Blog FinalFouFantasy - Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 315 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
FINALFOUFANTASY
   Lui envoyer un message privé

   Ajouter à ma liste d'amis

   Consulter le mur du membre
  FinalFouFantasy est Offline
  Localisation :
  En chiffres :
    - membre depuis 5396 jours
    - 2171 messages postés

PUBLICITE
< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 ... 34 35 >


[Test] Ratchet & Clank : Size Matter
Publié le 16.08.2007 à 15:52 par FinalFouFantasy

Ratchet & Clank : Size Matter

Ratchet & Clank : La Taille ça Compte pour la version française. Le Lombax et la Boite de Conserve reviennent dans un opus PSP après avoir enflammé la Playstation 2 avec 3 Magnifiques opus et un hors série moins bon.

"Tranquillement installés dans leur chaise longue, Ratchet et Clank prennent un peu de bon temps sur une île paradisiaque quand arrive une petite fille du nom de Luna. Pensant lui faire plaisir en prenant la pose pour une séance photo, ils se retrouvent embarqués dans une drôle d'aventure qui va les amener à affronter toutes sortes d'ennemis."


Et pour ce, ils vont comme à leur habitude utiliser un arsenal des plus complet : du Tremblator (célèbre fusil à pompe de la série) au Lacérator (fusil simple) en passant par l'aspiro canon et le bovinator (servant respectivement à aspirer ses ennemis pour ensuite les recrachés sous forme de munition et l'autre à transformer ses ennemis en vaches explosives) De nouvelles armes et de nouveaux gadjets tout en gardant ceux de base des autres opus. Un arsenal varié, mais pas assez, le choix des armes est très limité par rapport aux opus Ps2, seule une quizaine d'armes et tout juste 8 gadjets (dont ceux qui s'utilisent automatiquement pour certaines phases du jeu, ouverture de serrures etc.)
Comme d'habitude il y a des évolutions pour chaques armes (V1, V2, V3, Version Finale, plus les modification d'un vendeur particulier et les super modif' utilisablent seulement lorsque l'on a finit le jeu) ce qui rallonge la durée de vie pour les puristes qui voudraient voir toutes les capacitées de chaques armes.
Un système d'armures fait son apparition, comme d'habitude les armures vous protège de mieux en mieux suivant quand vous les trouvez, mais elles sont maintenant séparées en 4 parties qui si elles sont toutes trouvées puis équipées en même temps vous donnent certains pouvoirs (l'armure de Flammes Sauvages au complet vous permet de brûler vos ennemis et laisse des flammes là où vous êtes passé etc.)



La Trame principale est quand à elle bien ficelée, les héros sont comme à leur habitude bernés par les méchants ce qui entraîne une séparation des deux héros et une visite de nouvelles planètes etc.
L'histoire permet aussi d'envoyer Clank ouvrir une serrure en passant par un parcours qu'il est le seul à pouvoir faire de par sa petite taille, des phases de minis jeux obligatoires (et d'autres facultatifs) comme par exemple les courses de Skyboard, des épreuves pour robots... etc.
Le scénario est malheureusement trop court si on ne prends pas le temps de faire quelques minis jeux et/ou de faire évoluer ses armes et son personnage. Finit en moins de 8 heures en ayant bien forcé sur les armes et bien exploité les minis jeux, le jeu déçoit de part la rapidité à laquelle il se termine.
Le Boss final vous force quelque peu à renforcer vos armes et faire quelques minis jeux afin de gagner de nouvelles armures car il est très puissant et assez dur à battre.



Ceci viens en partie de la maniabilité du jeu. Pouvant être horrible tout comme géniale, la maniabilité laisse des souvenirs bons comme mauvais :
la caméra est immaniable (vous tourne autour grâce au bouttons L et R) et un second joystick ne serait pas de refus. Le passage en mode première personne se fait avec le boutton Select (dur à atteindre dans les feux de l'action) Les pas de côtés ne sont pas vraiment maniables non plus (avec les flèches directionnelles alors que les déplacement de base se font avec le joystcik) mais réglables via les options. Les long sauts et les saut en hauteur ne se font qu'avec la combinaison des touches L+R+X ou L+R+X+joystick vers l'avant ce qui ne joue pas en faveurs de la maniabilité, mais heureusement ces commandes sont quasi-inutiles car elles ne servent que 2-3 fois dans le jeu.
Les commandes de base (déplacement, saut, tir, changement d'armes, coup de clé à molette et interaction avec l'environnement) se font sans problèmes et heureusement.



