Blog Damzema - Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 232 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
DAMZEMA
   Lui envoyer un message privé

   Ajouter à ma liste d'amis

   Consulter le mur du membre
  Damzema est Offline
  Localisation : Autre - ...
  En chiffres :
    - membre depuis 4029 jours
    - 6853 messages postés

PUBLICITE
< 1 2 3 4 5 >


Windows 10 néfaste ? Ou quand le fondateur d'Epic dézingue Microsoft.
Publié le 05.03.2016 à 12:28 par Damzema

La guerre est-elle déclarée entre Tim Sweeney (Unreal, Gears of War) et Microsoft ? Les prémisses d'une guerre des mots ont en tout cas fait leur apparitions sur la toile.


Et que veux nous dire l'ami Sweeney, à nous, les joueurs et utilisateurs de PC ?
Et bien il veut tout simplement nous dire que les changements que MS a apporté à Windows 10 ainsi que l'utilisation des applications UWP (Universal Windows Platform) ne sont rien d'autre qu'une dangereuse tentative de monopolisation de l'univers libre du PC.

L'intégralité de ce qu'on peut trouver sur le Windows Store est composée uniquement d'applications UWP. Des applications qui par leur nature universelle sont vouées à fonctionner sur toutes les plateformes Windows (PC, Xbox One, Surface et Smartphone). Du coups, le fraîchement démoulé Gears of War : Ultimate Edition est une application UWP tout comme le seront Quantum Break ou Forza Apex. Et ce statut n'est pas sans inconvénients. Quelques exemples : Pas de support du fullscreen, Windows 7 et 8 aux oubliettes, de très gros soucis avec les configurations en SLI/Crossfire et les multi GPU, une gestion de la V-Sync non contrôlable par le joueur, de gros soucis pour les utilisateurs de Fraps ou Afterburner etc, pas de support pour le modding ... le tableau est peu reluisant.

Et Tim, lui, il n'aime pas trop ça mais ce qui l'inquiète le plus c'est, et je cite le bonhomme :
"Microsoft a mis au point un système totalement fermé au sein de Windows 10 qui pourrait servir de premier pas, de point de départ pour effectuer un verrouillage de l'écosystème PC ainsi que pour mener vers une monopolisation de la distribution d'application."

Dans un appel aux armes qu'il adresse aux joueurs PC, il dit : "c'est le mouvement le plus agressif jamais tenté par Microsoft".

Ce qu'il pointe du doigt plus particulièrement, c'est le fait que les applications UWP ne soient pas installées de manière traditionnelle et que le joueur ne puisse même pas accéder aux fichiers exécutables. Pour les joueurs, cela signifie être lié à ces applications. Ce qui équivaut a l'absence de support des mod, pas d'intégration du G-Sync et un seul store disponible pour acheter des jeux.

Et Tim surenchérit : "L'UWP peut, doit, devra mourir grâce à un retour de flamme venant de l'industrie du jeu".

Bref le sujet est clairement sensible et les discussions et autres conflits ne font que commencer mais il est maintenant clair que la feuille de route de Microsoft mène la firme de Redmond vers la création d'un écosystème verrouillé et fermé similaire à celui d'Apple. Serait-ce le premier clou planté dans le cercueil de la liberté dont joui le jeu vidéo sur PC ?

Une chose est sure, à l'heure actuelle la théorie de Tim Sweeney semble bien trop alarmiste et même fantaisiste. Microsoft aura bien du mal à déloger les joueurs PC de leur Steam chéri, encore plus si c'est pour les orienter vers un Windows Store qui est tout sauf sexy et attrayant. Mais n'oublions pas une chose, ce que cherche Microsoft et ce qu'il a toujours cherché, c'est le monopole. Nos PC fonctionnent quasiment tous avec un OS de la firme et il parait évident que le but la division Xbox était et restera le suivant : introduire un appareil multimédia estampillé Microsoft dans un nombre maximum de foyers. Microsoft à du temps, beaucoup et Microsoft a de l'argent, vraiment beaucoup d'argent.

