Blog cajp45 - Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 242 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
CAJP45
   Lui envoyer un message privé

   Ajouter à ma liste d'amis

   Consulter le mur du membre
  cajp45 est Offline
  Localisation : France - Centre
  En chiffres :
    - membre depuis 3950 jours
    - 614 messages postés

PUBLICITE
< 1 2 3 4 5 6 7 8 >


Magalie Vaé se métamorphose.
Publié le 09.03.2014 à 00:18 par cajp45



C'est mon premier article de l'année et au risque d'être la cible de quolibets, je tenais à parler un peu d'une chanteuse que j'aime beaucoup mais qui est pourtant mal aimée, voir régulièrement lynchée par le public: Magalie Vaé.

Pour ceux qui ne la connaissent pas, Magalie est la gagnante de la cinquième édition de la Star Academy en 2005. Selon certains, elle doit en partie sons succès à ses rondeurs qui lui auraient attirées la sympathie du public, mais il faut surtout reconnaitre que bien que jeune, elle était une des seules à pouvoir soutenir des voix puissantes comme celles de Johnny Halliday et de Lara Fabian.



En 2006 elle a sortie son premier album, mais pour tout vous avouer, bien qu'étant fan de la jeune chanteuse je ne l'ai pas du tout aimé. Beaucoup trop lyrique, j'ai trouvé ce premier album décevant, voir, n'ayons pas peur des mots: chiant. Ce n'était pas du tout le genre dans laquelle je l'attendais elle qui avait su enflammer les foules avec des chansons rythmées comme "I am what i am" ou "Rue de la paix", car outre sa voix, la plus grande force de Magalie est son dynamisme. D'ailleurs je ne semble pas être le seule à avoir ressentit cela puisque cet album ne s'est écoulé qu'a 33 000 exemplaires. A titres de comparaisons, plus de 11 millions de téléspectateurs avaient pu assister à sa victoire lors de l'émission musicale de TF1.

Heureusement, 8 ans après nous voici avec son nouvel album "Metamorphose", et autant vous le dire tout de suite il répond exactement à mes attentes. Enfin la jeune chanteuse a réussis à se trouver musicalement. La plus part des chansons sont assez rythmées et nous font ressentir la joie de vivre de cette artiste. Même la plus triste, "Mon ange gardien", est plus chantée avec une douceur touchante qu'avec de la mélancolie.

N'attendez pas des textes profond et philosophiques, le thème globale serait plutôt la vie de tout les jours d'une jeune femme qui nous raconte, furibonde, son ressentit après qu'on lui ait posé un Nième lapin dans "Je te hais", les "joies" de la grossesse dans "La nausée", ou sa recherche de l'homme parfait pour elle dans "l'homme shampoing", sans oublier l'histoire d'une petite polissonne surnommée "la crapouille". Bref une vraie tranche de vie rafraichissante dans la mesure ou tous ces textes sont chantés avec une bonne humeur communicative.



Cette bonne humeur se retrouve même dans "Je vous emm...", une chanson clairement destinée à ses détracteurs, car comme je le disais au début de l'article, Magalie Vaé est la victime d'un véritable lynchage quotidien. Les plus virulents n'hésitant pas à se moquer sans la moindre retenue de ses rondeurs, de la jaquette de son album ou de son clip. Je vous épargne les exemples de moqueries car elles sont majoritairement bas de plafond et insultantes.

Le pire dans tout ça c'est que personne ne remet en cause ses qualités de chanteuse, tout le monde s'accorde pour dire qu'elle a une belle voix, même les pires de ses bourreaux, mais malheureusement, peut de personnes s'intéressent à ses chansons, c'est pourquoi je voulais lui rendre hommage à ma manière, et j'espère avoir donné envie de l'écouter au moins une fois à ceux qui auront lu ces quelques lignes.


A qui s'adressent les steambox?
Publié le 10.10.2013 à 16:07 par cajp45



Alors que Sony et Microsoft se livrent une guerre acharnée et que Nintendo lutte pour ne pas tomber dans l'oubli, un quatrième larron semble vouloir se joindre à la fête. Fort du succès incontestable de la plateforme de téléchargement Steam, valve entend bien bousculer les règles du monde des consoles de salon.

C'est quoi une Steambox?

Concrètement c'est une machine dédiée aux jeux, évolutive, embarquant Steam OS et pouvant être fabriquée par différentes entreprises, tout ceci impliquant des configurations différentes d'une machine à l'autre. En résumé, une steambox est un PC dédié uniquement au jeu et aux services proposés par Steam OS (A noter que d'autres OS pourront être installés par l'utilisateur).

Peu d'informations ont circulé pour le moment, on a entendu parler de la Piston (fabriquée par Xi3) qui devrait coûter la bagatelle de 1000 dollars. De son côté Valve a récemment annoncé que 300 joueurs recevront des prototypes pour tester la bête, plusieurs configurations ayant été évoquées on sait que Valve n'enverra pas des machines aux mêmes caractéristiques hardware.
Selon le site jeuxvideo24, les composants utilisés, ramenés au prix public donneraient naissance à des machines dont le prix serait compris dans une fourchette de 600 à 1600 dollars. Cela dit, il n'est pas impossible que des accords aient étés trouvés pour faire baisser la facture.

A noter que Valve A également développé une manette spécifiquement pour les "Steam Machines".



Et Steam OS? kézako?

Comme son nom l'indique, Steam OS est un système d'exploitation. Il sera gratuit et en licence libre pour les constructeurs mais ne donnera accès qu'au contenu validé par Valve, à l'image d'un IOS ou Androïde. En ce qui concerne les options et le contenu qui sera disponible, le site officiel francophone mentionne le streaming locale (qui consiste groso modo à faire la transition entre notre PC et notre TV), le partage familiale qui permet de prêter des jeux dématérialisés, du contenu multimedia (musique, films, etc...) ainsi qu'une option de contrôle parentale.