Dans cet opus l'humour est bien sur toujours au rendez-vous. Quark n'as toujours pas laché l'affaire et les deux héros toujours égaux à eux même, les méchants toujours aussi méchamment drôles... Des graphismes colorés et franchement beaux (pour de la PSP, les images ne reflettent en rien la qualité présente dans le jeu) des effets de lumière extras (spécialement les niveaux dans l'espace et le monde des rêves avec ses nombreux effets visuels impresionnants), des cut-scène drôlement bien faites. Niveau graphique Ratchet & Clank, Size Matter n'as rien à envier des autres jeux PSP.

Les ++ :
+Graphismes très bons
+Histoire sympa
+Humour décalé
+Nombreux mini-jeux plaisants
+Rejouabilité
+Beaucoup d'améliorations pour les armes...

Les -- :
-...malheureusement trop peu nombreuses
-Histoire trop courte
-Mauvaise maniabilité pour certaines commandes


Au final, Ratchet & Clank, Size Matter est un excellent jeu PSP qui plait sur de nombreux points, des graphismes plus que beaux, une bonne histoire, de l'humour, des minis jeux plaisants, des armes améliorables à l'infini etc. mais le support PSP est malheureusement peu adapté à recevoir un Ratchet & Clank ce qui le limite dans sa jouabilité (maniabilité) et dans le contenu (peu d'armes et histoire trop courte) Au final on en ressort tout de même avec une bonne impression et un plaisir d'y rejouer encore et encore (avec le mode défi et les très nombreuses améliorations d'armes)

17/20


Shrek le Troisième
Publié le 13.07.2007 à 19:35 par FinalFouFantasy



L'ogre Shrek n'avait pas quitté son marécage pestilentiel et épousé sa chère Fiona pour devenir roi. C'est pourtant ce qui risque de lui arriver après que son beau-père Harold clabote soudain sans crier gare. S'il n'arrive pas à dénicher illico un roi avec l'aide de ses fidèles compagnons, l'Âne et le Chat Potté, Shrek deviendra le prochain souverain du Royaume Fort Fort Lointain. Bonjour les ennuis !
À moins qu'Artie, le cousin loser de Fiona, ne se laisse convaincre de monter sur le trône à sa place. Mais ce paumé a-t-il vraiment l'étoffe d'un roi ?

Séance gratos au ciné, autant aller voir le maximum de film. Shrek fait partit du lot. Ayant adorer le premier, moins aimé le second dont le scénario n'est pas des meilleurs, alors que donne le troisième?

Dans la ligné des deux premiers sans vraiment faire trop de vagues. Le scénario est encore moins bon que dans le deuxième mais l'humour est toujours présent et toujours excellent.
De nouveaux personnages font leur apparition tandis que d'autres ne sont pratiquement plus présent ou disparaissent carrément.
Dans ces nouveaux personnages on retrouve le déjanté Merlin, célèbre enchanteur qui après un retour à la nature (conseillé par son Psy) à carrément pété un câble.

BO excellente comme toujours Pomp of the Circomstance : excellent, quelques morceaux rock bien sympa et des musiques d'ambiance qui collent vraiment bien.
La qualité d'image est impressionnante, quelques passages où l'on voit les protgonistes de près nous permettent d'apprécier le grain de peau et autres détails magnifiques.

7/10
Shrek le Troisième est un Shrek qui sait plaire car il garde tout ce qui plait dans Shrek tout en se renouvellant légèrement. Un peu trop légèrement car le scénario n'est pas des meilleurs. Pas de gros défaults si ce n'est cet essouflement de l'inspiration des scénaristes de DreamWorks.





En Sursis
Publié le 09.07.2007 à 18:50 par FinalFouFantasy



En tant que fan de Jet Li j'essaye de voir un maximum de ses films, En Sursis n'as pas échappé à ma recherche.

Le caïd du milieu Tony Fait et son équipe sont chargés de récupérer des diamants noirs que convoite également Su, un agent du gouvernement taïwanais. Ling, l'ancien partenaire de Su, kidnappe alors la fille de Fait pour l'échanger contre ces pierres précieuses. Ce dernier comprend que, pour sauver sa fille, il doit s'allier avec Su...

Jet Li incarne Su magnifiquement. Un agent du gouvernement Taïwanais qui n'est pas si méchant que ça. Toujours super fort en Kung Fu, le film offre de nombreux pretextes à des combats (parfois c'est un peu trop énorme mais le combat est tellement beau qu'on pardonne vite).

Par le même réalisateur que Roméo doit Mourrir(Andrzej Bartkowiak), En Sursis est cependant bien meilleur. Un doux mélange entre Ocean's Eleven (pour les casses), Roméo Doit Mourrir (pour le côté "mafioso"/"guerre des gangs") et Le Baisé Mortel du Dragon (pour les combats et le côté action). Mélange qui prends plutôt bien et qui s'approprie un humour qui fait sourrir vraiment sympatique.

