Blog vegeta$ - Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 461 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
VEGETA$
   Lui envoyer un message privé

   Ajouter à ma liste d'amis

   Consulter le mur du membre
  vegeta$ est Offline
  Localisation : France - Rhone Alpes
  En chiffres :
    - membre depuis 5746 jours
    - 8846 messages postés

PUBLICITE
< 1 2 3 4 5 6 >


La Venise des Alpes
Publié le 19.08.2011 à 15:07 par vegeta$

Tout d'abord, bien le bonjours tout le monde
Mais de quoi vais je pouvoir bien parler avec un titre pareil ? Je vais tout simplement vous faire découvrir ma ville

Annecy


Habitant ici depuis plus de 20 ans, l'idée mes venues la semaine dernière de faire comme les touristes et de prendre mon appareil photo durant une de mes pauses pour faire quelques clicher de cette magnifique ville des Alpes

voici donc les vielles prisons (je n'y suis jamais allé mais ça doit être sympathique )


Le Thiou




The best Pub ever !! en même temps c'est là que je bosse


L'impérial Palace


et voila enfin le très connu, Lac d'Annecy :












voila en gros, ce qui est à voir à Annecy et peut être que je vous ai donné envie de venir dans ce coin de la france (évitez tout de même de venir maintenant, pas envie de me prendre des clients en plus au restaurant )


Duke Nukem is back... en Haute Savoie ???
Publié le 12.08.2011 à 18:25 par vegeta$

Depuis un certain temps, vous le réclamez () et je vous le promet, mais voilà aussi petit moment que j'ai reçu mon ensemble printemps-été "Duke Nukum" et impossible pour moi de trouver le temps de faire ces fichus photos...
mais qu'est ce qui a changé aujourd'hui pour que tu te lance la dedans ??
Tout est de la faute de l'autre étoile de mer décérébré qui ce la raconte depuis un moment sur son lot "lapin crétin", alors ni une, ni deux, je lâche la manette pour prendre l'appareil photo et voilà le résultat:

Duke Nukem: collection Printemps-été 2011









et une spécial décidasse à quelqu'un qui devrait ce reconnaître



voilà voilà, cette histoire est réglé comme ça
si sur les photos je tire la gueule, c'est presque normal, Duke n'a pas souvent le sourire aux lèvres



ET UN GRAND MERCI A XG


2 frenchs in Southern Australia
Publié le 04.04.2011 à 03:36 par vegeta$



Bienvenue dans sur l’un de mes billets sur l’Australie (surement le dernier, donc profitez en ). Ce coup-ci je vais vous assommez à coup d’Australie du sud !!
Pour les retardataires, petit récap :
Mon collègue de voyage et moi-même avons acheté un van il y a presque 3 mois histoire de voyager dans le sud sans revenir à Sydney… sauf que dès le premier soir, après avoir fait nos adieux sous un torrent de larmes à toute notre accommodations, nous nous sommes rendu compte que le van n’avait plus de batterie… la faute à notre longue décision pour savoir quand partir !!! Bref, notre départ débuta le lendemain… ou pas, parce que certaines personnes ont décidé de nous maquiller en fille en nous bourrant la tronche durant la journée… (CF, le trombi )

Donc voici en avant première LE van qui nous trimbala, avant son passage à "pimp my ride" version française







Avant de commencer, vous pouvez jeter un coup d'oeil à l'itinéraire que je vais vous faire découvrir
http://maps.google.fr/maps/ms?hl=fr&ie=UTF8&msa=0&msid=207888681764964539697.00049fb37aeaead9d5626&ll=-36.438961,149.128418&spn=9.187429,21.643066&z=6

Donc départ le soir suivant (en vrai !!) pourquoi le soir ?? essayer de sortir de Sydney en journée en ayant presque jamais conduit à gauche et on en reparlera Donc après de nombreuse péripéties, nous nous retrouvons sur une sorte d’autoroute (grand bien nous fasse) et premier « instant étrange », payer aux péages ce fait sans l’aide de barrières !! Tu veux payer, tu payes à l’aide des caisses automatiques, tu ne veux pas, tu passes et tu te fais flasher à l’aide des caméras xD ‘fin bref, après quelques heures, nous ressentons le besoin de dormir, nous nous arrêtons donc dans un endroit inconnu pour pioncer un coup.
Ce n’est seulement le lendemain que ne savons réellement où nous sommes, « Mittagong » que ça s’appelait… Un bon gros bled d’Australie (et surtout le premier d’une longue série). Ne sachant pas trop aller (bonjours les touristes !!), nous jetons un coup d’œil sur la carte et trouvons une belle route traversant la vallée des Kangourous. let’s go !!
Nous traçons donc notre route sous un beau soleil de plomb, avec l’équipement du parfait branleur : lunette de keke sur le nez et casquette sur la tête. Nous voyons la vrai Australie pour la première fois, le tout avec le beau temps, parfait quoi… C’était bien sûr sans compter sur ma chance qui nous a ramené une heure plus tard un jolie brouillard merdique. Ne craignant ni le froid ni la pluie ni la foudre, nous nous sommes permis de nous arrêter dans un petit coin touristique, comme il y en a de partout en Australie, indiqué à l’aide de panneaux (bien foutu d’ailleurs ce genre d’indication). Voilà que nous retrouvons en haut d’un canyon magnifique, avec des cascades immenses Oo je n’aurais jamais pensé tomber sur ce genre de panorama. Bon bien sûr, avec ce temps de merde, la beauté de ce petit paradis fut amoindrie…