Et si au lieu d'être une main tendue, Windows 10 (gratuitement "donné" aux possesseur de Windows 7 et 8 ) n'était en fait qu'un cheval de troie ?

L'avenir le dira mais il serait bien naïf de croire que les têtes pensantes de chez Microsoft se soient transformées en philanthropes du jour au lendemain.

Article basé en partie sur celui du site GDebate.


Philosophie & Jeux Vidéo : Metal Gear Solid 5, le grand décryptage.
Publié le 20.10.2015 à 17:42 par Damzema

MGS V : L’infiltration au service de l’acceptation.

Un jeu qui parle avant de tout de tolérance envers les militaires et les animaux en se jouant habilement des clichés.

Nous y incarnons Snake, un soldat viril ayant du mal à assumer sa passion pour les diamants et les chiens, qui doit fultoner (c’est-à-dire évacuer par les airs via des ballons gonflables récupérables par avion) des moutons afghans afin de les envoyer sur une base isolée en pleine mer. Une base ou des soldats bien trop seuls les nourriront et prendront soin d’eux en échange de faveurs sexuelles venant dissiper la solitude pesante de la guerre. A mille lieues du cliché du légionnaire enculant sa chèvre, Hideo Kojima nous raconte avant tout des histoires d'hommes. Une sorte de Brokeback Mountain animalisé du jeu vidéo ou des hommes et des animaux fusionnent corps et âmes. D’ailleurs la question reste posée une fois le jeu terminé : l’homme n’est-il pas finalement rien d’autre qu’un animal ? Dans ce cas la relation homme/animal n’en apparait que plus naturelle. Kojima nous fait une fois de plus réfléchir et ça fait du bien.

Pour autant les femmes ne sont pas oubliées comme le prouve le personnage de Quiet. Une héroïne qui cristallise à elle seule toute l’angoisse de la société masculine japonaise envers ce sexe opposé incompréhensible. Quiet a des mensurations de rêve, ne parle pas et obéie aux ordres sans jamais se plaindre, bref la représentation parfaite de la femme idéale dans cette lointaine contrée. Uniquement dans cette lointaine contrée ? Pas si sur. En tout cas, en proposant une seule femme au casting et en la rendant parfaite … trop parfaite jusqu’à la rendre transparente, Kojima l’efface finalement de l’équation afin qu’il ne reste plus que les hommes et les animaux … A moins qu’il ne reste uniquement que des animaux ? Troublante question à laquelle chacun devra construire sa propre réponse.

L’homme est-il vraiment un loup pour l’homme ? Ou ne sommes nous pas tous que des montons ? La question ultime posée par le jeu laissera bien pensifs bon nombre de joueurs.

Véritable main tendue vers la communauté trop souvent oubliée des zoophiles et grandiose plaidoyer pour la défense de la cause animale, MGS V est sans aucun doute l'épisode le plus engagé de la saga.
Bravo Mr Kojima !



Les critiques de l'extrême : CoD Advanced Warfare.
Publié le 06.02.2015 à 12:50 par Damzema

CoD Advanced Warfare, un FPS incompris.

CoD Advanced Warfare est certes un FPS mais c'est avant tout une brillante critique de notre société actuelle. A mi-chemin entre un plaidoyer anti-militaire et un encouragement de notre génération à plus de pragmatisme afin de faire évoluer le monde en poussant nos idées vers l'avant.

Véritable satire des USA, la campagne solo et ses différents degrés de lecture pousse le joueur à une forte introspection sans concession. Pourquoi me battre ? Pour quels idéaux ? Quel est ma véritable place dans ce monde ? Le scénario s'étale à travers une échelle de gris sur laquelle notre conscience sera l'unique marqueur. Les cinématiques de haute qualité aux dialogues finement ciselés aident à l'immersion fabuleuse au cœur d'une organisation para militaire qui n'est au final qu'une allégorie de l'homme et de son désir de pouvoir.