L'ambiance du film, les combats, la mise en scène est vraiment plaisante. Seules quelques scènes sont trop "énormes" pour convaincre (le combat final et sa mise en place, le combat d'ultimate fighting...).
La Bande Son est excellente elle aussi : ambiance Rap Us entre autres. Le morceau d'Eminem au début du film rend bien.

8/10
En Sursis est un bon film, pas génial mais vraiment bon. Les combats et les casses sont bien gérés et convainquants, contrairement à certaines autres scènes. Les acteurs sont bons et collent bien à leur rôle.
Un film à voir au moins une fois, un impératif pour les fans de Jet Li





American History X
Publié le 02.07.2007 à 17:29 par FinalFouFantasy



J'ai longtemps entendu parler de ce film sans jamais avoir eu l'occasion de le voir. J'ai finalement réussi à le regarder et j'ai été vraiment impressionné.

A travers l'histoire d'une famille américaine, ce film tente d'expliquer l'origine du racisme et de l'extrémisme aux Etats-Unis. Il raconte l'histoire de Derek qui, voulant venger la mort de son père, abattu par un dealer noir, a épousé les thèses racistes d'un groupuscule de militants d'extrême droite et s'est mis au service de son leader, brutal théoricien prônant la suprématie de la race blanche. Ces théories le mèneront à commettre un double meurtre entrainant son jeune frère, Danny, dans la spirale de la haine.

Alors American History X est un film que l'on peu facilement classifié de culte. Des acteurs excellents, de bonnes musiques, un thème de base tout simplement génial et gènant, le tout formidablement bien exploité.

American History X retrace la vie d'une famille américaine banale donc les fils sont tombés dans la spirale de la haine raciale, à travers la narration et différents flash back.
Après un séjour en prison de 3 ans le premier s'en est sortit alors que le deuxième y est passé. L'intrigue du film repose la dessus.

Des paroles crues, de la violence et de la haine raciale gratuite etc. c'est ce qui peux choquer dans ce film. Les néo-nazis américains pillent des magasins "d'étrangés" insultent les autres "races inférieures" c'est violent, ça choque, ça marque, le message est passé.
Une ambiance, certes violente mais que l'on sait réelle. Renforcée par un musique vréaiment bonne. Les effets videos des flash back (noir et blanc) rendent bien et permettent de suivre plus facilement ce qui se passe dans le film.

Les acteurs, notemment Edward Norton, jouent vraiment bien, les néo-nazis sont détestables de part leur paroles et leur actions...

9/10
American History X est un chef d'oeuvre du 7ème art, c'est vraiment un magnifique film, non pas par sa violence et ses actes racistes pas vraiment cachés, mais plus par le fait que le film n'hésite pas à montrer ce que certains préfèrent ne pas savoir. Un film à voir de toute urgence, chef d'oeuvre.





Invasion de Lapins Crétins
Publié le 25.06.2007 à 13:29 par FinalFouFantasy


Attention c'est l'invasion!
Les Lapins Crétins, ces terribles créatures envahissent nos écrans de trailers, teaser et autres vidéos trippantes.

Ces bestioles me faisant tellement marrer que j'ai eu l'idée de faire une playlist des différentes vidéos les concernant. Cette playlist contient principalement des "Bunnies very useful Scientifics Facts" mais pas seulement. Allez la découvrir et éclatez vous bien :

Playlist Lapins Crétins

Bon visionnage et bien sur Bwaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!

/!\Attention la Playlist n'est peut être pas complète, si c'est le cas prévenez moi (commentaire, MP etc.) et dites moi avec exactitude quel est la vidéo manquante. Merci d'avance

AMV Final Fantasy X Sin
Publié le 22.06.2007 à 23:10 par FinalFouFantasy


N'ayant que ça à faire de mon après midi, je me suis lancé dans le montage video.
Avec mon ptit Windows Movie Maker de base j'était partit sur un AMV (Anime Music Video, tu prends des images et tu les monte en fonction d'une musique pour que ça donne bien) avec Darling Darling de la Mano Negra et des videos de Final Fantasy IX. Mais la musique ne se prétais pas vraiment à un AMV.

Ducoup j'ai cherché un peu d'inspiration sur différents sites de videos (Dailymotion et YouTube) avec d'autres AMV.

AMV Final Fantasy IX sur fond de Chop Suey (System of a Down)
AMV final Fantasy X sur fond du thème principal de Pirates des Caraïbes
AMV Final Fantasy VII, VIII, IX et X sur fond du thème final de Saw

Et à partir de ces videos j'ai eu l'idée de Faire un AMV sur Sin (Final Fantasy X) avec la musique de Pirates des Caraïbes 2 : "The Kraken" J'ai essayé à partir de ça de faire coller au mieux les cinématiques et la musique.
AMV Final Fantasy X Sin
Et pour ceux qui préfère YouTube :
AMV Final Fantasy X Sin

Dites moi ce que vous en pensez, les défaults et les qualités, histoire que je puisse m'améliorer pour la prochaines fois
Voilà, bon visionnage!