photo d'un "troupeau" de kangouroo prise à l'arraché dans kangouroo valley


Et le magnifique panorama d'on je parlais juste avant







Etape suivant :
Survivre dans la vallée des kangouroo ! Au vu des routes, c’était à se demander où nous étions tombé… Une sorte de descente alpine dans un van vieux de 20 ans, pas fameux comme plan , de plus, il n’y avait absolument rien à voir (ou alors, nous avons tout raté). Après avoir descendu cette montagne, nous avons pu nous rapprocher du bord de mer et en conduisant (toujours en ne sachant pas trop par où passer) nous nous sommes retrouvés dans un parc naturel à l’entrée payante. Cet endroit qui répond au doux nom de « Jervis bay » est tout ce qui a de plus paradisiaque Kangouroo en liberté qui se montre autant la nuit que la journée, plages magnifiques et espaces naturels reposant (avec bien sûr, toujours ce temps de merde horrible…). Ce fût 2 jours magnifique et bien reposant (je peux même le dire maintenant, c’est l’endroit le plus sympa que nous ayons vu).

Votre alcoolique préféré et son collègue de voyage, mais qui est qui ??



Les plages de Jervis Bay, juste magique... avec du soleil















vous avez même le droit à la maman kangouroo avec son petit dans la poche (oui oui, c'est bien une pâte qui en sort, pas un alien ^_^)



et du petit racketteur de nourriture




La météo nous obligeant à repartir, nous sommes remonté dans notre van tout vert avec le cœur remplit d’espoir de revoir le soleil en descendant plus au sud.
Nous avons donc décidé de conduire sans vraiment prendre le temps de s’arrêter et de toute manière, je ne vois pas trop ce qu’on aurait bien pu voir, l’Australie et vraiment vide en dehors des City et des petits bourgades. Certaines fois, nous sommes tombés sur des panneaux nous indiquant un village ou quelques choses comme ça mais tout ce que nous avons traversé, c’est des champs avec une ferme et l’étable qui va avec xD. En parlant de panneaux indicateur, saviez-vous que les Australiens sont vraiment à la ramasse à ce niveau ?? C’est simple, on a eu droit aux panneaux nous indiquant un changement de direction, quelques petits mètres avant l’intersection (autant dire que tu dois piler si tu veux tourner…), aux panneaux de limitation de vitesse qui t’autorise à accélérer jusqu’à 100 km/h pour ensuite passer à 60 km/h à peine dix petit mètres plus loin. Certains, t’autorise à passer un virage à 100 alors qu’à 50 Km/h c’est déjà trop, alors que pourtant juste avant ce même virage, la vitesse indiqué était bien inférieur (en gros, tu peux accélérer dans le virage, à tes risques et périls ). C’est juste un coup de main à prendre et puis de toute manière, ce n’est pas les flics qui vont te faire chier ! En 3000 bornes parcouru, je n’es vu qu’un radar et c’était en ville ; à voir la vitesse des camions sur ces grandes lignes droites, ils sont eux aussi au courant de ce manque…
Refermons cette petite parenthèse sur les routes Australienne pour le moment et revenons à nos moutons. Donc, la suite du voyage devait être Canberra (la capitale pour les incultes qui suivent du coin de l’œil au fond de la classe ), sauf que manque de bol, nous avons raté la route pour y aller… 2 choix s’offrait à nous :
Trouver un quelconques endroit pour faire demi-tour (ouai, parce que si tu rate une simple route, il ce peux que le prochaine embrochement ce trouve 100 kilomètres plus loin x’D)
Ou continuer jusqu’à Melbourne. Mon collègue ne voulant pas vraiment aller à Canberra (tête de mule celui-là !), nous pensions donc y passer au retour…
Donc en avant pour Melbourne ! Traçant notre route sur des chemins vide de monde, nous contemplons ces forêts immenses qui débouchent sur des plaines de champs toute aussi vides. C’est très calme et aussi très beau, on se croirait presque seul au monde. Nous faisons quand même quelques rencontres sur les aires de repos, avec les autres touristes et sur les bords des routes avec les kangouroo écrasé par les camions… Tout ceci nous amène à un petit coin qu’un couple de français qui arrivait tout droit d’Adelaïde nous a recommandé : Paradise beach !! non mais merde, rien que le nom te fais partir à l’autre bout de la terre



Nous sommes arrivés là-bas dans la soirée et comme chaque soir, la même question : « on se pose où pour pioncer ??? » et comme toujours (ou presque) nous avons trouvé, ce coup-ci, ce fût une sorte de camping TOTALEMENT gratuit, à environs 30 secondes de la plage le tout en marchant sur les fesses. Le soleil se couchant, nous avons filé sur la plage (et avec le soleil en prime pour une fois ) et avons pu admirer un coucher de soleil juste magnifique, sur une plage qui l’était encore plus. Je ne pourrais dire la taille de ce bout de paradis mais il est vraiment immense, que tu regardes à gauche ou à droite, tu ne verras que du sable !!

Paradise Beach, mon kiff !!