Véritable plongée subtile au plus profond de ce qui nous définit, nous les Hommes, CoD AW nous assène l'effroyable vérité en pleine face : nous sommes par nature avide de pouvoir, de conquête et nous sommes la guerre. On comprend alors toute la portée philosophique de ce jeu, nous sommes coincé dans un cycle infini de violence qui ne se terminera qu'avec notre extinction finale. Un serpent se mordant la queue ... le jeu aurait pu s'appeler CoD Ouroboros.

Du grand jeu vidéo qui, sous couvert d'affrontements et d'explosions tout droit sortis d'un blockbuster hollywoodien, nous laisse bien seuls et pensifs face à nos propres contradictions. Du grand art !

Damzé.

Je dédis cette critique à TP-homie.


The Witcher 2 Enhanced Edition : le collector.
Publié le 17.04.2012 à 16:29 par Damzema

Reçu il y a peu voici des photos (pas top, désolé pour la qualité) de son contenu :

Le packaging :



Un tiroir un peu dissimulé contient le tout, c'est trés classe !



L'artbook est en premier, la couverture imite du cuir. Il est encore plus beau que celui de l'édition PC, sublime ! Voici une photo trés proche pour montrer la qualité de la couverture :



Il contient des illustrations, descriptions etc ... Le tout en français.




Sous l'artbook, la 2ème couche de bonus. Visibles ici : les stickers et la petite boite contenant le médaillon à tête de loup.



Le boitier du jeu qui contient le jeu, l'ost, le guide des quêtes et la map :





Sous le boitier du jeu, le DVD du making-of :



Le fameux médaillon ! En métal, chaine fournit. Le tout est de bonne qualité, la chaine est grande et le médaillon est d'une bonne taille (j'ai de grande main, je précise ) :



Bref pour 80 euros c'est donné mais de toute façon la qualité de l'artbook aurait justifié largement à elle seule la différence de prix entre les 2 versions.

Traité Acta, internet sous contrôle. La fin de la liberté ?
Publié le 28.01.2012 à 23:25 par Damzema



A moins d’avoir vécu dans une grotte pendant ces 3 dernières semaines, vous êtes tous au courant de ce qui se passe sur net. MegaUpload a été fermé, d’autres sites ont retiré tous leurs services d’upload (comme FileSonic). Le point de départ de cette affaire ? Les USA avec leur fameuses lois Sopa et Pipa. Des lois inadaptées et liberticides, d’ailleurs leur projet est actuellement à l’arrêt vu les réactions que cela a provoqué sur le net.

Article de Politico.com : Sopa & Pipa dead for now

Cependant inutile de croire que nous sommes à l’abri en France. En effet un traité nommé Acta a été signé par plusieurs pays dont la France dans la plus grande discrétion. 22 pays de l’Union Européenne ont déjà signé et le dernier obstacle à l’adoption de cette loi est le passage devant le parlement européen.

Mais Acta c’est quoi ?



Après cette petite vidéo, une chose est certaine : si Acta est adoptée, le net ne sera plus jamais comme avant. Censure, flicage … Il est hors de question de se retrouver avec un web à la chinoise !
Sans parler du reste ... qui est tout aussi scandaleux !

Quelques liens utiles :

Article de Rue89 : un poison nommé Acta

Article du Monde.fr : l'Union européenne signe le traité ACTA

Article de la Quadrature du Net sur Acta

Reporters sans frontières est contre Acta

Une pétition circule actuellement et je vous encourage à la signer, c’est important, une partie de notre liberté d’expression en dépend ! De plus, le reste du traité Acta est une honte (les médicaments, les graines). Ce genre de traité ne doit jamais être adopté.

Pétition contre Acta

A ce rythme là, le million de signatures sera vite atteint ! Il faut continuer.



