Blog FinalFouFantasy - Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 315 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
FINALFOUFANTASY
   Lui envoyer un message privé

   Ajouter à ma liste d'amis

   Consulter le mur du membre
  FinalFouFantasy est Offline
  Localisation :
  En chiffres :
    - membre depuis 5384 jours
    - 2171 messages postés

PUBLICITE
< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 ... 34 35 >


Roméo doit Mourir
Publié le 12.05.2007 à 17:47 par FinalFouFantasy


Bon alors Roméo doit Mourir est un film de Jet Li que je n'avais toujours pas vu avant qu'il passe sur France 4 l'autre jour.

Le controle du port d'Oakland et la revente de ses entrepots sont au centre d'une guerre que se livrent le clan afro-americain d'Isaak O'Day et la famille Sing. Apres plusieurs mois d'affrontements, la tension monte d'un cran avec l'assassinat du jeune Po, fils cadet de Chu Sing. Emprisonne dans un penitencier de Hong Kong, Han Sing s'evade des qu'il apprend la mort de son frere, qu'il s'etait jure de proteger. A Oakland, son enquete l'oriente vers Trish, la fille de O'Day, dont il tombe amoureux

Un thème vu et revu à toutes les sauces : Roméo et Juliette, version Chinois contre Afro-américains.

Le film est vraiment moyen et je me suis limite fait chier devant. Les effets spéciaux et autres scènes de combats sont irréalistes et vraiment pas intéressantes...
Jet Li n'est pas au meilleur de sa forme et joue un rôle qui ne lui convient pas vraiment. Le rôle ne colle pas avec ce qu'il est et c'est vraiment dommage. Le film aurait pu être beaucoup mieux avec un autre acteur et plus de combats plus réalistes.

J'ai bien aimé la façon dont on voit certaines scènes : lorsque la caméra nous montre les os qui se cassent ou ce qui se passe à l'intérieur de la personne lorsqu'elle se fait défoncer là gueule.

La Bo quand à elle correspond bien à l'ambiance, de bonnes musiques de baston et un peu de Rap US pour nous mettre dans l'ambiance du film.

6/10
Dns l'ensemble on a un film myen avec des acteurs peu convaiquants et un thème rébarbatif auquel nombre des acteurs ne correspondent pas (dont malheureusement Jet Li qui on se demande ce qu'il fait ici) Des scènes de combats trop peu nombreuses et trop irréalistes pour être convaiquantes avec des plans de caméra peu communs mais quii n'arrivent tout de même pas à rattraper le tout. Une BO et une ambiance cepandant correctes.




Fighter in the Wind
Publié le 06.05.2007 à 16:24 par FinalFouFantasy



Fighter in the Wind c'est un film de baston, avec un type super fort qui fracasse tout le monde Mais c'est aussi une oeuvre inspirée de la biographie de Choi Bae-dal.

Une histoire vraie inspirée des mémoires de Choi Bae-dal, un Coréen émigré au Japon qui est devenu un des plus respectés karatekas au monde en créant une nouvelle forme d'arts martiaux, le Kyokushin karate.

Bon alors au niveau Scénario il n'y à rien à dire c'est de la bombe. Normal vu que c'est inspiré de la vie de Choi Bae-Dal le créateur du Karaté Kyokushin (une discipline qui prodigue l'expérience des combats pour mieux apprendre), l'histoire est réelle dans les grandes lignes et vraiment bien romancée. J'ai vraiment bien apprécié le scénario.
On suit les grands moments de sa vie et on voit son évolution que ce soit au niveau des arts mariaux ou même de ses émotions et de sa façon de vivre.

Bon pour ce qui ets des acteurs, ils jouent bien mais c'est pas du haut niveau. Le film se concentre plus sur la baston que sur le jeu des acteurs. C'est dommage car il y perd un peu. Je dit ça mais il est tout à fait possible que la VF soit mal traduite et que les voix ne soient pas aussi bien que les voix originales.

Bon alors la mise en scène, elle est bien (du peu que j'y connais) mais il y a quelques scènes qui font mal par là ou elles passent (notemment le moment ou il s'entraine seul dans la montagne) et d'autres sont excellentes (mention spéciale pour le moment ou il emmène le gosse en haut de la montagne) mais dans l'ensemble c'est correct voir très bon.

L'ambiance du film est en général bien foutue. On retrouve le Japon de l'après guerre (39-45), les musiques sont bien et puis les costumes excellents (un spécial pour le costume "homme de cro-magnon" de Bae-dal ^_^)

8/10
Bon on a là un gros film bien bourrin avec de la baston comme il en faut. Mais aussi un bon gros film biographique qui nous raconte de façon très bien romancée la vie de Bae-dal. Certaines scènes sont bofs, d'autre magnifiques et tout ça dans un superbe décors du Japon de l'après guerre. Si vous aimez les films Coréens, les films de baston, les films biographiques ou encore les films surles arts martiaux, et bien regardez le





Lord of War
Publié le 02.05.2007 à 13:06 par FinalFouFantasy


Alors bon Lord of War est un film qui part plutôt bien dans le principe : un film sur les Seigneurs de la Guerre, les vendeurs d'armes... Mais quand on voit les acteurs et la réalisation c'est autre chose.

