773 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
SAIHTTAM
   Lui envoyer un message privé

   Ajouter à ma liste d'amis

   Consulter le mur du membre
  Saihttam est Offline
  Localisation : France - Pays de la Loire
  En chiffres :
    - membre depuis 3449 jours
    - 2498 messages postés

PUBLICITE
< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 ... 50 51 >


Sailor & Lula *****
Publié le 15.01.2008 à 19:39 par Saihttam

Histoire:
Sailor et Lula, deux jeunes amoureux, fuient Marietta, la mère de la jeune fille qui s'oppose à leurs amours, ainsi que toute une série de personnages dangereux et mystérieux qui les menacent. L'amour triomphera-t-il de la violence qui les entoure ?

Réalisé par: David Lynch



Durée du film: 2h 7min

Date de sortie en France: 24 Septembre 1990

Classification:




"Sailor et Lula ! Sailor et Lula ! C'est un chef-d'oeuvre ! Regarde-le ! Regarde-le !" me criais pendant des jours un amis, un Deagle en main pointer vers mon visage...au bout d'un moment après avoir reçu la tête de mes parents dans un colis j'ai du me plier a sa volonté et regarder ce film, auparavant non pas que je ne voulais pas le voir mais par pur manque de temps tout simplement, là évidemment j'ai du m'y résoudre.

La galette inceré dans le lecteur, le temps que sa charge je regarde une fois encors le boitier, la couverture très sensuel, très sombre et on à le droit au dos du boitier à la tête de Willem Dafoe ( le bouffon vert dans Spider-Man ou bien le jeune agent du FBI dans Mississippi Burning ) quelque peu inquiétant. Déjà pour le moment j'aime bien l'univers qui s'en déguage à première vue.



Dès le début du film on peut se rendre compte à ce que l'on va avoir à faire: un film violent, d'amour passionné et as mal barré. La première bagarre donne le ton, ça cogne dur, et ça gicle pas mal.

Fin bon, sans avoir forcément d'action pendant tout le film il est vraiment intense, tout d'abord les amoureux vivent leur escapade pleinement, c'est vraiment agréable pour eux. De plus le jeu d'acteurs terrible donne vraiment l'impression de voir un vrai couple d'amoureux vivre leur passion très chaudement.



Mais bon une fois que les emmerdes arrivent c'est partie pour le bordel, on sent la merde arrivé dix kilomètres à la ronde et on la voit s'abattre sur nos tourtereaux d'amour, terrible.

Enfin bref, ce chef d'oeuvre fait partie des films à regarder au moins une fois dans sa vie tant qu'au niveau réalisation ça déchire tout, niveaux musique pareil, niveau acteurs pareil, c'est parfait: Dern et Cage sont vraiment réalistes, quant à Dafoe....quel taré ! x)

À regarder ABSOLUMENT !!




Une famille recomposée ***
Publié le 14.12.2007 à 12:03 par Saihttam

Histoire:

David et Celia, jeunes mariés, viennent d'emménager dans une ville de l'Ouest américain. Ils font la connaissance d'Harold, un voisin un peu étrange, qui ne tarde pas à révéler son vrai visage...

Réalisé par: John Landis



Durée du film: 60mn

Date de sortie en France: Vendredi 6 juillet 2007 ( CANAL+ )

Classification:





Après quelques épisodes de la saison une que j'avais trouvé nul à chier, me revoilà entrain de regarder un épisodes de la saison deux, un bon épisode d'après certaines personnes....( un belge plus précisément ).

Cet épisode de Masters Of Horror se nomme Une famille recomposée, le début de l'épisode commence par la présentation d'un beau et fort sympatique quartier typique américain, puis nous rentrons dans une maison où une très bonne musique se fait entendre, dans la cave de cette maison un homme enduit un vieillard d'une solution apparament corrosif et qui le fait fondre d'une manière assé dégueu.

Ça commence bien, ça laisse présager une suite bien gore et plutôt marrant...et bien ce n'est pas vraiment la cas.



Et oui, car certe on n'a quelques moments plutôt drôle et légerement décalé mais bon, ça ne fait pas rire non plus ou alors vraiment très peu.

Niveau gore, ben euh....pouarf....deux ou trois gouttes de sang, un petit peu de dissolution organique et....ben c'est tout, j'étais comme même bien déçu, moi qui ma'ttendais à du bon gore. Ça aurrai pu, si on n'avais passé plus de temps sur les dissolutions, ou même sur des meurtres mais non....à que pouic !