Shenmue : interview exclusive de Yu Suzuki.
Publié le 02.01.2012 à 20:30 par Damzema



Je ne l'ai jamais caché, je suis un trés grand fan de Shenmue et je suis tout aussi fan de l'homme à l'origine de cette saga culte : Yu Suzuki. Shenmue 1 et 2, que je considère comme les 2 meilleurs jeux vidéo jamais créés, sont restés sans suite ... depuis plus de 10 ans beaucoup de joueurs attendent une suite ou n'importe qu'elle info.
Le TGS 2011 (T pour Toulouse et non Tokyo) a accueilli Yu Suzuki en invité d'honneur et ce dernier n'a pas boudé les interview.
Quand Kenji (un passionné de de Shenmue) réalise pour l'excellent site Shenmue Master.fr une interview exclusive de Mr Suzuki, on obtient 12 minutes de bonheur pour les fans. Il n'avait que 10 minutes mais il a posé des questions interessantes.
Une chose m'a marqué dans cette interview : quand Yu Suzuki parle de Shenmue, il a toujours cette étincelle dans les yeux ... celle qui nous donne encore envie d'y croire même autant d'année aprés la fin du 2ème opus !
Bref voici l'interview, enjoy !



Stalker 2 : la vérité !
Publié le 12.12.2011 à 14:11 par Damzema



Dessin made in Croustination.

Skyrim : l'édition collector qui poutre ! Dragon, artbook et toucher rectal !
Publié le 10.11.2011 à 16:32 par Damzema

Je m'étais promis de résister, je voulais ... et puis j'ai craqué ... j'ai été faible. Un "l'artbook est absolument fabuleux, j'ai jamais vu ça pour un jeu" d'une amie et un "la statue est monstrueuse ! ah et on t'a dit que l'artbook était monumental ?" de mon vendeur préféré auront suffit à me faire flancher. Et hop adios les vieux jeux -> revente, au revoir les bons d'achats ... Oui je sais, on s'en fout de ta vie ! on veut des photos !

Déjà je m'excuse de la qualité mais je n'ai pas mon appareil numérique donc elles viennent de mon phone.

Bref, premièrement le packaging de grande classe :




Une fois cette "enveloppe" retirée, on se retrouve avec une énorme boite noire :


Premier contact, le artbook ! Inutile de faire durer le suspense : il absolument sublime et d'une qualité irréprochable. Couverture épaisse molletonné imitation cuir, grand format, 203 pages en papier glacé avec des croquis, des dessins, des doubles pages absolument MA-GNI-FI-QUES. Avec celui de The Witcher 2, c'est de loin le plus bel artbook que j'ai vu pour un jeu.





Ensuite nous avons le jeu (version PC en ce qui me concerne) dans un trés beau boitier noir et sobre :


A l'intérieur ? Le jeu, un dvd making of et la map :


La map de Skyrim est ici reproduite sur un papier rigide, aucun risque quelle ne s'abime (comme celle d'un GTA par exemple). Une fois encore la qualité est bien là :



Une fois cette première couche déballée, on se retrouve avec une 2ème boite toujours énorme :


Sous cette couche de poly sommeille un dragon !


Et voilà la bête :


La statue est juste hallucinante niveau des détails, le dragon est fidèlement reproduit dans ses moindres recoins. La plus belle statue que j'ai eue dans un collector, de mémoire je n'ai jamais vu mieux.

Mais c'est qu'il est féroce le bougre !


Seulement voilà mon petit, Damzema on ne l'impressionne pas comme ça ! Dragon ou pas ! Ni une ni deux, je le retourne et hop un toucher rectal ! Calmé direct le dragon ! (Attention ! n'essayez JAMAIS de faire ça chez vous ! ça demande beaucoup de pratique et une excellente connaissance en anatomie draconique ! Les débutants s'entrainent généralement sur des phacochères puis des éléphants avant d'essayer leur premier dragon).


Ensuite j'ai posé la statue sur son socle et pris quelques clichés :





Une bien belle édition collector !

Voilà.
Vous êtes prévenus, les dragons sont de retour !



< 1 2 3 4 5 >




 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019