Après ce petit moment de détente (avec l’impossibilité de se baigner à cause d’une certaines température relativement froide), nous nous sommes rentré au van et avons comme à notre habitude, bouffé de la merde à l’aide du réchaud à gaz et fini avec le traditionnel thé du soir (véridique !). La nuit passa (comme les moustiques…) et nous nous sommes réveillés avec un radieux soleil (qui bien sûr, ne dura pas). Je tiens juste à parler un peu des gens qui comme nous voyage et avec qui nous n’avons jamais eu de problèmes, comme par exemple ce petit couple de vieux avec leurs petits enfants qui nous ont proposé (dans un dialecte typiquement australien et incompréhensible) un petit café pour bien commencer la journée ; café que nous avons dû refuser, en effet, le temps nous manquait un peu et l’envie de voir la ville de Foster ce faisant grandissante



Faisant péter les kilomètres heures du van, nous nous rapprochions de minute en minute de la fabrique de la bière mondialement connu : Foster’s (qui reste tout de même bien dégueu ). Nous étions déjà en train de réfléchir à la façon de procéder à Foster : Ce trouver un vrai bar à Foster en premier ou visiter l’usine, telle était la grande question du jour !! Après moult rêves, nous arrivons enfin et nous étions un tout petit surpris… nous nous sommes retrouvé dans un bled total !! Un bar (surement le point de rendez des habitants), un magasin, diverses maisons, quelques shops et puis c’est tout !! N’en croyant pas nos yeux, nous décidâmes de garer le van et de visité un peu à pied, peut être trouverons nous notre sainte église qui créer ce liquide appeler bière ??!! Ce n’est quand ayant fait le tour de ce « trou » que nous avons dû redescendre sur Terre, l’usine c’était volatilisé !! Nous sommes donc passé au plan N°2, boire une Foster’s à Foster. Direction le seul bar du coin, avec un peu d’appréhension, « connaissent-ils réellement la Foster’s ?? » « N’allons-nous pas passer pour des touristes de base à en demander une ?? ». Le trac nous prenais à la gorge, surtout que le bar était blindé (surement la seule distraction du coin…) et personne ne buvait de cette pisse jaunâtre… Direction le bar et durant un héroïque instant, j’ose demander 2 foster’s (ce qui ne fût d’ailleurs pas un problème) et mon collègue surenchérie en balançant la question qui tue : « L’usine de Foster’s ne se trouve pas ici ?? », c’était officielle, au vu du rire du barman on était fiché !! Très courtois, il nous fit savoir qu’elle se trouvait à Melbourne mais qu’il avait aussi le droit à cette question tous les jours de la part des touristes C’était maintenant sûr, on avait plus rien à faire ici ; après avoir descendu notre Foster’s made in Melbourne et remercier un gars bien sympa avec qui nous avons discuté, nous nous sommes remis en route.

Bienvenu à Foster



le centre ville avec son unique bar...






Avec le sourire aux lèvres et repensant à cette blague que fût Foster, nous arrivons sur la crique de Melbourne qui d’après le guide touristique, est très jolie. Tout en longeant la côte, avec un de nous rare jours ensoleillé nous avons pu admirer un magnifique paysage bordé de falaises et de plages perdu. Nous nous arrêtions de temps en temps pour prendre des photos mais le temps nous manquais, en effet le guide nous suggérais d’aller jusqu’à Philip Island pour voir une sorte de parade de pingouins tout ce qui a de plus naturel : tous les soirs au coucher du soleil ils sont des centaines de petits êtres à revenir de la mer pour dormir. En appuyant sur le champignon pour voir ceci, nous avons une fois de plus été déçus, ce spectacle qui semblait si magnifique avait été rattrapé par le marketing… Obligé de payer pour voir la parade (une vingtaine de dollars), chose soit disant mit en place pour protéger ces petites choses depuis que des jeunes délinquants bourré ce sont amusé à faire un golf sanglant en se servant des pingouins sans défense (pauvre monde…) !!! Nous décidons de ressortir de cette presqu’île pour dormir et trouvons un petit coin perdu au milieu de nul par, qui nous permet de continuer notre œuvre d’art sur le van

Photos de la côte









Le lendemain, comme le beau temps persistait, nous ne sommes pas tout de suite allés à Melbourne, la montagne au nord nous tentant plus. Ce n’est qu’après c’être perdu tout en tournant en rond que nous avons pu trouver la bonne route qui nous fit traversé une immense forêt d’eucalyptus qui semblaient toucher le ciel que nous sommes arrivé à Marysville où devait ce trouver une magnifique cascade de plus de 120 mètres de long. Ce superbe village de montagne très accueillant que nous avons pu voir ce spectacle, rien à dire c’était jolie mais la ballade ne dura pas bien longtemps, la faute au parking trop proche du point d’eau. Restant sur notre faim, nous checkons la carte histoire de voir autre chose aux alentour et BINGO !! Un grand lac très sympa ce trouvant à quelques (long) kilomètres nous fit reprendre la route, traçant la route telle des purs sangs avec moi en guise de co-pilote et plus ou moins GPS, nous nous sommes retrouvés au mauvais lac… merde, mais que faisons-nous sur des pistes de ski, sans neige qui plus est ?? En même temps je ne suis pas un GPS donc bon xD demi-tour sur la bonne route où après quelques heures, nous étions arrivés à ce magnifique lac, le « Lake Eildon » juste à temps pour trouver un endroit où poser le van et admirer le coucher du soleil une nouvelle fois (et surtout la dernière…)

Quelques coins sympa prit en photos lors de notre aventure en montagne





La cascade, vraiment magnifique



Et le lac Eildon



Maintenant c’était sûr, on serait à Melbourne dans la journée. Dévalant la montagne nous nous retrouvâmes assez vite au milieu de la civilisation, du bruit et des cons qui klaxonne. Cherchant notre route en essayant de ne pas mourir, nous finirons par nous garer dans la banlieue pour éviter de conduire dans le centre (choix vraiment judicieux, pour une fois).
Melbourne