Concernant le jeu d'acteur, franchement je le trouve ultra daubé...nan mais c'est du Scream en un peu amélioré...mais bon je pense surtout que la VF n'arrangeais en rien les choses

Par contre niveau acteur, j'avoue que Celia, la belle blondasse est magnfique, avis aux pervers :nerd:

Donc pour finir, c'est un bon petit film, assé sympatique. Mais je me demande ce qu'il viens faire dans la case "horreur"....plutôt comique "aurrais" été de mise.








28 semaines plus tard ****
Publié le 12.12.2007 à 14:08 par Saihttam

Histoire:

Il y a six mois, un terrible virus a décimé l'Angleterre et a transformé presque toute la population en monstres sanguinaires.
Les forces américaines d'occupation ayant déclaré que l'infection a été définitivement vaincue, la reconstruction du pays peut maintenant commencer.
Don a survécu à ces atroces événements, mais il n'a pas réussi à sauver sa femme et la culpabilité le ronge. Lorsqu'il retrouve ses enfants, Andy et Tammy, qu'il n'avait pas revus depuis la catastrophe et qui reviennent à Londres avec la première vague de réfugiés, il leur apprend la mort de leur mère. Partagés entre la joie des retrouvailles et le chagrin, tous trois tentent de se reconstruire et de reprendre une vie normale dans la ville dirigée par l'armée américaine.
Pourtant, quelque part, un effroyable secret les attend. Tout n'est pas terminé...


Réalisé par: Juan Carlos Fresnadillo



Durée du film: 1h 31min

Date de Sortie en France: 28 Mai 2003

Classification:



Après un premier opus franchement magnifique, la franchise 28 jours plus tard nous revivens mais cette fois-ci, pas entre les mains de Danny Boyle mais d'un réalisateur espagnol de quarantes balais qui se nomme Juan Carlos Fresnadillo....c'est sur que de savoir la suite réalisé par un autre pourrait prêter à avoir peur du résultats...mais que nenni il n'en n'est rien !

Je vous explique tout ça.



Bon que je précise tout de suite, les avis des gens qui ont vu ce film autour de moi sont très mitigés.....certains le préfère carrément au premiers et d'autres, comme moi, le trouve super mais pas aussi bon que le premiers. Donc si vous lisez cette critique et qu'ailleurs vous avez lu quelque chose de complètement différent c'est tout à fait normal.

Donc est-ce que cette suite est bonne ? Oui, même très bonne !

Niveau gore et trash c'est dans la même ligné que le premier opus ? Oh que oui, mais même si visuellement il y à quand même plus d'hémoglobine, de viande je le trouve beaucoup moins choquant et violent que le premiers, j'ai l'impression que c'est filmé à la gore " pour plus grand public" mais ça reste très bon quand même. Une scène dans la première partie qui s'inspire librement d'une des dernière scène de 28 jours plus tard est vraiment culte à mon goût, mais du'une violence extrême.
Les phase de snipages sont terribles et "éclaboussantes"



Concernant les musiques, si vous vous rappelez les musique majestueuses du premiers épisodes ( et vous devez de vous en rappelez ) et bien avec 28 semaines plus tard tout vous niveaux musique tout vous sera familier, Et oui car les musiques et l'ambiance musicale général sont identique. Et tout ça pour le plaisir immense de nos de nos oreilles....Quel délices d'être transporté par ses musiques magnifiques.



Maintenant le scénario, et bien je ne vais pas vraiment vous en dire trop pour ne point vous gacher le film, même si ceux qui on lus le synopsis se doute évidemment de ce qui se passera....tout ce que je peut vous dire c'est que le scénar' est sympatique, on n'a droit à pas mal de rebondissements qui foutent des claques dans la gueule et ça c'est bon. Le tout est plutôt bien foutu sans pour autant atteindre des sommets.



Donc si vous avez aimez 28 jours plus tard et bien à coup sur vous aimerez celui là, bien qu'il est tout de même moins long, moins intense et moins transportant que le premier il n'en demeure pas moins une excellente suite qui ravira à coup sur les amateurs de gore, de trash et de 28 jours plus tard.