Alors? Ce sont les joueurs PC ou consoles qui vont se jeter dessus?

Honnêtement, c'est là que je bloque. Mais à qui est donc destinée cette machine?

Prenons le joueur PC lambda, va t il investir entre 600 et 1600 euros juste pour jouer aux mêmes jeux que sur son PC? Surtout qu'avec Big Picture, rien ne l'empêche de brancher son PC sur sa Télé. Reste bien sûr à connaitre le prix de ces machines, mais dans tous les cas, le joueur PC en aura certainement pour moins chère de changer de carte graphique ou d'ajouter un peu de ram que de faire l'acquisition d'un hardware complet.

C'est donc tout naturellement qu'on regarde du côté du joueur console. Que recherche ce dernier la plus part du temps? De la simplicité, des licences connues, et un prix abordable. Je suis sûr que beaucoup ont déjà rêvé de pouvoir jouer aux jeux PC sans avoir recours à l'hypotèque (bon, ok, j'exagère un poil). La Steambox est elle la solution miracle? Pas si sûr.

Tout d'abord, niveau prix ça ne semble pas très encourageant. Même si je sais qu'il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, il est peu probable que les configurations les plus solides soient abordable, ce qui amène vers les plus petites configurations, et on peut se demander si le résultat sera vraiment meilleur que les prochaines consoles de Sony et de Microsoft.

L'autre problème concerne la ludothèque, Steam OS étant basé sur Linux, seule une petite partie du catalogue Steam sera disponible. Bien sûr il sera possible de streamer steam depuis son PC pour avoir accès aux 3000 jeux de la plateforme de téléchargement, mais on perd la simplicité d'utilisation, sans oublier qu'on n'aura accès qu'au catalogue Steam, exit donc les jeux blizzard (Diablo, Starcraft...) par exemple, ou même Electronic Arts (Battlefield, Sim City...) qui réserve de plus en plus ses productions à sa propre plateforme de téléchargement: Origin.

De plus Valve possède bien quelques licences populaires tel que Half Live ou Portal, mais font elles le poids pour un joueur console face aux mastodontes que sont Halo, Gran Turismo, et Mario? Pour avoir une petite chance de percer ils devraient s'assurer le soutient exclusif d'un éditeur connu des joueurs consoles, comme l'avait fait Sony pour sa Playstation avec notamment Namco (Tekken, ridge racer...) ou Squaresoft (Final Fantasy). Même Microsoft à parié sur les licences Sega (shenmue, crazy taxi, panzer dragoon...) au début de sa Xbox. Malheureusement pour Valve, les circonstances ne sont pas vraiment les mêmes, et je vois mal un éditeur console se lancer exclusivement dans l'aventure Steambox.

Un autre soucis se pose, c'est que les joueurs consoles sont encore assez réfractaire au tout dématérialisé, on l'a vu avec la psp go, onlive, l'ancienne politique de la xbox one, etc... Le passage en force ne donnera rien, il faut amener les joueurs au tout dématérialisé petit à petit, sans compter que le support physique permet une bonne visibilité de la ludothèque en magasin au moment de l'achat d'une console, ce dont seront dépourvus les différentes machines dédiées à Steam.

Enfin, comme dit pus haut, les joueurs consolent cherchent la simplicité, on a vu qu'un simple pack arcade sans disque dur pour la xbox 360 pouvait perturber pas mal d'acheteurs potentiels, imaginez ce que ça va donner avec des configurations différentes.

Bref, j'ai un peu l'impression que Valve se trouve "le cul entre deux chaises", et bien que je leur souhaite de marcher, je ne miserais pas un centime sur les chances de succès de sa Steambox.
[centre]
[/centre]


Problèmes pour jouer offline aux jeux XBLA? La solution. ;)
Publié le 21.09.2013 à 12:04 par cajp45



J'ai remarqué que beaucoup de personnes dans mon entourage ou sur les forums se plaignent de ne plus pouvoir jouer à leurs jeux Xbox Live Arcade en étant déconnectés. Le problème est toujours le même, on doit se connecter au live pour jouer au jeu qu'on à acheté dans sa totalité, sinon on ne se retrouve qu'avec la démo. Beaucoup ont même pensés que c'était une manœuvre de Microsoft pour pousser les joueurs vers le 100% connecté, mais rassurez vous il n'en est rien, tout ceci a une explication, et bien heureusement, une solution.

La cause:

Sans vous connaitre, je peux déjà dire que tous ceux qui ont rencontrés ce problème ont changés leur console (retour SAV, achat d'une nouvelle 360, etc...) et ont juste fait un transfert de données d'un disque dur à l'autre, ou ont mis leur ancien disque dur sur leur nouvelle console. Le problème c'est que transférer les données n'est pas suffisant, il faut également transférer les licences.

En effet, lorsque vous téléchargez un jeu sur le Market Place, celui ci est "lié" à votre console, ainsi, pour éviter que vous le distribuiez à tous vos potes gratuitement, dés que ce jeu est copié sur une clef usb pour être joué sur une autre console, il est nécessaire d'être connecté au live avec le Gamertag qui à fait l'acquisition du jeu affin de montrer patte blanche. Le problème c'est qu'il n'est pas possible pour le système de différencier une 360 dont on vient de faire l'acquisition de celle d'un pote.

La solution:

En fait il existe deux solutions, la plus simple consiste à faire un transfert de licences. Après vous être connecté à votre Gamertag et au live, sur le dashboard de votre console allez sur:

-> Paramètres
-> Compte
-> Transfert de licences

La console vous demandera juste votre identifiant et mot de passe, et le tour sera joué, à vous le plaisir de redécouvrir vos jeux hors connexion.

