Blog soleseb - Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 315 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
SOLESEB
   Lui envoyer un message privé

   Ajouter à ma liste d'amis

   Consulter le mur du membre
  soleseb est Offline
  Localisation : Suisse - Valais
  En chiffres :
    - membre depuis 4724 jours
    - 89 messages postés

PUBLICITE
< 1 2 >


Recherche jeux xbox 360
Publié le 21.08.2009 à 10:00 par soleseb

Comme le titre l'indique, je recherche un jeu, c'est Mx vs Atv et Ghostbuster. Si qqun est interressé par le(s) vendre qu'il me laisse un mess avec le prix et je prendrais contact rapidement avec lui, merci d'avance.



Recherche Joueur pour Call of Duty 5
Publié le 03.12.2008 à 13:18 par soleseb

Tout est dans le titre,
je recherche 1 joueur pour des matches sur CoD 5, si qqun est interressé qu'il laisse un message ou qu'il se rende sur notre forum ou encore qu'il contact Stregocia ou NIS SoleSeb directement sur le Live.




Forum dédié à Civilization Revolution
Publié le 11.06.2008 à 13:19 par soleseb

Venez sur ce forum

http://civilization-rev.xooit.com/portal.php

Ben encore d'autres infos GTA IV
Publié le 16.03.2008 à 13:59 par soleseb

Le traffic est dense, similairement à New York.

-Si vous achetez un hot-dog à un kiosque, votre vie se régénérera. Si inversement, vous frappez le kiosque, le vendeur sera découragé et refusera de vous servir.

-Les motos seront bien évidemment dans le jeu. D'ailleurs, l'une de ces dernières, ressemblant à un chopper, est le Hellfury.

-Les journalises ont pu voir un camion à crème glacée, mais cette fois il ne s'agit plus du Mr.Whoopee, mais du Cherry Popper.
-D'autres véhicules ont pu être aperçus, notamment des camions-poubelles, des autobus et des semi-remorques.

-Dans les régions denses comme Algonquin, les places délimités par des lignes jaunes à coté de vos planques servent de garages. Garez-y votre véhicule et il y restera de manière permanente.

-Vous devrez vous arrêter et payer aux postes de péage, sinon vous attirerez l'attention des forces de l'ordre.

-Vous pourrez téléphoner à Little Jacob pendant les missions pour qu'il vous apporte des armes, entreposées dans le coffre arrière de son véhicule.

-Le fonctionnement des rendez-vous sera semblable à celui de GTA San Andreas. Vous embarquez votre petite amie dans votre voiture et vous l'amenez à diverses activités, incluant le bowling, les clubs ou les restaurants. Vous pourrez également l'amener au bar, pour ensuite en sortir ivre après une courte cinématique. Après l'avoir conduit à sa maison, vous aurez le choix de la laisser ou de "tenter votre chance".

-Niko ne mettra pas un casque de la même manière sur un chopper que sur une moto de course.

-En cliquant sur des guichets automatiques, vous pourrez connaître la quantité d'argent que vous possédez.

-Les piétons ont des milliers de lignes de dialogue.

-Vous débuterez le jeu en étant "positionné comme un immigrant".

-Jeromino Barrera, Vice-Président du développement, a confié ces quelques lignes aux journalistes: "Nous voulons que ce jeu dure plusieurs années. Je suis certain qu'un autre GTA verra le jour dans le futur, mais celui-ci est fait pour durer."

-Tous les problèmes encontrés avec la PS3 ont été corrigés.

-Les tirs pourront pénétrer certains murs.

-Une entaille sur le visage à l'aide d'un couteau était assez pour mettre quelqu'un à terre.

-Les camions de pompier sont confirmés et il sera possible d'utiliser les canons à eaux. À un certain moment, les journalistes ont mis une voiture en feu et ont ensuite appelé le 911 pour qu'un camion de pompier arrive sur les lieux.

-Plus de 100 sites web fictifs seront accessibles à l'aide des cafés internet de Liberty City. L'un de ces sites sera GolderbergLinerAndShyster.com et vous aidera pour l'une des missions du jeu.

-À l'aide de votre téléphone portable, vous pourrez appeler les policiers, accéder à des jeux multi-joueurs et à un calendrier vous permettant de connaître les dates importantes.

-Les policiers posséderont une plus grande intelligence artificielle que dans les précédents opus.

-Il sera possible de prendre le métro.

-Les mouvements seront plus réalistes. Il sera possible de s'accrocher à des rebords et de faire du "Subway Surfing", sport qui consiste à se maintenir debout sur un métro lorsqu'il est en route.

-Des feuilles voleront dans le vent.

-Il y aura plus d'intérieurs accessibles, plus de hauteurs et plus d'endroits cachés.