La Colline à des Yeux 2 **
Publié le 10.12.2007 à 14:31 par Saihttam

Histoire:

Lors d'une mission de routine, une unité de jeunes soldats de la Garde Nationale fait halte dans un avant-poste du Nouveau-Mexique afin de livrer du matériel à des scientifiques. Lorsqu'ils arrivent, le camp est désert. Après avoir repéré un signal de détresse dans la montagne voisine, les soldats partent à la recherche des savants disparus...
Ils ignorent que ces collines, autrefois hantées par la terrifiante famille Carter, sont aujourd'hui peuplées par une tribu de mutants cannibales qui attendent leurs proies, pour se nourrir et se reproduire...

Réalisé par: Martin Weisz



Durée du film: 1h 30min

Date de Sortie en France: 20 Juin 2007

Classification:



Ouwaaaahooo, attention mesdames et messieurs....voici arrivés tout droit des US "La Colline À Des Yeux 2" !! et je vous assure que ce film, et bien c'est une daube !!




Ah non mais quand je dit daube, c'est vraiment une grosse daube ambulante, c'est que ça ferais de la concurence à Torque, la route s'enflamme....bon j'exagère comme même un peu....Mais ça été tout de même difficile de rester devant tout le film.

Je ne vais pas mentir, si je suis resté devant s'était par cuiriosité et aussi pour voir un carnage assé trash....et bien je n'ai pas beaucoup servis...le comble.

Le seul truc crade, c'était le viol ( on reprend les éléments du un ), il est immonde. La fille qui se fait violé est vraiment très belle et le "type", la chose qui la viole est pleine de pustulles répugnantes, de la bave visuqueuse et épaisse coule de sa bouche et de de son nez, ses grosses pustulles donne la gerbe...franchement pas beau du tout. À lui seul, il vaut l'interdiction aux moins de seize.

( Un autre truc bien crade: la premiere scène: un accouchement vraiment immonde. La mère dans des draps ultra sales met au monde sont enfant....c'est vraiment très violent. Un moment fort du film...un moment fort sur deux.... L'image tout à la fin de l'article ne représente pas ce moment, je précise )



Mise à part ça, tout ce qui se passe dans le film est ultra prévisible, du début à la fin....c'est emmerdant, même pas drôle, même pas trippant....ce qui me fait rire c'est que la plupart des persos sont des jeunes recrus de l'armée, à la limite sa n'aurrait pas eu besoins d'être des militaires mais des pauvres glands en balades dans le déserts ça aurrai donné le même résultat....sans déc'' ça beau être de jeunes recrues ils ne sont même pas foutu de se servir d'une arme...pathétique.

Bon les décors exterieurs rattrapes les coup....

Tout le contraire du premiers opus d'Alexandre Aja...

D'ailleur si vous avez vu La Colline à des Yeux d'Aja et que comme moi vous l'avez beaucoup aimé, et que vous êtes intrigués par cette suite ne regarder pas. De un ça ne sert à rien et de deux ça ne sert à rien !!

In the poubelle.....




Aniki, mon frère ****
Publié le 06.12.2007 à 17:00 par Saihttam

Histoire:

Pour ne pas se soumettre au clan qui a tué son boss, Yamamoto (Takeshi Kitano), un yakuza de Tokyo, retrouve son jeune demi-frère, Ken (Claude Maki), à Los Angeles. Celui-ci a arrêté ses études pour devenir dealer. Il présente Aniki, "son grand frère", à sa bande
Débarqué aux Etats-Unis sans parler un mot d'anglais et confronté à une culture qui lui est totalement étrangère, Yamamoto reconnaît Denny (Omar Epps), un gangster afro-américain qu'il a balafré dans la rue. Malgré une certaine méfiance au départ, une amitié inattendue s'instaure entre les deux hommes, Denny étant le seul à comprendre réellement le code d'honneur des yakuzas.
Rapidement, Yamamoto retrouve la vie criminelle qu'il menait au Japon. Il prend la tête du gang, supprime le fournisseur de Ken et donne une leçon à un gang chicano qui voulait quitter son territoire. Le business est florissant, le gang en pleine expansion, le yakusa et ses hommes finissent même par s'allier avec leur rival japonais pour s'agrandir. Mais après son refus de traiter avec la mafia, Yamamoto va engager une nouvelle guerre qui s'annonce sans pitié.