Mais que se passe t il si on a oublié notre mot de passe et qu'on n'a plus accès à notre boite mail pour en demander un nouveau à microsoft? J'évoque cette possibilité car c'est ce qui m'est arrivé. Eh bien j'ai trouvé une solution pour palier à ce problème. Toujours avec votre Gamertag connecté au live, sur le dashboard allez sur:

-> Paramètres
-> Compte
-> Historique des téléchargements

Vous aurez ainsi accès à la liste de tout ce que vous avez téléchargé avec votre compte sur l'ancienne console. Il vous suffit alors de parcourir cette liste, de sélectionner les jeux un par un et de valider "télécharger à nouveau". Cette action ne prendra qu'une seconde à chaque fois, les jeux étant déjà présents sur votre disque dur, seule la licence sera téléchargée faisant ainsi de votre nouvelle console celle auxquels vos jeux seront à présents liés, il sera donc possible d'y jouer avec n’importe-quel autre gamertag sur votre 360.

A noter que les jeux de la section indie games ne peuvent pas êtres joués offline, ce que je viens de décrire n'est donc pas valable pour ces derniers qui nécessitent une connexion permanente quoi qu'il arrive.

Voilà, j'espère que cette explication aidera ceux qui étaient dégoutés d'êtres obligés de se connecter au live pour profiter de leurs jeux XBLA, bon jeu à tous et à bientôt.








Musique JV: Blow Me Away (Halo 2)
Publié le 15.09.2013 à 17:06 par cajp45



Un des aspects primordiaux d'un jeu vidéo est sa musique, c'est elle qui plonge le joueur dans l'ambiance recherchée, en provoquant l'angoisse chez lui, en le galvanisant au cours d'un assaut épique, ou encore en soulignant une situation burlesque. La musique est peut être l'élément le plus important en ce qui concerne l'immersion et pourtant elle est trop souvent reléguée au second plan par les joueurs et les testeurs qui évoquent plus facilement le scénario, le gameplay et les graphismes d'un jeu, c'est pourquoi j'ai voulu rendre un petit hommage à une composition qui me tient à particulièrement coeur: Blow Me Away du jeu Halo 2.



Blow Me Away est une chanson composée et interprétée par le groupe de rock américain Breaking Benjamin pour le jeu Halo 2 sorti sur Xbox en 2004 puis sur PC en 2007.
C'est au cours du niveau "Le fossoyeur" (Gravemind) qu'on peut entendre la version instrumentale de cette chanson (voir vidéo suivante), et je dois dire qu'à ce moment là je me suis senti pousser des ailes faisant de ce passage l'un de mes meilleurs souvenirs d'Halo 2, la dimension épique de ce passage devant beaucoup à ce morceau. Aujourd'hui encore j'ai une préférence pour la campagne d'halo 2 par rapport au premier, en grande partie grâce à cette chanson.



pour ceux qui voudraient savoir de quoi parle cette chanson voici les paroles trouvées sur le site la coccinelle.net:

They fall in line
One at a time
Ready to play
I can't see them anyway
No time to lose
We've got to move
Steady your hand
I am losing sight again
Fire your guns
It's time to run
Blow me away
I will stay unless I may
After the fall
We'll shake it off
Show me the way

[Chorus]
Only the strongest will survive
Lead me to heaven when we die
I have a shadow on the wall
I'll be the one to save us all

There's nothing left
So save your breath
Lying and wait
Caught inside this tidal wave
You're covers blown
No where to go
Holding your fate
Knowing that I will walk alone
Fire your guns
Its time to run
Blow me away
I will stay unless I may
After the fall
We'll shake it off
Show me the way

[Chorus]
You wanted it back

[Chorus]
Save us all

Traduction Française:


Ils tombent en ligne
Chacun leur tour
Prêt pour jouer
Je ne peux pas les voir de toute façon
Pas de temps à perdre
On doit bouger
Ferme ta main
Je perds encore la vue
Tire un coup de feu
Il est temps de courir
Chasse moi
Je resterai à moins que je ne puisse
Après la chute
Nous le secouerons au loin
Montre moi le chemin

[Refrain]
Seulement les forts survivront
Conduis moi au paradis quand on meurt
J'ai une ombre sur le mur
Je serai celui qui nous sauvera tous

Il n'y a plus rien
Donc garde ta respiration
S’allonger et attendre
Pris à l'intérieur de cette vague de marée
Tes couvertures se sont envolées
Nul part où aller
Tenant ton destin
Sachant que je marcherai seul
Tire un coup de feu
Il est temps de courir
Chasse moi
Je resterai à moins que je ne puisse
Après la chute
Nous le secouerons au loin
Montre moi le chemin

[Refrain]
Tu as voulu son retour

[Refrain]
Sauve nous tous

R.I.P Gamer. (-_-')
Publié le 19.07.2013 à 20:16 par cajp45



Depuis quelques temps, en parcourant différents forums dédiés aux jeux vidéos je me suis rendu compte que les gamers, ceux pour qui, seule comptent les jeux avant tout, sont une espèce en voie de disparition.

Bien que les débats houleux s'enchainent depuis des années avec comme base quel constructeur a la plus grosse (liste d'exclus, pas autre chose hein...quoi que...) et où on parle plus de la politique de chaque constructeur plutôt que des jeux si ce n'est justement pour en faire des listes interminable, mais ce qui a provoqué un déclic chez moi c'est un évènement récent.

Au cours de l'evo 2013, un évènement dédié aux fans de jeux de bastons, le jeu Killer Instinct, développé par Double Hélix pour le compte de Microsoft, a été honteusement hué au moment de l'apparition du logo Xbox One. Outre la faible popularité de la prochaine console de Microsoft, cet épisode malheureux nous montre qu'aujourd'hui les joueurs s'intéressent moins au jeu qu'au support sur lequel il tourne.