-Il sera possible d'amener vos amis à différentes activités, comme la conduite en état d'ébriété, le golf, le billiard et peut-être même le skateboard. (Un skate park est visible près de l'eau, mais Rockstar n'a rien voulu dire à ce sujet.)

-Les explosions sont très violentes et réalistes. Lorsque l'on descend un hélicoptère, l'explosion illumine l'écran et fait un gros bang avant d'être englouti dans un nuage de fumée noire.

-Les dommages sur les voitures sont impressionnants, les trous de balles sur le pare-brise, les étincelles lorsqu'on roule sur la jante, la perte d'un pneu finissant dans la foule à pleine vitesse...

-Lors de la mission Live and Die à Alderney, Frankie pourrait trouver la mort. On n’est pas dans l'obligation de le protéger, sa survie dépends alors de l'I.A. Cela affecte alors par la suite les dialogues, mais pas la mission. Les personnages peuvent alors mourir si la chance n'est pas avec eux , le jeu est préparé à toute éventualité.
La taille des dialogues est incroyable. Vous pouvez apprendre beaucoup de choses sur les personnages justes en écoutant les paroles de certains.

-Little Jacob, le trafiquant d'armes jamaïcain, a un accent tellement fort qu'il est très difficile de le comprendre.

-Niko s'est fait offrir de la drogue à deux reprises au cours de la partie des journalistes, cependant il a refusé les deux fois.

-Les journalistes ont pu avoir un aperçu d'une planque. Il est possible de changer de tenue.

-La mission Harboring a Grudge se passe sur les docks. Niko est pris à parti d'une massive fusillade au cours d'une terrible tempête. La pluie semblait tout à fait réaliste, mais c'était la foudre qui était la plus impressionnante. Les coups de tonnerre associé aux coups de feu partant dans tout les sens donnaient une scène superbement réussite.

-L'I.A des forces de l'ordre a été considérablement amélioré. Vous devrez faire face aux voitures de flics vous poursuivants tout en faisant attention aux différents hélicoptères ou autres engins.

-Lorsque l'on meurt, l'écran vire au noir et blanc et la caméra passe à la première personne à l'endroit ou l'on est tombé. Effet de cinématique parfait.

-Si vous avez un gros accident de front vous enverra droit sur le pare-brise. Avec un peu de chance vous vous en sortirez avec une grave blessure mais probablement la mort.

-Sortir d'une voiture en marche crée une animation de toute beauté avec le moteur Euphoria remettant le pauvre Saints Row au rend de jeu amateur. Les journalistes ont passés une dizaines de minutes à prendre de la vitesse puis d'ouvrir la porte pour sortir du véhicule en pleine course.

-Niko adore les femmes.
-Les piétons ont des milliers de lignes de dialogue.

-Vous débuterez le jeu en étant "positionné comme un immigrant".

-Jeromino Barrera, Vice-Président du développement, a confié ces quelques lignes aux journalistes: "Nous voulons que ce jeu dure plusieurs années. Je suis certain qu'un autre GTA verra le jour dans le futur, mais celui-ci est fait pour durer."

-Tous les problèmes encontrés avec la PS3 ont été corrigés.

-Les tirs pourront pénétrer certains murs.

-Une entaille sur le visage à l'aide d'un couteau était assez pour mettre quelqu'un à terre.

-Les camions de pompier sont confirmés et il sera possible d'utiliser les canons à eaux. À un certain moment, les journalistes ont mis une voiture en feu et ont ensuite appelé le 911 pour qu'un camion de pompier arrive sur les lieux.

-Plus de 100 sites web fictifs seront accessibles à l'aide des cafés internet de Liberty City. L'un de ces sites sera GolderbergLinerAndShyster.com et vous aidera pour l'une des missions du jeu.

-À l'aide de votre téléphone portable, vous pourrez appeler les policiers, accéder à des jeux multi-joueurs et à un calendrier vous permettant de connaître les dates importantes.

-Les policiers posséderont une plus grande intelligence artificielle que dans les précédents opus.

-Il sera possible de prendre le métro.

-Les mouvements seront plus réalistes. Il sera possible de s'accrocher à des rebords et de faire du "Subway Surfing", sport qui consiste à se maintenir debout sur un métro lorsqu'il est en route.

-Des feuilles voleront dans le vent.

-Il y aura plus d'intérieurs accessibles, plus de hauteurs et plus d'endroits cachés.

-Il sera possible d'amener vos amis à différentes activités, comme la conduite en état d'ébriété, le golf, le billiard et peut-être même le skateboard. (Un skate park est visible près de l'eau, mais Rockstar n'a rien voulu dire à ce sujet.)

-Les explosions sont très violentes et réalistes. Lorsque l'on descend un hélicoptère, l'explosion illumine l'écran et fait un gros bang avant d'être englouti dans un nuage de fumée noire.