J’annonce donc direct, Melbourne on a trouvé à chier !!! Ne me caillassé pas encore, plusieurs raisons doivent être évoqué pour comprendre notre point de vue.
De une : voilà une semaine que nous dormons dans un van, aménagé bien sûr mais les mal au dos ce fond de plus en plus fréquent et je ne parle pas des piqures de moustique (car moi, je n’en avais pas eu : D)
De deux : La poisse nous pourchasse avec ce fichu mauvais temps, la déprime est donc au rendez vous
Deux trois : nous n’avons pas trouvé les Melbourner très accueillant, avis personnel sur ce coup.
En arrivant en fin d’après-midi et en ne sachant pas où dormir, la tension était plutôt palpable. Ce n’est qu’après avoir tourné durant presque 2 heures en centre-ville que nous avons trouvé 2 backpacker les uns à côté des autres… les 2 bien évidements plein !! Merci le grand prix de Melbourne qui commence ce même week end (la poisse je vous dis ). Direction l’Ibis Hôtel qui nous couta un petit paquet mais qui restait presque cheaper par rapport aux packbacks qui avait remanié leurs tarifs pour le grand prix.
S’en suis, une soirée à l’Irish pub du coin, des rencontres biens sympa avec des gens de partout et un mal aux crânes le lendemain !! En parlant du lendemain, ce jour aura une incidence sur le reste de notre voyage… Temps de merde toujours présent, avec un petit hangover pour la même occasion ; tout ceci ne nous aida vraiment pas à apprendre à connaitre Melbourne qui nous dégouta avec ces immeubles en constructions et ses gens bien pâle. Seul le Queen victoria market nous avait assez plus, de la viande de qualité (tout comme le poisson par la même occasion) pour un prix abordable, nos papilles rêvaient de cuisiner tout ceci, après les repas merdique qu’on devait se taper en van.

La seule et unique photo prise par moi de Melbourne...



Enfin bref, le départ ne se fit pas attendre, direction le van pour trouver une sortie de cette ville !! En direction du nord de la ville pour choper une quelconque route qui nous mènerais à la « great ocean road » pour filer à Adelaïde, un évènement imprévu ce passa... Mon collègue en avait marre !!! Le temps merdique et la gueule de bois n’y était pas pour rien, l’addition de tout ceci lui fit même douter du van qui selon lui, faisait un drôle de bruit…. Perso je n’entendais rien d’anormal, pour un van de 20 ans, il roulait très bien mais il etait vrai que la météo me faisais mal et le retour à Sydney après une semaine ce faisait tout à fait envisageable et même préférable. Ne voulant pas prendre une décision précipité, nous avons juste décidé de conduire en direction de Sydney pour trouver un coin ce reposer pour ce remettre les idées en place. Sauf que quand tu es lancé sur les routes australiennes, il est dur de s’arrêter… Plus nous avancions pour s’arrêter, plus nous nous rapprochions de Sydney, MAMAMIA !!! Le pire du voyage arriva durant cette fin de journée, ou nous étions complètement HS… Une pluie démentielle s’abattit sûr nous, jamais je n’es vu cela !! Il était presque impossible de conduire et la nuit arrivait… Les 35 km/h que nous avions établis pour éviter un accident ne nous empêchaient pas de nous prendre des tsunamis miniatures de la part des camions arrivant en face. Pour notre propre sécurité, nous nous sommes arrêtés au premier arrêt trouvé sur la route où nous n’étions pas seuls, d’autres voyageurs prit dans ce déluge s’étant arrêté ici même. Pensant avoir vu le summum de notre malchance, quel ne fût pas notre surprise en nous retournant et en voyant le joint du coffre qui fuyait sur le matelas… la pire nuit du trip allait avoir lieu.
Comme le dit le proverbe, « après la pluie, le beau temps » (en même temps, que pourrait-il arriver après un déluge pareil ???), le soleil ce repointa et nous avons pu reprendre notre route direction Sydney, Adelaïde étant officiellement passé à la trappe la météo ayant gagné sur notre motivation ; Ce n’est quand prenant un café au mc do d’une ville, que nous vîmes les news du coin : Inondation dans le Victoria, campeurs bloqués, maisons sous la flotte, etc… Nous venions donc de passer au travers d’une réelle inondation !! Ce trouver en bonne santé est presque une sorte de chance pour moi, au vu des images horrible de la télé.

Les news ne mentaient pas, une terrible inondation avait sévit dans le coin...



A partir de ce point, le retour ce fît sous le soleil et la route que nous fîmes sous la pluie à l’aller, ce trouva être bien plus magnifique avec ce temps pour le retour Après avoir assez gémis à propos de notre malchance, nous nous sommes arrêtés une fois de plus à Jervis Bay avec cette fois ci le beau temps, autant dire que tout fût différent. Nous revîmes les mêmes plages sous un beau ciel étoilé comme tu ne peux pas le voir en France, un moment magique et unique. Devant rentrer assez rapidement à Sydney pour le logement, le lendemain matin fût consacré au finissage de la déco du van en plein milieu d’une forêt, presque flippant .