Dans le même ordre d'idées je viens de voir un blog qui listait les "bonnes raisons d'acheter une PS4" avec en tout et pour tout 4 points abordés:

- Le prix, la puissance.
- L'ex-politique de Microsoft.
- Nouveaux graphismes.
- Le PSN+

Si chacun se fera son propre avis sur la pertinence des éléments évoqués, vous remarquerez que les jeux ne sont même pas cités, ces derniers ne semblent donc plus être une composante essentiel du choix d'une console pour certains joueurs, alors que la prochaine console de Sony ne manque pas de titres prometteurs.

Pourtant les signes avant coureurs étaient nombreux, n'avez vous pas remarqué les débats stériles à coup de pavés qui se finissent invariablement en accusation de "fanboys" ou de "troll" quand certains n'ont plus rien de constructifs à dire? Les joueurs se prennent de plus en plus pour une élite, dédaignant certaines catégories de jeux comme les party games et les jeux de danses alors qu'il y a 15 ans, Dance Dance Revolution ou Mario Party étaient des valeurs sûr en terme de fun et de convivialité. Plus généralement, les jeux qui ne font pas le buzz n'existent tout simplement pas aux yeux de la masse dite de "gamers", et ne parlons pas des jeux sur smartphones, tablettes tactiles et réseaux sociaux, ce serait grossier voyons.

Pire, certains joueurs proche du fanatisme en deviennent agressifs. Ayant récemment fait Uncharted 3 j'ai expliqué sur un forum que je ne comprenais pas tout le tapage autour des graphismes de ce jeu, qui, s'il est loin d'être moche, ne méritait pas à mon sens tant de louanges. Cet avis m'a valu un message privé titré:
"ferme plutôt ta gueule et va t'laver les yeux".
Je vous épargne le langage fleuri qui le compose.

Un peu plus tard, sur une news parlant des ventes de The Last of Us après 5 semaines, j'ai eu le malheur de dire que je venais de me le prendre et que j'avais hâte que mon fils aille se coucher pour que je puisse m'y mettre, et voilà ce que notre lobotomisé de service m'a pondu toujours par message privé sans que je ne demande rien à personne:

"Ce jeu est réservé à l'élite gamer, dont tu ne fais pas parti
(...)
Pour The Last of Us, un vrai gamer achète day one, on s'en fou de ton avis de merde et de ta vie, et si c'est en plus pour plus tard raconter des conneries dessus comme t'as tout le temps raconter de la daube sur les jeux PS3, non t'es vraiment pas un gamer, clairement pas ! déjà un vrai gamer ne défendrait pas la XBOUSE ONE."

Le mot est lâché, le "vrai gamer" ne doit pas s’intéresser aux jeux d'une console mais à la console elle même, ou plutôt à la boite qui la fabrique. Bien sûr certains me diront que c'est un cas extrême, c'est vrai, mais on voit tout de même une tendance générale se dessiner, les "non gamers", ou les "casuals" comme certains aiment à les appeler dédaigneusement sont paradoxalement plus ouverts. Elle est loin l'époque où un joueur qui ne possédait qu'une console n'avait pas de honte à reconnaitre que certaines exclus concurrente lui faisaient envie.

Le constat est affligeant, les gamers se font de plus en plus rare et sont remplacés petit à petit par des groupies.
R.I.P Gamer, que tes derniers représentants continuent de s'amuser quelque soit le support.


PS4 VS XOne: les politiques constructeur
Publié le 19.06.2013 à 00:29 par cajp45



Depuis le 21 mai et l'E3, la politique des deux constructeurs concernant les futures consoles fait couler encore plus d'encre virtuel que les jeux qui sont pourtant censés être le centre de notre loisir. Malheureusement cette débauche d'annonces et d'articles à tendance à perdre un peu les joueurs, surtout concernant la Xbox One.

Je vous propose un petit récapitulatif des différents points abordés et de faire un comparatif entre les deux consoles pour voir ce qui diffère et laquelle est potentiellement la plus intéressante pour chaque point.

A noter que je me base sur les informations connues à l'instant où j'écris ces lignes et que certains éléments peuvent encore être sujets à modifications d'ici la sortie des deux consoles, les appréciations donnant l'avantage à l'une ou l'autre des consoles ne se basera donc que sur les éléments confirmés, à chacun d'adapter ces appréciations en fonction de ses attentes.

Les DRM:


Côté Microsoft, on sait que les jeux, même solo, ne seront pas accessible si la console est déconnectée depuis plus de 24H00, le but de cette connexion ponctuelle étant de mettre régulièrement à jour votre collection de jeux affin que vous ne puissiez pas jouer à un jeu que vous auriez revendu entre temps. En effet, sur Xbox One on ne jouera pas à partir du blue ray du jeu, ce dernier ne servant qu'à installer le jeu sur le disque dur rendant de fait le support physique inutile après installation. La possibilité de désactiver les fonctions cloud permettant ainsi de jouer au delà de cette limite de 24H00 hors connexion à été récemment évoquée avec pour contrainte le blocage des comptes famille jusqu'à la prochaine reconnexion. On peut également imaginer l'utilisation du jeu au format physique en tant que "drm offline" mais pour être honnête je n'y crois pas, ce serait une porte ouverte au piratage vu qu'il suffirait d'un lecteur virtuel du genre demon tool pour jouer à n'importe quel jeu en étant déconnecté. Il est donc probable que les choses restent tel quel et que la connexion obligatoire toute les 24H00 soit maintenue.

Bien que cela semble évident pour la plus part d'entre vous, je me suis rendu compte que certaines personnes pensaient qu'au delà des 24H00 on ne pourrait plus jouer du tout, c'est faux bien évidement, la fonction jeux ne sera bloquée que jusqu'à la prochaine connexion, et vu que les joueurs enchainant les sessions de jeux de plus de 24H00 d'affilées sont rare, autant dire qu'il faudra simplement se connecter brièvement à l'allumage de la console. Enfin, arrêtons l'abus de langage, ce n'est pas une connexion permanente, mais ponctuelle, c'est très différent.