Né en Ukraine avant l'effondrement du bloc soviétique, Yuri arrive aux Etats-Unis avec ses parents. Il se fait passer pour un émigrant juif...
Audacieux et fin négociateur, il se fait une place dans le trafic d'armes. Les énormes sommes d'argent qu'il gagne lui permettent aussi de conquérir celle qui l'a toujours fasciné, la belle Ava.
Parallèlement à cette vie de mari et de père idéal, Yuri devient l'un des plus gros vendeurs d'armes clandestins du monde. Utilisant ses relations à l'Est, il multiplie les coups toujours plus risqués, mais parvient chaque fois à échapper à Jack Valentine, l'agent d'Interpol qui le pourchasse.
Des luxueux immeubles new-yorkais aux palais des dictateurs africains, Yuri joue de plus en plus gros. Convaincu de sa chance, il poursuit sa double vie explosive, jusqu'à ce que le destin et sa conscience le rattrapent...

Bon alors l'histoire est vraiment sympa et le scénario aussi, une belle romance bien sympatique, tout ce qu'une super-production américaine pouvait nous offrir
On va dire que niveau scénario ce film est correct.

Par contre au niveau acteurs ils auraient mieux fait de choisir quelqun d'autre que Nicolas Cage histoire de sauver le film. Ce n'est pas que je n'aime pas cet acteur mais bon on va pas dire qu'il joue bien ni qu'il à la tête de l'emploi sinon ce serait mentir "
Seul Ian Holm (le marchand d'armes "méchant") et Eammon Walker (le dictateur africain) viennent sauver ce brio d'ateurs qui pue légèrement. =)

Pour ce qui est des décors/musiques/ambience c'est plutôt correct et bien foutu.

La seule chose que j'ai vraiment aimer dans ce film c'est la subversion du marchand d'armes. Un homme presque bon qui ne tue personne (dumoins pas directement) et qui "tue moins que les marchands de tabac, en plus il y a un cran de sécurité sur ses produits"
Enfin bon l'esprit du film et la façon dont tout ça est tourné m'as vraiment plus. Mais surtout le fait qu'on montre sur grand écrans les horreurs que font ces marchands et qui ils sont.

il y a des images fortes et percutantes :
La Vie d'une Balle ; le bruit de caisse enregistreuse de l'AK47 ; le message final ""Les 5 plus gros producteurs d'armes au monde sont les Etats-Unis, le Royaume-Unis, la France et la Chine.....Ce sont les 5 membres permanant de l'ONU..." (merci keupaing Saihttam )

7/10
Bon au final on a un bon petit film niveau premier degré tout ça. Mais quand on regarde en profondeur on a du mieux et le message qui est passé est vraiment interessant. C'est ce qui m'a plût dans ce film





The Island
Publié le 26.04.2007 à 19:11 par FinalFouFantasy


The island est un film dont j'avais entendu parler et qui me tentais bien. J'ai finit par réussir à le voir et je ne suis pas déçus tout au contraire.

/!\ Cet article peu parraitre étrange à ceux qui n'ont pas vu le film du simple fait que je parle du film sans révélé le scénario et ce par soucis de vous laisser tout le plaisir de le découvrir au cas ou vous le verriez.
J'effleure certains points qui me paraissent important afin d'argumenter mon appréciation du film.
Si vous n'avez pas vu ce film vous pouvez sans problèmes lire cet article mais vous risquez de ne pas comprendre certaines choses /!\

D'ici quelques décennies...
Lincoln Six-Echo et sa camarade Jordan Two-Delta font partie des centaines de Produits d'une immense colonie souterraine où la vie est étroitement surveillée et régie par des codes très stricts. Le seul espoir d'échapper à cet univers stérile est d'être sélectionné pour un transfert sur "l'Île". A en croire les dirigeants de la colonie, l'Île serait le dernier territoire à avoir échappé à la catastrophe écologique qui ravagea notre planète quelques années auparavant et en rendit l'atmosphère à jamais irrespirable...
Lincoln, comme la totalité de ses congénères, a longtemps cru à ce paradis. Mais depuis quelque temps, des cauchemars récurrents troublent ses nuits, et le jeune homme commence à s'interroger sur le sens de sa vie et les restrictions faites à sa liberté.
Poussé par une curiosité tenace, Lincoln découvre bientôt l'atroce vérité...

