Blog Grenesis - Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 161 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
GRENESIS
   Lui envoyer un message privé

   Ajouter à ma liste d'amis

   Consulter le mur du membre
  Grenesis est Offline
  Localisation : France - Provence-Alpes-Cote d'Azur
  En chiffres :
    - membre depuis 3218 jours
    - 7248 messages postés

PUBLICITE
< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 >


Vanquish, future HIT?
Publié le 04.03.2010 à 20:26 par Grenesis

En voyant par cette vidéo, je me dis que cette année 2010 démarre très mais alors très très bien


Test G.R.A.W
Publié le 03.03.2010 à 18:45 par Grenesis

- Editeur : Ubisoft
- Développeur : Ubisoft
- Type : Action / Tactique
- Multijoueurs : 16 joueurs sur Xbox Live
- Sortie France : 9 mars 2006



Tout D'abord, avant de me lancer dans de longues et pompeuses descriptions argumentés du jeu, je vais commencer par vous présenter un peu le sujet.
On incarnera le Soldat dénommé Scott Mitchell, qui sera déposé en hélico à chaque début de mission, seul ou accompagné de ses 3 fidèles camarades qui pourront éventuellement surveiller les arrières de notre jeune et fougueux héros.
Comme je le disais, Chaque mission commence et se termine par l'arrivé sur un lieu en hélico,ou parfois en blindé terrestre, puis, après un petit résumé sur les objectifs à atteindre et les potentielles forces opposés, nous voici partir à l'aventure plein de bonnes intentions.
Question scénario, on constate d'emblée qu'il est pour ainsi dire, "classique", [déposé au Mexique, afin de se lancer dans une mission de sauvetage, voila alors que notre petit Mitchell tombe sur les rebelles du coin, et que tout s'emballe pour notre héros national] cependant, la mise en scène nous immerge totalement dans un univers de danger fréquent, et d'action omniprésente. Les rebondissements sont nombreux, les surprises scénaristique aussi, la qualité du script en étonnera plus d'un.
Très vite, on se retrouve dans une situation de crise politique interne au Mexique, et sont donc enlevés le président Mexicain ainsi que celui des Etats Unis !! ( QUOI? ILS ONT CAPTURE BUSH? GARDEZ LE ).
Suivant les ordres, la mission principale sera alors d'aller chercher ces 2 mascottes et de les mettre en sécurité, tâche facile me dit on? et bien non mon gaillard, les ennemis sont déterminés et ils ne vous laisseront aucun répit, les pauses sont inexistantes dans cette opus de la licence des Ghost Recon, en effet, balancé de ville en ville,de quartier en quartier, de mission en mission, la sieste sera reporté à plus tard et l'on ne s'en plaint pas.
La frénétique fréquence d'activité du jeu est l'un de ses points forts, car d'une part il apporte sa touche d'immersion dans le jeu et d'autre part, on ne se retrouve dans des situations où il vaut mieux réfléchir que de foncer tête baissé et pour une jeu de ce genre, ces qualités ne me laissent pas de marbre comme dirait l'autre.