Côté sony Les choses sont plus floues, Jack Tretton ayant évoqué une utilisation des drm laissée à l'appréciation des éditeurs, déclaration très vite nuancée par sony expliquant qu'il s'agissait en fait uniquement des online pass, mais le magazine Edge à très vite relancé la rumeur du drm possible. Enfin, shuei Yoshida à confirmé que les éditeurs tiers pourraient, s'ils le souhaitaient, utiliser les avantages du cloud à l'instar de la Xbox One.

Bref, ça ne semble pas très claire, les seules choses dont on est sûr à l'heure actuelle c'est que sony n'imposera ni online pass ni drm pour ses jeux first party, et que le cloud n'arrivera sur PS4 que courant 2014 on devrait être tranquille sur la question des drm sur PS4 au minimum pour la première année, en revanche ça n'empêche pas les éditeurs de sortir des jeux 100% multijoueurs qui nécessiteront d'être connecté en continu comme destiny, the elder scroll online ou final fantasy 14.

Avantage: PS4

La revente de jeux d'occasion


Autre gros dossier, le cas de l'occasion. Sur Xbox One, la revente de jeux au format physique ne se fera que par l'intermédiaire des boutiques partenaire de Microsoft, la revente via les sites comme leboncoin.fr ou ebay ne sera donc plus possible, pas plus que la vente de particulier à particulier, et bien que microsoft ne prendra aucune taxe sur l'occasion, les éditeurs tiers pourront en demander une aux boutiques, cette éventuelle taxe étant comprise dans le prix, rien ne sera demandé en plus aux joueurs une fois rentré chez lui. De son côté Sony permettra de revendre nos jeux physiques à qui on le souhaite comme c'est le cas aujourd'hui avec un jeu PS3 ou X360.

On pourrait croire que tout s'arrête là mais il y a une petit élément perturbateur: les jeux dématérialisés. En effet, David Dufour (directeur de Xbox France) à confirmé au site lepoint.fr qu'il serait possible de revendre les produits numériques sur Xbox One, bien entendu les conditions n'ont pas étés précisées et on peut très bien imaginer Sony suivre le mouvement, mais cette déclaration fait pour le moment de Microsoft le seule constructeur à proposer cette possibilité.

On voit donc que contrairement à l'opinion générale qui consiste à dire que l'un propose des contraintes et pas l'autre, on peut dire que les deux proposent (pour le moment) des contraintes différentes.

Avantage: égalité

Le prêt


Le prêt a été l'occasion pour sony d'envoyer une pic à Microsoft sous la forme d'une vidéo très taquine, pourtant s'il y à bien un aspect où la politique de Microsoft n'a rien à envier à celle de Sony c'est bien autour de la question du prêt. Tandis que sur PS4 le prêt se fera de manière traditionnelle, en passant le jeu au format physique de la main à la main, la Xbox One permettra de créer jusqu'à 10 comptes (baptisés par la communauté "comptes famille") qui permettront de se connecter à l'ensemble de votre ludothèque (qui sera disponible sur le cloud) depuis n'importe quelle Xbox One. Au niveau des contraintes, les comptes famille se connectant ainsi au cloud devront être connectées en ligne toutes les heures minimum, et il ne sera pas possible de jouer au même jeu au même moment (comme lorsqu’on prête un jeu), cela dit, si ce système empêche clairement de jouer en multi ou en coop avec un seule exemplaire d'un jeu, il semblerait possible de faire le solo en étant offline (utilisation du jeu depuis le disque dur) pendant que l'ami qui utilisera le compte famille jouerait via le cloud, mais ce point reste sujet à confirmation.

Les avantages de ce système sont nombreux, on pourrait prêter un jeu à une personne habitant loin de chez nous, on ne craindrait plus que notre jeu soit rayé, perdu ou volé, et on pourrait enfin prêter des jeux dématérialisés.

Enfin, une petite précision s'impose, beaucoup font un raccourci en disant qu'on ne peut prêter nos jeux qu'à 10 personnes, en réalité on créé jusqu'à 10 comptes famille, si certains de vos amis revendent leur console ou partent en vacance rien ne vous empêche de récupérer les identifiants pour les passer à une onzième ou douzième personne.

Avantage: XOne

Le don


Pour le coup la vidéo de Sony évoquée plus haut serait bien plus pertinente ici. En effet le don sur Xbox One sera soumis à 2 conditions, il faudra tout d'abord que la personne qui reçoit le jeu soit dans votre liste d'amis depuis au moins 30 jours, et un jeu ne pourra être donné qu'une seule fois. La PS4 n'imposera strictement aucune contrainte en ce qui concerne le don.

Pour la question du jeu dématérialisé on peut imaginer que ça se fasse de la même manière que le jeu physique sur XOne mais rien n'est confirmé pour le moment. Pour la PS4 c'est également la grande inconnue, si la PS3 permettait d'installer un jeu acheté sur le PSN sur 5 consoles différentes (réduit maintenant à 2), rien n'a été confirmé pour la prochaine playstation.

Avantage: PS4

Les abonnements


Que ce soit sur Xbox One comme sur Playstation 4, le jeu en ligne sera payant. Dans les deux cas un seule compte sera nécessaire par console et un seule abonnement sera valable à la fois sur PS Vita, PS3 et PS4 pour le psn+ de même qu'un seule abonnement gold sera valable aussi bien pour la Xbox One que pour la X360. A noter que certains free to play comme planet side 2 et dc universe online seront jouables sans être abonnés au psn+.