-Les dommages sur les voitures sont impressionnants, les trous de balles sur le pare-brise, les étincelles lorsqu'on roule sur la jante, la perte d'un pneu finissant dans la foule à pleine vitesse...

-Lors de la mission Live and Die à Alderney, Frankie pourrait trouver la mort. On n’est pas dans l'obligation de le protéger, sa survie dépends alors de l'I.A. Cela affecte alors par la suite les dialogues, mais pas la mission. Les personnages peuvent alors mourir si la chance n'est pas avec eux , le jeu est préparé à toute éventualité.
La taille des dialogues est incroyable. Vous pouvez apprendre beaucoup de choses sur les personnages justes en écoutant les paroles de certains.

-Little Jacob, le trafiquant d'armes jamaïcain, a un accent tellement fort qu'il est très difficile de le comprendre.

-Niko s'est fait offrir de la drogue à deux reprises au cours de la partie des journalistes, cependant il a refusé les deux fois.

-Les journalistes ont pu avoir un aperçu d'une planque. Il est possible de changer de tenue.

-La mission Harboring a Grudge se passe sur les docks. Niko est pris à parti d'une massive fusillade au cours d'une terrible tempête. La pluie semblait tout à fait réaliste, mais c'était la foudre qui était la plus impressionnante. Les coups de tonnerre associé aux coups de feu partant dans tout les sens donnaient une scène superbement réussite.

-L'I.A des forces de l'ordre a été considérablement amélioré. Vous devrez faire face aux voitures de flics vous poursuivants tout en faisant attention aux différents hélicoptères ou autres engins.

-Lorsque l'on meurt, l'écran vire au noir et blanc et la caméra passe à la première personne à l'endroit ou l'on est tombé. Effet de cinématique parfait.

-Si vous avez un gros accident de front vous enverra droit sur le pare-brise. Avec un peu de chance vous vous en sortirez avec une grave blessure mais probablement la mort.

-Sortir d'une voiture en marche crée une animation de toute beauté avec le moteur Euphoria remettant le pauvre Saints Row au rend de jeu amateur. Les journalistes ont passés une dizaines de minutes à prendre de la vitesse puis d'ouvrir la porte pour sortir du véhicule en pleine course.

-Niko adore les femmes.
-Les piétons ont des milliers de lignes de dialogue.

-Vous débuterez le jeu en étant "positionné comme un immigrant".

-Jeromino Barrera, Vice-Président du développement, a confié ces quelques lignes aux journalistes: "Nous voulons que ce jeu dure plusieurs années. Je suis certain qu'un autre GTA verra le jour dans le futur, mais celui-ci est fait pour durer."

-Tous les problèmes encontrés avec la PS3 ont été corrigés.

-Les tirs pourront pénétrer certains murs.

-Une entaille sur le visage à l'aide d'un couteau était assez pour mettre quelqu'un à terre.

-Les camions de pompier sont confirmés et il sera possible d'utiliser les canons à eaux. À un certain moment, les journalistes ont mis une voiture en feu et ont ensuite appelé le 911 pour qu'un camion de pompier arrive sur les lieux.

-Plus de 100 sites web fictifs seront accessibles à l'aide des cafés internet de Liberty City. L'un de ces sites sera GolderbergLinerAndShyster.com et vous aidera pour l'une des missions du jeu.

-À l'aide de votre téléphone portable, vous pourrez appeler les policiers, accéder à des jeux multi-joueurs et à un calendrier vous permettant de connaître les dates importantes.

-Les policiers posséderont une plus grande intelligence artificielle que dans les précédents opus.

-Il sera possible de prendre le métro.

-Les mouvements seront plus réalistes. Il sera possible de s'accrocher à des rebords et de faire du "Subway Surfing", sport qui consiste à se maintenir debout sur un métro lorsqu'il est en route.

-Des feuilles voleront dans le vent.

-Il y aura plus d'intérieurs accessibles, plus de hauteurs et plus d'endroits cachés.

-Il sera possible d'amener vos amis à différentes activités, comme la conduite en état d'ébriété, le golf, le billiard et peut-être même le skateboard. (Un skate park est visible près de l'eau, mais Rockstar n'a rien voulu dire à ce sujet.)

-Les explosions sont très violentes et réalistes. Lorsque l'on descend un hélicoptère, l'explosion illumine l'écran et fait un gros bang avant d'être englouti dans un nuage de fumée noire.

-Les dommages sur les voitures sont impressionnants, les trous de balles sur le pare-brise, les étincelles lorsqu'on roule sur la jante, la perte d'un pneu finissant dans la foule à pleine vitesse...