Réalisé par: Takeshi Kitano



Durée du film: 1h 54min

Date de sortie en France: 13 Décembre 2000

Classification:



Un japonais en Amérique, et pas n’importe quel japonais…Kitano ! En gangster violent et aux comportement étrange. Après avoir vu Violent Cop la veille, je pensait voir le même type de film mais pour le publique occidentaux. Et bien non, que nenni ce n’est pas ça. Une tout autre histoire, des personnages à part…un film de gangster vraiment bien ficellé.



Comme à l ‘habitude, Mr Kitano nous réalise un film lent, vraiment très lent mais ce n’est pas grave, bien au contraire, ça laisse le temps d’apprécier le film comme il faut…d’en profiter au maximum. Profiter du jeu d’acteur très bon, de l’amitié naissante entre tout ce petit groupe de bonhommes, de l’importance que prend leur organisation criminelle…etc etc..

C’est aussi amusant et interessant de voir la différence entre les criminelles japonais ( yakuza ) et les criminelles américains. Le fossé est tout de même grand malgré le fait que chacun de ses criminelles ne valent pas mieux que les autres.

Pour en revenir à Kitano qui est ( comme toujours ) impressionnant, il montre une nouvelle fois que en plus d’être un acteurs hors pair il est un réalisateur vraiment très doué. Tout coule de source, tout s’enchaîne parfaitement….c’est majestueux.



Pour finir, je dirais que Aniki, mon frère est un film qui se regarde tranquillement, sans essayer de comprendre ce que le réalisateur à voulut faire passer….un moment agréable à passer devant un film policier ;p



( tiens en voyant cette photo ( le tatouage ) ça me fait penser, il y à l'acteur qui incarne Sucre ( Amaury Nolasco ) dans Prison Break qui joue dans Aniki, mon frère....à titre d'information )


Calvaire *****
Publié le 05.01.2008 à 15:05 par Saihttam

Histoire:

Marc Stevens est un chanteur itinérant. A l'hospice, le concert est terminé. Celui-ci reprend la route, mais il tombe en panne au milieu de nulle part. M. Bartel, un aubergiste psychologiquement fragile depuis que son épouse Gloria l'a quitté, le recueille.
C'est alors que commence le cauchemar de Marc : M. Bartel voit en lui l'incarnation de son ex-femme et tout le village est persuadé que celle-ci est rentrée au pays.

Réalisé par: Fabrice Du Welz



Durée du film: 1h 30min

Date de sortie en France: 16 Mars 2005

Classification: -
-


Ohhhh !! Madre de Diiiiooos !!

Mais quel film ! Ouwaoo la claque ! Quand j'ai commencé à regarder ce film, je n'en n'avais jamais entendus parlé, grâce à la séance interdite de Canal+ j'ai pus découvrire ce super film. Pourquoi super ? Tout d'abord, le jeu d'acteur est énorme, vraiment, on n'a l'impression de voir des gens en face de nous, c'est criant de vérité, simple....comment dire, c'est réel quoi.
Que ça soit Jackie Berroyer, Laurent Lucas et même les acteurs secondaires le jeu est parfait. J'était sur le cul.
Et sachant que les acteurs jous bien leurs rôle et que la plupart jouent des rôles de personnages malsain et tapper de la tête c'est inquiétant, vraiment inquiétant. Jackie Berroyer qui joue Mr Bartel est superbe, il passe d'une émotion à l'autre tout en restant dans sont tripp, il fait peur, il est inquiétant mais en même temps on n'est touché par son malheur, ça situation...seul, délirant et abandonné de tous.



Je laisse de côté les acteurs et les personnages pour passer à l'ambiance du film, une ambiance unique et ultra malsaine, je crois que c'est un des film les plus malsain que j'ai pus voir. Mais en même temps cette ambiance malsaine est génial, on n'est bien projeté dans le climat qu'il reigne, dans ce village reculé, remplie de gros paysans zoophile amateur de veau et de chèvres.



Une mention spécial à une scène de danse dans un vieux bar crasseus. La scène: un homme qui est sur le panio et qui joue, dans le reste de la pièce, pas grande, les clients dansent. Le joueur de piano qui joue frénétiquement, les yeux fermé, la bouche ouverte d'où sort de la bave, sont visage sale emet de petit gestes en avant au fur et à mesure qu'il joue. Les danseurs en, les uns en face des autes se regarde, les bras en l'air sur les côté et se dandine de gauche à droite en souriant laissant entevoir leurs dents mal lavé et manquantes. Un scène culte à mes yeux, car en plus de ces mouvements étrange la musique qui est joué est vraiment malsaine.