Le PSN+ déjà connu des joueurs PS3 permet en plus de jouer sans surcoûts à toute une sélection de jeux régulièrement mise à jour. Lors de l'E3 Microsoft a annoncé offrir 2 jeux par mois aux membres Gold mais il faut savoir que cette offre s'arrêtera le 31 décembre de cette année, elle ne concerne donc pas la Xbox One, cependant, Microsoft a déclaré vouloir creuser dans la direction des free to play réservés aux membres gold, la Xbox 360 a déjà pu accueillir crash course, harms way, ou encore happy war et s’apprête à voir débarquer world of tank et ascend: the end of kul. Un autre avantage qui pourrait se montrer déterminant à terme a été évoqué par un ingénieur (supposé) de chez Microsoft qui expliquait que l'énorme infrastructure mise en place avec le cloud avait pour but d'alléger les coûts d'hébergement des parties en ligne pour les éditeurs tiers affin qu'ils n'aient plus à fermer leurs serveurs au bout de quelques années. Enfin on remarquera que Titanfall et Halo 5 bénéficieront de serveurs dédiés on peut donc espérer que cette pratique anecdotique sur la gen actuelle se généralise sur la prochaine, et Microsoft semble avoir pris une longueur d'avance là dessus.

Pour finir, Si la PS4 comme la XOne proposeront de la vidéo à la demande, Microsoft signe des contrats à tour de bras et semble s'investir dans la création de contenu audio visuel (en témoigne la série halo). En France, les abonnés gold sur 360 ont accès à un certain nombre d'applications gratuites dans la langue de Molière (gully replay, pluzz, msn tv...) et de Shakespeare (maxime, wal street journal, machinima...).

Bref c'est bien beau tout ça mais concrètement, sur le moment présent on ne sait pas quels seront les jeux ou les applications proposées ni les services annexe, du coup définir qu'elle sera l'offre la plus intéressante ne sera possible qu'une fois les console sorties, et encore il faudra bien garder à l'esprit que les deux offres seront très certainement amenées à évoluer tout au long de la vie des deux machines.

Avantage: impossible à déterminer

La politique autour des indépendants


Tout le monde le sait, la PS4 permettra aux studios indépendants de s'auto éditer sur le store de la PS4 alors que Microsoft imposera à ceux ci de trouver un éditeur pour voir leurs productions autorisées à sortir sur le market place. L'affaire est pliée? Avantage PS4? pas si simple. Microsoft s'est beaucoup tourné vers les studios indépendants en organisant des concours de développeurs mais aussi avec la 360, leur permettant de créer des jeux sans kit de développement (directement en C) et de publier leurs jeux dans la section "indie games" sans même passer par une certification constructeur, c'est la communauté de développeurs qui validaient le jeu. Microsoft à donc été le premier à proposer l'auto édition aux studios indépendants sur console.

Mais alors pourquoi ont ils fait marche arrière? tout simplement parce que cette section indie games est un échec. Bien que certaines perles comme Block That Matter, Shout 1up ou les Arkedo's séries ont pu arriver sur 360 grâce à ce programme, les bonnes productions se sont vites retrouvées noyées par un raz de marée de médiocrité, décourageant les joueurs de farfouiller dans cette section et pénalisant les studios s'étant démenés pour proposer des jeux de qualité. Seule quelques clones de Minecraft et un ou deux titres du début ont su tirer leur épingle du jeu. Cela dit Microsoft ne compte pas abandonner les indépendants, et il se murmure qu'une nouvelle idée serait en gestation chez le géant américain.

Sony arrivera t'il à s'imposer là où Microsoft s'est planté? Microsoft as t il raison d'imposer un contrôle plus stricte que son concurrent sur son marché en ligne? seule l'avenir nous le dira.

Avantage: Impossible à déterminer






Xbox one: un aimant à haters?
Publié le 27.05.2013 à 21:58 par cajp45




Depuis la conférence de Microsoft révélant la prochaine console du constructeur c'est effervescence sur les forums du monde entier.
Loin de se calmer avec le temps, les réactions sont de plus en plus vives au point que la plus part des intervenants réagissent de plus en plus à chaud, sans la moindre prise de recule, phénomène qui avait déjà débuté avant même la conférence puisque les différentes rumeurs étaient régulièrement commentée comme s'il était question d'annonces officielles.

Prenons les différentes déclarations et analysons un peu les réactions souvent virulentes ainsi que les faits avérés.

La connexion permanente:

Allé hop, on attaque directement par le gros morceau. Avant même l'annonce de la Xbox One les rumeurs allaient bon train concernant une obligation de rester constamment connecté, on nous à même dit qu'au delà de 3 minutes passés offline le jeu se couperait purement et simplement.

Aujourd'hui que savons nous? Qu'il n'y aura pas de connexion permanente, une connexion ponctuelle (mais régulière) à été évoquée par phil harrison, mais à ce jour rien n'a été officiellement confirmé par Microsoft, cette histoire de connexion toutes les 24 heures étant définie comme "un scénario possible qui avait été évoqué en interne" en nous assurant qu'aucune décision n'avait été prise pour le moment.

D'un point de vue personnel j'étais contre la connexion permanente, en ce qui concerne la connexion régulière c'est loin d'être l'idéale mais c'est déjà beaucoup moins handicapant.

L'anti-occasion:

Second gros morceau qui à fait couler beaucoup d'ancres, le cas de l'impossibilité de revendre nos jeux d'occasion. Les rumeurs s'enchainaient avant la conférence mais depuis c'est encore mire, une vraie foire dans lequel les différents acteurs de la presse vidéo ludique vendent leurs "informations" à la criée tel un poissonnier scandant à la foule que son poisson est frais.

On a ainsi entendu un peu tout et n’importe quoi, un coup le joueur devrais repayer la totalité du jeu acquis en occasion pour avoir une clef d'activation, le coup d'après ce sont les revendeurs qui devront reverser une taxe de 10%, et à chaque fois on nous annonce que l'info ne viens pas de microsoft mais de wired, engaget, MCV ou tout autre site qui aurait obtenu des infos en coulisse, bref une fois de plus des rumeurs.

