Blog menumaxibestof - Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 242 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
MENUMAXIBESTOF
   Lui envoyer un message privé

   Ajouter à ma liste d'amis

   Consulter le mur du membre
  menumaxibestof est Offline
  Localisation : France - Rhone Alpes
  En chiffres :
    - membre depuis 4007 jours
    - 3706 messages postés

PUBLICITE
< 1 2 >


[Critique BD]Assassin's Creed - 1 : Desmond
Publié le 30.11.2009 à 11:57 par menumaxibestof


Le jeu ayant fait un carton au niveau des ventes (plus de 8 millions d'exemplaires vendus dans le monde), Ubisoft a bien compris qu'il tenait avec sa nouvelle licence Assassin's Creed de quoi s'imposer au-delà du marché vidéoludique. Deux ans après la sortie du phénomène vidéoludique, Ubisoft crée sa propre maison d'édition de bande-dessinées, « Les Deux Royaumes » (dont on reconnaitra tout de suite le lien avec la saga "Prince of Persia"), et avec bien entendu pour premier titre à paraître "Assassin's Creed Tome 1 : Desmond". Ubisoft a déjà prévu de faire d'Assassin's Creed une série longue dans la BD, avec une sortie de 4 à 5 albums par an si tout se passe bien. Pour son entrée dans le monde de la BD, le groupe breton à decidé de s'entourer de deux personnes ayant déjà fait leurs preuves dans le domaine : Corbeyran à la plume ("Le Chant des Stryges", "XIII Mystery") et Djillali Defali au crayon ("Uchronies").



Assassin's Creed – 1 : Desmond est en quelque sorte un condensé du jeu vidéo agrémenté de petites explications sur les personnages rencontrés. Ainsi, on apprend de quelle manière Desmond a été retrouvé et capturé par Abstergo, les héritiers des Templiers, on découvre le premier ancêtre que Desmond a incarné dans l'Animus, et on apprend ce qui est arrivé au mystérieux Patient 16 (appellé « Sujet 16 » dans le jeu et jamais par le nom cité dans la BD...), retenu dans les locaux de la commanderie avant Desmond.

Arrêtons-nous un petit instant sur Aquilus, l'ancêtre du IIIème siècle. On apprend finalement pas grand-chose de l'Assassin (ou Mercenaire, nom apparement donné aux Assassins à cette époque), le malheureux n'etant finalement présent que sur quatres petites pages et n'ayant même pas le temps de combattre avant qu'on ne passe à autre chose... Fort regrettable. Cet ancêtre n'ayant pas comblé les attentes des dirigeants d'Abstergo, on passe alors à Altaïr, qui lui aussi voit son histoire rapidement expédiée : un assassinat suivit de son combat contre Al Mualim et c'est fini... Vous l'aurez compris, le tout fait surtout office de résumé des aventures du jeu vidéo. Deux albums portant l'un sur Aquilus et l'autre sur Altaïr auraient certainement étés des choix plus judicieux, nous offrant alors deux histoires plus complètes. L'histoire de Desmond, par contre, va plus loin que l'aventure vidéoludique, la fin de l'album étant en fait le début de Assassin's Creed 2, sortit quelques jours plus tard. Mais ayant joué à Assassin's Creed 2, je peux dire que cette fin ne respecte que de peu le début du jeu, notament au niveau des personnages présent et du décors. Ce qui amène à penser que ce tome n'est en fin de compte pas déstiné aux joueurs, mais aux lecteurs de BD n'ayant pas touché au titre d'Ubisoft.

Côté dessin, Djillali Defali nous offre de bien belles planches, très dynamiques lors des scènes d'action, le tout étant surtout accompagné de très bonnes couleurs signées Raphael Hedon, usant d'un choix de tons respectant parfaitement l'atmosphère de chaque lieu.



Conclusion :

Ce premier tome de 48 pages de la bande-dessinée Assassin's Creed n'a finalement que très peu d'utilité pour les personnes ayant déjà joué au jeu vidéo, puisqu'il s'agit là plus d'un résumé avec des indications complémentaires qu'une histoire nouvelle à part entière. On ne peut s'empêcher d'être déçu devant l'histoire très expéditive d'Aquilus et et le résumé des aventures d'Altaïr, le tout laissant un petit goût amer d'insatisfaction... On ne manquera pas par contre de souligner la partie dessin/couleurs particulièrement réussie (mais cela peut bien entendu varier selon les goûts de chacun).
Assassin's Creed version papier est donc clairement destiné à un public littéraire ne connaissant pas encore l'expérience vidéoludique. Espérons que les prochains tomes seront plus détachés et indépendants du jeu vidéo, pour nous dévoiler plus en profondeur d'autres ancêtres de Desmond Miles.




Article original sur Widgamer.com


Halo 3 : la campagne avec by fifa13400
Publié le 05.04.2009 à 11:04 par menumaxibestof

Donc, hier je m'achète les jeux Halo 3 et Mirror's Edge sur 360. Je propose donc à by fifa13400 qu'on se fasse la campagne du jeu Halo 3 ensemble. Il se connecte sur le Live, il m'invite au jeu et c'est parti. Bon il me faut un temps d'adaptation car j'ai trouvé la caméra très sensible (je l'ai ensuite réglée à son plus bas niveau). On s'est donc pris de bons fous rires lorsque je tirais sans le vouloir sur by fifa13400 et que je le tuais. Faut dire aussi, qu'il avait mis le niveau le plus difficile : "Légendaire", qu'on a ensuite baissé au niveau "Normal" vu qu'on galérait à mort.

Pour tout vous dire, je trouve le jeu moyen graphiqement, parfois même laid dans certains niveaux. Le jeu m'a déçu car , par exemple, contrairement à Gears of War, où je voulais savoir la suite de l'histoire, là dans Halo, j'enchaine les missions sans vraiment savoir pourquoi je vais là ou là....assez grosse déception donc.

Mais bon, revenons à by fifa13400. Nous sommes arrivés à un niveau enneigé et un autre joueurde ma liste d'amis, ayant lui aussi le jeu Halo 3 dans sa ludothèque, rejoint mon groupe d'amis (jusqu'ici constitué simplement de by fifa13400 et moi). Quelques minutes plus tard, by fifa13400 lui demande à quel acte du jeu sommes-nous (en lui décrivant le niveau bien sûr). Jusque là tout va bien lorsque j'entend l'autre joueur répondre « euh...c'est le 8ème je crois ». Alors sur le coup je capte pas tout de suite et c'est ensuite que l'information arrive à mon cerveau et que je comprends que ce saligaud de by fifa13400 m'a fait commencé la campagne au dernier acte du jeu, là où il en était dans sa propre campagne donc !

Donc, un conseil : Ne faites jamais la campagne d'un jeu avec by fifa13400 !!!


< 1 2 >




 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019