Du côté Graphismes, et même si ce jeu date de 2006, on est encore aujourd'hui surpris par la qualité de la patte graphique, les jeux de lumières sont maniées avec brio et la modélisation des décors, armes[...] est d'une toute aussi impressionnante qualité. Cependant, certaines situations pourront être difficile à gérer dans le sens où le décors est soit trop sombre, soit trop clair, défaut mineur du jeu.
L'action/Tactique parfaitement mêlées, de plus, évoluant dans le futur, nos guais luron de soldats auront tous droit à un équipement High Tech des plus développés. Chose impressionnante, notre Chuck des bas quartiers ( ouais c'est vrai, il change souvent de nom et surnom le Mitchell...) évoluera avec son casque et sera donc constamment en contact avec son équipe ou son QG et ce ne sera pas rare de voir sur le haut de l'écran, un équipier vous passez une info visuelle, afin de vous informer sur la situation présente et les objectifs à suivre. On aura aussi droit à une vision Nocturne pratiquement indispensable lors des missions de nuit (oui il y' en a) afin de détecter les ennemis avant de passer à l'action.
Un système de détection sur-développé vous permet de savoir où se trouve chaque unité ennemi, de le cibler pour enfin le tuer automatiquement (non je déconne, 'va pas tout faire non plus les gars, il vous indique où est situé l'ennemi et vous de votre côté faut tout faire pour survivre).
Mais si vous aimez l'aventure et le danger, ce système pourra être désactiver afin de vous laisser avancer à tâtons.
Il faut avouer que malgré un grand nombre de qualité, G.R.A.W possède quelques défauts, et l'un majeur, sa durée de vie. En effet, le jeu se terminera assez vite, une 10aine d'heure de jeu, (on me dira que pour un jeu du genre, ce n'est pas si mal, oui, mais en comptant le fait que le jeu est assez impressionnant côté immersion, on ne voit pas le temps filer.
Cependant c'est sans compter l'expérience multijoueur qui propose plusieurs modes de jeu tel que la coopération (quelques missions rapides) la deatmatch en équipe ou le chacun pour soi, donnant ainsi plus de temps de jeu à ceux qui ne pourront décrocher du titre.
En bref, un jeu auquel on ne peut pas omettre de prêter attention et qui avec le temps, a su parfaitement vieillir, contrairement à certains autres.


Scénario: 14/20 Malgré le fait qu'il ne soit pas d'une originalité fulgurante, les différents évènements et les rebondissements provoqués sont intelligemment gérés.

Graphismes: 17/20 Essentiellement basé sur une gestion de lumière exceptionnelle et des textures assez bien modélisés en général, un univers graphique dans lequel il est agréable d'évoluer.

Gameplay: 18/20 Une jouabilité des plus impressionnante,avec une prise en main peu évidente au début mais qui se laisse maîtriser au fur et à mesure que l'on tâte du pad.

Durée de vie: 14/20 Une 10aine d'heure de jeux soutenues suffiront à venir au bout de ses missions au Mexique, bien trop peu pour savourer le jeu, cependant le mode multi offre une alternative réjouissante

Bande Son: 17/20

Tout y est! tout y est pour coller parfaitement à la situation et immerger le joueur dans une ville où une armée rebelle sévit, une ambiance sonore du tonnerre.

Note Générale: 16.5/20

Malgré le poids des années, on constate avec enchantement que G.R.A.W n'a pas pris une ride, ou alors une petite mais pas très visible.
Une expérience de jeu attrayante qui en a ravit plus d'un et pourrait encore en ravir d'autres.
Si l'achat d'un jeu à bas prix se fait sentir, vous saurez dorénavant vers lequel vous tourner.

GrenesisTest__#

Un p'tit cover sur du Gorillaz ^^
Publié le 23.02.2010 à 18:40 par Grenesis

je sais pas si vous aimez Gorillaz, mais je trouve que ce Cover est spécialement réussi



Le jeu vidéo qui sauve la vie =)
Publié le 17.02.2010 à 18:35 par Grenesis

Le jeu vidéo est souvent associé - à tort - aux tueries qui ont lieu dans des lycées. Le fait divers qui suit est donc particulièrement ironique... L'histoire se passe à Port Alberni, au Canada, où un homme joue en multi sur sa 360. Le jeu propose un chat vocal, il discute donc avec les autres participants. C'est alors qu'il entend l'un d'entre eux se plaindre de sa vie au lycée, avant de carrément menacer de tuer plusieurs élèves. Le témoin auditif contacte alors la police, qui parvient à remonter jusqu'à l'individu. Il s'agit d'un homme habitant San Antonio au Texas. Contactées par leurs homologues canadiennes, les autorités locales ont donc appréhendé le suspect avant qu'il ne passe à l'acte. Bref, tout se termine bien grâce à la vigilance d'un joueur. Comme quoi...