L'environnement lui est agréable au premiers coup d'oeil quand on ne sait pas les méfaits qui s'y déroulent, l'action principal se situe dans une petite ferme, batiment tout de pierres, champs autour à perte de vu, petite rivière....vraiment beau. Tout autour de cette ferme la forêts grandiose, magnifique, très coloré....et encors des champs. Quand aux village on ne le verra pas !
Fin bref, vous pouvez être sur qu'au niveaux des environnements et de leurs beautés vous allez être servie.

La musique, pour êre franc je ne m'en rappel pas vraiment, elle ne devais pas être très présente...mais bon je ne me rappel pas d'un truc désagréable alors.



Donc nous voilà arrivé à la fin de la critique, Calvaire, ce film français, belge et luxembourgeois est une véritable perle d'horreur, tout y est parfait. Certains regrettons que le scénario soit si "spécial", sans trop d'explication mais pour moi, c'est ce qui apporte un petit plus au film.

À regarder absolument quand on n'est fan de film d'horreur crasseus et malsain ( et accessoirement super bien joué ).



Jurassic Park 4 ??....une blague....
Publié le 05.12.2007 à 14:09 par Saihttam

Vous vous souvenez du très bon Jurassic Park qui avait, a l'époque, impressioné tout le monde et qui aujourd'hui reste un film culte dans la mémoire de beaucoup. Il y avais eu sa suite Le Monde perdu, Jurassic Park, toujours dirigé par le maître Steven Spielberg qui était, malgré que sa soit une suite, très bon.
Et la musique....majestueuse....
Ensuite ce fut la débandade quand Joe Johnston s'occupat de réaliser le troisième opus ( Jurassic Park 3 )....un film pathétique, malgré le retour d'Alan Grant et des effets spéciaux impressionnants...mais sinon très booff. De plus le mythique T-Rex qui se fait terrasser par l'autre peckno à voile sur le dos...n'impornawak !!

Et il y à plusieurs mois de ça, j'apprend qu'un quatre allais voir le jour et que Spielberg allais surement s'en occuper...joies !!!!!!

Maiiiss, et oui il y a un mais....j'ai appris il y à quelques jours le scénario probable de Jurassic Park 4....et le nom du réaisateur aussi.......chiant.

Le réalisateur du film se nomme Joe Johnston !!! Et ouwai le même mec qui s'est occuper de nous pondre le troisème opus....fait chier. J'espere que ce quatrième volet ne durera pas comme le trois, seulement 1h 34mn alors que les deux premiers durais un peu plus de deux heures....

Le scénar' je vous le copie/colle en dessous, ça à l'air navrant au premier coup d'oeil....Après esperons être surprise lors de la sortie du film, esperons....

"Cela se passe 12 ans après la création de Jurassique Park de John Hammonds. Plus personne ne se rappelle des envahissants reptils, qui ne sont désormais plus qu'une légende. Seulement, voilà, les dinosaures, ne l'entendent pas de cette oreille ! Ils sont là et le font savoir ! Une rumeur à propos de mystérieux reptiles engagés dans un conflit destructeur avec des habitants d'une île Costa-Ricaine, commence à prendre de l'ampleur.
Une équipe d'experts est donc dépéchée sur place pour se rendre compte et arrêter ce que l'on croit être une explosion de population de leure espèce, suceptible de boulverser l'équilibre écologique...
Tout pourrait en rester là, mais ils vont découvrir, que les dinosaures sont porteurs d'un virus de nom "DX" décimant les populations humaines ! La seule posibilité pour l'homme de s'en sortir est d'éteindre à jamais la race des dinosaures...
Cependant, des nouvelles interressantes circulent comme quoi le scénario pourait être un peu différent : l'histoire reste la même mais il décrirait l'invasion des dinosaures d'InGen dans le monde. Une carcasse découverte sur une plage se révelerait porteuse du "DX". Le virus serait transmissible à l'homme et ce ne serait rien d'autre que la même infection, qui fit disparaître les dinosaures il y a 65 millions d'années. Ian Malcolm et Allan Grant en sont informés par Lewis Dodgson et de ce fait une équipe est constituée et envoyée vers les îles de Jurassic Park. Les experts se verront obligés de tuer un à un les dinosaures, les éteignant à jamais et clôturant par la même occasion l'aventure Jurassic Park."