-Lors de la mission Live and Die à Alderney, Frankie pourrait trouver la mort. On n’est pas dans l'obligation de le protéger, sa survie dépends alors de l'I.A. Cela affecte alors par la suite les dialogues, mais pas la mission. Les personnages peuvent alors mourir si la chance n'est pas avec eux , le jeu est préparé à toute éventualité.
La taille des dialogues est incroyable. Vous pouvez apprendre beaucoup de choses sur les personnages justes en écoutant les paroles de certains.

-Little Jacob, le trafiquant d'armes jamaïcain, a un accent tellement fort qu'il est très difficile de le comprendre.

-Niko s'est fait offrir de la drogue à deux reprises au cours de la partie des journalistes, cependant il a refusé les deux fois.

-Les journalistes ont pu avoir un aperçu d'une planque. Il est possible de changer de tenue.

-La mission Harboring a Grudge se passe sur les docks. Niko est pris à parti d'une massive fusillade au cours d'une terrible tempête. La pluie semblait tout à fait réaliste, mais c'était la foudre qui était la plus impressionnante. Les coups de tonnerre associé aux coups de feu partant dans tout les sens donnaient une scène superbement réussite.

-L'I.A des forces de l'ordre a été considérablement amélioré. Vous devrez faire face aux voitures de flics vous poursuivants tout en faisant attention aux différents hélicoptères ou autres engins.

-Lorsque l'on meurt, l'écran vire au noir et blanc et la caméra passe à la première personne à l'endroit ou l'on est tombé. Effet de cinématique parfait.

-Si vous avez un gros accident de front vous enverra droit sur le pare-brise. Avec un peu de chance vous vous en sortirez avec une grave blessure mais probablement la mort.

-Sortir d'une voiture en marche crée une animation de toute beauté avec le moteur Euphoria remettant le pauvre Saints Row au rend de jeu amateur. Les journalistes ont passés une dizaines de minutes à prendre de la vitesse puis d'ouvrir la porte pour sortir du véhicule en pleine course.

-Niko adore les femmes.



Encore et toujours ges infos GTA IV
Publié le 16.03.2008 à 13:55 par soleseb

-Niko a passé sur une rampe à 20 MPH, ce qui laisserait présager la présence d'un compteur de vitesse.

-Le gang des bikers vous poursuivera si vous les attaquez.

-Les motocross laissent des traces dans la boue.

-De la vapeur sort des bouches d'aération.

-Le feu aura des impacts sur les murs.

-Les tirs puissants pourront détruire certaines parties du décor, de manière permanente.

-Il sera possible d'utiliser des jumelles.

-Les policiers posséderont différentes tactiques afin de vous bloquer.

-Frappez une borne fontaine et vous verrez un jet d'eau réaliste.

-Vous aurez la possibilité de mettre les ennemis à terre sans nécessairement les tuer, afin de les faire taire lorsqu'ils se lamentent trop.

-Il sera possible de donner de l'argent aux mendiants.

-Vous pourrez utiliser les bornes d'arcade à l'intérieur des cafés.
En bateau, il faudra 10 minutes réelles pour traverser Algonquin du bas vers le haut.

Francis McReary possède des relations criminelles.

-Restez aux côtés de Brucie pour qu'il vous laisse utiliser son hélicoptère après un certain moment.

-Les contacts de Niko l'appeleront 24/7 pour lui offrir du travail ou pour se rencontrer et jouer au billiard, aux fléchettes, aux quilles ou encore pour aller au bar.

-La trahison n'est jamais loin.

-Niko et Roman se sont dirigés vers un bar du nom de Comrades et
l'écran est devenu noir. Par la suite, il était possible de les entendre rire.

-Lorsque vous conduirez en étant ivre, la caméra se mettra à brasser dans tous les sens.

-Lorsque Niko meurt, l'écran devient noir et blanc et il se réveille à l'hôpital le plus proche sans perdre d'armes.

-La touche L1 vous pemettra de casser la vitre d'un véhicule.

-Les passagers suggéreront d'écouter la radio au lieu de parler.

-Votre progression sera automatiquement sauvegardée après chaque mission.

-Étabir de bonnes relations avec Little Jacob vous pemettra d'avoir des armes à bas prix.

-Établir de bonnes relations avec Roman vous permettra d'utiliser son service de taxi.

-Playboy X possède un appartement luxueux au nord d'Alderney.

-Dans le passé, Brucie a travaillé pour les services militaires et a passé du temps en prison.

-Le conseiller de Playboy X se nomme Dwayne et vient tout juste de sortir de prison.

-Le téléphone portable de Niko vous permettra d'écouter de la musique.

-Appuyez sur L2 pour vous couvrir.

-Dégoupillez une grenade avec L1.