Tiré de JV.COM

Le con, il à récidiver ^^
Publié le 12.02.2010 à 21:50 par Grenesis



Test de Mirror's Edge pour le plaisir
Publié le 07.02.2010 à 14:16 par Grenesis



Graphismes: 18/20
Un univers qui se veut claire, lumineux et disposant d'une palette de couleurs simple (4 couleurs dominantes) mais savamment utilisé, nous transportent dans un univers régalant pour les yeux.
Même si les cinématiques sont "moches et faiblarde" niveau graphisme, l'ingame est cependant d'un tout autre genre et montre au monde du jeu vidéo qu'il ne suffit pas seulement d'avoir un réalisme parfait pour qu'un jeu soit dit "beau" mais qu'une simple manipulation des couleurs permet une qualité des plus efficace.

Durée de vie: 10/20
Le point faible du jeu, sa durée de vie.
9 niveaux assez cours dans l'ensemble constituent la totalité de l'aventure.
Il existe cependant un mode permettant de rejouer les différents moments du jeu sous forme de parcourt afin de battre des records en contre la montre.

Gameplay : 17/20
Une prise en main qui peut paraitre difficile au départ mais qui par la suite se révèlera intuitive et tout simplement naturel.
Le seul jeu du genre permettant de telles actions ( bien sur assassin creed , the saboteur permettent aussi des phases d'escalades, mais dans Mirror's Edge c'est l'instrument principale).
Glisser, rouler sauter, escalader, autant dire que les acrobaties ne manquent pas ici et qu'elles font la part belle au jeu et tout ça à la première personne.

Scénario: 12/20
Pas spécialement originale, dans un monde dominée par un régime politique totalitaire, on incarnera la petite Faith, jeune asiatique toute en longueur, qui semblerait timide et frêle mais qui est bien plus robuste qu'elle ne le laisse voir, faisant partie de la résistance, elle est une messagère.
Dans ce monde où l'information ne peut plus être transmise sans l'accord des dirigeants, quelques personnes décidées à prendre les choses en main font appels aux services des messagers pour trimballer sacs, mallettes et autres objets pouvant contenir des informations afin de les transporter à travers la ville.
Mais un beau jour, la sœur de Faith qui est alors policière se voit entrainé dans un piège et est donc arrêté pour meurtre.
Bien entendu, vous devrez prouver l'innocence de votre sœur et tout faire pour la libérer.
Mais le scénario est assez facile à deviner au fur et à mesure que l'on avance.

IA: Non notable
La seul IA qui sera présente physiquement sera l'ennemi, il y' aura un allié qui vous guidera de sa planque, mais n'influe pas vraiment votre avancé.
Les ennemis ne sont pas spécialement intelligents, ils se mettrons juste en travers de votre route pour vous arrêter,
On ne peut noter l'IA de ce jeu car elle n'est pas importante, elle fait partie du jeu, et influe, mais n'est l'action n'est pas portée sur l'affrontement direct, on pourra même finir le jeu sans tuer aucun ennemi.

Multijoueur: Non notable
Il n'y a pas de multijoueur à proprement parler, vous pouvez seulement comparer vos statistiques en contre la montre (grâce au compte EA games) Avec les autres joueurs qui se seront inscrits, mais le jeu se joue seul.

Bande son: 18/20
Une musique mythique, qui ensorcelle nos fines oreilles, les bruitages réussis, les différentes musiques, adaptées au différentes situations dans lesquelles se trouvent notre chère Faith. Une sonorité des plus immersives et sympa à écouter

Note Globale: 15/20

Une référence, qui n'a pas connu le succès qu'elle aurait du, peut être parce que l'héroïne ne fait pas du 95 D de tour de poitrine mais c'est une autre histoire.
Un univers super agréable, une prise en main nouvelle et une héroïne qui n'est pas à moitié nu pour une fois.


< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 >




 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2017