Il était une fois en Chine 2 : La Secte du Lotus blanc
Publié le 19.06.2007 à 22:31 par FinalFouFantasy



Dans la Chine de 1895, les Européens pratiquent une politique impérialiste qui leur vaut le ressentiment de la population. En réaction, une société secrète, la secte du lotus blanc, attaque régulièrement les Britanniques. Au point que ceux-ci envisagent de dépêcher leur armée... Devant ce risque, Wong Fey Hong, combattant sans pareil, met toute sa science des arts martiaux en oeuvre pour les protéger.

La suite du premier Ca reste dans le même esprit, occidentalisation de la Chine. Cette fois ci les rôles sont inversés quand aux persécuteurs et aux persécutés. Les pauvres anglais se font massacrés par les méchants impérialistes. Et bien sur le Dr Wong (Jet Li) viens taper tout le monde pour que tout le monde soit d'accord.

La réalistation, la mise en scène, les décors et l'ambiance restent les mêmes. Seule l'histoire et les chorégraphies des combats changent. Mais bon c'est tellement grandiose que la douce saveur du premier nous reste sur la langue.
Dr Wong, toujours autant la classe, casse un poteau d'un léger coup de bâton et manie le parapluie et l'éventail pour se défaire de ses ennemis. Bien sur il utilise aussi des chaises, des tables, des sabres etc. si on veux rester dans le traditionel.

7/10
On reste dans la ligné du premier, toujours aussi bon. Les combats se renouvellent alors que le film reste dans le même esprit que le premier. Du grand Jet Li toujours et un bon petit film d'art martiaux. Vivement la suite




Snatch
Publié le 18.06.2007 à 14:21 par FinalFouFantasy



Samedi aprèm alors qu'on se faisait un peu ch*er, on a matter ce film dit culte avec Saihttam.

Franky vient de voler un énorme diamant qu'il doit livrer à Avi, un mafieux new-yorkais. En chemin, il fait escale à Londres où il se laisse convaincre par Boris de parier sur un combat de boxe clandestin. Il ignore, bien sûr, qu'il s'agit d'un coup monté avec Vinny et Sol, afin de le délester de son magnifique caillou. Turkish et Tommy, eux, ont un problème avec leur boxeur, un gitan complètement fêlé qui refuse de se coucher au quatrième round comme prévu. C'est au tour d'Avi de débarquer, bien décidé à récupérer son bien, avec l'aide de Tony, une légende de la gâchette.

Le film dit culte ne l'est pas pour rien : violence, humour, répliques cultes, scénario des plus tordus... Perso j'ai adoré. On a regardé le film en VOST pour être encore plus dans l'ambiance "London" Et franchement pas déçus de l'affaire.

Bon au début c'est un peu chaud à suivre vu le nombre de personnages (ça se sent déjà dans le synopsis) et la bizarerie du scénario. Ce sont plusieures histoires se passant chacunes dans leur coins et qui au final se recoupent et de façon géniale.

Les acteurs sont franchement géniaux, tous plus tarés les uns que les autres et en VOST ça donne plutôt bien. Les gitans et leur accent à ne rien comprendre, ce gros salaud de Tête de Brique, ce taré de Boris etc. Une bande de dingues qui se retrouvent autour d'un caillou de 84 carats, ça fait des étincelles. Et puis la surprise du film c'est quand même Brad Pitt dans son rôle de gitan boxeur. Perso quand je l'ai vu arriver je m'attendais à ce qu'il se la pète et en fasse un max pour être la star du film, mais non, il joue fanchement bien et se démarque pas plus des autres car tous sont tarés et trippants.

Au niveau ambiance, musiques, décors, ça le fait. On retrouve bien Londres : "Oui, Londres, vous savez bien, fish, chips, tasse de thé, bouffe dégueue, temps de merde, Mary Poppins de mes deux, Londres !"
Nan mais les décors sont bons, ça en fait pas des tonnes, et on retrouve bien Londres telle que c'est en réalité, façon gansters et compagnie bien sur mais Londres quand même.
Les musique sont vraiment pas mal, ça colle bien avec l'ambiance braquage raquage et gangsters. Un ptit plus pour la flûte + beatbox présente à plusieurs moments du film et qui m'a marquée.

9/10
bon Snatch, c'est comme je 'lai déjà dit, un film culte avec ses répliques excellentes, son humour et son scénario tordu au possible. Des acteurs excellents et un ambiance générale bien foutue. A voir et deux fois plutôt qu'une (en VF et en VOST).






< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 ... 34 35 >




 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020