Un scénario tordu au possible mais tellement bon et d'actrualité.
Ce film est un mélange de Minority Report et de Bienvenue à Gattaca et un très bon mélange qui prends très bien. Le scénario est proche de celui de Bienvenue à Gatttaca et la réalisation / effets spéciaux / style de film se rapproche plus de Minority Report.

Bon alors je vous explique mon précédent paragraphe, The Island se rapproche de Bienvenue à Gattaca car il traite d'un sujet qui est et demeurera toujours d'actualité : la génétique et ce dont l'homme est capable de faire pour devenir éternel et tout puissant.
Pour Minority Report c'est différent : c'est plus la fuite des héros qui recherchent la vérité et les effets spéciaux, la façon dont l'histoire se trame qui les rapproche...
Ces deux films sont géniaux et mérite largement d'être vu que ce soit pour sa culture cinématographique et pour son ouverture d'esprit et une certaine prise de concience personnelle.

Alors bon au niveau du film en lui même et bien c'est vraiment excellent. Une fuite infinissable et une vérité difficile à croire et tellement injuste, voilà en gros le thème du film, et c'est superbement bien traité. Rien à redire sur le scénario et sur la réalisation. Seuls quelques scènes un peu énormes viennent faire tache...
([blanc]La chute sur l'enseigne de l'immeuble de 50 étages, le combat final ...[/blanc])

Les acteurs principaux ont un rôle qui n'est pas vraiment courant : celui de créatures innocentes qui découvrent les dures réalités de la vie mais qui sont au fond tellement naïves. Ce rôle est vraiment bien joué par Ewan McGregor et Scarlett Johansson. Les autres acteurs sont pas mals non plus.

Au niveau des décors et de l'ambiance du film il n'y a rien non plus à redire, c'est superbe, futuriste et tout colle plutôt bien.

8/10
Nous avons au final un très bon film, bien réalisé malgrés quelques scènes totalement improbables, un thème vraiment génial et d'actualité qui est très bien traité. Des acteurs qui joue bien leur rôle.
Dans la lignée de Bienvenue à Gattaca et de Minority Report, c'est un bon film qui vaut vraiment le coup.





AppleSeed
Publié le 21.04.2007 à 16:33 par FinalFouFantasy


Appleseed est un film d'animation en Cel Shading, ce qui le rapproche du manga, dont j'avais déjà entendu parler vu très récemment je vais vous décrire ce chef d'oeuvre.

Synopsis :
En 2131, les bioroïds - clones créées pour réfréner les passions humaines - vivent en harmonie avec leurs créateurs dans la belle cité d'Olympus.
A l'aube d'une nouvelle menace, le commandant Deunan est mandaté pour empêcher un génocide bioroïd. Mais cette guerrière d'élite se révèle être la pièce maîtresse d'un puzzle dont elle ignore encore les règles et les conséquences : la survie des deux espèces.

Alors bon déjà première impression quand le film commence c'est : "Magnifique Cel Shading superbement bien animé" et c'est bien sur comme ça tout au long du film. Le Cel Shading pour ceux qui ne connaissent pas c'est la technologie graphique utilisé notemment dans les jeu DBZ Budokaï (2, 3, Tenkaichi 1 et 2), dans Dragon Quest VIII, The Legend of Zelda The Wind Waker et XIII elle permet de faire des graphismes non photo-réalistes du genre cartoon/manga.

Bon après ce petit cours sur le Cel Shading et bien passons aux choses sérieuses.
Comme je l'ai dit plus haut : le film est superbement bien fait et très ressemblant au manga grâce au Cel-Shading. Ce ne sont heureusement pas ses seuls points forts. Etant une adaptation d'un manga du même nom, AppleSeed bénéficie bien sur du même scénario (en allégé je suppose) qui est tout simplement génial : on se fait mener de révélations en révélations toute la seconde partie du film alors que la première enchaine combats titanesques et préparation du terrain. Bien sur on a le droit à un combat final encore plus énorme que tout le reste.

Des scènes de combats excellentes combinant armes à feu, combat à mains nues et combats en armures robotisées (genre Overman King Gainer, Gundam Seed ou encore Evangelion) qui sont toutes aussi impressionannts les unes que les autres. Il y a de nombreux ralentis très bien travaillés durant les combats, un bon plus.

La bande son est pas mal non plus mais pas à tout déchirer. Tout à fait correcte et qui colle bien avec l'ambiance que créé le film.

9/10
Avec Appleseed on a au final un superbe film au niveau graphique, animation et scénaristique. C'est vraiment un bon film d'animation qui vaut le coup même si on n'a pas lu le manga auquel il correspond. Courrez le voir, le louer le ... du moment que vous le voyez c'est bon ^_^





Iznogoud
Publié le 14.04.2007 à 12:55 par FinalFouFantasy


J'ai vu sans m'attendre à grand chose et par pur hazard, ce film... Alors bon Mickael Youn qui veut devenir Calife à la place du Calife qu'est ce que ça donne?