Pour sa part Microsoft est resté très évasif sur le sujet, répondant que les rumeurs étaient inexactes et incomplètes ou encore que la politique autour de l'occasion n'était pas encore défini et que la xbox one était conçue pour permettre la revente et l'échange de jeux. On peut dés lors se demander si Microsoft n'a pas faire machine arrière, s'ils n'essayent pas de noyer le poisson ou si les infos ont réellement été comprise de travers, par exemple il pourrais s'agir des jeux XBLA, et avouez que la possibilité de revendre les jeux dématérialisé pourrait s'avérer alléchante.

Bref rien ne semble gravé dans le marbre, et s'il est important de rester vigilant sur cette question il est également utile de prendre du recule et de ne pas prendre pour acquis que l'occasion sera bloqué puisque la seule chose qui semble certaine c'est justement qu'elle ne le sera pas, reste à voir qu'elles seront les règles qui la régissent.

Impossibilité de changer de disque dur:

Alors là on est en plein dans les reproches que je ne comprend pas. Sur la Xbox 360 il est possible de changer de disque dur mais on doit acheter un disque dur propriétaire assez chère pour sa capacité, ce coup ci on nous annonce que n'importe quel disque dur externe sera utilisable, c'est plutôt une bonne nouvelle, non?

Imaginons un instant que votre disque dur est plein, qu'est il de plus pratique, de brancher un disque dur externe ou de retirer l'ancien de sa xbox one, pour le remplacer par un nouveau de plus grande capacité après avoir fait un transfert de données (sans doute long, n'oubliez pas qu'on parle de 500Go) qui le remplira à moitié?

Kinect obligatoire:

Au vu de certaines réactions je pense que beaucoup font un amalgame ici, certes kinect sera présent dans tous les bundles Xbox one, tout comme la caméra de la PS4 ou la mablette (avec webcam incorporée) de la Wii U, cela ne veut pas dire que tous les jeux Xbox One seront des jeux kinect sinon Microsoft ne se serait pas fatigué à inclure un pad.

En définitive, trouver une console qui ne propose pas de motion gaming sera mission impossible sur la prochaine gen, et de toute manière en quoi est ce problématique dans la mesure où on aura de toutes manières notre lot de jeux se jouant de manière traditionnel tel un assassin's creed, watch dog, thief et consort.

Reste qu'on voit arriver une vaque de paranoïa, ça y est, big brother nous surveille. Cette inquiétude viscérale existait déjà lors de la sortie du premier kinect, mais bizarrement personne ne s'inquiète en pensant que, comme je l'ai déjà mentionné, les deux autres consoles auront également des caméras vendues en bundle. Pire, votre smartphone indique à tout moment votre position et possède même parfois vos informatiosn bancaires, et internet dispose de tellement de données sur nos habitudes de navigations (quand on ne met pas carrément des infos de notre propre chef sur les réseaux sociaux) qu'on pourrait écrire un livre sur chaque internaute.

Bref, il ne faut pas tomber dans la théorie du complot, surtout quand le moindre appareille regorge de données sur nous sans que ça ne nous inquiète le moins du monde.

Le cloud:

Le cloud renvoie à la connexion permanente, il a donc naturellement une mauvaise image, pourtant je ne vois pas où il y à matière à se plaindre dans ce qui à été annoncé.

Concrètement, on nous dit qu'on pourra parfaitement jouer à nos jeux en étant déconnectés mais que si on se connecte, on pourra bénéficier de meilleurs rendus.
D'une certaines manières ça me fait penser au marché PC, pour un même jeu vous avez différents rendus possibles (low, medium, hight, etc...) en fonction de votre configuration, eh bien en quoi serait ce différent? Si vous préférez jouer offline le jeu sera adapté au hardware de la Xbox One, mais en étant connectés on pourra bénéficier d'un meilleur rendu car la console aura accès à une plus grande puissance de calcule.

Honnêtement, si demain on nous disait qu'il est possible de jouer à Battlefield 3 sur 360 avec le rendu PC haut de gamme juste en se connectant au live qui irait crier au scandale?

L'absence de casque en bundle:

Il est un fait que le micro-casque vendu en bundle avec la 360 à été un atout indéniable, facilitant la communication entre les joueurs. Si sony semble vouloir suivre ce concept sur PS4 une rumeur court selon laquelle Microsoft ne reconduirait pas cette initiative. Que se passe t il? Microsoft serait il tombé sur la tête? Ne veulent ils plus que les joueurs communiquent? Bien sûr que non, c'est tout le contraire, les joueurs continueront de bavarder en jouant mais plus au travers de leur casque mais via kinect.

En effet, le kinect actuel permet déjà d'utiliser le cross game chat, la présence systématique de kinect 2 dans tous les bundles rend du coup le casque inutile.

Pour finir:

Avant qu'une horde d'haineux en manque d'arguments (et de neurones pour en trouver) ne m'invectivent en me traitant de fanboy et de pigeon, je tient à préciser que je ne défend pas particulièrement Microsoft et sa Xbox One, je ne fais que donner une analyse personnelle et la mettre en opposition à la vague contestatrice parfois aveugle.

A l'heure actuelle, je ne suis pas prêt à passer le pas de la nouvelle génération de consoles avant au moins 2 ans (sauf éventuellement si je craque pour une Wii U avant) et je ne sais pas qu'elle sera la console qui aura mes faveurs, tout dépendra des politiques appliquées par les constructeurs au finale ainsi que des jeux, bien évidement.





imaginons le line up de la Xbox 3
Publié le 05.02.2013 à 15:48 par cajp45



Pour la première fois, aucun block buster n'est prévu sur 360 pour les fêtes de fin d'année, ce qui laisse clairement supposer que Microsoft laisse le champ libre pour sa prochaine Xbox.

Si les spéculations sur les spécificités de la machine vont bon train, qu'en est il des jeux? Je vous propose un tour d'horizon des jeux qu'on pourrait bien voir débarquer durant la première année de cette console.