Moi....une bombe A et c'est bon, plus de dinausore sur l'île....mais le truc, de tuer tout les dinausores un à un....on va pas assisster à un carnage de la sorte, j'espere pas....on se doute bien que c'est des missiles pour tout détruires....

En tout cas moi ça me fait peur, très peur.....reste plus qu'à attendre mais je flipe à fond car Jurassic Park ( le un et le deux, surtout le un ) reste un de mes films adoré, nostalgie oblige.




Severance *****
Publié le 05.12.2007 à 14:21 par Saihttam

Histoire:

Six personnes de la société de vente d'armes Palisade Defense se rendent à un week-end de paint-ball organisé par leur entreprise. Malgré l'étrangeté des lieux et les rumeurs qui s'y rapportent, le week-end démarre plutôt bien jusqu'à ce que les participants découvrent qu'ils sont devenus la proie de soldats d'élite légèrement dégénérés. Dès lors, ils vont devoir se battre pour leur survie et l'expression répandue dans leur business "tué ou être tué" va prendre tout son sens...

Réalisé par:

Christopher Smith



Durée du film: 1h 37min

Date de sortie en France: 18 Octobre 2006



Severance…un bon petit moment que ce film est sortie, mais quand sur Allociné ils montraient déjà les premières images et l’affiche du film, j’était direct conquis.
Ça sentait le trash à plein nez et surtout, surtout un humour so british du tonnerre, dans la lignée du très bon Shaun Of The Dead d’Edgar Wrigth. Et après avoir vu Severance tout ce que je m’étais fait à l’idée de ce film s’était révélé exact….

Du trash bien sanguinolent, un humour à la con ultra drôle, des personnages plus cyniques ( et pathétique ? ) les uns que les autres, même un des « héro » se révèle être un merde en puissance, une bonne vieille grosse loque adepte de drogue en tout genre mais avec un humour irrésistible.



Chaque personnage, je dit bien chaque personnages à son caractère à lui, du gros boulet pas fini, au chef de groupe totalement incompétent, le gros chien-chien du patron etc etc…..
Et tout ses caractères donne au film un bon nombre de réaction très varié, pas juste des gens qui cries en courant dans tout les sens,c ‘est excellent. On n’a l’impression de voir des gens que l’on connais se faire massacrer et essayer de survivre, pas des gens super sûr d’eux, qui inventes des trucs de fous pour sauver leur peau et qui maitrise la situation comme des bêtes, ça change.

Niveau du trash, franchement c’est très bien servis, en plus avec beaucoup d’humour noir. Le moment du piège à ours reste pour moi mythique et terriblement atroce , on n’a mal pour le pauvre malheureux qui tombe dessus mais c’est terriblement bon à regarder ( nous sommes fou :nerd : )
On n’a droit à du tranchage, du brûlage, du canardage, de l’étripage…enfin bon tout un panel de meurtres bien gore.
Les fans de trash comme moi sont aux anges.



Sinon mise à part les effets gore, les bon perso il y a d’autres choses dans le film qui le rende encor meilleurs. Par exemple un moment donné, les personnages racontent le passé historique de l’endroit où ils se trouvent, un des personnage évoque que c’est un ancien hôpital psychiatrique et pour illustrer cela le film passe en noir et blanc comme pour les premiers cinémas, avec plein de parasites à l’écran, des acteurs caricaturaux, et le texte qui apparaît entre les scènes….enfin bref ce petit exercice de style est très agréable, et ce n’est pas le seul.

Autre point positif, certain moment, le réalisateur nous montre furtivement des paysages magnifiques, vraiment magnifiques. Tout en restant dans l’environnement, la forêt où se déroule l’action est très inquiétante, très fournise en arbres ( logique ) et en végétation…personnellement je n’aimerais pas y aller faire un tout



Conclusion : Severance est un très bon film d’horreur trash, violent et terriblement drôle. On adore suivre les péripéties des personnages dans leurs survis. De plus l’histoire est plutôt sympa qui plus est, est porté par un arrière fond d’ambiance malsaine et tordu car ce qui se passe dans ce film est très possible….vraiment.




< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 ... 50 51 >




 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2014