Synopsis
Le grand vizir Iznogoud a pour unique ambition de devenir Calife à la place du Calife Haroun El Poussah. Cet être mauvais et risible est prêt à tout pour parvenir à ses fins...

Bon alors avec un scénario comme celui là on peut déjà pas faire énormément de choses ni surprendre le spectateur. Mickael Youn s'essaie à la chanson et ... il n'aurait jamais dut.
Bon heureusement que les autres sont là pour rattrape le tout : Jacques Villeret en Calife naïf, un bon Franck Dubosc en Chambellan, Magloire dans un rôle qui lui va très bien : énuque en chef () Un toujours aussi drôle Bernard Farcy (sisi vous savez le commisaire dans Taxi) en Pullmankar... et bien d'autres. Et heureusement qu'ils sont là pour rattraper le film.

Une BO très "arabic" et sympa mais à des moments totalement gachée par les "chansons" de Mickael Youn...
Les décors et les costumes sont grandioses et réalistes, ça fait vraiment plaisir à regarder.

5/10
Au final on a un presque bon film carrément gaché par les bouffoneries de Mickael Youn mais heureusement qu'il y a une panoplie de bons acteurs derrière pour un peu réhausser le niveau ainsi que des décorset des musique (enfin pas toutes) qui collent à l'univers. C'est dommage de faire une adaptation d'une bonne BD française en un film aussi bof...





Bob l'éponge (le film)
Publié le 15.04.2007 à 11:45 par FinalFouFantasy


Tout le monde connais l'éponge carré qui a pour meilleur ami une étoile de mer et qui travail au Crabe Croustillant! Déjà que Bob L'éponge en dessin animé c'est excellent, alors qu'en est-il du film?

Synopsis :
A Bikini Bottom, quelqu'un a volé la couronne du roi Neptune, et le patron de Bob l'éponge, M. Krabs, figure en tête des suspects. Convaincus de son innocence, Bob et Patrick partent pour Shell City avec l'intention de le disculper et de restituer sa couronne à Neptune.

Bon alors, on a un scénario absolument pourrit mais un humour décalé et déjanté qui rattrape tout tellement c'est bon.
C'est du Bob dans tout son art de naïveté et de connerie.

Bon au niveau des acteurs il n'y a pas grand chose à dire vu que c'est un dessin animé... Mais bon les voix sont toujours aussi géniales (les même que dans le dessin animé heureusement ).

Pour les musiques et bien c'est correct, la chanson qu'ils chantent est bien trippante ("je suis un glouton barjo hey" ) enfin bon ça colle très bien au film.

8/10
Au final un bon petit film bien sympatoche devant lequel je me suis bien trippé. Peut être un peu court et l'histoire un peu pourrite. Un vrai bon Bob l'éponge commme on les aimes mais en film (ducoup c'est plus long donc encore mieux ) J'ai particulièrement aimé le passage avec David Hasselhoff dans son propre rôle, de l'auto-dérision comme on l'aime





Hostel
Publié le 15.04.2007 à 11:46 par FinalFouFantasy


Alors Hostel, on s'attaque à du gros là ...
Comment dire... un gros soufflé au sang Du Sexe, du sexe et 30 litres d'hémoglobine.

Synopsis :
Deux étudiants américains, Paxton et Josh, ont décidé de découvrir l'Europe avec un maximum d'aventures et de sensations fortes. Avec Oli, un Islandais qu'ils ont rencontré en chemin, ils se retrouvent dans une petite ville de Slovaquie dans ce qu'on leur a décrit comme le nirvana des vacances de débauche : une propriété très spéciale, pleine de filles aussi belles que faciles...
Natalya et Svetlana sont effectivement très cools... un peu trop, même. Paxton et Josh vont vite se rendre compte qu'ils sont tombés dans un piège. Ce voyage-là va les conduire au bout de l'horreur...

Bon en fait ce film est pas mal, bien gore mais trop long à démarer. Les scène de drague/baise sont non pas inutiles mais lourdes.
Un film beaucoup trop concentré sur le sexe à mon goût. (après c'est chacun qui voit )

Les acteurs se démerdent mais ne sont pas non plus des dieux de la scène. Les musiques surement correctes mais j'en ai plus trop de souvenirs

J'ai dit au tout début que ce film est un soufflé : on nous annonce une grosse tuerie, LE film d'Horreur/Gore de l'année, et puis au final on a un film ou de beaux mecs se tapent de belles meufs et où on s'entretue, on s'arrache des membres on se torture pour je ne sais qu'elle raison (en même temps c'est le meilleurs ).


6/10
J'ai été vraiment déçus par ce film qui est assez vide finalement. C'est bien mais pas non plus un grand film...

La Bande Annonce






< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 ... 34 35 >




 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020