Jervis Bay, c'est quand même bien avec du soleil (quoique j'ai pas eu de chance pour les photos, j'ai commencé à en prendre quand des nuages ce sont repointé...)





tient, salut toi !



et le van après quelques déco et aménagement maison










Mine de rien, Sydney et toutes les connaissances que l’on s’est faite là-bas nous manquais, rentrer nous ferais le plus grand bien. Bien sûr, nous avons profité du beau temps pour rentrer en longeant la côte, chose que l’on n’avait pas fait en partant, ayant pris une autoroute plus haute dans les terres.
Rien de bien intéressant ne s’est pas passé à partir de ce moment-là, nous profitions juste de nos derniers moments en dehors de Sydney et du beau temps qui allait avec.

Merci de m'avoir lu et penser à mettre un petit message, ça fait toujours plaisir
c'était Vegeta$ en direct de l'australie


La plus belle nuit de l'année à Sydney
Publié le 02.01.2011 à 15:39 par vegeta$

Certains en rêvent, d'autres s'en fiche et moi j'ai eu la chance de les voir !! je parle bien sur des

Feux d'artifices de la nouvelle année à Sydney


Comment raconter cette journée sans pour autant écrire un pavé ?? pas simple du tout

du coup je vais vous racontez ce que j'ai vu et surtout, ce que je me rappel (c'était quand même le réveillon du nouvel an, merde !! )

Donc, plusieurs points d'observation étaient disponible pour admirer ces célèbres feux (une cinquantaine) mais selon les dires de certains, il ne fallait pas tarder pour pouvoir ce trouver une place potable. Chose relativement vrai quand tu sais qu'un millions et demi de personnes étaient présente...
Bref, il était clair que pour ce trouver une place aux alentours de l'Opéra, il fallait presque camper là bas (juste pour voir quelques fusées péter dans le ciel.. ). En suivant quelques amis qui avaient l'air de savoir où aller, je me suis retrouver à prendre le ferry pour me retrouver dans un coin paumé, dans la forêt... coin paumé qui était pour l'occasion ARCHI blindé !! j'ai rarement vu ça, à croire que tout Sydney c'était pointé ici ^_^


L'Opéra et ses centaines de personnes attendant le feu:


Après plusieurs heures à tuer à coup de bières en bavardant avec les autres "adorateurs" de feux d'artifices (et de binouze par la même occasion), tout en regardant quelques avions qui s'amusaient à dessiner des smileys et autres conneries dans le ciel, le spectacle pu commencer... à 21H !! WTF ??!

Après renseignement, ce n'était "que" le feux d'artifices pour les enfants, qui par la même occasion, était le plus beau je ne n'avais jamais vu... jusqu'à minuit de cette même journée !!

Un décompte sur le Harbour Bridge, lança le ton et tout s’enchaîna très vite (j'en avais même oublié que 2011 avait commencé ici )
Un feu d'artifice illumina le ciel, les explosions grondaient, tout le monde étaient émerveiller devant ce spectacle je ne savais plus où donner de la tête tellement j'étais fasciné par toute cette lumière, il m'étais impossible de décrocher un mot de peur de ne rater qu'un seul instant, un seul feu !
Le Harbour Bridge dégoulinait de lumière, le ciel brillait comme en plein jour, c'était hallucinant... mais beaucoup trop rapide 10 min de feu pour une journée d'attente pour certaines personnes...

A présent je vous laisse regarder les photos prise depuis mon point de vu











pour les connaisseurs, ils avaient même mit le logo des Red Hot Chili Peppers sur le pont



comme les images ne rendent vraiment pas hommage à ce spectacle grandiose, je vous poste la vidéo diffusé dans le monde entier



enjoy


Sun, Beach and Kangaroo !! 3eme épisode
Publié le 01.12.2010 à 05:40 par vegeta$

Bien le bonjour aux hommes des neiges que vous êtes (non non, ne partez pas !! ^_^)

Par ce temps de pluie (et oui, même en Australie il peut pleuvoir...) je me décide à continuer mon blog.
Pour ce troisième épisode, je vais résumer un peu mon voyage (chose que je n'avais pas encore fait).

Prenez place et écoutez l'histoire du père Castor... à mais non merde, ce n’est pas moi le castor du site ! j'ai pas la queue assez plate

'fin bref, peut-être vous rappelez vous de mon article créer juste avant mon départ qui vous faisais mes adieux ? A ce moment-là, je ne savais pas si:
- je faisais une connerie
- ou si j'étais à un tournant de ma vie
(Sans faire durer le suspense, je peux vous dire qu'au moment où j'écris ces quelques lignes, la 2èmes réponses semble la plus probable )
Au passage, merci pour vos encouragements



Le voyage


Sans vraiment vous surprendre, je peux vous dire que c'était assez long et chiant... Départ de Lyon à 8H, arrivée à Londres à 10H (heure local), Attente de plusieurs heures (merci le Pub de l'aéroport qui nous a bien occupé ), départ de Londres à 12H arrivée à Bangkok à... me rappelle plus, trop le bordel ce décalage horaire xD en gros 13H de vol avec cette saloperie de gamin qui n'arrêtait pas de chialer !! (Quelle idée de faire un si long voyage avec un enfant ??), changement d'avion à Bangkok (bien sûr, avec mon collègue ont c'est perdu dans l'aéroport xD) et décollage pour Sydney (8h de vol en plus avec toujours un gamin pour faire chier, même si ce n’était plus le même...).
Enfin arrivé, nous passons la douane (qui selon les échos que j'en avais eu, était assez strict mais au faite non, ils ont juste fouillé nos valises, demandé 2-3 trucs et laisser filé).
Nous voici maintenant vraiment en Australie !! Mais toujours pas de Kangouroo en vu xD. Nous avons donc cherché un moyen de transport pour se rendre à Epping dans le nord de Sydney histoire de rejoindre nos familles d'accueil, sauf que ce n'était pas la porte à côté (34 bornes tout de même). Après avoir pris quelques renseignements, nous avons sauté dans un bus qui nous à amener dans le centre... et là, ce fût le drame !! Moi qui viens d'un patelin de 6OO personnes, me retrouver au milieu de ce bordel humain fût... dépaysant (surtout que la nuit était tombé ^_^) Nous avons fini par trouver un train qui nous amena au bon endroit (ouf !! --'). Après ce fût rencontre avec ma famille d'accueil et go au dodo.