-L'une des cibles de Niko s'appelle Lyle Rivas et habite au 99 Long Road.

-Le magazine confirme encore une fois qu'il y aura 18 stations de radio dans le jeu.




Preview GTA IV
Publié le 16.03.2008 à 13:30 par soleseb

Preview du jeu

En juillet dernier, Rockstar nous avait conviés dans ses locaux pour découvrir en avant-première Grand Theft Auto IV. À l'époque, le jeu figurait comme étant le plus attendu de la fin d'année 2007. Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts, GTA IV ayant été repoussé au printemps 2008 pour des raisons qualitatives. Il faut bien avouer que la première version nous avait laissés sur notre faim, une petite déception en somme. C'est donc avec fébrilité et excitation que nous avons répondu à la seconde invitation de Rockstar. Direction Londres, pour un voyage exceptionnel, et vous allez rapidement comprendre pourquoi.

À l'intérieur d'une pièce sombre, Rockstar fait monter la pression : « Nous avons réalisé de gros changements depuis la dernière fois que vous êtes venus. Et aujourd'hui, nous sommes vraiment très fiers de ce que nous allons vous montrer... ». Enfin ! L'écran de pause disparaît au profit de Niko Bellic, le héros étrangement charismatique de ce nouvel épisode. En fond, on peut observer des oiseaux virevoltants devant un coucher de soleil léchant un paquebot de fortune. Premier constat : le niveau de détail est nettement plus élevé. Et ce n'est que le début ; le début d'un long voyage durant lequel nous avons été scotchés par toutes les nouveautés présentes au coeur de cette démonstration.


Vodka !
Pour des raisons évidentes, nous éviterons d'étaler les détails du scénario durant cette preview. Sachez tout de même que Niko sera amené à rencontrer de nombreux personnages, ces derniers joueront d'ailleurs un rôle bien plus important que dans les précédents épisodes. On pourrait par exemple citer Brucie, un personnage complètement narcissique, ou encore Playboy, un lover qui ne craint personne. Comme le veut la tradition chez Rockstar, la mise en scène des cinématiques a bénéficié d'un gros travail, aussi bien en terme de découpage que sur le plan technique. Nous avons également apprécié le soin apporté aux aspects faciaux des protagonistes. Venu aux États-Unis pour vivre le rêve américain, Niko se comporte comme un véritable New-Yorkais moderne. Son principal outil étant - comme nous tous - le téléphone mobile. Ce périphérique de communication représente un lien important avec la trame scénaristique. Si Niko est un homme demandé, son forfait téléphonique doit également surchauffer. Lors de la démo, le joueur a utilisé très fréquemment le téléphone portable, que ce soit dans le cadre des missions, ou tout simplement pour dialoguer avec les amis de son répertoire. Le soir, au lieu de traîner dans les bas quartiers de Liberty City, Niko opte pour une autre solution : le bar.





Un simple coup de fil suffit pour inviter son cousin Roman à venir déguster des Vodkas. Le joueur a d'ailleurs bon nombre de possibilités représentées par des points sur la carte. Les amateurs de boules blanches seront autorisés à passer la nuit à jouer au billard, tandis que les plus flemmards iront simplement décompresser. Résultat, Niko et Roman ressortent de l'endroit complètement ivres. Ils titubent tels deux danseurs de Tecktonik en fin de vie. Un moment convivial où Niko n'arrive même plus à monter à l'intérieur de la voiture. Au-dessus des lois, il ne semble pas craindre le retrait de permis en conduisant sous l'effet de l'alcool, ce qui se traduit par un flou artistique à l'écran. Difficile de conduire dans ses conditions ! Si ce passage peut sembler tout à fait obsolète aux yeux de certains, il est tout de même nécessaire afin d'entretenir ses relations amicales et parfois amoureuses (oui, oui, Niko pourra aussi rencontrer des filles) ! À force de rincer Roman, ce gérant d'une station de taxis vous offrira gracieusement ses services. Une opération intéressante dans la mesure où le taxi reste le transport le plus sûr de Liberty City. Bon, après, il est toujours aussi tentant de s'arrêter et d'arracher une voiture à un pauvre passant. D'autant plus que le panel de choix s'est encore élargi. Outre les nombreux deux roues, nous avons pu apercevoir des modèles inédits comme une flambante imitation du Hummer. Difficile dans ses conditions de résister à une petite balade au coeur de Liberty City. Même si la carte est plus petite que dans Grand Theft Auto : San Andreas, les ruelles sont bien plus nombreuses. Calqué sur New-York, Liberty City est une véritable mine où se mélangent quartiers riches, petites impasses paumées et échangeurs de voies. Pour éviter de s'empêtrer à l'intérieur des zones bouchées, le joueur peut tout à fait emprunter des autoroutes, plus rapides, mais payantes. Histoire de ne pas déambuler trois heures avant de trouver le lieu d'une mission, chaque véhicule est équipé d'un système moderne de GPS. Celui-ci peut calculer de manière pertinente le meilleur itinéraire pour se rendre d'un point A à un point B. S'il le souhaite, Niko est également autorisé à prendre le bus et même le métro.