-1- les exclusivités:

- Ryse: Selon le CV d'un level designer ayant bossé sur le jeu, le beat them all kinect développé par crytek sortirait finalement sur la prochaine xbox, vu le silence radio autour de ce titre je n'ai aucun mal à y croire.

- Forza Motorsport 5: Turn 10 sort un forza tous les deux ans, ils ont en outre déclarés travailler sur "la prochaine prochaine version de Forza Motrosport" sur une offre d'emploi, et les rumeurs d'un Forza 5 next gen courent depuis l'année dernière.

- Halo Anniversary 2: le 1 c'est écoulé à 2 millions d'exemplaires, le 2 permettrait de sortir un halo à moindre frais sans sacrifier le 5 en le sortant sur une console au faible parc installé (le 5 sortira en 2015 à mon avis), en outre Halo Anniversary 2 servirait de vitrine technologique en montrant la différence entre halo 2 sur xbox et celui ci, ce n'est pas très pertinent mais ça fait toujours son petit effet.

- Kinect sports 3: Avec plus de 7,5 millions de softs vendus en seulement 2 jeux, il parait logique de voir revenir cette franchise, surtout si la prochaine Xbox intègre kinect de base.

- Alan Wake 2: remedy à déjà laissé sous entendre qu'on retrouverai l'écrivain, la première année d'une console permet de lancer de nouvelles licences ou d'en relancer, en éditant la suite des aventures d'alan wake, microsoft aurait une nouvelle chance d'imposer ce jeu d'aventure et profiterait en plus d'une base de fans qui pourraient acheter la console pour lui. Enfin, Remedy a déposé le nom Alan Wake 2 en juillet dernier et après l'annonce de la réduction de -75% sur steam a annoncé qu'une "nouvelle encore plus grande arriverait en 2013"

- Nouvelle licence shooter: A l'origine, Microsopft à créé le studio MGS Vancouvert, selon les offres d'emplois de l'époque, il travaillait sur un Shooter AAA utilisant kinect. Ce studio à depuis changé de nom pour s'appeler maintenant Black Tusk Studio et les différentes offres d’emplois parlent de "jeu d'action AAA" ainsi que de la "prochaine grosse franchise Microsoft".

- Fable online: C'est encore par le biais d'une offre d'emploi qu'on a appris que Lionhead recrutait pour un jeu AAA de "type MMORPG", hors l'univers de Fable s'y prêterait à merveille.

- Nouvelle licence action/aventure: Rare travaille sur un nouveau moteur à destination des productions AAA, ils vont donc sortir un jeu pour servir de vitrine technique, hors l'année dernière Rare recrutait pour un jeu d'action/aventure.

- Nouveau "Killer Instinct": Il y a quelques temps microsoft à voulu re-déposer le nom killer instinct mais n'ont pas pu l'obtenir, de là à penser qu'il sortiront quand même un jeu de baston mais sous un autre nom, il n'y à qu'un pas, peut être un "murder instinct"?

Il est possible que d'autres projets soient en cours mais entre le développement sur Windows Phone ou les applications Xbox Live, il est difficile d'en savoir plus. Si l'anglais ne vous effraie pas vous pouvez toujours consulter les offres d'emplois de Microsoft Studio, peut être trouverez vous des infos en avant première.

Les titres multiplateformes:

- Watchdog: Ce ne sera pas une exclu mais on pourra certainement compter sur le titre d'ubisoft au lancement de la prochaine xbox en plus des versions PS3/360.

- Star Wars 1313: idem que pour watchdog, surtout que ce jeu utilisera toujours l'Unreal Engine 3.

[b]- Call of Duty Modern Warfare 4[/b]: Je ne prend pas trop de risques là, chaque année et chaque plateforme à son Call of Duty.

- Mass Effect 4: Le développement à déjà commencé et selon certains employés de bioware, le jeu sortirait fin 2014, voir mi 2015 au pire.

- Gears of War 4: je suis personnellement convaincu que la licence passera multiplateforme sur la prochaine gen, elle n'appartient pas à Microsoft qui avait à l'origine signé pour éditer une trilogie sur 360, et même si Gears of War Jugment sort bientôt, epic sortira forcément un nouvel épisode pour promouvoir l'unreal engine 4, hors ils ont tout intérêt à montrer que leur moteur est efficace pour le multi-plateforme. Et pour ceux qui pensent que Microsoft ne laissera pas partir une telle licence, demandez vous pourquoi ces derniers investissent dans un shooter AAA avec Black Tusk Studio.

- Whore of the Orient: ce nouveau jeu de Brendan McNamara (L.A Noire) se déroulant en chine dans les années 30 est en développement depuis fin 2011 et serait à destination du pc et des prochaines consoles.

- Borderlands 3: Le jeu serait déjà en développement selon l'un des scénaristes de gearbox.

- Beyound Good & Evil 2: mis en stand bye depuis un moment, je pense maintenant qu'il sortira sur la prochaine gen.

- Just Dance 5: ubisoft n'en a certainement pas fini avec cette licence (vraiment) très lucrative.

- un nouveau Need Fo Speed: C'est officiel, la licence Need for Speed prend un rythme annuel, devinez qui pourrait pointer le bout de son nez en fin d'année?

- The Witcher 3: récemment dévoilé par gameinformer, The Witcher 3 sortira sur pc, mais devrais également voir le jour sur les consoles next gen.

- THI4F: On entend parler de ce jeu depuis un moment déjà, mais il se pourrait bien qu'ils sorte finalement cette année sur la prochaine génération de consoles.

- Un nouveau Ridge Racer: Concrètement, rien ne laisse supposer qu'une nouveau Ridge Racer soit en préparation, mais rares sont les consoles qui n'ont pas eu droit à leur épisode à leur lancement.

Voilà, c'est tout pour le moment, n’hésitez pas à partager les news et les rumeurs concernant les jeux de demains si vous en avez.


< 1 2 3 4 5 6 7 8 >




 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019