A la découverte de Sydney


Décalage horaire oblige, je me réveilla à 4h du mat le lendemain, direction le centre de Sydney. Nous nous sommes retrouvé à Pitt Steet, la plus grosse avenue de Sydney (qui est aussi la plus chère, un serveur Français travaillant dans un bar de cette avenue nous a fait savoir que le prix de location du local était de 1000 dollars par jour...) et pour notre première vrai journée en Australie, nous avons prix un breakfast, histoire de nous intégrer. Ben après tu peux être sûr de ne plus avoir faim avant la fin de l’apèm .
Je vais éviter de m'étaler sur tous les petits détails de Sydney, sinon je serais encore devant l'ordi demain matin Pour plus de détail sur cette ville, venez y faire un tour... non je blague, regardé juste mon premier article sur l'Australie








Retour à l'école


N'ayant pas un anglais très prononcé j'ai pris un mois de cours dans une école spécialisé pour les étrangers, école situé au sommet dans "petit" immeuble de 13 étages en plein Pitt Street. Au niveau des cours, ce fût un changement énorme par rapport à la France, des petites classes (avec des élèves du monde entier ), des profs à l'écoute et surtout, pas de lecture de texte inutile, juste des dialogues avec mes camarades; résultats garantit
Sans trop m'attarder sur l'école, je voulais juste dire que j'ai énormément appris, autant sur la langue anglaise que sur la vie des étudiants dans les autres pays du monde

Différentes visites


Depuis le début, j'ai visité plusieurs endroit; le zoo de Taronga, Blue Mountain, deux plages: Manly beach et Bondi beach.



le zoo de Taronga


Zoo accessible grâce à un ferry, il se trouve proche de Manly beach.
Voilà pour la partie géographique ^_^ Alors, cela faisait plusieurs années que je n'avais pas pointé mon nez dans un zoo, donc en toute logique, je l'ai trouvé immense (sans avoir vraiment de point de comparaison) mais une chose est sûre, il est magnifique j'ai vu un peu de tout, otaries, manchots, girafes, éléphants, lion (quelle bande de feignant ceux-là ), divers singes, oiseaux et reptiles... avec bien sûr, des kangouroo et des Koala, par contre les Ornithorynques ce sont bien caché les salops, le Castors les avaient surement prévenu de mon arrivée
Petite anecdote, en partant le matin avec le soleil, on est rentré tremper de chez tremper (merci l'averse de dingue qui nous est tombé sur la tronche) et naturellement, moi j'étais en mode touriste (tong, short, débardeur), heureusement que j'avais ma serviette de plage pour me protéger












Blue mountain


Pas grand-chose à dire la dessus, car pour faire quelques grosse économie, nous sommes partis à l'aventure sans guide, sans suivre un groupe, sans rien quoi... et on a presque tout raté xD
Quelques explication tout de même, Blue mountain et une sorte de canyon recouvert d'eucalyptus qui donne une couleur bleu à la montagne (d'où le nom "Blue Mountain" ^_^), bref, à part avoir eu une belle vue du site, on a rien vu d'autre... et pourtant y'en a des choses à voir, à commencer par le petit zoo qui permet de prendre des koalas dans ses bras pour une grosse partie de câlin (mais non, pas ces câlins-là, petit pervers !! ) ou la possibilité de descendre dans le canyon.. Choses qu'on a appris après










Manly et Bondi beach


Manly: une plage immense... réservé au surf !! avec de nombreux magasins de vêtement et... rien d'autre. Pas le top quoi, surtout que pour la rejoindre, il faut prendre le ferry. Après, selon certain retour que j'ai eu, de plus belles et tranquilles plages ce trouve à Manly, faut juste marcher un peu

Bondi: Beaucoup mieux pour ma part, grande plage ou cohabite surfeur et baigneur (avec des espaces réservés pour ne pas que d'accident arrive), du sable extra fin, de l'eau claire, des petits culs (ben ouai, ça compte ), la classe quoi Puis voir des surfeurs ce trimballer avec leurs planches sous le bras, sa ma toujours fait rêver
Ce que je surkiff le plus, c'est de prendre ma longboard et faire quelques aller-retour le long de la plage

Pas envie de vous énervez d'avantage mais je me suis trouvé un logement à 15 min à pied de cette magnifique plage








En parlant de logement


L'école où nous avons étudié durant un mois s'occupe aussi d'une grosse baraque à côté de Bondi Beach, avec à son bord, des étudiants: Suisses, Hollandais, Italiens, Suédois, Chinois, Japonais, Brésiliens... Le grand bordel quoi mais je kiff, y'a une super ambiance, des grosses soirées et des asiatiques... charmantes ^_^ les soirées BBQ sont mémorable tout comme les soirées au Pub du coin