Un gameplay enrichi
Comme nous avons déjà pu le constater durant notre dernière visite chez Rockstar, GTA IV bénéfice d'une trame scénaristique bien plus prononcée que dans les précédents volets. Si le joueur reste toujours aussi libre (quoi que... certaines zones seront bloquées au début), la trame de fond, plus intéressante, devrait nous pousser à suivre davantage les missions. Pour cela, les développeurs ont beaucoup travaillé sur l'aspect du gameplay en lui donnant plus de richesse. Les possibilités s'annoncent nombreuses, que ce soit en voiture ou à pied. À bord d'un véhicule, Niko pourra désormais sortir la main de sa vitre afin de mitrailler ses adversaires sur le périphérique. Le plus marquant reste encore la refonte totale des phases à pied. Imaginez Niko en pleine course poursuite, percutant les passants, trébuchant pour ensuite se cacher derrière un muret. Lors d'une mission de routine, Niko se rend sur un chantier à la rencontre d'une bande de gars suréquipés. Sous le feu ennemi, il se transforme en un véritable commando militaire, possédant la capacité de se cacher derrière les murs, de tirer à l'aveuglette, d'enjamber un obstacle et d'esquiver les balles. Les combats offrent des moments bien plus intensifs. Les ennemis à terre ne lâcheront jamais l'affaire en essayant tant bien que mal de vous tirer dessus. Pour autant, une balle dans la tête suffit à éliminer une cible.





Une mission de nuit nous proposait même de défoncer tout un convoi à l'aide d'un bazooka. Discrètement, Niko se glisse à l'abri des regards, lock sa cible et lâche l'obus. L'explosion n'attend pas pour retentir de manière spectaculaire. Il ne reste plus rien, ou presque. Un camion réussit à s'échapper, Niko court pour le rattraper et s'accroche à la porte arrière. Alors que le véhicule trace sa route dans les rues de Liberty City, Niko est sur le toit, essayant d'accéder jusqu'à la cabine du pilote. À ce moment-là, le joueur doit ramper vers celle-ci pour ensuite fracasser la tête du conducteur. Enfin aux commandes, Niko se dirige en dehors de la ville, vers un endroit campagnard plutôt isolé. Détail qui tue : le personnage essaie ensuite de démarrer une moto en enclenchant trois ou quatre coups de kick. Et c'est reparti pour un tour...!


Ce rêve bleu...
Dans un registre purement technique, on se souvient que la précédente version datant de l'été dernier comportait de nombreux défauts visuels gênants. Première bonne nouvelle, le clipping, présent à certains instants, a quasiment disparu au profit d'un effet de flou au second plan. Ce procédé, souvent utilisé, permet d'éviter le clipping en masse. Pour le reste, les décors sont extrêmement détaillés et d'une grande finesse. Nous avons eu la chance de découvrir un Times Square au rendu coloré et pêchu. Nous avons également été impressionnés par les nombreux effets visuels, notamment lorsque le soleil se couche et reflète sur les bâtiments. Comme vous le savez sans doute, GTA IV utilise le nouveau moteur RAGE. Celui-ci semble tourner à merveille ; les saccades ont presque disparu et les explosions s'enchaînent sans broncher.




Le défi technologique entamé par Rockstar est sur le point d'être réussi avec brio. Mais le plus saisissant reste pour nous les frissonnantes balades de nuit. Sur le fameux pont de Brooklyn (ici appelé Broker Bridge), un panorama magnifique composé de buildings étoilés, non loin de l'aéroport où l'on peut voir les avions atterrir. À ce moment-là, nous sommes conscients de faire partie d'une petite poignée de privilégiés à s'émerveiller devant toute la grandeur de ce GTA IV. L'immersion est totale. Aucun détail ne semble avoir été oublié, même le moteur physique a bénéficié d'une avancée remarquable. Important aux yeux de tous les fans, le catalogue sonore semble encore plus large. Nos oreilles ont notamment remarqué des excellents morceaux electro ainsi que du « son moderne » que nous ne pouvons pas citer pour le moment. En tout cas, on nous promet une belle palette musicale accessible via la radio des véhicules et sur votre téléphone mobile. Cela permet ainsi d'écouter ses morceaux préférés en pleine course poursuite. Ce même accessoire offre aussi la possibilité de prendre des photos. Le but n'étant pas de constituer un album personnel, mais de transférer le visage de sa cible dans les fichiers de la police afin d'obtenir tous les renseignements sur sa future victime. Ce système présent à l'intérieur des voitures de police fonctionne aussi en rentrant uniquement le nom de la personne recherchée.