Le soleil repointe enfin le bout de son nez, je vous dit donc à la prochaine


ps: il fait soif en Australie




Sun, Beach and Kangaroo !! 2eme épisode
Publié le 31.10.2010 à 10:06 par vegeta$

Coucou les Loulou !!
Comme promis voici un échantillon des diverses photos que j'ai faite en Australie

Commençons par avoir un petit aperçu de Sydney


le coup du drapeau Australien en premier plan c'est pas intentionnel, je viens d'ailleurs juste de le remarquer

viens ensuite le tour de Bondi Beach, une plage juste magnifique où ont aiment venir ce prélasser après les cours



par contre beaucoup de surfeurs utilisent cet endroit pour glisser sur les vagues, donc attention à ne pas ce prendre une planche sur la tronche

Now, passons aux 2 emblèmes de Sydney, le Harbour Bridge et l'opéra



ce pont je le prend tout les matins en train pour aller à l'école, au début j'étais vraiment impressionné, maintenant je n'y fais même plus gaffe mais il est vraiment immense et offre une belle vus, surtout en le traversant à pied
pour les moins peureux, il est possible de monter tout en haut de "l'arche" pour ce retrouver à 134 mètres de haut (perso je n'es pas encore essayer, la hauteur de ne fais pas peur mais le prix si, 1OO dollars la ballade tout de même ^_^)

et voici le seul et unique opéra de Sydney



cette photo a été prise du Harbour Bridge
alors comme pour le pont, je passe tout les jours devant et maintenant je le regarde à peine... enfin bref ^_^
J'avoue de ne pas avoir encore visité l'intérieur mais vue de l'extérieur il en jette déjà pas mal

à présent voici une autre série de photo





vous ne savez pas ce que c'est ?? c'est tout simplement une galerie commercial (de tête le "Victoria Gallery"), au début j'avais bien cru que j'étais dans une cathédral xD et bien sur la dedans pas de Micromania ou Monoprix juste du louis vuitton, Giorgio Armani et autres boutiques pas faite pour le commun des mortels =D

J'ai aussi pris le temps de visiter le superbe Taronga Zoo, le tout en même pas une journée !! autant dire que j'ai couru ^_^



voilà donc un magnifique petit Koala qui me semble t-il, passe sa journée à dormir et manger (la belle vie quoi )



et voici de mignon petit "diable de Tasmanie", bizarre ils ne ressemblent pas à la version des looney tunes !! =D





les fameux kangourous, l'emblème de l'Australie (avec le koala). j'ai pu en caresser un petit, j'ai même la preuve en photo mais vu la gueule que je tire dessus je vais m'abstenir xD



un autre kangourou d'une famille différente dont j'ai oublié le nom... (en même temps il en existe plus de 400 espèces différente, je peux pas tout retenir ). ce salopiaud n'a d'ailleurs pas voulu que je le prenne en photo, j'ai juste eu le droit de prendre ses fesses xD



sur cette photo vous pouvez voir un cousin éloigner de Sigmound, un panda rouge qui ne voulait lui non plus, pas ce faire prendre en photo pour vous montrez sa trombine (surement une coutume chez les panda )



et là, nous avons... des poulets !! traverser la terre entière pour voir des coqs, c'est un comble ^_^



ce drôle de piaf c'est un peu le pigeon d'ici, y'en a de partout et les shooter ne relève vraiment pas du défi xD sauf que ces "merdes" sont proportionnelle à sa taille

Pour finir, mes pas (et surtout le train ) m'ont menés à Blue Mountain, une forêt qui a une teinte bleu (du moins sur la brochure ) dû à l'évaporation des essences d'eucalyptus



cette forêt ce trouve dans un immense canyon, c'est très impressionnant de ce retrouver devant cette nature encore... naturelle



et c'est 3 rochers sont appelé "les 3 sœurs", je vous passes l'histoire du mythe dont ils tirent leurs noms



enfin bref, voilà un peu d'Australie pour vous qui vivez dans le froid de la France

à bientôt pour de nouvelles photos

Sun, Beach and Kangaroo !!
Publié le 25.10.2010 à 11:58 par vegeta$

Salut à toi petit Français qui ce gèle les pieds au pays du vin et du fromage ^_^ (superbe intro, n'est-ce pas ?? )

Après mon article qui vous faisais mes aux revoir, voici mon article qui vous salue de l'autre de bout de la planète, car pour ceux qui ne le savent pas (ils ne doivent d'ailleurs pas être nombreux sur ce site ), je me trouve au pays des kangourous, des koalas et autres bestioles bizarres, je parle bien sûr de
l’Australie




Je tacherais de vous faire part de mes impressions tout au long de mon périple (en espérant avoir une connexion internet assez régulièrement )

Bon aller, let's go pour mon premier article d'une longue série !!

Et comme je ne sais pas par quoi commencer, je vais juste développer quelques points:

Les transports en commun de Sydney: ce fût mon premier choc je pense, étant habitué à vivre à côté d'une "petite" ville Française (Annecy), me retrouver à prendre le train tous les matins pour rejoindre le centre-ville, ça m’a juste scotcher . Pour le moment je loge dans la banlieue de Sydney (un petit coin charmant ) et je dois faire 40 min de train pour aller à mon école, pourtant ce n'est vraiment pas le point le plus éloigné de mon logement !! Heureusement utiliser ses trains et vraiment facile et rapide !! Facile car tout est très bien indiqué, rapide car un train passe en général tous les quart d'heure. Comptez 48 Dollars (33€) par semaine pour voyager en illimité vers presque n'importe quel coin de la ville (que ce soit en train, bus ou ferry )

carte du réseau ferroviaire de Sydney

La (presque) malbouffe : La nourriture, point sensible pour moi (oui, j'aime la bonne nourriture française et de plus je suis cuisinier ^_^) m’a surprise ici, autant je m'attendais à voir des Mc Do de partout (ce qui n'est d'ailleurs pas spécialement le cas...) mais voir des immenses salles avec à l'intérieur des restaurants ayant chaque un leurs style de nourriture (Japonaise, Turque, Italienne, Vietnamienne, Indienne…) et servant leurs clients à l'aide d'un self-service (comme à la cantine ), ça ma scié !! Mais le mieux dans tout ça, c'est que c'est super bon (du moins pour les plats Asiatique et Indien, les seules que j'ai testé) et pas chère, tu peux avoir un bon repas pour 10 dollars (7€). Une bonne partie des ouvriers travaillant dans le coin viennent manger dans ces endroits, ce qui donne une sorte de réfectoire de cantine d'école 100 fois plus peuplé et plus grand !!Oo
Après quand je vois toutes ces personnes avec un coca ou un hamburger à la main qui ce baladant dans la ville alors qu’il n’est pas loin de 17h, ça me donne presque envie de vomir, impossible pour moi de manger ça à cette heure-là (même si ça reste mon point de vue ) . D’ailleurs en parlant de burger, les australiens ont un fast food bien à eux (enfin je crois), le Hungry Jack’s !! Pas mauvais pour un sou et moins chère que le Mc Do, bien sympa de temps en temps



désolé pour la qualité, j'ai pris cette photo à la va vite, pas envie de me faire roder



Les Australiens : L’Australie est bien comme je l’imaginais, une terre d’accueil. Des personnes de tous les horizons cohabitent ensemble, un vrai mixte culturel en somme Et comme on me l’avais dit, les australiens sont super sympa et agréable à vivre que tu veille un renseignement, un conseil ou un coup de main (dans la limite du raisonnable), tu devrais l’obtenir en demandant poliment à quelque un de pas trop pressé Pour ce qui est des filles (c’est pour toi spartan ) j’ai été un peu surpris au début, dans le centre elles sont pas extraordinaire (même si certaines sortent du tas, comme en France ), il suffit de filer au bord de l’océan pour se retrouver dans le manoir de playboy Elles sont vraiment toutes sublime là-bas et bien sûr, elles portent le strict minimum !! (Avec ce genre d’accoutrements, en France tu finirais en taule pour exhibitionnisme xD). Le pire c’est que même les jupes des costumes que portent les écolières ont été rétrécies au lavage, trop bizarre…

Pas de photo pour vous bande de petit vicieux !!

Sydney : Je ne vais pas m’attarder sur ce point car je créerais bientôt un nouvelle article pour vous présenter les photos de cette ville mais en gros, c’est une ENOOOORME ville le centre est sympa mais sans plus, par contre les parcs sont sublime, comme les plages sans oublier le Harbour Bridge et l’opéra, les 2 symboles de Sydney





Voiture : Ben ouai, je sais plus de quoi parler moi en tout cas sachez que le salon de l’auto de Genève ne me manque pas car ici, le salon se passe dans les rue de la ville !! comprenez qu’ici pas de Clio ni de R5, juste des Chrysler, Audi (pas le bas de gamme bien sur ) et autre Pick up à l’Américaine.
Bien sûr, j’exagère mes propos, on retrouve aussi des Toyota, Hondai et autres petites voitures Japonaises mais quand même, comparé à différente villes française, sa ma fais bizarre.



Bon voilà, le survol de mes découvertes s’achève pour le moment, je posterais quelques photos sur un nouvel article très bientôt (photos déjà visible sur mon FB pour ceux m’ayant dans leur liste d’ami )
See you later



ce n'est qu'un au revoir...
Publié le 15.10.2010 à 00:32 par vegeta$

bon bah voila, ça devait bien arriver un jour, dans 8h je décolle pour Londres et après direction le pays des kangourous

après avoir fais mes aux revoir à ma famille et mes amis proche, je tenais à vous dires à vous aussi que vous allez tous me manquer

putain mais merde, comment je vais faire pour avoir mon quota de rire journalier moi maintenant ??

enfin bon, tout n'est pas perdu, il me suffira d'avoir une connexion internet sur place pour vous rejoindre (et oui le castor, ne crois pas que tu va me dépasser niveau PXG )

franchement, là je raconte tout ce qui me passe par la tête sans chercher la moindre cohérence dans mes propos, c'est surement dû à la fatigue saupoudrer d'une grosse dose d'appréhension... faut me comprendre quand même, je vais aller m'établir durant un an dans une ville 3 fois plus grosse que mon département avec un anglais plus que moyen (merci l'éducation national pour ces magnifiques cours d'anglais relativement inutile...)

voila voila, je stress à mort, je ne sais pas ce que me réserve l'avenir mais c'est ça la vie

prenez soin de vous les loulou's j'aurais du mal à laisser un petit mot pour chaque membres que j'apprécie mais ceux concerné ce reconnaitront
MERCI POUR TOUT


je vous bise bien fort sur la fesse droite et à bientôt sur le live (si j'arrive à me dégotter une bobox là bas )







< 1 2 3 4 5 6 >




 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021