Conclusion
Cerise sur le gâteau : les développeurs nous ont offert - pour terminer - une virée en zodiac autour de Big Apple, au petit matin. Comme le souligne Rockstar, il s'agit de l'épisode le plus ambitieux jamais conçu par la firme. Avec un univers plus mature, plus noir, GTA IV semble enfin jouir d'une véritable identité. L'expérience de jeu ne devrait plus se résumer à des simples explorations, mais bel et bien à une épopée palpitante au coeur de Liberty City. Une ville qui devrait procurer à tous ses futurs habitants une immersion totale. En plus de nous rassurer, cette présentation a permis de confirmer le statut et l'énorme potentiel autour de GTA IV. L'attente ne devrait plus être longue : Rockstar nous a indiqué que le jeu est désormais « terminé ». Reste maintenant l'intensive phase de debugging et les réglages de dernières minutes. Les deux versions devraient être prêtes dans les temps, pour un lancement prévu avant la fin du mois d'avril 2008. De notre côté, Rockstar a promis de nous faire revenir prochainement pour tester sa dernière production. Le rendez-vous est pris, d'autant plus qu'il nous reste encore bien des mystères à découvrir comme les modes multijoueurs.





Voici des infos sur le multi de GTA IV
Publié le 16.03.2008 à 14:13 par soleseb

Voici une news forte intéressante pour GTA IV, car c'est bien beau les trailers, images et le reste, mais qu'en est-il du mode multijoueur annoncé depuis un bon moment ?

Et bien voici tout un tas d'infos sur le jeu via un magazine espagnol, l'officiel Playstation Spanich !

Pas moins de 16 joueurs pourront jouer en multi à travers 15 modes de jeu différent, bonjour la galère pour les ladders

L'hôte pourra faire autant de réglages qu'il le souhaite, les joueurs pourront personnaliser à mort leur avatar et les modes se dérouleront sur des parties de la carte, voici un peu plus d'explications sur les modes de jeu:

Mode Hangman's NOOSE

Une mission faisant partie du jeu solo mais que l'on peut jouer en coopératif avec un ami. Vous devez escorter un mafieux avec le SWAT aux fesses.

Mode Mafia Work et Team Mafia Work

En tant qu'homme de main de Kenny Petrovic, vous devez remplir les objectifs qu'il vous donne au téléphone avant que les autres ne le fassent.

Mode Deathmatch et Team Deathmatch

L'hôte de la partie décide du nombre de piétons, de la densité de la circulation, de la présence ou non de la police et du type d'armes autorisées.

Mode Cops N Crooks

Pour jouer aux gendarmes et aux voleurs. Une équipe joue la police, l'autre les bandits. Les uns doivent attraper, les autres s'enfuir. Les forces de l'ordre pourront connaître la position des malfrats grâce à leur GPS tandis que les bandits ne pourront jamais savoir où se trouve la police.

Mode Race et GTA Race

Dans ces courses, l'hôte peut décider du type de voitures à utiliser et du nombre de tour à effectuer pour gagner. Les joueurs peuvent tous lancer des cocktails Molotov par la fenêtre.

[b]Autres modes annoncés :

- Free Mode
- Turf War
- Bomb da Base
- Bomb da Base II
- Car Jack City[/b]


Preview de Civilization Revolution
Publié le 10.03.2008 à 17:27 par soleseb

Preview du jeuInitiée en 1991, la franchise Civilization est un véritable monument du jeu vidéo et malgré une baisse de régime avec le troisième opus, Civilization IV a permis à Firaxis de relancer la machine avec brio. Depuis ce dernier succès, le studio de Sid Meier s'attelle à un nouveau défi : celui de développer la franchise sur console. Il ne s'agit toutefois pas pour l'équipe d'adapter le dernier volume PC, mais plutôt de mettre au point un titre du même acabit, pensé depuis le départ pour la console et son interface gérée à la manette ou au stylet. Civilization Revolution ne doit pas débarquer avant le mois de juin prochain, mais 2K Games nous a proposé de faire un premier essai sur une version déjà bien avancée. Impressions.


Firaxis révolutionne Civilization ?
Civilization oblige, ce Revolution est fidèle au concept de base que suit la série depuis maintenant près de vingt ans. Il est donc une nouvelle fois question de prendre en main la destinée d'un peuple sur plusieurs milliers d'années pour le conduire des premières villes jusqu'à l'âge spatial. Cela étant dit, il est important de ne pas trop comparer Revolution au dernier opus PC de la série. Firaxis avait clairement dans l'esprit de réaliser un jeu à destination des consoles afin 1/ de tenir compte de leurs spécificités (en matière de contrôles notamment) et 2/ de proposer un produit à même de convaincre des joueurs pas forcément prêts à passer des heures sur une seule partie. De fait, l'objectif des développeurs aura clairement été de réaliser un titre plus accessible sur tous les plans.



Civilization oblige, dans Revolution on commence petit et on se développe avec les années

En premier lieu, c'est évidemment le remplacement du couple clavier / souris par la manette qu'il est important de noter. Plutôt bien pensés, les contrôles déroutent d'abord les habitués du jeu sur PC, mais se maîtrisent sans trop de difficultés et après une heure de jeu, il n'y a plus guère de critiques à formuler. On peut alors se concentrer sur le principal, le gameplay. Le développement de notre civilisation au fil des siècles débute par la mise en place de notre première ville, notre capitale. Celle-ci permet de construire différents bâtiments pour en assurer la propre expansion, d'accroître notre recherche scientifique, mais également de produire des unités qui seront autant de moyens de pression sur les adversaires.

Si nous démarrons sans connaître personne, il faut effectivement savoir que notre peuple n'est pas seul sur la planète et la découverte du monde / rencontre avec les autres civilisations constitue la première phase du jeu. Une phase sur laquelle il ne faut pas tarder sous peine d'être submergé par les autres nations. Nous touchons ici au point essentiel d'une partie : trouver le juste équilibre entre croissance de nos villes, développement des sciences et expansion territoriale. Cet équilibre est aussi important dans Civilization Revolution que dans toutes les versions PC précédentes et, en ce sens, le nouveau venu s'inscrit donc dans la continuité... La méthode pour y parvenir change en revanche assez nettement.

Civilization Revolution se veut plus rapide à jouer et, de fait, il est possible de faire des parties d'une durée comprise entre deux et quatre heures pourvu que l'on sélectionne l'option « rapide ». Cette option se traduit par une carte aux dimensions nettement réduites et des progrès technologiques plus facilement accessibles. Dans les faits, il faut également parler d'un système de jeu mettant davantage l'accent sur les combats. Alors que l'arbre des technologies a été simplifié avec moins de liaisons entre les découvertes, le système d'affrontement reste lui très proche de la version PC : ainsi, les bonus d'attaque et de défense sont relativement nombreux, mais clairement présentés avant l'affrontement.



L'armée, comme n'importe quelle composante de la civilisation, évolue avec les progrès scientifiques

Un affrontement qui prend la forme de jolies animations en trois dimensions avec de nombreux détails et un style cartoon assumé. Le système d'armées, absent de la version PC, permet de regrouper trois unités de même type pour en faire une plus puissante encore : une autre façon d'accentuer la dominante guerrière du jeu qui devient moins « gestion » et un peu plus « stratégie » que les précédents opus de la série. Cela étant dit, en choisissant une partie plus « lente », il semble possible d'atténuer ce penchant. La disponibilité de seize civilisations/ leaders historiques avec chacun leurs avantages et la disponibilité de cartes plus grandes devrait permettre de rapprocher Civilization Revolution des opus PC : une possibilité à confirmer avec la version définitive du jeu.

Jouable en solo, Civilization Revolution met aussi l'accent sur le multi : il est ainsi possible, jusqu'à quatre participants, de jouer par équipe ou en un contre un. Plus intéressant encore, la fonction hot join permet de rejoindre une partie à n'importe quel moment. De la même manière, un joueur peut quitter quand il le souhaite sans que cela ne gêne les autres (son peuple passe sous contrôle de l'intelligence artificielle). Des handicaps peuvent être définis en début de partie afin de compenser les différences de niveau et des classements, des points de succès seront disponibles sur le Xbox Live. La reconnaissance vocale ainsi que la vidéo intégrée sont au programme alors que niveau contenu téléchargeable on nous promet de nouvelles cartes et scénarios.

L'un dans l'autre, ce premier contact avec Civilization Revolution est prometteur. Il ne s'agit pas de concurrencer Civilization IV et Firaxis n'ambitionne pas de convertir les joueurs PC à la console. Face au peu de productions de ce genre sur Playstation 3 et Xbox 360, le studio espère simplement intéresser de nouveaux joueurs... En l'état actuel des choses, le pari semble réalisable d'autant qu'une version DS (et même PSP) est prévue. Nous avons, très rapidement, eu l'occasion de la tester aussi et le principe du jeu est identique : le stylet permet une prise en main immédiate et le graphisme semble un peu brouillon (représentation 2D un peu chargée), mais l'essentiel est au programme et la sauvegarde devrait pouvoir se faire à tout moment... l'occasion d'emmener Civilization dans le métro ?



< 1 2 >




 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020